François Sauvadet a présenté les 116 candidats La Région en Grand à Gergueil

04 novembre 2015

Désigné centre géographique de Bourgogne – Franche-Comté par l’Institut National de l’Information Géographique et Forestière, le petit village de Gergueil, au cœur de  la vallée de l’Ouche, a quasiment doublé sa population mardi après-midi en accueillant les 116 candidats des huit listes La Région en Grand (UDI/LR) pour les élections régionales de décembre. Unis derrière leur chef de file, François Sauvadet, les candidats conseillers régionaux ont signé une charte d’engagement pour une Bourgogne – Franche-Comté sobre et responsable que François Sauvadet appellera L’appel de Gergueil.

 

 

En réunissant ses colistiers à Gergueil, François Sauvadet a souhaité ainsi illustrer l’une des formules fétiches de cette campagne adressé aux 3 831 communes de Bourgogne Franche Comté et à chacun de ses habitants : « Aucun territoire ne sera oublié ». Un message qui parle forcément aux élus ruraux. Bernard Reymond, maire de Gergueil, a d’ailleurs formulé le souhait que les petites communes soient défendues. S'inquiètant de leur avenir. Et comme ses confrères, il attend désormais que ces paroles se transforment en actes en janvier prochain, une fois la fusion actée.

Alain Joyandet a exprimé « François Sauvadet est une figure de proue derrière laquelle on peut et doit se rallier… il faut mettre fin à la période compliquée de l'élaboration des listes… maintenant il faut partir en campagne et nous devons mener une campagne joyeuse et positive… . Les élections régionales sont le dernier rendez-vous populaire avant les élections présidentielles et nous aurons de grandes responsabilités. »

 

Allocution de François Sauvadet (source cabinet)

 

« D’abord je veux remercier le maire de GERGUEIL de son accueil …Cette région, nous la voulons grande, mais on ne construit rien de grand sans des racines profondes. Et je le redis, notre ambition ce n’est pas de faire la fusion mais c’est de la réussir au service des habitants. GERGUEIL, c’est le cœur géographique de la BFC et donc, pour nous c’est le symbole de la solidarité avec tous les territoires et leurs habitants, et nous mettrons au cœur de notre action la possibilité pour chacun de s’y voir un avenir.

 

REGIONALES 2015  DROITE MARIE QUIQUEMELLE  ECHO DES COMMUNESEt donc effectivement, ce que nous voulons c’est marquer une rupture avec ce que propose Mme DUFAY, une région petit bras, repliée sur elle-même, une région administrée, une région où finalement les socialistes ne parlent plus qu’aux socialistes. Et bien nous, nous volons changer de braquet, et de méthode de travail.

 

La région aura des responsabilités accrues en matière d’infrastructures, de développement économique, de formation. Nous allons avoir à gérer 1,5 Mds € de crédits européens. Et donc je le redis, cette élection, c’est sans doute l’une des plus importantes pour notre avenir. 

C’est la dernière élection avant l’élection présidentielle et il faut adresser un message clair, un nouveau carton rouge, à ceux qui ont menti au pays et qui l’ont conduit droit dans le mur. Adresser ce même carton rouge à Mme DUFAY car nous sommes aujourd’hui la seule région en récession et pire encore la seule région qui est aujourd’hui en dépression alors que nous avons tant d’atouts à mobiliser, tant de pépites.

 

Quand je vois son programme de 110 propositions, ça me rappelle furieusement 1981 : le contenu n’a guère évolué et les propositions relèvent du XX siècle et ne sont pas de nature à nous engager dans le XXIème. Quand je l’entends évoquer l’aéroport de DOLE qui emmène des passagers Low-Cost à l’étranger qu’elle ne veut pas financer, cela me fait penser à ceux qui, il y a 30 ans, ne voulaient du TGV car cela aurait emmené nos forces vives à PARIS. C’est une vision d’un autre temps. Tous les grands projets sont aujourd’hui en stand by, nous avons deux fois plus de défaillance d’entreprises qu’ailleurs et elle nous propose de continuer comme ça. Et bien moi je dis : ce ne peut pas durer, ca doit changer. Le deuxième appel, c’est un appel à la responsabilité.

 

Nous avons, nous, une responsabilité particulière, ce n’est pas de surfer sur le mécontentement comme le fait le FN, ce n’est pas de nier ce mécontentement comme le fait le PS. C’est d’apporter des réponses concrètes pour projeter notre région dans le XXI siècle, lui redonner sa fierté, en faire une terre beaucoup plus attractive, nous avons les moyens et nous avons les atouts pour réussir ce pari. Alors oui, vous le voyez, pour la présentation des 116 candidats, il n’y aura pas de flash mobs, de chorégraphie, mais un vrai esprit de responsabilité qui doit nous guider car notre responsabilité c’est de redonner de la crédibilité à la parole publique. Cette liste de 116 noms qui est ici, c’est une liste cohérente, et derrière le mot « cohérent », il y a le mot « cohésion » et cette cohérence et cette cohésion sont les garants de l’action.

 

REGIONALES 2015  DROITE MARIE QUIQUEMELLE  ECHO DES COMMUNESJe présenterai mi-novembre mes 21 propositions pour rentrer de plein pied dans le 21ème siècle : des mesures simples et efficaces, orientées vers l’emploi, le développement économique et les métiers du futur. Nous ne le ferons pas seul, nous le ferons avec nos partenaires, l’ensemble des forces vives, l’ensemble des territoires avec les conseils départementaux avec lesquels nous avons commencé à travaillera activement.

 

Et on ne changera pas de boussoles entre les deux tours, car chacun voit bien ce qui se passe à gauche, ils se retrouveront sur un coin de table, le lendemain du 1er tour, et ce sera le même scénario de l’impuissance qui va se réécrire. Nous nous avons une équipe soudée et je veux remercier chacun des 116 candidats de son engagement. Nous sommes une belle équipe, et quand je nous vois j’ai la conviction que c’est la meilleure équipe de BFC : il y a toutes les compétences et tous les talents pour provoquer un véritable « choc de confiance ». Je veux remercier publiquement Alain JOYANDET, tout le monde nous le dit, à L’UDI comme chez Les Républicains, c’est la région de France où les discussions ont été les plus simples et les plus apaisées.

 

Certains pourront être déçus et l’ont exprimé et je ne l’ignore pas, mais je veux leur dire que notre ambition commune doit être de gagner pour faire gagner la BFC.  Nous avons une équipe solide autour des 8 capitaines que sont les 8 têtes de listes départementales :

Pour le département de la Haute-Saône : Alain JOYANDET, ancien Ministre et sénateur LR de la Haute-Saône

Pour le département du Doubs : Patrick GENRE, conseiller régional DVD, Maire de Pontarlier et Président de l'Association des Maires du Doubs

Pour le département du Jura : Hélène PELISSARD, conseillère régionale UMP et 1ère Vice-présidente du Conseil départemental du Jura

Pour le département du Territoire de Belfort : Didier VALLVERDU, Maire LR de Rougemont-le-château

Pour le département de la Saône-et-Loire : Arnaud DANJEAN, Député européen LR et conseiller régional

Pour le département de l'Yonne, Éric GENTIS, conseiller régional LR

Pour le département de la Nièvre, Guillaume MAILLARD, adjoint UDI au Maire de Nevers

Pour le département de la Côte-d'Or : moi-même

 

Si nous formons une équipe soudée et cohérente c’est que nous avons en partage le même objectif et les mêmes valeurs. Le même objectif c’est de mettre un terme à 11 ans de socialisme et écrire une page nouvelle pour une nouvelle région. Et puis cette rupture ce sont aussi des engagements que chacun d’entre nous allons prendre devant les Bourguignons et les Francs Comtois avec une charte des élus, que chaque candidat va s’engager à signer car nous voulons une BFC démocratique, transparente et éthique.

Cela signifie des engagements concrets en matière d’utilisation des moyens mis à la disposition des élus, d’assiduité aux réunions du Conseil régional, de ses Commissions et des instances. Dans un souci de transparence et afin de renforcer la démocratie locale, nous nous engagerons à ce que les séances de l’Assemblée plénière et de la Commission permanente soient ouvertes au public et retransmises sur Internet.

 

Nous nous engageons également à construire une Bourgogne Franche-Comté sobre et responsable. Cela signifie que nous limiterons le recours à la fiscalité régionale pour faire contrepoids au matraquage fiscaldu Gouvernement. Nous veillerons à l’utilisation la plus efficace et la plus transparente de l’argent public.   Dans tous les domaines de l’action publique régionale, des critères objectifs d’interventionseront définis afin de se prémunir contre tout risque de partialité. La communication de la future collectivité répondra à une exigence de modération et de sobriété.  Nous y parviendrons grâce aux outils de la « Démocratie numérique » : retransmission des débats en direct, services en ligne, consultations publiques, téléconférences, etc.

 

Nous nous engageons enfin à agir ensemble au service de tous les Bourguignons et les Francs-Comtois. Nous tiendrons tous les engagements que nous aurons souscrits auprès des Bourguignons et des Francs-Comtois durant la campagne électorale. Nous adopterons une nouvelle méthode, plus collaborative : chaque décision s’appuiera sur la concertation préalable avec les forces vives de la région.

 

REGIONALES 2015  DROITE MARIE QUIQUEMELLE  ECHO DES COMMUNESJe veillerai au respect des droits des groupes minoritaires : ils auront les moyens de s’exprimer librement et de s’organiser. Chaque signataire s’engage à siéger au sein du même groupe. Nous serons particulièrement attentifs à ce que soient respectés l’équilibre des territoires et le respect des identités qui font la richesse de la nouvelle région : notre diversité est une chance, nous la préserverons.  

 

Cette Charte comporte des engagements spécifiques à la tête de liste. Je prends l’engagement en cas de victoire aux élections régionales des 6 et 13 décembre 2015 d’être dévoué à mon mandat au service de la Région Bourgogne Franche-Comté. Je ne briguerai auprès de mes concitoyens aucun autre suffrage. J'ai pris l'engagement d'abandonner mon mandat de parlementaire quelle que soit l'issue du votedu 13 décembre prochain.

Les défis qui sont devant nous sont immenses et la nouvelle région a besoin d’un président pleinement engagé sur son territoire. Cette Charte elle est la conséquence logique de notre volonté d’agir et de projeter la Bourgogne Franche-Comté dans le XXIe siècle. Je suis convaincu que nous pouvons agir au service de nos compatriotes. Entre le PS qui dit « on a déjà tout fait » et le FN qui affirme « on ne peut rien faire », il existe une autre voie, la nôtre, qui dit : « on peut faire beaucoup mieux ».

 

Nos compatriotes attendent nossolutions concrètes pour leurs problèmesquotidiens : l’emploi, les transports, les services publics de proximité, le numérique… Nous pouvons agir sur l’emploi grâce à la formation, nous pouvons agir sur les transports via les aides à l’aéroport de Dole ou la négociation des tarifs SNCF, nous pouvons agir sur les aides économiques. Notre projet, je l’ai élaboré avec les forces vives de la Région, au contact des enseignants, des entrepreneurs, des associations, des élus locaux. Il est donc déjà riche, dense, concret. Mais il peut se résumer avec quelques lignes directrices fortes.

 

REGIONALES 2015  DROITE MARIE QUIQUEMELLE  ECHO DES COMMUNESUne Région qui rayonne en France et en Europe = Pôle européen à Besançon

Une Région fière de son Histoire qui relève le défi de maintenir notre puissance agricole et industrielle = Convention avec les agriculteurs

Une région qui se projette dans l’avenir = plan de déploiement du numérique.

Aucun territoire, aucun quartier ne sera oublié. = Tout élu recevant une délégation s’engagera à l’exercer dans les 8 départements de la Région.

Nous devons faire de notre diversité une force = mettre en réseau ce qui était séparé jusque-là (Magny Cours – UTBM)

Un changement de méthode = Une Gouvernance fédérale

Une Région qui se met en mouvement et met ses habitants en mouvement = Revoir la politique tarifaire des TER + soutenir l’aéroport de Dole. Transmettre des valeurs à nos jeunes et redonner confiance à la jeunesse en lui faisant confiance = Bourse au mérite + toutes les formations financées devront déboucher sur un emploi. 

Une Région efficace avec une administration modernisée et une gestion exemplaire = Une restructuration avec les agents et les syndicats, pas contre eux.

 

Nous avons une liste qui représente la Bourgogne Franche-Comté dans toute sa force et dans toute sa diversité. Nous formons un ensemble gagnant-gagnant pour notre Région où il n’y aurapas d’opposition entre ville et campagnemais un assemblage harmonieux au service de nos territoires.

 

Aucun territoire, aucun quartier ne sera oublié

 

C’est une liste équilibrée, expérimentée et renouvelée pour construire la Bourgogne Franche-Comté en grand. Nous avons une liste qui ressemble à la la Bourgogne Franche-Comté, une belle liste, riche de sa diversité et confiante dans son avenir, pour redonner confiance aux Bourguignons et aux Franc-Comtois en leur avenir. Dès demain je déposerai cette liste des 116 candidats pour une Bourgogne Franche Comté en Grand.

 

Pour lire la charte il suffit de cliquer sur le logo   REGIONALES 2015  DROITE MARIE QUIQUEMELLE  ECHO DES COMMUNES

 

 

 François Sauvadet a présenté les 116 candidats La Région en Grand à Gergueil

 

Liste UDI-LR-DVD – Bourgogne-Franche-Comté


Côte-d’Or (21)
1 Monsieur François SAUVADET député, président du Conseil départemental, 62 ans.
2 Madame Catherine VANDRIESSE chef d’entreprise, 49 ans.
3 Monsieur Pierre BOLZE avocat, 38 ans.
4 Madame Emmanuelle COINT infirmière, 47 ans.
5 Monsieur Pascal GRAPPIN chargé de mission, 54 ans.
6 Madame Nathalie ROUSSEL Secrétaire Médicale, 51 ans.
7 Monsieur Jacques BARTHELEMY, ancien Préfet de la Franche-Comté, 68 ans.
8 Madame Laëtitia JACOB clerc de notaire, 38 ans.
9 Monsieur Joël ABBEY médecin, 66 ans.
10 Madame Magali MONTRICHARD, avocate, 40 ans.
11 Monsieur Marc PATRIAT chef d’entreprise, 59 ans.
12 Madame Chantal OUTIER retraitée de l’Education nationale 58 ans.
13 Monsieur Damien THIEULEUX Collaborateur de groupe, 32 ans.
14 Madame Isabelle BARDIN Assistante maternelle, 41 ans.
15 Monsieur Stéphane CHEVALIER Cadre Administratif, 36 ans.
16 Madame Monique HERARD Retraitée, 68 ans.
17 Monsieur Adrien GUENE Cadre, 32 ans.
18 Madame Thérèse de LOISY Educatrice spécialisée, 50 ans.
19 Monsieur Jean-Philippe MOREL Avocat, 42 ans.
20 Madame Mary QUINTALLET Retraitée, 61 ans.
21 Monsieur Axel SIBERT étudiant, 22 ans.


Doubs (25)
1 Monsieur Patrick GENRE cadre à La Poste, 53 ans.
2 Madame Françoise BRANGET ancienne député, conseillère départementale, 62 ans.
3 Monsieur Valère NEDEY chef d’entreprise, 60 ans.
4 Madame Catherine COMTE-DELEUZE, conseillère municipale de Besançon.
5 Monsieur Jean-Pierre DARTEVELLE chirurgien dentiste, 65 ans.
6 Madame Laurence MULOT agent commercial immobilier, 51 ans.
7 Monsieur Daniel PRIEUR Président de la Chambre d’Agriculture,
8 Madame Hélène HENRIET adjoint administratif, 44 ans.
9 Monsieur Pierre VAUFREY maire-adjoint de Morteau, déclarant en douane, 63 ans.
10 Madame Laurence CORNIER cadre santé, 40 ans.
11 Monsieur Didier KLEIN professeur des universités, 55 ans.
12 Madame Agathe HENRIET conseillère départementale, avocate, 42 ans.
13 Monsieur Pascal ROUTHIER Maire de Saint-Vit, ingénieur en BTP, 54 ans.
14 Madame Micheline CREUSY gérante de société, 70 ans.
15 Monsieur Gérard DEQUE Maire de Métabief, 58 ans.
16 Madame Nadia ABIDI Secrétaire de Mairie, 47 ans.
17 Monsieur Christian BRAND Maire de Belvoir, agriculteur, 60 ans.
18 Madame Laora HIRSCHI dirigeante d’entreprise, 29 ans.
19 Monsieur Bahdji Kedere NADJEM Chargé de mission PMA, 54 ans.
20 Madame Claire-Hélène VASSEUR-DIAS, professeur certifié, 36 ans.
21 Monsieur Pascal BONNET Médecin psychiatre, 54 ans.


Jura (39)
1 Madame Hélène PELISSARD Professeur d’économie, 58 ans.
2 Monsieur Jean-Philippe LEFEVRE Professeur d’histoire, 50 ans.
3 Madame Sylvie VERMEILLET Manager – Cabinet Comptable, 48 ans.
4 Monsieur Serge LACROIX Responsable d’exploitation, retraité, 61 ans.
5 Madame Véronique BOUVRET Présidente du MEDEF du Jura, 51 ans.
6 Monsieur Etienne ROUGEAUX Directeur de la FDSEA du Jura, 51 ans.
7 Madame Sophie OLBINSKI Adjointe au Maire de Lons-le-Saunier, 43 ans.
8 Monsieur Simon ESTEVE étudiant, 22 ans.
9 Madame Claire BOURGEOIS-REPUBLIQUE, Maître de conférences, 46 ans.
10 Monsieur Jean-Robert BONDIER Assistant parlementaire, 36 ans.
11 Madame Sandrine PACOUD-GAUTHIER, employée de Communauté de Communes, 48 ans.

Nièvre (58)
1 Monsieur Guillaume MAILLARD Chef d’entreprise, 41 ans.
2 Madame Carole BOIRIN Avocate, 48 ans.
3 Monsieur Jacques BAUDHUIN Retraité, 72 ans.
4 Madame Nadia SOLLOGOUB Maire de Neuvy-sur-Loire, 54 ans.
5 Monsieur Christophe DENIAUX Directeur de soin, 45 ans.
6 Madame Laurence GUIMARD Responsable administratif et financier, 46 ans.
7 Monsieur Jérôme BERSON Manager, 40 ans.
8 Madame Lucie LE MOAL étudiante, 21 ans.
9 Monsieur Jean-Pierre BERNARD retraité, 74 ans.
10 Madame Nicole HENRI retraitée, 68 ans.


Haute-Saône (70)
1 Monsieur Alain JOYANDET sénateur, éditeur, 61 ans
2 Madame Anne-Laure FLETY cadre hospitalier, 37 ans.
3 Monsieur Stéphane KROEMER chercheur en microbiologie, 41 ans.
4 Madame Véronique DEGALLAIX conseillère régionale, 58 ans.
5 Monsieur Alexandre LACROIX salarié d’organisme agricole, 27 ans.
6 Madame Isabelle GEHIN directrice d’association économique et sociale, 48 ans.
7 Monsieur Loïc CAVAGNAC chef d’entreprise, 47 ans.
8 Madame Anne LAGARRIGUE avocate, 44 ans.
9 Monsieur Luc SENGLER médecin urgentiste, 38 ans.
10 Madame Malika GRENIER cadre bancaire, 35 ans.


Saône-et-Loire (71)
1 Monsieur Arnaud DANJEAN Fonctionnaire civil, 44 ans.
2 Madame Marie-Claude JARROT Enseignante, 60 ans.
3 Monsieur Gilles PLATRET Historien, 42 ans.
4 Madame Christine ROBIN Conseillère régionale, adjointe au maire de Mâcon, 56 ans.
5 Monsieur Gérald GORDAT Gérant d’une société de communication, 34 ans.
6 Madame Isabelle DECHAUME vice-présidente Conseil départemental de Saôneet-
Loire, adjointe au Maire de Chalon-sur-Saône, 41 ans.
7 Monsieur Yoann CHARLOT Collaborateur de groupe politique, 35 ans.
8 Madame Véronique PACAUT Gérante de société de marketing, 45 ans
9 Monsieur Michel POURCELOT Retraité de l’enseignement, 57 ans.
10 Madame Pascale BRIONNE Formatrice GRETA, 54 ans.
11 Monsieur Dominique JUILLOT Dirigeant de société industrielle, 61 ans
12 Madame Catherine CARLE-VIGUIER, médecin, 53 ans.
13 Monsieur Stéphane GROS Chef d’entreprise artisanale, 34 ans.
14 Madame Catherine GIRARD Enseignante, 47 ans.
15 Monsieur Jean-Marie MOINE Cadre de société automobile, 36 ans.
16 Madame Marie-Jeanne PHILIPPE Présidente d’université à la retraite, 67 ans.
17 Monsieur Roger BURTIN Exploitant agricole, 50 ans.
18 Madame Cécile DARPHIN Conseillère en gestion de patrimoine, 45 ans
19 Monsieur Lionel MIGUINE
20 Madame Virginie PROST Cadre commerciale médicale, 40 ans.
21 Monsieur Jean-François LAGNEAU Cadre industriel, 46 ans.
22 Madame Laura ROBLOT étudiante, 20 ans.


Yonne (89)
1 Monsieur Eric GENTIS Directeur Général d’un syndicat d’énergies, 46ans.
2 Madame Dominique VERIEN Maire de Saint-Sauveur, Conseillère Régionale.
3 Monsieur Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI Avocat, 62 ans.
4 Madame Aurélie BERGER Chef d’entreprise, 38 ans.
5 Monsieur Sébastien SABOURIN exploitant viticole, 40 ans.
6 Madame Malika OUNES étudiante, 42 ans.
7 Monsieur Nicolas DEILLER étudiant, 22 ans.
8 Madame Martine GOUSSOT-MICHEL, Coiffeuse, 56 ans.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Bourgogne Franche-Comté : Les priorités et attentes des élus locaux
M. François SAUVADET avait adressé au mois de mai 2015 un...
Elections régionales : date limite d'inscription sur les listes électorales le 30 septembre.
Loi du 13 juillet 2015 visant à la réouverture exceptionnelle des...
Marie-Guite Dufay lance la plate-forme collaborative de son site de campagne.
Après le lancement de sa campagne le 11 juillet dernier, la candidate...
Qu'est ce que la Région ?
Le débat sur l’organisation territoriale et sur un trop grand...
Elections régionales : 1ère Rencontre du RassemblementBFC
François SAUVADET lancera sa campagne pour les élections...
La campagne BFC s'est lancée à Vitteaux !
Ne dites plus « Fête des Bourguignons » mais...
Marie Guite Dufay en visite au CFA de la Noue !
La présidente de la région Franche-Comté, Marie-Guite...
Qu'est ce que les élections régionales ?
Les élections Régionales désignent les membres du Conseil...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *