Le Conseil Départemental soutient les filières locales

25 mai 2016

François Sauvadet a lancé mardi 24 mai 2016 au Collège Roland Dorgelès à Longvic la campagne "Fraises 100 % Côte-d'Or" pour soutenir les filières locales.

 

Depuis mai 2011, le Conseil Départemental a initié une démarche en faveur du développement des filières agricoles locales en Côte-d’Or avec différents partenaires : Chambres d’agriculture, CCI, producteurs, distributeurs et restaurations collectives.

 

 

 

 

 

Le Département s'investit activement en faveur du développement des filières locales :
· il mobilise et fédère les acteurs,
· il met en relation des partenaires,
· il facilite l'émergence de projets.


Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or met en place plusieurs actions visant à :
· soutenir la production locale,
· assurer un approvisionnement de qualité aux Côte-d'Oriens, notamment aux collégiens et aux personnes âgées en établissements,
· maintenir l'emploi local et l'activité en milieu rural,
· entretenir les paysages ruraux,
· maintenir les liens producteurs – consommateurs.

 


Autant d’enjeux pour la mise en place de circuits locaux.


Le Conseil Départemental favorise la mise en relation entre les producteurs locaux et les établissements qui relèvent de sa compétence (collèges, établissements sociaux et médico-sociaux).

 

 Le Conseil Départemental soutient les filières locales

 

Il organise :


· 1er volet : Les opérations événementielles pour faire le show visant à valoriser des produits locaux : steak haché Charolais de Bourgogne en 2012, boeuf bourguignon 100 % local en 2013, volaille 100 % locale en 2014, Burger Coeur de Côte-d’Or en 2015 et fraise de Côte-d’Or en 2016.


· 2e volet : La sensibilisation, la formation et l’accompagnement pour faire le job auprès du personnel de cuisine des collèges et établissements sociaux et médicosociaux relevant de sa compétence :


o La formation des personnels et gestionnaires
En 2013 : trois sessions sur le travail des produits frais ont été organisées et, en 2014, des sessions sur les marchés publics (comment réaliser une commande publique et introduire des produits locaux ?).


o L’accompagnement à l’acte d’achat des gestionnaires
En 2014 : un travail sur la rédaction d’un dossier de consultation type des entreprises en viande bovine a été réalisé.


En parallèle, le Conseil Départemental, en partenariat avec la Chambre d’agriculture, accompagne sur demande des établissements en recherche de produits locaux ou des producteurs souhaitant vendre en restauration collective.

 

 

· 3e volet : Les filières locales, parlons-en !

Le Conseil Départemental organise des cafés-débats et des visites de sites pour les cuisiniers des établissements qui relèvent de ses compétences.


o La mobilisation du personnel de cuisine
En partenariat avec le réseau RESTAU’CO, le Conseil Départemental a initié des cafés-débats. Véritables instances de dialogue et d’échange d’expériences entre cuisiniers en rapport avec le mieux manger.
En 2014 : les produits laitiers avec la visite de la Coopérative Laitière de Bourgogne, les textures modifiées à destination des établissements médicosociaux, la rédaction des menus pour les rendre lisibles et attractifs, les allergènes, les produits locaux et la traçabilité.


En 2015 : la technique du manger-main à destination des établissements médicosociaux pour renforcer l'autonomie des patients dépendants en leur permettant de manger avec les doigts, conserver la notion de plaisir du repas et lutter ainsi contre la dénutrition et l’équilibre des budgets repas tout au long de l'année dans les collèges et établissements médico-sociaux en intégrant des produits issus de l'agriculture locale.


Sur le même format, une visite d’exploitation agricole en polyculture et élevage bovin viande, membre de la démarche « Le Goût d’Ici made in Pays Beaunois » a été organisée pour permettre la rencontre entre producteurs et équipes de cuisine des restaurants collectifs.

 


· 4e volet : Le Conseil Départemental partenaire du Drive fermier.

En partenariat avec la Chambre d’agriculture, le Département soutient le drive fermier (30 000 €) qui ouvrira ses portes au début de l’été à Dijon. Un projet crée par le réseau Bienvenue à la ferme, dont le Conseil Départemental est partenaire.


La restauration collective, un potentiel important en Côte-d’Or (chiffres de 2013)
La restauration collective représente un marché important en Côte-d’Or.
· 6 millions de repas sont servis par an dans les 120 centres médico-sociaux du département
· 2 millions au sein des 47 collèges publics


A cela s’ajoutent les lycées, les écoles primaires et maternelles qui proposent un service de restauration. La restauration collective représente un réel potentiel économique pour les éleveurs, maraîchers et exploitants agricoles côte-d’oriens.

 


En 2016, le Conseil Départemental poursuit son soutien aux filières locales en organisant de nouvelles actions en direction des cuisiniers des collèges et des établissements sociaux et médico-sociaux et en développant notamment une nouvelle opération événementielle mettant à l’honneur la fraise 100 % Côte-d’Or.

 

 

1er volet : Les opérations événementielles pour faire le show Du 15 mai au 15 juin

 

 

Le Conseil Départemental soutient les filières locales

Du 15 mai au 15 juin 2016, le Conseil Départemental lance l’opération fraises de Côte-d’Or en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or et le groupement des producteurs de fruits et légumes de Côte-d’Or (GPFL 21).


Objectifs


· Favoriser la mise en relation entre les producteurs de fraises et les collèges et les établissements sociaux et médico-sociaux pour qu’ils proposent dans leurs menus ces produits à la fois locaux et de saison.

 

· Faire savoir au grand public que des fraises de bonne qualité sont produites en Côte d’Or, et pas seulement dans le Sud et l’Ouest de la France.


· Communiquer sur l’importance de consommer des fruits et légumes de saison, récoltés à juste maturité, gage de qualité nutritionnelle et gustative.


Les producteurs de fraises côte-d’oriens, partenaires de l’opération 

 

Deux producteurs du GPFL 21 :


· M. Marande de la SARL Ferme des Marcs d’Or à Messigny et Vantoux. Président du GPFL 21, il cultive 12,5 ha de maraîchage diversifié pour la vente sur les marchés.


· Sylvie Feuillebois à Auxonne. Secrétaire du groupement, elle cultive avec son mari environ 6 ha de maraîchage diversifié pour la vente sur les marchés.


Un autre producteur participe à l’opération, Geoffrey Pautet à Marliens. Il est installé sur une ferme d’une centaine d’hectares de polyculture et s’est diversifié dans la production de fraises pour consolider son entreprise.


Chaque producteur a en charge un secteur géographique, défini en accord avec lui, sur lequel il s’engage à livrer des fraises. Selon leur localisation, les établissements reçoivent la fiche descriptive du producteur de leur secteur.


Enjeux


L’enjeu est de soutenir les filières locales en favorisant les produits et circuits locaux dans les établissements qui ont souhaité participer. 25 collèges, 33 EMS de l’agglomération dijonnaise, de la plaine dijonnaise et du bassin d’Auxonne qui relèvent de la compétence du Département ont été sollicités. Au total, 12 établissements participent : 9 collèges et 3 maisons de retraite.

 

 

Les prémices des opérations événementielles


 Le Conseil Départemental soutient les filières localesEn 2012-2013, le Département a fait entrer les filières locales dans les collèges et les établissements médico-sociaux et a engagé une réflexion sur l’approvisionnement local.


Au sein d’établissements pour personnes âgées ou handicapées et des restaurants des collèges côte-d’oriens, le Conseil Départemental a encouragé l’expérimentation d’un approvisionnement en viande, fruits et légumes auprès des filières agricoles locales.


· Viande


En septembre 2012, quatre établissements ont expérimenté la démarche Viande :
· collège Les Hautes Pailles à Échenon,
· collège Dinet à Seurre,
· collège Félix Tisserand à Nuits-Saint-Georges,
· EHPAD de Beaune.


Ces établissements ont été approvisionnés en viande bovine par l'Association des éleveurs du Pays Beaunois, regroupant une vingtaine d'éleveurs, dans le cadre du projet Le Goût d’Ici.
Objectif ? Mettre en place des partenariats entre les différents maillons de la filière viande bovine locale afin que la viande issue des élevages du Pays Beaunois soit identifiée, distribuée, vendue et consommée localement.


· Légumes


Trois autres établissements ont expérimenté la démarche Légumes :
· hôpital d’Auxonne,
· EHPAD d'Athée,
· le collège La Croix des Sarrasins d'Auxonne


Un maraîcher de Labergement-lès-Auxonne, un groupement d'agriculteurs de Pont et une SCEA (Société Civile d'Exploitation Agricole) basée à Ouges ont fourni une à deux fois par semaine les établissements en poireaux, carottes, salades, pommes de terre et oignons.


Cette expérimentation lui a permis de mieux connaître les contraintes liées à l’approvisionnement local et d'y travailler dans les actions suivantes.

 

 

 

Succès des opérations précédentes


Pour développer les circuits locaux et valoriser des produits de nos terroirs
Le Conseil Départemental a mis en place dans les collèges et établissements sociaux médicalisés relevant de sa compétence, des opérations de promotion des filières locales. Le principe : proposer aux établissements un produit frais de grande qualité nutritionnelle et gustative, provenant d’élevages voisins et entièrement préparé localement.


Le Conseil Départemental soutient les filières locales• 2012 : Près de 15 000 steaks hachés Charolais
En collaboration avec l'Association Charolais de Bourgogne et le distributeur Sodifragel :
- 14 500 steaks hachés Charolais commandés, soit près de 1,8 tonne de viande,
- 23 collèges et 13 établissements médico-sociaux participants.

 

 

 

 

 


Le Conseil Départemental soutient les filières locales• 2013 : 1 600 kg de boeuf bourguignon local
À l’occasion de la Semaine Bleue et de la Semaine du Goût, le Conseil Départemental a renouvelé son opération de promotion d’un produit 100 % local. Il a proposé du boeuf bourguignon aux cantines des établissements relevant de sa compétence.
- 1 600 kg de viande commandés,
- 12 collèges et 14 établissements médicaux sociaux ont participé.

 

 

 

 

 

 

Le Conseil Départemental soutient les filières locales• 2014 : 4 tonnes de poulet 100 % Côte-d’Or
En octobre et novembre 2014, le Conseil Départemental a renouvelé son opération de soutien aux filières locales avec le poulet 100 % local.
- 4 tonnes de poulets ont été commandées,
- 40 établissements ont participé à l’opération.

 

 

 

 

 

 


Le Conseil Départemental soutient les filières locales 2015 : 4 550 pièces de steaks hachés « Charolais de Bourgogne »
15 collèges ont participé à l’opération Burger Coeur de Côte-d’Or et près de 4 550 repas ont été servis. Missionnée par le Conseil Départemental, l’association Éveil’O’Goût a réalisé des animations d’éducation sensorielle dans 9 collèges. Au total, ont été servis : près de 45 kg de ketchup au cassis, 4 550 pièces de steaks hachés « Charolais de Bourgogne » et une soixantaine de kilos d’Époisses.


Suite à cette opération, des visites d’exploitations agricoles sont organisées en 2016 pour des classes de collèges volontaires, pour faire connaître aux élèves l’origine de l’alimentation et le métier d’agriculteur.

 

 

 

 

 

2ème volet : La sensibilisation, la formation, l’accompagnement pour faire le job


En 2016, des formations ont été proposées pour accompagner les cuisiniers en restauration collective des établissements qui relèvent de ses compétences.


En partenariat avec Restau’Co, le Conseil Départemental de la Côte-d’Or organise des formations pour les cuisiniers des collèges et des établissements sociaux et médico-sociaux.


Thème : "Maîtrise des cuissons aux justes températures"


Animées par Restau’CO, plusieurs sessions de formation ont été organisées :


· 2 sessions pour les cuisiniers des collèges :
o les 30 et 31 mars au collège d’Auxonne
o les 27 et 28 avril au collège de Sombernon.


· 1 session pour les cuisiniers des établissements sociaux et médico-sociaux :
o les 3 et 4 mai à la maison de retraite La Combe Saint-Victor à Neuilly-lès-Dijon.
Chaque session était composée d’une partie théorique et d’une partie pratique.


Objectif


Cette formation a été organisée suite au travail sur le gaspillage alimentaire dans les collèges et au café-débat "Comment équilibrer son budget tout en introduisant des produits locaux ?" car la cuisson influence la qualité des plats préparés, les pertes en eau, l'intensité d'utilisation du four, etc.


Théorie et pratique


· Une demi-journée théorique en salle :
o Les différentes cuissons à aborder, les avantages de la cuisson à juste température, faire et conserver des roux, utiliser l’étuve, supprimer les fonds de sauce tout prêts, etc.
o Vérification du matériel et du menu pour la partie pratique du lendemain
o Réglementation et hygiène

 

· Une journée pratique en cuisine :
o Cuissons diverses et comparaison avec de nouvelles méthodes de cuisson :
cuisson inversée des sautés de viandes, cuisson basse température des rôtis et poissons, cuisson des légumes/féculents, préparation des sauces et jus traditionnels, cuisson de crèmes aux oeufs

o Suivi des grammages, mise en avant des produits, communication sur le « fait maison »
o Service : écoute des convives et de leur ressenti

 

 Le Conseil Départemental soutient les filières locales


La production réalisée au cours de cette journée de pratique a permis d’assurer le service du jour dans l’établissement accueillant la formation.
Les cuisiniers présents ont été étonnés mais convaincus des nouvelles techniques proposées qui apportent plus de goût au convive, simplifient le travail des équipes en cuisine et, pour certaines, permettent d’économiser.


Face à la demande des établissements sociaux et médico-sociaux, une nouvelle session sera organisée en été 2016.

 

 

3e volet : Les filières locales, parlons-en !

 


· Café-débat : La restauration collective, un nouveau débouché pour mes productions ?


C’est le thème du café-débat que le Conseil Départemental a organisé jeudi 10 mars 2016 au collège de Sombernon, en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or.

 


Une vingtaine de producteurs et d’éleveurs ont assisté au café-débat animé par Restau’Co, le réseau des professionnels de la restauration collective en gestion directe.
Un après-midi d’échanges pour répondre aux questions que soulève l’approvisionnement local dans les cantines. Un moyen d’assurer un débouché à la production agricole côte-d’orienne.


Objectifs


 Le Conseil Départemental soutient les filières locales· Faire connaître le débouché de la restauration collective aux producteurs
· Expliquer le fonctionnement d'un restaurant collectif
· Valoriser les produits locaux auprès des clients 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thématiques


 Le Conseil Départemental soutient les filières locales· Quels sont les différents types de restaurants collectifs et comment sont-ils organisés ?
· Quelles sont les contraintes et les marges de manoeuvres des restaurants collectifs ? Quelles en sont les conséquences sur l’organisation des fournisseurs, en fonction des produits ?
· Les marchés publics : Comment fonctionnent-ils ? Comment y répondre ?
· Comment développer la vente à la restauration collective sur son exploitation ?
Quels sont les soutiens humains et matériels ?

 

Luc Delahaye, chargé de formation chez Restau’Co a animé la café débat avec Mathilde Schryve, conseillère diversification à la Chambre d'agriculture de Côted’Or.
Le Conseil Départemental était également présent pour présenter les marchés publics. Le café débat s’est clôturé par la visite du restaurant du collège de Sombernon.
Une vingtaine d’agriculteurs, travaillant des productions variées (légumes, produits laitiers, viandes, oléagineux, …) étaient présents.


· Visite de l’abattoir de Venarey-Les Laumes (jeudi 12 mai de 9h à 12h)


Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or poursuit son soutien à la filière bovine.


Les gestionnaires et les équipes de cuisine des collèges et établissements sociaux et médico-sociaux de la Côte-d’Or ont été invités à visiter l’abattoir de Venarey-LesLaumes, jeudi 12 mai 2016. Objectif ? Leur faire découvrir l'étape de l'abattage et de la transformation de la viande suite au travail mené depuis plusieurs années sur la viande bovine.
La visite s’est déroulée en deux temps : présentation de la salle et visite de la chaîne.
Un focus sur la traçabilité de la viande et la lecture des étiquettes a également été réalisé.

 

 

4e volet : Le Conseil Départemental partenaire du Drive fermier

 


Le Drive fermier de Côte-d’Or ouvrira ses portes à Dijon pour préparer le début de l’été 2016.


 Le Conseil Départemental soutient les filières localesUn projet, créé par le réseau Bienvenue à la ferme et soutenu par le Conseil Départemental, pour :
· consommer local,
· valoriser les circuits courts
· proposer des produits de qualité 100 % Côte-d’Or.


Le Conseil Départemental, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or soutient le drive fermier (30 000 €).

 

Celui-ci devrait ouvrir ses portes le 10 juin 2016 au marché de l’Agro, route de Saint-Julien à Dijon.


Le principe ? Une trentaine de producteurs proposeront plus de 200 produits fermiers via leur site Internet www.drive-fermier.fr/21


Des produits 100 % Côte-d’Or


Le drive fermier offre la possibilité de consommer des produits 100 % Côte-d’Or, représentatifs de la qualité de notre agriculture et de nos élevages : fruits et légumes frais, viandes et volailles, charcuteries et conserves, oeufs, produits laitiers et fromages, épicerie salée et sucrée, herbes aromatiques, miels et produits de la ruche, jus de fruits et sirops, vins et spiritueux. Une offre complète pour une consommation de qualité près de chez vous !

 

 

Commander en un clic !


Il suffit de s’inscrire sur le site www.drive-fermier.fr/21, de faire son marché via Internet et de payer en ligne jusqu’au mardi minuit (paiement sécurisé). Les achats sont à récupérer le vendredi entre 15h30 et 19h30.
Les agriculteurs remettront chaque semaine, à tour de rôle, leurs produits directement aux consommateurs. Des animations et des dégustations seront proposées chaque mois. Et sur le site Internet, des recettes savoureuses sont à découvrir !
Le drive fermier 21 permet de découvrir des produits de qualité 100 % Côte-d’Or et de privilégier les échanges entre les producteurs et les consommateurs. Qualité, simplicité et proximité seront au rendez-vous pour bien manger et consommer local.


Contact :
Drive fermier de Côte-d’Or
3 rue Léon Delessard à Dijon
07 85 76 13 52


Le Conseil Départemental, partenaire du réseau Bienvenue à la Ferme


Le Conseil Départemental, partenaire du réseau Bienvenue à la FermeLe réseau Bienvenue à la Ferme a pour objet :


- de développer sur le territoire l’accueil à la ferme et la vente des produits de terroir, - d’organiser des actions de promotion visant à renforcer les relations sociales entre citadins et ruraux,
- de contribuer à l’offre d’hébergement touristique de qualité en milieu rural,
- de rechercher une coordination des réalisations à l’échelon départemental en relation avec la Chambre d’Agriculture de Côte d’Or.


Bienvenue à la Ferme est une marque nationale portée par les Chambres d'Agriculture.


Elle rassemble 5 800 fermes en France qui vendent en direct leur production ou accueillent des visiteurs sur leur exploitation.


En Côte-d'Or, 80 adhérents ont signé la Charte éthique de Bienvenue à la Ferme.


Qu'ils vendent des produits fermiers ou qu'ils proposent des prestations de restauration (ferme auberge, goûters) ou d'hébergement (gîte, chambre d'hôte et camping), les adhérents trouvent dans cette activité un revenu complémentaire et une ouverture vers le public.


Un partenariat est en cours entre le Conseil départemental de la Côte-d'Or et Bienvenue à la Ferme pour la mise en place d'une aide à la structuration et à l’organisation de la signalétique routière au bénéfice des adhérents du réseau.
L'objectif est de renforcer le marketing du réseau par une signalétique adaptée et ciblée.

 

 

Une aide départementale pour les agriculteurs, l’aide à la diversification agricole


L’aide à la diversification vise à :


· favoriser la diversification des productions en incitant à la mise en place de micro-filières sur l’exploitation intégrant la production, la transformation, et la commercialisation,
· favoriser l’installation de jeunes dans le tissu rural,
· encourager les productions de qualité issues d’un savoir faire traditionnel, d’un terroir répondant à un cahier des charges de toute la filière, contrôlé par une structure fédérative.


Ces aides contribuent au maintien d’une agriculture diversifiée et à forte valeur ajoutée, en permettant d’élargir le champ d’activités de l’agriculteur et de sécuriser ainsi revenus et emploi. Ainsi, le développement d’une activité de micro-filières permet à un agriculteur soit de conforter et de fiabiliser économiquement son exploitation, soit de s’installer et de créer des emplois salariés.


Ce dispositif, mené en partenariat avec la Chambre d'Agriculture qui accompagne les porteurs de projets, permet de préserver une agriculture diversifiée par des activités constituant des niches commerciales (vente directe, productions et transformations fermières) et en maintenant ou en créant des emplois agricoles.


En moyenne une dizaine de dossiers sont déposés par an. Cette aide s’inscrit également dans une démarche environnementale en favorisant des débouchés en circuits courts sur des produits du terroir.

 

 

De par son paysage, sa géographie, ses caractéristiques pédologiques et géologiques, la Côte-d’Or est une petite France agricole, représentative d’une grande diversité de productions avec une taille des exploitations dans la moyenne nationale.



Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Ce weekend, tous à la Ferme Côte d'Or à la foire de Dijon.
Pour les parents et les enfants... entrez dans le monde des agriculteurs,...
Le département sème les graines d'un avenir durable
François Sauvadet, Président du Conseil départemental de...
La ferme Côte-d'Or fête ses 10 ans à la foire de Dijon
Du 4 au 7 novembre, la Ferme Côte-d'Or sera la vitrine d’une...
Un soutien sans faille à l'ensemble du monde agricole
En cette période difficile pour le monde de l'agriculture...
Le Département de la Côte-d'Or soutient l'agriculture
Mesures structurelles et conjoncturelles, le Conseil départemental de la...
Réussir l'aménagement d'un local commercial : le Conseil départemental aux côtés des collectivités
 
La filière agricole de Côte-d'Or, entre optimisme et pessimisme.
A l'occasion de l'inauguration de la ferme Côte-d'Or, vendredi 6...
Aidez Frédéric Marcouyoux de Vernot, lauréat "Fermes d'avenir de France", à réaliser ses projets
Envie d'une agriculture qui donne du goût, qui prend soin de la nature et...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.