Dijon : vivre deux mois sans sa voiture

20 septembre 2016

S’imaginer sans voiture personnelle est pour certains une idée qui peut sembler improbable. Les Dijonnais relèveront-ils le défi pendant 2 mois ? Seront-ils plus nombreux que les Bordelais et les Niortais l’an passé ? 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les accompagner dans cette aventure, c’est tout l’écosystème de la ville de Dijon qui se mobilise en leur facilitant pendant 2 mois l’accès aux offres de mobilités alternatives.


Chaque participant recevra ainsi son titre de transports en commun ainsi qu’un accès aux velostations de la ville. Pour montrer la complémentarité de l’autopartage avec les autres modes de déplacement, Koolicar et Mobigo Autopartage offriront un crédit pour tester les deux services. Pour effectuer des trajets et faire de belles rencontres, le Conseil Régional de Bourgogne présentera aux participants son site de covoiturage et les aidera dans leur recherche de covoitureurs. Et la SNCF offrira des réductions sur les TER Bourgogne et Franche-Comté pour déplacements régionaux.


Durant le défi, les frais d’assurance des véhicules immobilisés seront pris en charge par la MAIF. Et enfin, Cric&co accompagnera les « super-héros du déplacement » à la fin de l’aventure s’ils veulent vendre leur voiture.

 

 

La cérémonie d’ouverture du défi aura lieu le 1er octobre. Ce jour-là, pour éviter toute tentation, les participants confieront leur voiture aux organisateurs. Leur véhicule sera stocké dans un parking sécurisé durant tout le défi grâce au Grand Dijon.

 

Chaque participant recevra son kit du « Super-Héros » comprenant notamment les badges d’accès aux différents services de mobilité.


Pendant toute la durée de l’opération, Koolicar sera en lien avec les participants pour les accompagner sur les solutions de transports alternatives et mesurer les impacts sur leurs déplacements quotidiens (voir le Bilan de l’Edition 2015 : http://bit.ly/2bED6uN).


Deux mois plus tard, après avoir expérimenté ces nouvelles façons de se déplacer, les « super-héros » pourront choisir de reprendre leur voiture ou, si l’expérience a été concluante, de finalement la revendre et d’adopter leurs nouveaux moyens de transport.

 Dijon : vivre deux mois sans sa voiture

 

 

 

« La première édition de l’opération nous a permis de démontrer à Bordeaux et à Niort qu’il est possible de ne pas avoir de véhicule personnel et que cela élimine bien des tracas et des dépenses. Plus de 44% ont choisi à l’issue du défi de se séparer de leur véhicule.
D’autres, qui ne pouvaient pas s’en séparer mais qui ont réalisé qu’ils s’en servaient peu, ont choisi de la partager sur Koolicar. Le plus étonnant est que la plupart des participants ont finalement redécouvert la marche à pieds et le vélo ! » explique Stéphane Savouré, Président Fondateur de Koolicar.


Les municipalités partenaires ont bien compris l’intérêt d’un tel défi, qui réduira le nombre de véhicules en stationnement et désencombrera les routes.

 

Pascal Demurger, directeur Général du Groupe MAIF ajoute : « La méconnaissance de l’ensemble des solutions de transport est l’une des raisons principales qui empêche les citoyens de se lancer dans le défi. L’opération #SansMaVoiture permet de tester les solutions de mobilité partagée, à l’heure où les modes de consommation évoluent vers des modèles basés sur l’usage plutôt que sur la propriété. La MAIF accompagne ces mutations en s’inscrivant dans une démarche de développement durable ».

 


Dijon : vivre deux mois sans sa voiturePour tenter l’aventure, les Dijonnais peuvent s’inscrire sur www.sansmavoiture.fr
Lien vidéo : http://bit.ly/2bLXqNq

 

 

Les volontaires pourront partager leurs témoignages et leur expérience tout au long du défi sur les réseaux sociaux de Koolicar avec le #SansMaVoiture 

 

 

 

Les Dijonnais propriétaires de voitures qui ne souhaitent pas relever le déi peuvent aussi apporter leur contribution en proposant leur voiture à la location sur le site www.koolicar.com

 

 

 

 Dijon : vivre deux mois sans sa voiture

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Diviacity : La navette passe au tout électrique
Voyagez écologique ! La navette City qui roule dans les ruelles du...
La biodiversité s'installe à Dijon au mois de juin
Dans le cadre des 5es Assises Nationales de la Biodiversité qui se...
Longvic inaugure l'Autopartage
Depuis le mois d’Octobre 2014, les agents de la ville de Longvic...
EDF et Shop in Dijon sensibilisent les commerçants Dijonnais à la mobilité électrique.
La ville durable est en train de se dessiner, et intègre un volet...
Le Grand Dijon et EDF s'engagent pour une Communauté urbaine attractive, intelligente, durable et solidaire
Vendredi 2 octobre 2015 à Dijon, François Rebsamen,...
Dijon, l'écoquartier Heudelet 26, une opération de référence
L'écoquartier Heudelet 26 témoigne d'une autre façon de...
Zéro phyto au cimetière des Péjoces !
L'objectif «zéro phyto» est atteint... fini les pesticides,...
Appel à projets national « Territoires hydrogène » : le projet « ENRgHy » de la Bourgogne-Franche-Comté est retenu
Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.