Dijon Métropole : le décret publié au Journal Officiel

27 avril 2017

Au titre de son nouveau statut, Dijon Métropole bénéficiera de nouvelles compétences transmises des communes membres, du Département, de la Région et de l'État vers la Métropole. Avec la publication du décret de métropolisation du Grand Dijon au Journal Officiel, commence l'ère des négociations avec la Région et le Département...

Communiqué de presse de François REBSAMEN, maire de Dijon, président du Grand Dijon, sur «Dijon métropole : le décret publié au Journal officiel».

C'est une très grande satisfaction pour Dijon, et pour moi en tant que Président, de voir publié au Journal Officiel le décret portant création de Dijon Métropole. Ce décret marque une étape majeure dans la construction d'une intercommunalité toujours plus intégrée et solide. Ensemble, avec les élus communautaires, les maires des 24 communes, nous continuons à construire la communauté de destin de notre capitale régionale, à l’épicentre du triangle Paris-Lyon-Strasbourg.


Dijon Métropole, projet que j’ai personnellement porté avec la plus grande détermination, est au service d’une ambition collective : celle d’assurer notre développement économique et notre attractivité au sein d’un espace à haute qualité de vie et de service de proximité pour ses habitants ; celle d’assurer à la région Bourgogne-Franche-Comté la présence d'une métropole d'excellence qui portera à travers l’alliance des territoires une interaction constructive et respectueuses avec les territoires qui l’entourent.


Dès les prochaines semaines, j’engagerai formellement les discussions avec la Région pour que nous définissions ensemble les modalités d'une coopération accrue sur le plan du développement économique. Je saisirai également le président du Conseil départemental afin que soit discuté le transfert de compétences induit par la métropolisation. Je réunirai également toutes les communautés de communes de l’aire urbaine de Dijon, avec lesquelles nous sommes, le plus souvent déjà en relations sur des sujets tels que la gestion des déchets et des ordures ménagères.


Avant toute chose, Dijon Métropole, qui dispose désormais de nouvelles opportunités pour s’affirmer au plan national et international, se veut un espace de dynamique moteur de développement et de coopérations, accueillant à la diversité des communes et des habitants.
Je suis fier de cette étape majeure menée avec le soutien des maires et des élus de tout notre territoire communautaire que je remercie d’avoir donné à ce projet une très majorité solide et déterminée.


La loi du 28 février 2017 a ouvert la possibilité au Grand Dijon de franchir cette nouvelle étape dans le développement de son intercommunalité. Le 6 mars le conseil communautaire donnait le feu vert à sa transformation en métropole. Le décret du 25/4/2017, signé de la main du Premier Ministre Bernard Cazeneuve, du Ministre de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales Jean-Michel Baylet, et du Ministre de l'intérieur Matthias Fekl, vient clore ce processus institutionnel. Au titre de son nouveau statut, Dijon Métropole bénéficiera de nouvelles compétences transmises des Communes membres, du Département, de la Région et de l'État vers la Métropole.

François Rebsamen

 

Décret n° 2017­635 du 25 avril 2017 portant création de la métropole dénommée « Dijon Métropole »

NOR: ARCB1710765D ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/4/25/ARCB1710765D/jo/texte Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/4/25/2017­635/jo/texte

Publics concernés : les collectivités territoriales du département de la Côte­-d'Or.

Objet : création de la métropole « Dijon Métropole » par transformation de la communauté urbaine du Grand Dijon en application des articles L. 5217­1 et suivants du code général des collectivités territoriales tels que modifiés par la loi n° 2017­257 du 28 février 2017 relative au statut de Paris et à l'aménagement métropolitain.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication. Notice : le 3° de l'article L. 5217­1 du code général des collectivités territoriales (CGCT), dans sa rédaction issue de l'article 70 de la loi n° 2017­257 du 28 février 2017 relative au statut de Paris et à l'aménagement métropolitain, prévoit que, sous réserve d'un accord exprimé par deux tiers au moins des conseils municipaux des communes intéressées représentant plus de la moitié de la population totale de celles-­ci ou par la moitié au moins des conseils municipaux des communes représentant les deux tiers de la population, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre peut obtenir par décret le statut de métropole, à sa demande, dès lors que sont remplies les conditions suivantes : d'une part, l'EPCI à fiscalité propre comprend dans son périmètre le chef-­lieu de région et, d'autre part, il est au centre d'une zone d'emplois de plus de 400 000 habitants, au sens de l'Institut national de la statistique et des études économiques.

La communauté urbaine du Grand Dijon, créée par arrêté du préfet de la Côte­d'Or en date du 20 décembre 2014, comprend dans son périmètre Dijon, le chef­-lieu de la région Bourgogne­-Franche-­Comté. Elle est également le centre d'une zone d'emplois supérieure à 400 000 habitants. Elle a demandé sa transformation en métropole et plus de la moitié des conseils municipaux des communes intéressées représentant plus des deux tiers de la population totale de celles-­ci ont exprimé leur accord. Cet établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre réunit donc les conditions mentionnées au 3° de l'article L. 5217­1 du CGCT pour se transformer en métropole. Aussi, conformément aux dispositions de l'article L. 5217­1 précité, le présent décret procède à la transformation de la communauté urbaine du Grand Dijon en métropole. Le présent décret fixe le nom, le périmètre, l'adresse du siège, le comptable public et détermine les compétences de la métropole à la date de sa création. Le décret pourra ensuite, le cas échéant, être modifié par arrêté préfectoral. Références : le présent décret est pris conformément aux dispositions des articles L. 5217­1 et suivants du CGCT. Il peut être consulté sur le site Légifrance (http://legifrance.gouv.fr).

Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, Vu le code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 5217­1 et L. 5217­2 ; Vu la loi n° 2017­257 du 28 février 2017 relative au statut de Paris et à l'aménagement métropolitain ; Vu la délibération de la communauté urbaine du Grand Dijon du 6 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune d'Ahuy du 3 avril 2017 ; Vu la délibération de la commune de Bressey­sur­Tille du 24 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Bretenière du 14 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Chenôve du 3 avril 2017 ; Vu la délibération de la commune de Chevigny­Saint­Sauveur du 21 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Corcelles­les­Monts du 28 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Crimolois du 20 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Daix du 28 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Dijon du 20 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Fénay du 29 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Flavignerot 13 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Fontaine­lès­Dijon du 4 avril 2017 ; Vu la délibération de la commune de Hauteville­lès­Dijon du 5 avril 2017 ; Vu la délibération de la commune de Longvic du 27 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Magny­sur­Tille du 17 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Marsannay­la­Côte du 3 avril 2017 ; Vu la délibération de la commune de Neuilly­lès­Dijon du 31 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune d'Ouges du 22 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Perrigny­lès­Dijon du 27 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Quetigny du 21 mars 2017 ; Vu la délibération de la commune de Saint­Apollinaire du 10 avril 2017 ; Vu la délibération de la commune de Sennecey­lès­Dijon du 24 mars 2017

...


PJ : Décret n° 2017635 du 25 avril 2017 portant création de la métropole dénommée "Dijon Métropole"

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Des élus et des souhaits !
Partie à la rencontre de plus de 80 élus  à...
l'INPI alerte les collectivités
Les collectivités territoriales ont parfois la désagréable...
Cité 21, le salon des collectivités Territoriales de la Côte-d'Or, mode d'emploi.
Au service des élus et décideurs territoriaux, le 16e salon...
Journées des finances locales : il est où l'argent, il est où ?
L’Université de Bourgogne et le Master 2 « Finances des...
Après le marasme... des voeux 2018 plus confiants pour les maires de Côte d'Or !
L’année 2018 commence entre neige, pluies diluviennes et...
La réforme du contentieux de l'urbanisme
Par un décret n°2018-617 du 17 juillet 2018 portant modification du...
La commune de Vielverge sollicite la MiCa
La Mission Conseil et Assistance aux Collectivités (MiCA), accompagne...
Choisir un exploitant pour gérer la distribution de l'eau potable.
La démarche conduisant à choisir un délégataire de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.