Opéra Dijon, nouveaux visages, nouvelle saison

Opéra  Dijon, nouveaux visages, nouvelle saison

Contact :

 www.opera-dijon.fr

BILLETTERIE : 18 boulevard de Verdun, à Dijon.

La billetterie de l’Opéra de Dijon se situe en face de l’entrée des artistes. 

- Bus Flexo 40 (Arrêt Auditorium)
- Tram T1 (Arrêt Auditorium)

PARKINGS À PROXIMITÉ :
- Parking extérieur (en face de l’entrée des artistes, 11 boulevard de Verdun)
- Clémenceau (Entrée Place Jean Bouhey )

AUTRE :

Station Vélodi au pied de l’Auditorium

AUDITORIUM : Place Jean Bouhey, à Dijon.

L’entrée de l’Auditorium se situe face à la Chambre de Commerce et d’Industrie, à côté de la Tour Elithis.
Nous rejoindre :

- Bus Flexo 40 (Arrêt Auditorium)
- Tram T1 (Arrêt Auditorium)

PARKINGS À PROXIMITÉ :
- Clémenceau (Entrée Place Jean Bouhey)
- André Malraux (Entrée Rue André Malraux )

AUTRE :

Station Vélodi au pied de l’Auditorium


11 mai 2017

Le public découvrira aujourd’hui la programmation 17/18 de l’Opéra de Dijon. Eclairée par le travail photographique aux accents surréalistes de Gilles Abegg, la saison s’avère riche et complexe, avide de territoires vierges et de redécouvertes. A la suite de l’Ulysse de Dante franchissant les colonnes d’Hercule, elle se laisse aller au vertige de nouveaux voyages, voguant vers le monde ibérique et l’Amérique du Sud ou succombant à mille métamorphoses.

Et si la saison de l’Opéra se devinait par son visage ou plutôt ses visages : celui des modèles choisis et mis en scène par Gilles Abegg, photogaphe en résidence, dont le travail utilise deux techniques (collage ou miroir sans tain) à la manière des surréalistes (ou des magiciens !) pour illustrer à sa manière les œuvres jouées. On s’amusera en feuilletant le livret présentant la saison à retrouver l’esprit de Dali, de de Chirico, Magritte… de toute évidence, une programmation qui se joue des frontières, bouscule les émotions et interroge la raison. « Des visuels audacieux, confirme Christine Martin, adjointe au maire de Dijon, déléguée à la culture et présidente de l’Opéra. Un monde ouvert, généreux. L’art est essentiel quand la démocratie est à la peine. Il faut se mobiliser pour qu’elle ne le soit plus. » « Si, même une fois par saison, nous éveillons les consciences, nous parvenons à toucher un spectateur… nous aurons réussi », souligne encore Laurent Joyeux, directeur général et technique. Il semble en tous cas qu’ils soient, nombreux, et même de plus en plus nombreux à être touchés : la saison dernière, ils étaient près de 60 000 spectateurs payants « c’est colossal à l’échelle de notre aire urbaine » se félicite Christine Martin.

 

Verdi, Rameau, Hoffmann revisités, et une rareté

Pour 2017/2018, Laurent Joyeux et son équipe entendent poursuivre « une politique innovante exemplaire, pour le public comme pour les artistes, dans une démarche de long terme et dans la confiance ». Dijon pratique par exemple la répétition sur plateau à temps plein (un mois avant la première!), accueille de nombreux artistes en résidence avec cette année Léonardo Garcia Alarcon & Cappella Meditterranea, tourné vers la musique baroque du XVIIème siècle, sans oublier les artistes et ensembles associés .

Parmi les nouvelles productions, on retrouvera notamment le Pygmalion de Rameau (avec Emmanuelle Haïm & Robyn Orlin), un Pinocchio signé Joël Pommerat (mise en scène) et Philippe Boesmans (musique), le rare Prometeo pas joué depuis... 1689, une adaptation des Contes d’Hoffmann (spectacle lyrique total, convoquant nouvelles compositions, créations sonores, vidéos, théâtre…) et Simon Boccanegra, opéra « avec un choeur formidable, un des deux plus beaux opéras à mon sens de Verdi ! », s’enthousiasme Laurent Joyeux. En bref : 36 concerts, 8 opéras, 4 nouvelles productions, 5 spectacles de danse, sans oublier des rendez-vous famille ou des rendez-vous scolaires.

Toute la programmation, la billeterie (ouverte à compter du 6 juin), des vidéos, les photogaphies de Gilles Abegg... sont à retrouver sur le site de l'Opéra Dijon.

 

 

 Opéra  Dijon, nouveaux visages, nouvelle saison

Léonardo Garcia Alarcon, chef en résidence pour cette nouvelle saison à l’Opéra Dijon

 Opéra  Dijon, nouveaux visages, nouvelle saison

Christine Martin, Laurent Joyeux (au centre) et Matthieu Dussouillez (à droite, directeur général adjoint) présentent la nouvelle saison

 Opéra  Dijon, nouveaux visages, nouvelle saison

Un des visuels de Gilles Abegg créé pour cette nouvelle saison

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

SUEZ grand mécène de l'art et de la culture dijonnais
...
Dijon a inauguré la plaque commémorant l'inscription au Patrimoine mondial des Climats du vignoble de Bourgogne
Ce 22 mars 2016, pendant les Grands Jours de Bourgogne, a...
Musée des Beaux-Arts : métamorphose (2)
C’est le concept qui accompagnera toute la phase 2 de la...
Opéra de Dijon, Laurent Joyeux est reconduit à la direction artistique
François REBSAMEN, Maire de Dijon, président du Grand Dijon...
Dijon, une nuit européenne des musées 2016 placée sous le signe de la Métamorphose.
Rendez-vous culturel incontournable du mois de mai, la Nuit Européenne...
Lancement officiel des travaux de La Vapeur et pose de la première pierre.
En septembre 2015 a été lancé un projet de...
La Halle 38, ateliers d'artistes
Le soutien à la création et à l’art contemporain est...
Appel à témoignage ! Quels souvenirs avez-vous du gros peuplier noir de l'Arquebuse ?
Le Jardin des sciences compte sur votre mémoire familiale, les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *