Pose de la 1ère pierre de la future piscine du Carrousel de Dijon

Pose de la 1ère pierre de la future piscine du Carrousel de Dijon

Contact :

la future piscine du Carroussel de Dijon

LA FUTURE PISCINE DU CARROUSEL


03 mai 2018

« On rénove, on métamorphose ! ». Telle a été la décision de Dijon métropole qui, devant la vétusté grandissante de la piscine du Carrousel, dont les plus anciens éléments dataient de 1952, vote en novembre 2014 la mise en chantier du site. Entièrement reconstruite, la nouvelle piscine permettra aux habitants de Dijon métropole de profiter, 7 jours sur 7, d’un centre aquatique public où natation, forme et détente auront toute leur place.

La future piscine du Carrousel de Dijon, un projet d'envergure
à la hauteur de la métropole

Dijon Métropole a choisi l'agence Coste Architectures pour repenser le lieu. La piscine s'articulera autour d'un bâtiment exemplaire sur le plan écologique abritant deux bassins, une lagune de jeux pour enfants, un espace forme et un bassin nordique extérieur de 50 mètres, accessible toute l'année.
Les travaux ont débuté à l'automne 2017 et s’étaleront jusqu'à l'hiver 2019 avec l'inauguration du nouveau bâtiment ainsi que l'ouverture des bassins couverts et du bassin nordique. À noter que pendant la durée de la construction, le bassin intérieur actuel reste ouvert au public.

La future piscine du Carroussel de Dijon

 

 

 

Future piscine du Carroussel de Dijon 2018

Pierre PRIBETICH, Premier vice-président de Dijon métropole, représentant François Rebsamen

Le projet du Carrousel s’inscrit dans la politique impulsée par François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole, pour faire de Dijon une capitale attractive et inventive, au côté d’autres investissements tels que le chantier de rénovation du musée des beaux-arts, ou encore ceux achevés du grand stade, du zénith, de la piscine olympique.
En février 2017, la ville de Dijon s'était vu attribuer les 3 lauriers du Label Ville Active et Sportive. Cette distinction, la plus haute du label, récompensait Dijon pour son offre diversifiée et innovante de pratique sportive et d’actions de citoyenneté.
Un nouvel objectif s'est dessiné le 13 septembre dernier avec les Jeux Olympiques PARIS 2024 et la volonté affichée de Dijon métropole de devenir une base arrière de la compétition. Grâce à sa proximité avec Paris, son environnement exceptionnel et ses infrastructures sportives innovantes, Dijon métropole compte bien jouer un rôle majeur dans l’accueil de délégations internationales.

Coste Architectures Emmanuel COSTE, architecte

"C’est un projet ambitieux, dans un site urbain, il fallait que notre écriture architecturale respecte ce cadre, l'ensemble a donc été réalisé comme une dune végétalisée."

 

 

 

 

Eric Lançon, Conseiller régional Eric Lançon, Conseiller régional délégué aux sports et à la préparation aux JO 2024

Il est des moments dans la vie politique ou l’action publique prend tout son sens. C’est le cas aujourd’hui avec cette pose de la 1° pierre de la nouvelle piscine du Carrousel.
La symbolique est forte, elle est la concrétisation d’un projet réfléchi et discuté depuis 4 ans. Ceci est d’autant plus important qu’aujourd’hui les collectivités doivent s’engager dans des investissements adaptés et performants. Les contraintes budgétaires obligent à faire des choix dans lesquels le doute n’est pas permis. Le service rendu doit être à la hauteur des attentes de la population. Nos citoyens y sont d’ailleurs très vigilants. Ce beau projet est en phase totale avec cette ligne de conduite. La piscine du Carrousel sera un équipement structurant pour la métropole donc pour la ville de Dijon et la grande région.
Ce nouvel équipement est à la pointe des nouvelles avancées technologiques permettant de réduire la consommation énergétique. Il correspond parfaitement à l’enjeu stratégique d’accélérer la transition écologique et énergétique que nous soutenons dans route la région.
C’est pour toutes ces raisons que la région Bourgogne Franche Comté s’est totalement engagée dès 2015 à soutenir financièrement la construction de la nouvelle piscine. Notre aide de 5 Millions 500 000 euros représente plus de 25% du montant total…
Ce volontarisme de la région se traduit également dans notre politique sportive dont un des axes est justement le soutien financier important accordé à la construction ou la rénovation des piscines. A titre d’exemple, nous inaugurerons à la fin du mois la piscine de Cosne Sur Loire.
Nous souhaitons également que cette piscine soit non seulement un facteur d’attractivité pour les habitants de la grande métropole mais un atout de plus pour que tous ensemble, région, métropole et ville de Dijon devenions une base arrière pour les jeux olympiques 2024.

 

Antoine Bréhard, Directeur régional de la Caisse des DépotsAntoine Bréhard, Directeur régional de la Caisse des Dépots

Parceque ce projet revêt une importante dimension environnementale, la Caisse des Dépots l'a soutenu en consentant un prêt de 1.3 millions d'euros sans intérêt, il s'intègre dans l'enveloppe de 10 millions d'euros consentie par la Caisse des Dépots à Dijon métropole dans le cadre de différentes réhabilitations telles que la salle de spectacle La Vapeur, la rénovation du Musée des Beaux-Arts, la restructuration du groupe scolaire Beaumarchais... La Caisse des Dépots a par ailleurs soutenu en Bourgogne Franche-Comté 140 projets pour 148 millions  d'euros ce qui justifie que nous fêterons le 20 septembre à Dijon le lancement de la Banque des territoires.

 

Jean-Baptiste Peyrat, Sous-préfet de BeauneJean-Baptiste Peyrat, Sous-préfet de Beaune, Secrétaire général par intérim

Je voudrais souligner la qualité de cette réalisation, tant par les choix de reconstruction, pensés en intégrant les techniques modernes relevant du développement durable, que par son caractère unique et indispensable au profit de la population. Dés le début du projet, l'Etat a su prendre en compte sa pertinence en apportant sa participation. Cette première pierre ne peut que m'inciter au nom de l'Etat, à féliciter Dijon métropole pour la pertinence de cette initiative et l'excellence de son projet.

La participation financière de l'Etat
800 000 euros attribuée par Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) 
800 000 euros abondés au travers du Fonds de soutien à l'Investissement Public Local (FSIPL)
Ces subventions rappellent que l'Etat est présent pour soutenir les projets répondant aux besoins des populations.

 Future piscine du Carroussel de Dijon 2018

Un ambitieux projet architectural
à haute qualité environnementale

UNE PISCINE EN OSMOSE
AVEC SON ENVIRONNEMENT
L'agence Coste Architectures a imaginé un concept végétal inspiré des tracés du parc de la Colombière, tout proche du site, poursuivant cette trame verte située au sud de la ville. Le nouveau centre aquatique s’intégrera dans une clairière végétale, entourée d'arbres et de verdure. Doté d'une toiture végétalisée avec des essences locales, il se fondra naturellement dans son environnement.

UNE FORTE DIMENSION
ÉCOLOGIQUE
Dijon Métropole, référence écologique en France, entendait mettre au coeur du projet une importante dimension environnementale.

*Piscine à l’ozone, comment ça marche ?
L’ozone est un gaz naturel qui se produit par exemple lors des orages dans la nature. L’ozone se fabrique en « brisant » la molécule d’oxygène dans l’air. Le nombre d’atomes d’oxygène devient impair et cherche à se recombiner pour donner la molécule d’oxygène O². Le traitement de l’eau avec l’ozone détruit les matières organiques, les bactéries, les germes et les virus. L’eau de la piscine est ainsi désinfectée et son odeur plus agréable qu’avec un traitement au chlore. Comme il y a moins de produits chimiques, les risques d’allergie ou de réactions cutanées sont très nettement diminués et les gênes olfactives diminuées. À noter que l’utilisation du chlore pour le traitement du bassin extérieur engendre moins de gênes puisque ce dernier se trouve par définition à l’air libre.

L'agence Coste Architectures, reconnue comme une référence en matière de conception écologique, a conçu un complexe bio-climatique : orientation optimisée, isolation performante, toitures végétalisées.
Cela se traduit notamment par la réalisation d'un bâtiment « cocooning » qui entoure le bassin et le protège du vent, une couverture thermique de la piscine pour maintenir la température de l'eau du bassin extérieur la nuit, la récupération des eaux de pluies avec zéro rejet dans le réseau public d'assainissement, le raccordement de l'équipement au réseau de chaleur urbain, des niveaux de consommation en fluides optimisés afin que les charges d'exploitation soient les plus basses possibles, le traitement de l'eau du bassin intérieur à l'ozone* (plus écologique que le chlore et sans odeur de chloramine),...

La large toiture végétale couvrant le bâtiment, permettra de conserver l'eau de pluie et d'améliorer la stabilité thermique du site. Faune et flore pourront s'y développer et enrichir ainsi la biodiversité urbaine.
Enfin la mise en service d'un bassin nordique à l'année évite la construction d'une grande halle et le traitement d'un important volume d'air. Ces économies énergétiques compensent largement le chauffage supplémentaire de l'eau.

 

 

La future piscine du Carroussel de Dijon,

NATATION, FORME ET DÉTENTE :
UN NOUVEAU SITE QUI A TOUT POUR PLAIRE
La restructuration complète de la piscine publique du Carrousel de Dijon compte parmi les projets majeurs de Dijon métropole.


DE NOUVELLES LIGNES D'EAU, ACCESSIBLES TOUTE L'ANNÉE
L'ouverture en 2010 de la piscine olympique a fait de la métropole dijonnaise une destination phare pour les compétitions nationales et internationales. Sur le territoire, les pratiquants des sports aquatiques sont nombreux et la demande élevée. La piscine du Carrousel « nouvelle version » permettra d'ouvrir des lignes d'eau supplémentaires et des espaces sportifs et familiaux, toute l'année.
Conjuguant activités sportives, éducatives, de loisirs, de détente et de santé, ce complexe accueillera tous les publics : les adeptes de la natation sportive et du fitness, le public familial, les adhérents des clubs ainsi que les enfants qui apprennent à nager...


DEUX ESPACES COMPLÉMENTAIRES
> Le bassin extérieur de 50 mètres sera transformé. Il deviendra un « bassin nordique » permettant la nage en toute saison, même l'hiver. Sur les plages extérieures (5 000 m² de solarium végétal), aux beaux jours, les usagers pourront profiter d'un pentagliss (toboggan droit à 4 pistes), d’un terrain de beach volley et du splash pad (aire dédiée aux jeux d'eau avec fontaines, jets d'eau, etc) qui fera la joie des enfants.
> Un nouveau bâtiment est en cours de construction au nord du site, conduisant à créer la nouvelle et unique entrée sur le rondpoint Edmond Michelet. Il abritera un bassin de 25 mètres (4 couloirs à profondeur variable), un bassin éducatif polyvalent et une lagune de jeux destinée aux enfants. Le projet se compose aussi d'un espace forme-fitness de 700 m² et d'un espace restauration.

 la future piscine du Carroussel de Dijon

 

LA PISCINE DU CARROUSEL EN QUELQUES CHIFFRES
20,7 MILLIONS D’EUROS DE TRAVAUX ESTIMÉS
DIJON MÉTROPOLE 13 610 000,00 € HT
AVEC LA PARTICIPATION DE :
RÉGION BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ 5 500 000,00 € HT
ÉTAT (FONDS DE SOUTIEN À L'INVESTISSEMENT PUBLIC LOCAL) 800 000,00 € HT
CENTRE NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT (CNDS) 800 000,00 € HT
CAISSE DES DÉPÔTS (PRÊT À TAUX ZÉRO) 1 344 000,00 € HT
CONSOMMATION D’EAU ET D’ÉNERGIE : 
20 % D’ÉCONOMIES PAR RAPPORT AU STANDARD ACTUEL
PERFORMANCE EN TERME DE CONFORT
QUALITÉ DE L’AIR ET DE L’EAU : 
30 % EN PLUS PAR RAPPORT AU STANDARD ACTUEL
FRÉQUENTATION
300 000 PERSONNES ATTENDUES CHAQUE ANNÉE
OUVERTURE 7 JOURS SUR 7
ACCÈS
3 LIGNES DE BUS DU RÉSEAU DIVIA DESSERVENT LE SITE.
L’ACCÈS SERA FACILITÉ GRÂCE À L’ARRÊT DE LA LIANE 6 QUI SERA DÉPLACÉ À PROXIMITÉ DE LA NOUVELLE ENTRÉE ET À LA CRÉATION D’UNE STATION DIVIAVÉLO AINSI QUE D’UNE AIRE DE DÉPOSE MINUTE


UN PEU D’HISTOIRE

Alors que la construction d’une piscine couverte rue Devosge est votée sur délibération du conseil municipal du 10 décembre 1937, la réalisation du projet est rendue impossible du fait des évènements de la seconde guerre mondiale. Il faudra attendre le 4 novembre 1944 pour que la décision soit prise par la municipalité d’édifier une piscine de plein air (cf délibération bulletin municipal 1944 ci-dessuus). Alors que les terrains du Castel sont dans un premier temps pressenti pour accueillir la structure, le choix se porte finalement sur le terrain du Carrousel.

« Il est à peine concevable que Dijon, qui s’honore cependant de compter parmi les grandes villes de France, ne possède pas encore la piscine qui, non seulement permettrait l’organisation de compétitions de natation, mais qui, surtout, donnerait à ses habitants le moyen de se familiariser avec ce sport ou de s’y perfectionner.

Quelque temps avant la guerre, la construction d’une piscine avait été décidée mais l’évolution des événements rendit impossible
la réalisation de ce projet. Étant donné les circonstances actuelles, il ne peut être question de reprendre ce dernier pour le moment.
Au cours de ces dernières années, fut envisagée l’installation d’une piscine découverte dans les terrains du Castel réservés à l’aménagement d’un stade destiné aux élèves de nos divers établissements scolaires et dont elle aurait été une partie constitutive. Certaines considérations nous ont amené à penser qu’il y avait lieu de rechercher une autre solution, ne serait-ce que pour ne pas imposer au public d’abusives restrictions consécutives à la fréquente utilisation de la piscine par la jeunesse universitaire.

LA FUTURE PISCINE DU CARROUSEL

Votre Commission des Sports, qui a longuement étudié la question, a fixé son choix sur le Carrousel et elle a été d’avis qu’il convenait d’y réaliser au plus vite la piscine découverte.
Cela implique nullement l’abandon du projet de piscine couverte pas plus que l’agrandissement des installations de Chèvre-Morte, ces réalisations dont l’utilité n’est contestée par personne étant simplement différées jusqu’à l’avènement de temps plus propices aux grandes réalisations.
Il importe donc, pour porter remède à une situation que tous les Dijonnais ont le souci de ne pas voir se prolonger davantage tant elle est peu honorable pour une ville qui se pique d’aider les sports, de doter Dijon d’une piscine d’été propre à la pratique de la natation et à la tenue de compétitions.
Nous avons donc demandé à notre architecte en chef de dresser un projet et un devis que nous espérons pouvoir vous soumettre lors de notre plus prochaine séance, en même temps que les moyens financiers de réalisation eux aussi d’ores et déjà à l’étude.
Pour aujourd’hui, je me contenterai de vous demander, Mesdames, Mademoiselle et Messieurs, de bien vouloir décider, en principe, qu’une piscine découverte sera aménagée au Carrousel, dans le plus court délai possible. »
ARCHIVES MUNICIPALES – BULLETIN MUNICIPAL 1944.

LE CARROUSEL

Anciennement nommée la plaine des Bernards, le terrain où se trouve l’actuelle piscine du Carrousel a été acquis par la ville de Dijon sur délibération du conseil municipal du 15 décembre 1862. Cette acquisition, qui aurait servi de solution de repli pour implanter le jardin de l’Arquebuse dans le cas où ce dernier aurait été exproprié par la compagnie de chemin de fer, a également permis d’éviter un projet de création de lotissement qui aurait dénaturé le site.
En 1876, dans le cadre des festivités pour l’inauguration de la statue de Rameau, une grande parade de cavalerie, appelée aussi Carrousel, fut organisée sur ce terrain. La manifestation rencontrera un franc succès et c’est ainsi que le nom de Carrousel restera.
Par la suite, outre les nombreux évènements organisés sur ce site, telle l'exposition internationale de Dijon qui se déroula de juin à octobre 1898, différents projets furent envisagés : installation de l'école normale d'instituteurs vers 1880, tracé d'un lotissement en 1907 resté sans suite, aménagement d'un parc des sports en 1914...
Le terrain verra la construction d'une piscine en plein air, évoquée dès 1937 par la municipalité Jardillier, et servira également longtemps de terrain de sport et en particulier de terrain de rugby.

LA PISCINE DU CARROUSEL

LA PISCINE DU CARROUSELSituée 2 cours du Parc, la piscine du Carrousel dont la construction a débuté en 1949, est inaugurée le 7 septembre 1952 et elle accueillera les championnats de France de natation les 14,15 et 16 août 1953. Cet équipement de plein air se compose alors d’un bassin de nage de 50 X 18 m, d’un bassin d’apprentissage de 12,5 X 18 m, d’une pataugeoire et d’annexes de change (vestiaires d’été). Il sera complété en 1965 par une piscine couverte qui comprend deux bassins de 25 X 15 m et de 18 X 8 m avec gradins et des annexes couvertes, conférant ainsi à l’ensemble sa configuration actuelle. Équipement le plus ancien de la ville, il compte environ 1 620 m² de plan d’eau (intérieurs et extérieurs).

 

LA PISCINE DU CARROUSEL DE DIJON
LE BASSIN EXTÉRIEUR EN CHANTIER (AVRIL 2018) QUI DEVIENDRA UN « BASSIN NORDIQUE » - ©AMF PHOTOGRAPHIE

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
La métamorphose de la piscine publique du Carrousel
La transformation de la piscine du Carrousel est justifiée par le manque...
Dijon présente son projet d'aménagement urbain, places Jean Macé et des Cordeliers, rues Charrue et Piron.
En 2001,  un programme de piétonnisation des artères...
Dijon VaLmy Zénith : Samedi 3 octobre, le nouvel échangeur a été ouvert à la circulation.
A l'occasion de l'inauguration à laquelle s'étaient donnés...
Dijon, cité internationale de la gastronomie et du vin se dévoile à l'Exposition Universelle de Milan
Vendredi 9 octobre 2015, au coeur du Pavillon France de L'Exposition...
Les premières zones d'activité économique (ZAE) dijonnaises raccordées à la fibre optique
François Rebsamen, Maire de Dijon et Président du Grand Dijon,...
Le quartier Stalingrad devient l'éco-quartier via-romana.
Les bâtiments de la cité du soleil, construis entre 1955 et 1959...
François Rebsamen : « La Métropole est une chance ! »
Avant la très probable adoption par le conseil communautaire du Grand...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *