Conseil départemental : Les territoires avant tout

Conseil départemental : Les territoires avant tout

Contact :

Conseil Départemental 
53 Bis Rue de la Préfecture, 21000 Dijon
Tél. 03 80 63 66 00 - www.cotedor.fr


08 mai 2018

Trouver des économies pour répondre aux exigences gouvernementales en poursuivant l’effort d’investissement sans pour autant remettre en cause sa présence territoriale, tel est le défi ardu auquel est confronté le Conseil départemental. Son président, François Sauvadet, entend respecter au pied de la lettre les missions qui doivent être les siennes afin de poursuivre son engagement aux côtés des communes et des territoires de Côte d’Or.

« Le Conseil départemental est le dernier rempart de la présence des collectivités dans les territoires. » François Sauvadet ne souhaite pas voir changer cette situation. Sans remettre en question l’intérêt d’une métropole forte, le président du Conseil départemental ne veut pas que les territoires s’inscrivent forcément dans un déploiement à outrance. « La ville n’est pas seule à pouvoir répondre aux aspirations de qualité de vie des citoyens. » François Sauvadet veut donc accompagner les territoires dans les défis d’une société en pleine (r)évolution. « Avec le très haut débit, nous sommes en train de vivre une révolution.» Télétravail, abolition des distances, nouveaux outils… Le déploiement du numérique s’impose à François Sauvadet comme une opportunité de développement des territoires ruraux. D’ici 2022, le Conseil départemental consacrera 220 millions d’euros à cet investissement du 21ème siècle. Plus de 170 communes sont déjà reliées, elles devraient être 220 à la fin de l’année. « Il faut d’abord amener la fibre dans tous les villages de Côte-d’Or puis la fibre à la maison d’ici la fin 2020. Nous devons éviter l'e-exclusion, en dématérialisant, on risque une nouvelle fracture. » » Pour y pallier, l’élu souhaite voir naitre des plateformes numériques avec un accès à internet, des espaces de co-working, de visio-conférences qui auront également une mission de formation et d’information.

Conseil départemental de la Côte-d’Or. François Sauvadet

Préserver pour séduire
Mais qui souhaiterait habiter dans un village sans âme, se contentant d’une bonne connexion internet ? Soucieux de maintenir un environnement de vie agréable, François Sauvadet se refuse à fermer des collèges ou des centres de secours. « Chaque parcelle du département a un avenir. » Mais aussi un passé que le Conseil départemental entend préserver avec les communes grâce, notamment, au programme *Village Côte d’Or.
 
Dans un même esprit, par l’intermédiaire du Conseil départemental, les communes peuvent faire appel à l’une des associations subventionnées (Les  associations subventionnées) pour mettre en place un chantier d’insertion. Les municipalités fournissent le matériel nécessaire pour les travaux et les associations mettent en place le chantier visant à préserver le petit patrimoine.

Voir plus grand
Le Conseil départemental veut également accompagner les projets structurants majeurs pour les communes et les communautés de communes. Un panel d’aides et de dispositifs existe, pour répondre aux différents besoins ; le Conseil départemental attend que les communes s’en saisissent, voir Guide des aides 

Parmi eux, Cap 100% Côte-d’Or ( lire )s’inscrit dans la continuité des contrats AmbitionS Côte-d’Or dans la mesure où le projet, financièrement conséquent, s’impose aux besoins de la commune ou du territoire. Créer une école, imaginer un espace rencontre, repenser une mairie, une route… sont susceptibles de bénéficier de ces aides. Destiné aux communautés de communes, Cap 100% Côte-d’Or s’adresse également aux anciens chefs-lieux de canton. « Ces communes gardent une importance particulière sur leur territoire, elles continuent à remplir des missions. Nous les accompagnerons pendant trois ans. » Cette subvention peut atteindre 50% du montant des travaux avec un plafonnement à 500 000 €. « Le Département s’engage sur une somme qui rendra le projet possible et respectera son engagement au moment voulu afin de sécuriser le projet » insiste François Sauvadet.

Conseil départemental de la Côte-d’Or. Cap 100% Côte-d’Or

Les Contrats AmbitionS Côte-d'Or, c'est :
100 millions d'euros sur 5 ans en direction des territoires ruraux

24 millions d'euros sur 5 ans pour la Communauté d’agglomération de Beaune Côte et Sud
55 millions d'euros sur 5 ans pour le Grand Dijon
         LIRE +


Pour guider au mieux les communes dans leur démarche, notamment les plus petites, le Conseil départemental leur propose de profiter de l’expertise des services. « Nous proposons un accompagnement gratuit aux communes, une aide à l'ingénierie pour rendre possible leur projet. Du montage du dossier à la maitrise d’œuvre en passant par l’appel d’offre, nous les épaulons. » Le président souhaite poursuivre cette mission d’expertise qui permet aux communes de se développer sans leur couter le moindre euro. « La solidarité départementale doit jouer à plein pour que les plus petites communes qui ne pourraient pas se payer cet accompagnement puissent malgré tout mener des projets, investir et contribuer à l’économie locale. »

La Mission Conseil et Assistance aux Collectivités (MiCA) La Mission Conseil et Assistance aux Collectivités (MiCA) a pour vocation d’apporter une aide technique et administrative aux collectivités dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement, de la voirie, du bâtiment et des espaces publics, dans le respect des compétences locales et de l'offre privée.
La responsable de la Mission affecte un conseiller spécialiste à vos besoins, interlocuteur unique tout au long du suivi de votre demande.
La MiCA s’appuie également, en matière de voirie, d’espace public et d'eau, sur des chargés de conseil en poste dans les services spécialisés du Conseil Départemental et sur le territoire.
Faites votre demande : 03 80 63 27 00 - mission.conseil@cotedor.fr

 

Et demain ?
Se félicitant que 82.6% du montant des marchés engagés par le département en 2017 bénéficient à des entreprises de Côte-d’Or, François Sauvadet s’inquiète cependant pour l’avenir. Alors que l’Etat impose désormais aux collectivités de maitriser leurs dépenses de fonctionnement à 1.2% d’augmentation par an, le président y oppose des dépenses sociales qui relèvent des compétences départementales en constante croissance. « Ce raisonnement risque de nous mener dans le mur et de nous obliger à réduire nos investissements. L’aménagement du territoire et l’emploi pourraient en pâtir. » Afin de préserver sa capacité d’investissement, François Sauvadet monte au créneau avec fermeté. « Je ne ferai pas le choix de l’abandon des territoires. J’annoncerai dans quelques mois plusieurs missions que le Conseil départemental ne financera plus car ne relevant pas de ses compétences mais de celles de l’Etat. » La charge des mineurs non accompagnés devenus majeurs devrait être de celles-là. « Si nous n’agissons pas, d’ici trois ans, le Ddépartement n’aura plus la capacité d’intervenir. Je ne reviendrai pas sur la politique d’aménagement du territoire. » Pour éviter de réduire son engagement territorial, le Conseil départemental analyse l’ensemble de ses missions afin de n’exercer et de financer que celles qui lui sont effectivement imparties.

*Village Côte d’Or
Le programme Village Côte d’Or vise à aider les communes à préserver leur petit patrimoine, à la valorisation ou à la création d’éléments du patrimoine communal. Le toit d’un lavoir tout comme une rampe d’accès peuvent s’inscrire dans cette démarche qui peut bénéficier d’une aide allant jusqu’à 5 000 € dans la limite de 50% du montant hors taxe de l’opération de travaux.



Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
L'investissement public, un levier de croissance des territoires
Vincent Martin, Président de la FRTP Bourgogne demande aux élus...
FRTP : Il est urgent d'entreprendre !
Prenez un homme d’action : Vincent Martin, président de la...
Saint-Julien lance les travaux de son pôle de proximité, la ZAE de la Petite Fin.
Projet initié en 2008, la zone d’activités...
Rencontres cantonales de Côte-d'Or... Quelles actions le Conseil Départemental mène-t-il à Nuits-Saint-Georges ?
Dans le cadre des rencontres cantonales de Côte-d'Or, François...
La Fédération des Travaux Publics suggère 12 proposotions au futur Président de la République
Pour que le prochain Président de la République prenne des...
En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.
Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme...
La Caisse des Dépôts : discrétion et efficacité
La Caisse des Dépôts, késako ? Vénérable...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *