Visite du pôle scolaire Jean Ferrat dans le cadre du Printemps de l'environnement en Côte-d'Or

Visite du pôle scolaire Jean Ferrat dans le cadre du Printemps de l'environnement en Côte-d'Or

Contact :

groupe scolaire Jean Ferrat de Selongey
Groupe scolaire Jean Ferrat de Selongey
15 rue du 11 Novembre 1918

21260 Selongey
Tél. 03 80 75 73 37


06 juin 2018

Chaque année, le Conseil départemental célèbre le printemps de l’environnement. François Sauvadet, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or, aux côtés de Gérard Leguay, maire de Selongey, Catherine Louis, Présidente du Pays Seine et Tille et vice-présidente du Conseil départemental, et Charles Barrière, conseiller départemental, avait donné rendez-vous aux élus du canton afin de visiter le groupe scolaire Jean Ferrat de Selongey et leur présenter l'action du Conseil Départemental dans le domaine de l'environnement.


Le groupe scolaire Jean Ferrat est un cas exemplaire de l'action du Conseil Départemental de la Côte-d'Or pour la promotion de la filière bois et de l'environnement, il s’inscrit dans le respect des règles environnementales récentes avec l’exigence d’un bâtiment basse consommation.

Inaugurée en septembre 2013, cette réalisation environnementale exemplaire et innovante a bénéficié d'une aide financière de près de 700.000 euros de la part du Département, au titre des contrats "Ambitions Côte-d'Or", sur un montant total de plus de 5,2 millions d'euros.
Cette éco-construction préfigure l'école du XXIème siècle, une école respectueuse de la nature dans laquelle enfants et enseignants disposent des meilleures conditions d'apprentissage et de travail.

 François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or - Pôle scolaire Jean FerratFrançois Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or - Pôle scolaire Jean Ferrat

Discours de François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or - Pôle scolaire Jean Ferrat

Les collèges, portes d’entrée dans le XXIe siècle

"L’inauguration de ces locaux remonte maintenant à 5 ans, le 4 septembre 2013 (ouverture en 2012, il y a 6 ans). J’étais présent lorsque nous avons coupé le fameux ruban tricolore, je m’en souviens très bien. Il s’agissait d’un très beau projet de territoire, qui a permis d’offrir aux familles un établissement unique regroupant sur un seul site la maternelle, l’enseignement primaire, l’accueil périscolaire et le restaurant scolaire en lieu et place des 3 sites existants.

Pour rappel, l’investissement total se montait à plus de 5,2 M€, ce n’est pas rien et rien n’aurait été possible sans l’aide des subventions de tous les partenaires, petites ou grandes.

En tant que 1er partenaire des collectivités et des communes, le Conseil général de la Côte-d’Or, aujourd’hui Conseil départemental, ne pouvait que s’engager à vos côtés dans ce projet d’ampleur, pour le bien-être de vos enfants, car la réussite scolaire est au cœur du projet porté par le Département.
Nous sommes certes en charge des collèges, mais nous avons également l’ambition d’offrir à tous les élèves un environnement de travail adapté où il fait bon étudier sereinement.

Notre ambition pour les collèges, c’est d’en faire des portes d’entrée dans le XXIe siècle, notamment sur les enjeux environnementaux.
Et le groupe scolaire Jean Ferrat de SELONGEY répond à cette logique : cette construction en bois l’a propulsé dans « l’école de demain », « l’école du XXIe siècle ».
Car quoi de mieux pour étudier, mais aussi pour sensibiliser la jeune génération aux enjeux environnementaux actuels, qu’une école respectueuse de la nature qui l’entoure ?
Cette éco-construction allie en effet confort des enfants et des enseignants, notamment par la fonctionnalité des bâtiments et une capacité d’accueil optimale.
Elle s’intègre parfaitement dans le paysage de la Commune avec une utilisation du bois dès que les aménagements le permettaient. Les murs, la charpente, les poteaux, les poutres, une partie de la toiture sont en bois du pays (autrement dit « local ») avec la réalisation de zones végétalisées.
Le bardage a été réalisé sur ossature bois, tout comme les menuiseries intérieures et extérieures, ainsi que le doublage des murs en cellulose et fibre de bois du pays (essence épicéa).
Enfin, ce groupe scolaire s’inscrit dans le respect des nouvelles règles environnementales avec l’exigence d’un bâtiment basse consommation.

La politique du Conseil départemental de la Côte-d’Or concernant la filière bois

Cette construction, en parfaite adéquation avec son temps, entre dans une logique plus globale que nous nous sommes fixés au Conseil départemental : la promotion de la filière « bois local ».
Depuis 2010, en vue de soutenir et d’utiliser la production forestière régionale, tout en respectant l’équilibre des milieux naturels et l’architecture locale, le Conseil Départemental de la Côte-d’Or et ses élus, notamment Charles BARRIERE et Catherine LOUIS, ici présent, promeut les constructions bois en privilégiant l’utilisation d’essences bourguignonnes.
Depuis la création du programme « Bois-Construction » en 2010, douze dossiers en faveur des Communes ont pu bénéficier de ces aides départementales pour un montant de plus de 126 000 €.
Cinq salles des fêtes, trois salles dédiées au périscolaire, trois hangars techniques et une salle de restaurant scolaire.
Enfin, pour parfaire le dispositif départemental de valorisation de la filière « bois », le 25 octobre 2004, le Département de la Côte-d’Or a décidé de créer un programme départemental « Bois-Énergie » et de gérer de façon indépendante cette politique d’accompagnement des collectivités.
L’aide du Conseil Départemental concerne des projets d’investissement pour l’installation de chaufferies automatiques à bois.
Le Conseil départemental soutient la faisabilité technique des projets par le biais de la Mission Bois-Énergie Côte-d'Or (MBE 21), qui vise à promouvoir et à développer le bois-énergie en partenariat avec l’ONF et depuis 2011, avec le Syndicat d'Énergies de Côte-d'Or (SICECO).
Entre 2004 et 2018, ce sont 70 chaufferies automatiques au bois qui ont été installées dans le département, dont 38 subventionnées par le Département, pour près de 2,4 M€.
Ces 70 chaufferies automatiques au bois permettent d’éviter le rejet de 14.192 tonnes de CO² par an !
J’en profite pour rappeler que les compétences partagées « protection de l’environnement » et la promotion de la filière bois n’ont pas été remises en cause par la loi NOTRé ni par la loi Biodiversité.
Le Département est là, et bien là, à vos côtés, pour favoriser la protection de ce patrimoine naturel exceptionnel, favoriser l’éducation à l’environnement et promouvoir nos forêts.

Du GIP du futur Parc National des Forêts de Champagne et de Bourgogne à la création d’un Groupe Scolaire en bois, et toujours en étroite collaboration avec les acteurs de la préservation de la nature, notre politique reste la même : soutenir les acteurs du monde rural, porteurs de projets en phase avec les enjeux naturels de notre Département."

 

Catherine Louis, Présidente du Pays Seine-et-Tille

"Le Pays Seine et-Tille est un territoire durable, pionnier dans les énergies renouvelables avec la création d’un parc éolien, puis le développement de lan méthanisation et enfin l'adoption d'une charte Forestiere. La filière bois est très active avec 13 chaufferies bois."

 

 

 

Gérard Leguay, maire de Selongey - groupe scolaire Jean Ferrat de Selongey

Gérard Leguay, maire de Selongey

"Nous avons voulu valoriser la filière bois, le choix s’avère plus cher au départ mais 5 ans après, à l’usage, ce bâtiment est le moins energivore des bâtiments communaux"

 

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe scolaire Jean Ferrat est un cas exemplaire de l'action du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Le développement durable dans les collèges.
Restitution générale à l'ensemble des principaux de...
L'Agenda 21 scolaire, une initiative en or.
Depuis plusieurs années, le Conseil Départemental de la...
En Côte-d'Or, "petit collège" ne rime pas avec "petits moyens"
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
Le Conseil départemental encourage et développe les circuits locaux
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Longvic : un collège flambant neuf !
Le collège Roland-Dorgelès de Longvic, dernier collège...
Visite des installations bois énergie du Pays Seine-et-Tilles.
Dans le cadre du Printemps de l'environnement, François Sauvadet,...
La traversée de Grignon a été inaugurée !
Le Conseil Départemental a engagé près de 400 000 euros...
Le département de la côte-d'or Prix territoria d'or 2015 du développement durable
A 5 jours de la COP 21, le Conseil Départemental de la Côte...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *