La Région et EDF s'engagent en faveur de la transition énergétique, de l'emploi et de l'innovation, pour une région bas carbone

05 décembre 2018

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté et Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur Général du groupe EDF, ont signé en l’Hôtel de Région à Dijon une convention de partenariat en faveur de la transition énergétique, de l’emploi et de l’innovation dans les territoires.

La Région Bourgogne-Franche-Comté a fait de la transition énergétique et écologique un des trois axes forts de son plan de mandat. Elle mène ainsi une politique volontariste et exemplaire qui vise à faire de la région un territoire à énergie positive et zéro déchets d’ici 2050.
La Région et EDF s'engagent en faveur de la transition énergétique, de l'emploi et de l’innovation, pour une région bas carbone

Discours de Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne- Franche-Comté

"Je l’ai dit bien souvent et je le répète : cette transition est l’urgence (le Giec dans son récent rapport avance qu’il reste 2,5 années pour éviter de franchir l’irréversible). L’entreprendre, c’est sortir d’un modèle dominant et dominé par quelques énergies que l’on a cru infinies ou que l’on croit irremplaçables et qui nous mènent dans une impasse. Entreprendre cette transition appelle de la décentralisation, de la diversification, de l’ingénierie et des initiales locales. Entreprendre cette transition appelle des changements profonds des modes de production, de consommation, des comportements, des modes de financement, de gouvernance, des modes d’accompagnement et de partenariats. Entreprendre la transition c’est d’abord économiser l’énergie. C’est aussi mixer le plus possible les sources pour être le plus indépendant possible.
Entreprendre la transition réclame de lever des résistances et de mettre en mouvement les citoyens et aussi de mettre de la cohérence et de la conditionnalité dans les politiques (publiques, industrielles….)
Nous avons l’ardente obligation d’agir ensemble dans la même direction. Il s’agit d’un effort de guerre où nous devons tous nous retrouver pour avoir la paix et qui exige des plus riches de redistribuer aux plus modestes (c’est le rôle de l’Etat !)et qui exige de notre système bancaire de réorienter radicalement ses financements dans la finance verte (71% des financements des banques françaises sont consacrés aux énergies fossiles !contre 20% pour les renouvelables). Pourquoi ce qui a été fait pour sortir de la crise financière « sauver les banques » n’est pas effectué pour sauver le vivant ?...
Notre ambition est claire, totalement assumée et martelée dans le plan de mandat et au quotidien. « Faire de la BFC une région à énergie positive et zéro déchets » horizon 2050. Nous travaillons à la construction de cette trajectoire le plus bas carbone possible, avec des objectifs climat/air/énergie et qui sera injectée dans le futur SRADDET et qui alimentera la PPE nationale (sobriété maximale mais soutenable et perspective de 100% de renouvelable)...

Pour construire ce futur énergétique et climatique, il va falloir oser très nombreux ! La région si elle est chef de file invite acteurs, partenaires et volontaires à s’engager pleinement à ses côtés. EDF Monsieur le président est un des premiers partenaires avec qui nous conventionnons, de par son rôle, son poids en matière d’énergie, d’économie, d’emplois mais également par sa présence territoriale. Mais bien entendu, il n’est pas et ne sera pas le seul !"

Partenaire historique en matière d’énergie, EDF s’engage pleinement dans la transition énergétique au service d’une filière énergie décarbonée.

Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur Général du groupe EDFDiscours de Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur Général du groupe EDF

"... pour préserver l’environnement, il nous faut mener en partenariat des actions visant à promouvoir des solutions sobres, performantes et bas carbone... en coopération nous pouvons aussi développer de nouveaux moyens de production d’énergies renouvelables.

Aujourd’hui, EDF est le premier producteur d’électricité régional à partir d’énergies locales et renouvelables. 100% de l’électricité produite par EDF en BFC est décarbonée. Logiquement, nous allons continuer à développer en votre Région ces énergies renouvelables, et notamment solaires, dans le cadre du Plan solaire qu’EDF a annoncé fin 2017.
Ainsi, trois nouveaux projets de fermes photovoltaïques sont en cours d’instruction. D’autres viendront.

En synergie avec les territoires, EDF développe déjà, et va continuer à développer d’autres modes de production d’énergie innovants, comme la valorisation des déchets ménagers, ou la production de chaleur à partir de biomasse, notamment le bois. 
... Toujours dans le domaine des énergies alternatives, EDF instruit plusieurs projets de méthanisation et a réalisé, en partenariat avec la Région, ses premiers projets de récupération d’énergie auprès d’industriels régionaux.
... EDF souhaite également contribuer au développement de l’activité économique et de l’emploi local.
En matière d’emplois, avec plus de 700 millions d’euros d’achats aux entreprises de la région pour ses activités de production et d’ingénierie, avec près de 5000 collaborateurs, toutes entités du Groupe confondues, EDF est et demeurera un contributeur majeur de l’industrie régionale. EDF est également le principal donneur d’ordres de « Nuclear Valley », seul pôle de compétitivité national pour le nucléaire, basé à Chalon-sur Saône. Cette filière génère sur la région 45 000 emplois directs et indirects.
Autour de ce pôle, en lien avec les territoires et les partenaires industriels, nous avons à renforcer une ambitieuse politique de formation, et d’aide à l’emploi, pour permettre aux entreprises de recruter des personnels qualifiés.
La convention que nous allons signer prévoit qu’EDF apporte son concours à la transition énergétique des territoires ruraux et des villes moyennes, très présents en BFC, en s’attachant à comprendre leurs besoins et attentes spécifiques, et à développer avec eux des modèles innovants. Sans négliger les zones urbaines, nous allons élaborer, tester, mettre en œuvre et développer avec ces territoires des références performantes qui soient à la fois innovantes et réplicables. Des expérimentations sont déjà en cours.

Je n’oublie pas la 3ème priorité de la Région : la fraternité. Car la solidarité fait partie de l’ « ADN » d’EDF et de sa culture de Service Public. Aucun territoire ne doit être négligé, aucun habitant ne doit être exclu de cette démarche de transition énergétique. Dans le cadre de cette convention, nous nous efforcerons de rechercher avec vous des complémentarités entre l’urbain et le rural, pour que personne ne soit laissé de côté, et que chacun puisse contribuer, avec ses capacités, à cette évolution sociétale."


La Région et EDF axent leur collaboration dans trois domaines :
1. Transition énergétique – Environnement – Bien-vivre dans le territoire,
2. Développement économique – Emploi et formation – Attractivité du territoire,
3. Innovation et solutions intelligentes pour la transition énergétique des territoires,
Dans le premier domaine où la Région est chef de file, l’objectif est de contribuer à faire de la Bourgogne-Franche-Comté une référence nationale sur les questions de transition énergétique, notamment dans les territoires ruraux.
Les axes de travail retenus :
- Promouvoir le développement des énergies renouvelables, notamment solaire ;
- Accélérer l’efficacité énergétique dans les bâtiments pour contribuer à la mise en oeuvre de la stratégie de la Région, en particulier la mise en place du SPEE (service public de l’efficacité énergétique) ;
- Conforter la mobilité électrique
- Améliorer l’acceptabilité des projets d’énergie renouvelables électriques au sein des territoires.
Dans le second domaine, la Région, chef de file pour le développement économique et EDF, contributeur majeur de la filière énergie, s’engagent en faveur du développement économique régional et de l’emploi pour une plus grande attractivité du territoire.
Les axes de travail retenus :
- Développer l’emploi local pour répondre aux besoins de la filière énergie, et renforcer l’attractivité de la filière industrielle sur le territoire : comme le Festival de l’Industrie de novembre 2018…
- Développer les compétences de la filière énergie et favoriser l’insertion et la conversion professionnelles : comme la création de l’école de production de Chalon-sur-Saône à l’initiative d’EDF, soutenue par la Région ou la formation des jeunes aux métiers de la maintenance des parcs solaires au lycée de Montbard en Côte-d’Or.
Dans le 3e domaine, la Région mise fortement sur la promotion et le déploiement de solutions énergétiques intelligentes et alternatives, en particulier la structuration d’une filière hydrogène régionale. EDF apportera sa contribution à l’expérimentation et au déploiement de ces solutions.
Les axes de travail retenus :
- Poursuivre la démarche d’open innovation sur le territoire ;
- Contribuer au développement de la filière hydrogène ;
- Mettre en place des démarches innovantes articulant gestion de l’eau, biodiversité et tourisme durable.

La Région et EDF s'engagent en faveur de la transition énergétique, de l'emploi et de l'innovation, pour une région bas carbone
Photos ©Thomas Hazebrouck

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté
Au lendemain de l’annonce du Plan mobilité électrique...
En Seine-et-Tilles, un contrat de territoire qui a valeur d'exemple pour la Bourgogne-Franche-Comté
Marie-Guite Dufay et Catherine Louis ont signé un contrat de territoire...
L'humour n'a pas de prix mais l'énergie oui !
Des poubelles vivantes qui recrachent les déchets mal triés, un...
EDF et Shop in Dijon sensibilisent les commerçants Dijonnais à la mobilité électrique.
La ville durable est en train de se dessiner, et intègre un volet...
Un éco-hameau dans un village de 47 habitants, bientôt la réalité !
Longecourt-lès-Culêtre, petit village de Côte-d’Or aux...
Le Grand Dijon et EDF s'engagent pour une Communauté urbaine attractive, intelligente, durable et solidaire
Vendredi 2 octobre 2015 à Dijon, François Rebsamen,...
19ème Rencontres du Conservatoire d'espaces naturels de Bourgogne
Pour clore la série d’événements et d'animations qui...
Dijon : vivre deux mois sans sa voiture
S’imaginer sans voiture personnelle est pour certains une idée qui...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *