Smart Citizen à Genlis, les citoyens construisent leur avenir

Smart Citizen à Genlis, les citoyens construisent leur avenir

Contact :

Contacts et liens utiles :
- Lien direct du questionnaire : bit.ly/genlis
- Page Facebook du projet : Smart Citizen à Genlis
- Référent Projet : Antoine Chantrait – 07 78 55 73 34 – achantrait@deloitte.fr

Smart Citizen à Genlis s’inscrit dans le projet Futurs 21 du Conseil départemental de Côte-d’Or avec :

 


07 mars 2019

Dans le cadre du programme Futurs 21 impulsé par le Conseil Départemental de Côte-d’Or, les habitants de la commune vont être consultés via un questionnaire pour construire ensemble leur avenir et se réunir à l’Agora a l’issue de cette consultation. L’objectif de ce questionnaire est de dégager les grandes lignes d’évolution des modes de vie à Genlis.

Le projet Futurs 21, porté par le Conseil Départemental, le Cercle Entrepreneurs et Territoires et Deloitte Développement Durable vise à concevoir en Côte-d’Or le premier dispositif permanent d’accueil et d’accélération de l’innovation sociétale sur les questions des mode de vie de demain.

Futurs 21 trouve sa traduction à Genlis avec le projet Smart Citizen où, à l’échelle d’une ville de 5 400 habitants, va se mettre en place un dispositif d’engagements citoyens.
Ce dispositif est lancé en partenariat avec la Caisse des Dépôts, la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Enedis, Grdf, Orange, Ozact, Pôle Emploi, le Siceco, le Smictom, Suez, Transdev et l’Université de Bourgogne. C’est un partenariat inédit en France par la multidisciplinarité qu’il représente, et surtout par les objectifs communs de transition.
Dans ce cadre, les habitants vont être, dans un premier temps, consultés sur tout ce qui touche à leur quotidien, leurs habitudes et leurs pratiques : énergie, déchets, eau, transports, alimentation, consommation, santé, rapport à l’environnement et à la biodiversité, pratiques numériques… L’objectif est bien de mettre la transition écologique au service du territoire pour progresser sur les plans sociaux, environnementaux et économiques.
Une lettre de Monsieur le Maire est distribuée dans les boites aux lettres de la commune pour décrire le projet et inviter les habitants à remplir ce questionnaire.
Ce dernier se compose de sept rubriques : « vivre à domicile », « se déplacer », « s’alimenter », « s’équiper », « s’engager », « agir pour la biodiversité et l’environnement », et enfin « faire vivre l’économie locale ».
Sur chacune de ces rubriques, les habitants sont invités à exprimer leurs désirs de changement, les écogestes qu’ils pourraient mener au quotidien pour améliorer leur qualité de vie et leur pouvoir d’achat.
Une liste non exhaustive d’idées d’action apparait à chaque rubrique pour aiguiller et accompagner les répondants.
L’ensemble des résultats sera présenté lors d’une réunion publique le samedi 6 avril à l’Agora de 9h à 12h. Ce sera l’occasion d’identifier les volontés d’agir des Genlisiennes et Genlisiens. Cette matinée consacrée à ce projet sera organisée sous forme d’ateliers thématiques au cours desquels les habitants pourront se renseigner, échanger des informations avec les partenaires locaux, constituer des groupes de travail.
Passé cet évènement, en fonction des axes dégagés au cours de cette matinée, d’autres ateliers plus spécifiques seront organisés afin de donner un maximum de possibilités aux habitants de se rencontrer, d’imaginer et de coconstruire ensemble des projets.
Chacun à son niveau y trouvera son compte pour une qualité de vie meilleure, dans un environnement préservé et un territoire vivifié.

1. SMART CITIZEN
Première expérimentation à grande échelle et sur une durée longue visant l’évaluation des changements des modes de vie

Une expérience unique en France
Mettre en œuvre à l’échelle d’une commune à taille humaine (5 400 habitants), et sur une longue durée (2 ans de mars 2019 à mars 2021) un dispositif global de mobilisation et d’engagements des citoyens dans de nouvelles pratiques de consommation et de comportements civiques touchant à différentes pratiques de vie :
habitat, déchets, déplacements, alimentation, consommation locale, éducation, santé, propreté… avec une mesure fine des impacts sur les plans économique, environnemental et social à l’échelle individuelle et collective (quartier, rue, commune).
L’innovation repose sur quatre piliers. Elle vise à développer de nouveaux usages et à fonder un modèle économique de création et de circularisation de la valeur sur le territoire :
1- L ’approche globale et non plus spécialisée par thématique, permet de donner davantage de sens et de puissance à l’engagement collectif. Et de concentrer les moyens de communication aujourd’hui dispersés des différents acteurs déjà en place.
2- La mesure d’impact individuel, puis consolidé au niveau de la commune permet de développer le sentiment d’appartenance à un objectif commun auquel chacun peut contribuer individuellement. Cela permet à la commune de disposer d’un nouvel outil de portage et de pilotage de ses politiques de service au public.
3- L’alliance de l’humain et de la technologie : la nécessaire mise en œuvre d’une application digitale ne peut fonctionner durablement sans animateurs de terrain.
4- La recherche d’un modèle économique de conversion de la valeur générée par le dispositif au profit du territoire : emplois, entreprises, commerçants et artisans.


Pourquoi Genlis ?
Une commune semi-urbaine dans un territoire rural
Une commune de 5 400 habitants pour 2 220 foyers, taille suffisamment importante pour observer et établir des évaluations fiables et constituer une référence significative de reproduction en France.
Enjeux spécifiques de Genlis :
- Située dans la couronne d’attraction de Dijon Métropole, il y a une vraie nécessité de développer des atouts spécifiques : qualité de vie, lien social, emplois locaux, santé…
- Une mixité mi-rurale et mi-urbaine à exploiter
- Une démographie stable :
5 400 habitants depuis plus de 10 ans, selon l’INSEE
- Un taux de chômage plus élevé que la moyenne en Côte-d’Or 11,9 % à Genlis et 9,1 % en Côte-d’Or, selon l’INSEE


La transition socio-écologique au service du territoire : des objectifs bien définis.
1/ Mesurer pendant deux ans l’impact du changement de comportement des citoyens sur la vitalité du territoire d’un point de vue environnemental, social et économique.
Exemples :
- je suis adhérent dans une AMAP : je participe à l’économie locale (2 équivalents temps plein/ha en maraichage biologique contre 1,6 équivalent temps plein pour 100 ha en moyenne en France), je réduis les impacts environnementaux et sanitaires en participant au développement des pratiques agricoles plus vertueuses (a pollution agricole (eau/air/sol/santé) coûte de 500 à 2 300€/ha par an d’après Fermes d’avenir)
- j’isole mon logement par un artisan local : Je participe à l’économie locale (1 équivalent temps plein pour 5 isolations thermiques extérieures installées), je réduis les impacts environnementaux liés au chauffage de mon logement (environ 20 à 30 % d’économies de chauffage après une isolation des murs extérieurs ou des combles).
2/ Faire en sorte que cela favorise le territoire en privilégiant le réinvestissement des impacts sur le territoire grâce à un système de points.
Exemples : Chaque action génère des points à l’échelle individuelle en fonction des impacts engendrés. Ces points sont ensuite échangeables contre des biens et services mutualisés qui seront définis par les habitants.
3/ Mesurer l’impact global au bout des deux ans sur les trois composantes sociale, environnementale et économique.
Afin d’élaborer la mesure la plus objective de ces impacts, les équipes de l’Université de Bourgogne travaillent sur la création d’indicateurs de vitalité territoriale.


Impacts et objectifs de démultiplication
Genlis est un territoire pilote, à l’échelle de 5 400 habitants. Il en existe 4 500 de ce type en France, de 1 000 à 10 000 habitants. Le projet Smart Citizen permettra en deux ans de construire un modèle pour la transition des territoires applicable à d’autres. Il contiendra :
- Un outil de pilotage de la transition des territoires grâce aux indicateurs de vitalité territoriale.
- Un mécanisme de points permettant de réinvestir les impacts générés au profit du territoire.
- Un modèle d’animation permettant d’évaluer l’efficacité des actions.
Rapporté à l’échelle des 540 000 habitants en Côte-d’Or, c’est plus de 200 M€ de pouvoir d’achat qui sont potentiellement en jeu.
(1 000 € d’économies dégagés par foyer pour 220 000 foyers)

2. SMART CITIZEN : MOBILISATION CONCERTATION CO-CONSTRUCTION

Mobiliser pour agir
Début mars 2019 :
Une lettre, ci-après, décrivant le projet et l’accès au questionnaire sera distribuée dans toutes les boîtes aux lettres de la ville, dans les lieux de passage et auprès de relais locaux.
mars 2019 :
- Diffusion du questionnaire en ligne : bit.ly/genlis
- Le questionnaire sera également disponible en version papier en mairie.
- Une permanence en mairie sera assurée les lundis de 9h à 17h pour une aide au remplissage du questionnaire.

Les thématiques englobant les pratiques de vie, qui seront reprises dans le questionnaire sont les suivantes :

Smart Citizen à Genlis, les citoyens construisent leur avenir

Smart Citizen Vincent Dancourt maire de GenlisCourrier du maire de Genlis aux habitants de la commune, envoyé le 27 février 2019
Smart Citizen ! Et si nous construisions tous ensemble notre avenir ?

Chères Genlisiennes, chers Genlisiens,
Vous avez déjà entendu parler du projet Smart Citizen à Genlis à travers la presse régionale ou lors de la cérémonie des vœux. A l’heure où votre contribution va être sollicitée dans les semaines à venir, voici quelques informations complémentaires.
Je suis résolument convaincu que notre avenir est entre nos mains. Sans attendre de gros changements institutionnels ou de miracles financiers, nous pouvons d’ores et déjà agir sur nos modes de vie et nos pratiques de consommation quotidiennes pour développer une nouvelle vitalité sur notre commune. Je crois profondément au pouvoir d’agir de chacun d’entre nous, à l’intelligence collective, et c’est celle-ci que j’ai souhaité accompagner à travers le projet Smart Citizen en lien avec le Conseil départemental dans le cadre de sa démarche d’innovation Futurs 21.
De quoi s’agit-il ? Nous pouvons améliorer notre quotidien en agissant individuellement et collectivement sur tout ce qui touche à nos habitudes ou pratiques en matière d’énergie, de transports, d’eau, d’alimentation, de consommation et de santé. Des experts ont évalué à environ 1000 € par an et par foyer (2 personnes) les économies que nous pouvons réaliser et que nous pourrions tous ensemble mettre à profit de nos vies et de notre territoire. Notre pouvoir d’éco-citoyens et de consomm’acteurs associé aux commerçants, artisans et entreprises locales peut changer véritablement notre qualité de vie.
Faisons ensemble la démonstration que la transition écologique, l’économie et l’urbanisation doivent d’abord profiter à notre vitalité.
Vous trouverez au dos de cette lettre les modalités de votre participation. Elle est basée sur le volontariat, le dialogue, et le désir d’action.
L’avenir est entre nos mains ! A nous d’en décider !
Bien fidèlement, Vincent Dancourt

 

Comment participer ?
3 étapes pour engager notre avenir


1 Exprimez vos idées, envies et volontés d’agir
Depuis chez vous :
- Via le questionnaire en ligne à cette adresse : https:bit.ly/genlis
- Via la page Facebook du projet « Smart Citizen Genlis »
À la mairie :
- Compléter le questionnaire mis à disposition
- Un accompagnateur pourra vous aider à le remplir tous les lundis de 9h à 17h
2 Participez à une réunion collective de partage des résultats du questionnaire
Quand ?
Samedi 6 avril 2019 9h – 12h
Où ?
Salle Agora, Genlis
- Présentation des principales thématiques sur lesquelles vous voudrez agir
- Suivi d’ateliers pour approfondir les pistes d’actions
3 Engagez-vous au travers d’ateliers de travail
Courant du mois d’avril.
À l’issue de la séance collective, plusieurs dates de réunions d’ateliers seront fixées permettant à chacun d’approfondir les projets et modalités d’action sur les différentes thématiques

La réunion publique de restitution des résultats
Samedi 6 avril, 9h à 12h, à l’Agora de Genlis une matinée en deux temps :
Temps 1 :
Restitution commune des résultats du questionnaire :
- Rappel et présentation du projet Smart Citizen
- Les réponses et statistiques du questionnaire
- Une synthèses des axes et thématiques sur lesquels les Genlisiennes et Genlisiens veulent se mobiliser
Temps 2 :
Ateliers thématiques :
Chacune des thématiques identifiées comme importantes lors du questionnaire pour les habitants fera l’objet d’un atelier spécifique :
- Les habitants pourront rencontrer les partenaires avec leurs connaissances et leurs ressources pour mener à bien des projets à Genlis.
- Ces ateliers seront avant tout des lieux d’échange et de rencontre autour d’une commune volonté d’agir.
- L’occasion donc de construire les fondations d’un avenir choisi.


3. SMART CITIZEN
LES MOYENS MIS EN ŒUVRE


Un dispositif global

Smart Citizen à Genlis,

Une plateforme numérique d’engagements citoyens

Smart Citizen à Genlis,

- Réseau social
- Publication d’actions et de campagnes d’actions
- Catalogue d’actions et de bonnes pratiques structuré en thématiques (Se loger, se déplacer, se nourrir, s’engager pour la nature et la biodiversité…)
- Cartographie des acteurs du territoire (habitants, associations, professionnels)
- Tableau de bord des actions engagées et des résultats obtenus
- Connexion aux principales sources de données : Enedis, GRDF, Suez, Mobigo…


Une animation de proximité
Des animateurs de terrain
- Quatre animateurs pour assurer la communication et l’animation du projet auprès des habitants, associations et professionnels du territoire.
Un futur lieu unique et fédérateur où les habitants peuvent venir se renseigner auprès des animateurs.
Une communication d’informations régulière


Les partenaires associés au projet
Les partenaires nationaux et locaux s’inscrivent dans la démarche Smart Citizen pour déployer les services dont ils disposent déjà et expérimenter d’autres offres innovantes en cohérence les uns avec les autres.

4. SMART CITIZEN, Un dispositif évalué

Vers l’évaluation des pratiques et du territoire
L’expérimentation à Genlis permet de construire le premier dispositif d’indicateurs de vitalité territoriale sur le triptyque :
- Économique
- Environnemental
- Social
- Aujourd’hui à l’échelle individuelle et collective
- Demain à l’échelle territoriale et nationale


La mobilisation de la recherche
La recherche occupe une place essentielle dans le dispositif. Elle vise à observer et analyser l’évolution d’un territoire en transition par le changement de modes de vie :
- Identifier les leviers et freins comportementaux et sociotechniques
- Être en capacité de modéliser de nouvelles formes économiques
- Travailler sur l’accompagnement au changement
- Innover en matière d’observation, dans un objectif de
massification de modes de vies plus durables
Mobiliser l’interdisciplinarité :
L’Université de Bourgogne va mettre en place a travers à travers différents laboratoires de recherches une évaluation transdisciplinaire.

Les laboratoires déjà impliqués :
- CIMEOS : Laboratoire en Sciences de l'Information et de la Communication
- ThéMA : Théoriser et Modéliser pour Aménager,
intelligence territoriale
- CESAER : Centre d’Economie et de Sociologie appliquées à l’Agriculture et aux Espaces Ruraux
- LEDI : Laboratoire d'Économie de Dijon

5. LE PROJET FUTURS 21
OBJECTIFS &EXPERIMENTATIONS

FUTURS 21, c’est quoi ?
- Soutenir les expérimentations publiques et privées appelant à une évolution des modes de vie, en accompagnant des projets locaux innovants et des partenaires d’envergure nationale et en attirant en Côte-d’Or des projets nationaux ;
- Etudier sur un temps long l’engagement d’une population à l’échelle d’un département dans une transition socio-écologique ;
- Faire émerger des connaissances et savoir-faire de pointe en transition socio-écologique et les faire connaître internationalement ;
- Donner du pouvoir d’agir aux 540 000 habitants de Côte-d’Or et leur donner l’occasion de contribuer directement à la transition et à l’attractivité territoriale.

Un périmètre thématique clair :
LES MODES DE VIE DE DEMAIN
Ce périmètre thématique doit permettre d’accueillir des projets sur un spectre large, lisible et attractif pour :
- les porteurs de projets, les entreprises et tous les acteurs de l’innovation ;
- les grands partenaires (financeurs, partenaires scientifiques et techniques nationaux…) ;
- l’écosystème régional et local : Université, pôles de compétitivité, …

Futurs 21, plusieurs projets
OPEN CANAL :
Valorisation des berges et maisons éclusières du canal de Bourgogne. Porteur du projet : Voies navigables de France
LABORATOIRE DU MAINTIEN A DOMICILE
Réduction de la dépendance à domicile des plus de 65 ans, par la mise en place de services et d’assistance à domicile physiques ou numériques.
Porteur du projet : ORVITIS
SMART VILLAGE
Tiers lieu de Coworking et d’innovation en milieu rural Porteur du projet : Commune de Flavigny-sur-Ozerain CONCIERGERIE MOBILE:
Bus/Camion multiservices en milieu rural : diagnostic ophtalmologique et audio, aide administrative, cours de gym, livraisons de commandes...
Porteur du projet : GO’UP
PETITES FORETS PRIVEES
Valorisation et gestion durable des petites forêts privées entre 1 et 4 ha.
Porteur du projet : CRPF – Comité régional des petites forêts privées

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Smart Citizen : Quand une commune devient laboratoire innovant
Genlis se projette dans un futur où les citoyens s’appuieront sur...
Futurs 21 à Genlis : penser global, agir local, innover... maintenant !
Le programme d’innovations Futurs 21 vise à faire de la...
Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Dijon, cité internationale de la gastronomie et du vin se dévoile à l'Exposition Universelle de Milan
Vendredi 9 octobre 2015, au coeur du Pavillon France de L'Exposition...
Les premières zones d'activité économique (ZAE) dijonnaises raccordées à la fibre optique
François Rebsamen, Maire de Dijon et Président du Grand Dijon,...
Le quartier Stalingrad devient l'éco-quartier via-romana.
Les bâtiments de la cité du soleil, construis entre 1955 et 1959...
Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.
Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.