Le Président d'Orvitis Joël ABBEY a présenté ses voeux aux partenaires de l'Office de l'habitat de la Côte-d'Or

23 janvier 2015

Leur présence en nombre témoigne de la reconnaissance des actions menées pour le logement, pour l’aménagement du territoire, pour la Côte-d’Or.

Nouvelles constructions neuves, nouveaux produits, élargissement de l’offre de service, Orvitis, avec près de 13000 logements conforte sa position de premier bailleur du département.  

Accentuer l’offre de logements locatifs, développer l’accession à la propriété ou encore contribuer à l’installation de services de proximité, pour répondre au mieux aux demandes croissantes et aux besoins des territoires, sont des enjeux majeurs. Orvitis assume sa  responsabilité de propriétaire pour garantir à ses résidants, un habitat confortable attractif et modernisé, tout en veillant à l’équilibre du couple qualité / prix.

Pour  2015, le budget prévisionnel d'investissement avoisine les 50 millions d'euros et celui  pour l’entretien du parc, 12 millions. Au total, 62 millions d’euros pour l’économie côte-d’orienne.


La présentation des voeux à chacune et chacun d’entre vous est toujours pour moi, pour l'ensemble de mes collègues, membres du Conseil d’administration, ainsi que pour Christophe BERION, directeur général d’Orvitis, un moment privilégié.
Un moment riche d’échanges, un moment intense d’union.
D’autant qu’avec les événements douloureux de ce début d’année, l’union prend davantage de sens. Ils appellent quelques instants de pensées profondes.


Le Président d’Orvitis Joël ABBEY a présenté ses vœux aux partenaires de l’Office de l’habitat de la Côte-d’OrCette réunion permet de vous exprimer notre action, de vous confirmer notre volonté à consolider notre partenariat individuel et collectif. Elle s’inscrit dans les valeurs de proximité, d’innovation et de solidarité que nous portons, et qui font d’Orvitis une entreprise responsable.
Une entreprise responsable aux ambitions partagées et que vous soutenez. Votre présence, ce soir, témoigne de nos relations de confiance. Elle est gage de la reconnaissance de notre action. Elle participe de votre engagement à nos côtés pour le logement, pour l’aménagement du territoire, pour la Côte-d’Or.
J’ajouterai, que cette cérémonie, ici dans l’enceinte du Parc des Sports, avec des symboliques fortes, nourrit l’esprit d’équipe, de solidarité, de cohésion entre tous pour atteindre un même objectif : l’habitat en Côte-d'Or.


Mais, avant d’aller plus loin, je saluerai chacun des acteurs de cette équipe.
-Mes collègues Conseillers Généraux, avec qui nous oeuvrons pour un développement équilibré et harmonieux de la Côte-d'Or, 
-Les maires, et présidents de communauté de communes. J’associerai vos services. Nous sommes à votre écoute pour répondre à vos projets, pour proposer un habitat de qualité qui correspond aux aspirations de vos concitoyens.
-Je saluerai les Présidents d’Organismes ou d’Associations, ainsi que les Directeurs des établissements, qui accueillent les séniors, les personnes en situation de handicap, ou qui se mobilisent pour que les familles en situation fragile ne restent pas sur le bord de la touche, 
-les architectes, les dirigeants des bureaux d’études, des entreprises, du secteur du bâtiment notamment.

 

Ensemble, nous élaborons des programmes qui prennent toutes les dimensions qu’il s’agisse d’opérations d’habitat ou d’aménagement et ceci dans le respect des particularités locales, de contraintes environnementales, 

-les Responsables des établissements financiers, sans qui les projets ne pourraient voir le jour.
- et tous les nombreux partenaires qui nous accompagnent et soutiennent dans notre mission quotidienne.
Enfin, je vous invite à saluer les collaborateurs d’Orvitis. Les administrateurs, qui participent activement aux décisions de notre entreprise. Et ceux que vous rencontrez régulièrement sur le terrain : les agents.
Avec professionnalisme et savoir-faire, ils s’impliquent à chaque instant pour le bien-être des locataires, des résidants, de vos concitoyens.


En ces premiers jours de l'année, j’adresse à chacune et à chacun d’entre vous, en mon nom, au nom des membres du Conseil d’Administration, avec Christophe BERION, mes voeux les plus chaleureux et les plus sincères pour cette année 2015.
Des voeux de santé, de sérénité. Des voeux pour vous, pour votre famille et ceux qui vous sont proches. Que tous soyez préservés des douleurs et des difficultés de la vie !


Des souhaits de réussite pour vous-mêmes, dans les missions professionnelles qui sont les vôtres ou pour vos projets plus personnels.
Et pour ce qui nous réunit ce soir, souhaitons de nombreux et beaux projets d’habitat en Côte-d'Or, pour l’épanouissement de chacun et de tous, à tous les âges de la vie !



Pour Orvitis, 2014 fut comme depuis quelques temps, mais aussi parce que telle est notre mission, une année d’activités importantes.
D’ailleurs la vidéo, diffusée en parallèle, présente quasiment toutes les livraisons et chantiers en cours. Vous aurez tout le loisir de la regarder en détail dans quelques instants.


Dans le respect de nos engagements, et des objectifs souhaités par le Conseil Général, et le Grand Dijon, tous deux délégataires des aides à la pierre, nous avons mis en service 241 logements, confortant, avec 13 000 logements en gestion, notre position de premier bailleur de Côte-d’Or.
J’insiste sur Côte-d’Or, car si les deux tiers des nouveaux logements sont sur le Grand Dijon et le SCOT dijonnais, un tiers est situé dans des communes du milieu rural, comme à Sainte-Marie-la-Blanche, Villers-la-Faye ou Semuren-Auxois. Soit sur des territoires où le besoin est avéré.
Pour ce qui concerne l’agglomération dijonnaise, je souhaiterais néanmoins mettre en avant deux opérations, parce que pour l’Office, elles sont emblématiques ou font figure de première.


Tout d’abord, les 20 appartements dans l’éco-quartier Heudelet à Dijon. Ils ont accueilli, il y quelques jours, leurs premiers locataires. Des résidants qui ont dû être bien informés des contraintes de ce quartier. Ils devront se comporter comme éco-citoyen.
Et, le programme de 12 logements à Neuilly-lès-Dijon. Avec 4 pavillons en location-accession. Orvitis, connu et reconnu jusqu’à présent comme bailleur social, a montré qu’il était en capacité de répondre à une aspiration forte de nombre de Français : l’acquisition d’un logement neuf.
Si jusqu’à présent, la possibilité d’acheter un logement réalisé par Orvitis ne se limitait qu’à la vente de logements existants, aujourd’hui, nous avons investi un nouveau secteur.


Le Président d’Orvitis Joël ABBEY a présenté ses vœux aux partenaires de l’Office de l’habitat de la Côte-d’OrUne évolution qui traduit notre volonté de diversifier nos métiers et de proposer une offre complémentaire qui s’inscrit dans une démarche de parcours résidentiel.


En s’appuyant sur le dispositif du PSLA, le Prêt Social en Location-Accession, Orvitis permet à des familles aux ressources modestes de devenir propriétaire d’un pavillon neuf, au confort BBC, à un prix relativement attractif, comparativement à l’offre sur le marché de l’immobilier, le tout dans un contexte encadré, avantageux et sécurisé.


Fort de ce succès, en 2015, cette activité sera poursuivie et même amplifiée.


L’accession à la propriété, Orvitis la favorise également par l’achat d’un terrain dans les lotissements qu’il réalise, comme à Corgoloin ou à Asnières-lès-Dijon. Ou prochainement dans la ZAC de Varois-et-Chaignot, dont les travaux démarreront cette année. Monsieur le Maire le souhaite vivement. Il l’a annoncé lors de la cérémonie des voeux de la commune.
En 2015, nous avancerons sur d’autres programmes comme à Montagny-lès-Beaune, à Saint-Julien, à Fleureysur-Ouche ou encore à Longecourt-les-Culètres.
Pour ce denier lotissement, nous accompagnons la commune, notamment pour la commercialisation des lots, pour mener à bien cette opération très spécifique et qui fait preuve de singularité. Sur le concept d’un éco-hameau, non seulement les constructions en matériaux et aux fonctionnements écologiques répondront à un cahier des charges strictes en faveur de la sauvegarde de l’environnement, mais également les huit familles de futurs résidants seront des éco-citoyens avertis.


En termes d’aménagement du territoire, Orvitis sait aussi conduire des programmes spécifiques, témoignant de notre savoir-faire et de la diversité de nos activités.
Comme la création à Beaune d’une nouvelle unité d’accueil pour enfants en difficultés intellectuelles, portée par l’Association « Les Papillons Blancs ». Elle fonctionne depuis septembre.
Comme l’aménagement des nouveaux bureaux de la Protection Maternelle et Infantile de l’Espace Côte-d’Or à Seurre, qui a ouvert également en septembre.
Comme la micro-crèche de Fontaine-Française, qui accueille depuis l’automne une dizaine de jeunes enfants.
Comme le Pôle d’Activités et de Soins Adaptés – PASA- créé au sein de l’Ehpad de Selongey.
Ou encore comme la réalisation de la Maison Universitaire de Soins et de Santé Préventive à Chenôve. Les travaux se terminent, l’ouverture est envisagée pour la fin de ce mois.


Accentuer l’offre de logements locatifs, développer l’accession à la propriété ou encore contribuer à l’installation de services de proximité, pour répondre au mieux aux demandes croissantes et aux besoins des territoires, sont bien sûr notre priorité.


Le Président d’Orvitis Joël ABBEY a présenté ses vœux aux partenaires de l’Office de l’habitat de la Côte-d’OrNous devons également assumer notre responsabilité de propriétaire pour garantir à nos 36 000 résidants du parc existant, un habitat confortable et sûr, aux prestations soignées et aux services de qualité, un habitat attractif et modernisé, tout en veillant à l’équilibre du couple qualité / prix.
C’est pourquoi, avec les architectes, les entreprises et tous nos partenaires, nous travaillons en étroite collaboration pour imaginer des voies de progrès, d’amélioration du bâti et d’apport de nouveaux services.
Ainsi, en complément des travaux classiques d’entretien, le premier axe d’intervention sur le bâti concerne les opérations d’éco-rénovation ou rénovation énergétique, qui doivent aboutir, dans 4 ans à une baisse globale sur le parc de 15 % des consommations d’énergie.
En 2014, deux opérations d’ampleur ont débuté. La première à Châtillon-sur-Seine sur 80 logements, et la seconde sur 308 logements qui composent l’îlot Alsace - quartier de la Fontaine-d’Ouche à Dijon. Elles s’achèveront cette année.
Des nouvelles interventions seront menées, en 2015, sur une centaine d’appartements à Dijon et à Fontaine-lès-Dijon.
Ces travaux participent non seulement du confort et du bien-être, mais contribuent également à la maîtrise du budget des familles pour le logement, en favorisant la réduction des charges et notamment du poste énergie. D’ailleurs, sur les opérations réalisées les années précédentes, les résultats parlent d’eux-mêmes.
La baisse des consommations d’énergie varie de 40 à 50 %. Il faut reconnaitre que ces excellents résultats sont dus à une météo clémente.
Le deuxième volet porte sur l’accessibilité des logements situés en rez-de-chaussée, avec pour objectif,
60 % de notre parc existant accessible en 2016. D’autant que les travaux sont mineurs parfois, et se traduisent bien souvent par la création d’une rampe soit en remplacement ou en complément de quelques marches. Aux interventions en extérieur des bâtiments, il convient d’ajouter les adaptations ponctuelles menées annuellement dans 200 logements environ, par exemple la transformation de salle de bains, le remplacement de baignoire par une douche. En 2015, l’installation d’ascenseurs permettront de desservir tous les niveaux d’une dizaine de bâtiments.
Vous le constatez pour Orvitis, l’accessibilité des logements au vieillissement ou aux personnes à mobilité réduite est bien plus qu’une préoccupation. C’est une réalité.



Au-delà Orvitis veille de surcroit à accompagner quotidiennement les résidants, en leur proposer de nouveaux services.
Ainsi, les nouveaux compteurs d’eau équipés de boitier télérelève posés en 2013, ont permis de mettre en place, dès le 1er janvier 2014, la facturation mensuelle des consommations d’eau. Et aussi, de les accompagner dans la surveillance et la maîtrise continuelle de leur consommation. Nous espérons qu’ils apprécieront d’autant plus ce nouveau service, au moment de la régularisation annuelle des charges. Finis les surprises désagréables de surconsommations.


Côté nouveaux services aux locataires, Orvitis a été, en 2014, le premier bailleur en Côte-d’Or à signer deux conventions partenariales.
La première avec Orange, pour amener la fibre optique aux portes 3 700 logements de Dijon, Chenôve et Beaune.
Charge aux locataires de s’adresser à l’opérateur de leur choix pour bénéficier à titre personnel des services proposés par la fibre. Avec cet accord, Orvitis fait entrer l’ère numérique dans ses bâtiments. Nous investirons les pistes qui contribueront à renforcer l’attractivité de notre patrimoine, comme la vidéo ou la visiophonie dans les communs, la télégestion des équipements, la détection des pannes et dysfonctionnements... ou tout simplement les relations directes avec nos résidants.


Le deuxième accord, concrétisé avec la CAF, porte sur la saisie et la transmission, par voie dématérialisée, le plus en amont possible des demandes d’aides au logement. Un double avantage pour les locataires : des démarches simplifiées et une ouverture des droits dans des délais plus rapides.
En 2015, nous poursuivrons dans la voie de progrès des services. Avec ERDF, nous signerons une convention qui verra la mise en place de nouveaux compteurs communicants Linky, dans chaque appartement, qui permettront à chacun de nos clients de visualiser sa consommation.



Des services pour nos résidants, certes ! Mais aussi des services ou équipements pour faciliter nos relations et nos échanges. Aussi, pour favoriser votre participation active, Mesdames et Messieurs les Maires, notamment aux décisions de la Commission d’Attribution des Logements, nous avons installé entre Dijon et Montbard, un équipement de visio-conférence. Cet équipement sera également installé dans notre Agence à Beaune.



Dans la droite ligne de notre mission première, construire, entretenir et gérer des logements familiaux, pour répondre aux demandes de logements et aux aspirations de Côte-d’Oriens, pour vous accompagner dans vos projets de territoires, en 2014, Orvitis a rempli pleinement rôle.
Nous avons ainsi investi près de 35 millions d’euros. A ce montant, il convient d’ajouter plus de 5,5 millions d’euros pour l’entretien courant ou la maintenance des équipements. Soit plus de 40 millions d’euros réellement dépensés. Pour 2015, les opérations engagées devraient placer le montant des investissements à un niveau supérieur, pour autant que l’exécution des travaux soit conforme aux plannings envisagés, tant pour les chantiers en cours, que pour les projets décidés et dont les ordres de services sont à venir.


Pour les chantiers les plus significatifs en cours, j’évoquerai les 70 appartements des premiers bâtiments à énergie positive à Marsannay-la-Côte, les opérations similaires à Gevrey-Chambertin et à Chenôve qui comprennent toutes deux des logements familiaux et une résidence d’accueil Acodège, et enfin le bâtiment de 15 logements, rue de Larrey à Dijon. Pour cet immeuble, bien qu’Orvitis l’acquière en VEFA, il se traduit en activité directe pour les entreprises du bâtiment.
Les programmes qui démarreront prochainement portent sur 36 logements à Perrigny-lès-Dijon et à Fontaine-lès-Dijon.
Nos réalisations portent également sur des logements pour des publics ciblés, des établissements spécifiques.
Je veux parler de la caserne de gendarmerie à Genlis, où comme à Montbard et Pouilly-en-Auxois, en plus des 20 pavillons groupés nous réalisons les bâtiments administratifs. En précisant qu’avec celle d’Arc-sur-Tille acquise récemment, Orvitis compte désormais 4 gendarmeries.
Je veux parler également des Vill’âge bleu à Marsannay-la-Côte et Fontaine-lès-Dijon pour le compte de la Mutualité Bourguignonne, de la résidence Accueil Acodège à Perrigny-lès-Dijon, ainsi que du programme Atout’âge à Saint-Apollinaire.



Pour ce plan de charges, nous avons adopté, pour 2015, un budget prévisionnel d'investissement qui avoisine les 50 millions d'euros. Montant auquel, viennent s’ajouter 12 millions pour l’entretien du parc.
Au total, ce sont près de 62 millions d’euros qu’Orvitis devrait injecter dans l’économie côte-d’orienne.
Un montant qui, une nouvelle fois, devrait placer Orvitis aux premiers rangs de la commande publique en Côted'Or, bien évidemment dans le domaine du bâtiment, et en particulier en direction des PME, pour qui nous nous attachons à faciliter les démarches administratives. Une contribution conséquente à l’activité des entreprises, au soutien à l’emploi. Des emplois, non délocalisables.
Je pense, j’espère, que tous, ici présents, êtes sensibles à ces chiffres. Pour qu’ils se réalisent, qu’ils ne restent pas qu’un effet d’annonces, nous comptons sur vous. Car c’est collectivement, en une équipe soudée, que nous devons manoeuvrer toutes les clefs pour réussir.



Pour conclure, vous le savez le logement constitue, après l’emploi, la préoccupation majeure des français. Dans un contexte difficile, la demande de logement social est de plus en plus complexe, les bailleurs sociaux mettent tout en oeuvre pour assurer plus que jamais leurs missions. Par les chantiers qu’il réalise, les actions qu’il déploie, Orvitis démontre qu’il a pris à bras le corps l’ensemble de ces préoccupations.
Autant d’actions, d’échanges constructifs qui font d’Orvitis un opérateur du logement social dynamique dans le sens de l’intérêt général.



Le dernier mot sera pour vous renouveler mes meilleurs voeux. Que cette année 2015, soit donc pour nous tous une année riche d’échanges, de partenariats et de projets communs !
Je vous souhaite, je nous souhaite des projets enthousiasmants et de les voir couronnés de succès !
Du fond du coeur, bonne, très bonne année 2015 à vous tous.
Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.