Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité.

23 avril 2015

Comme de nombreux villages ruraux, Gemeaux a vu fermer ses commerces petit à petit. Les nouvelles habitudes de consommation, la concentration des courses dans les supermarchés du "bourg-centre" à Is-sur-Tille, voire même dans les hypers de l'agglomération Dijonnaise ont progressivement éteint les lumières des vitrines des commerces Gemellois. Jeudi 16 avril, dans une ambiance festive et conviviale, Gemeaux et ses habitants, ont inauguré l'ouverture du nouveau commerce de proximité, "Aux petites Halles", au centre du village sous les halles. Avec leur superbe charpente en chêne, les halles construites en 1491 ont toujours été le haut lieu des foires et des marchés. Elles accueillent encore aujourd’hui fêtes et manifestations diverses et restent le coeur de Gemeaux.

 

 

 

 

Ce jeudi fût une très belle soirée, les habitants venus nombreux inaugurer l'ouverture du commerce « Aux petites Halles » se sont retrouvés, heureux et conscients de participer à un événement majeur dans la vie du village. Car bien plus qu'un simple commerce, c'est un état d'esprit qui renaît dans le village, la conscience qu'il existe une volonté du conseil municipal, des associations, des habitants de redonner à Gemeaux une âme. Longtemps village dortoir, Gemeaux se réveille, en octobre avait été inauguré le terrain multisports et ses aménagements pour les plus jeunes, et de nombreux projets sont en cours de réflexion. Valorisation du patrimoine, maintien du lien social sont au coeur des préocupations de tous.

 

 

  

Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites HallesLe nouveau Binôme, Catherine Louis et Charles Barrière, Conseillers départementaux du canton d'Is-sur-Tille ainsi que les maires des villages alentours étaient venus s'associer à la fête. Charles Barrière dans son allocution rappelait l'importance de ces initiatives qui permettent au monde rural de vivre dans l'harmonie... 

 

De gauche à droite : Charles Barrière, Catherine Louis, 

Suzanne Carillon, Marc Chautemps

 

 

 

 

 

 

 

 

 Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites HallesGemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites HallesGemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites Halles

 

 

Un peu d'histoire.


Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites HallesFin 2013, le dernier commerce de proximité de Gemeaux s'éteint… devant le désarroi que suscite la fermeture du commerce auprès des Gemellois, plusieurs bénévoles acceptent de consacrer une à deux matinées par semaine pour distribuer le pain, et ce pendant plusieurs mois, dans le sas d'entrée de la mairie. S'improvisant commerçants, les bénévoles démontrent que le besoin des habitants est bien réel, les comptes sont positifs. De plus, au delà du service même du commerce, les habitants s'y rencontrent, échangent entre eux, le commerce s'affirme comme un lieu de lien social.

Cependant, une solution plus professionnelle doit être trouvée. Marc Chautemps et le conseil municipal cherchent une solution juridique. La création d'une régie bien qu'étant possible impose des contraintes difficilement compatibles avec la gestion d'un commerce, trop de lourdeurs et manque de réactivité car les décisions de gestion doivent être soumises au vote du Conseil Municipal. Après avoir échafaudé plusieurs hypothèses, la solution associative est retenue. L’association Gemeaux Générations Solidaires - dites G G S - est créée le 19 avril 2014. Elle aura pour objectif d'Assurer et maintenir les services de première nécessité et de proximité à Gemeaux. 

 

Aussi, poursuit-elle deux missions.

- Vente du pain, de viennoiseries, de gâteaux de journaux et produits de première nécessité. Pour ce faire, une salariée est embauchée en contrat aidé.

- Aide aux habitants de Gemeaux.

L’association a également vocation à développer d’autres services pour apporter une aide aux habitants de Gemeaux dans les démarches et les besoins de la vie quotidienne.
Ce peut être une assistance dans des démarches administratives, une aide suite à des problèmes de santé, etc.

 


La nouvelle organisation démontre une nouvelle fois tout l'intérêt d'un petit commerce, début juillet, deux petites tables et des chaises sont installées chaque matin devant la porte de la mairie pour permettre à ceux qui le souhaitent de prendre un petit déjeuner ou une boisson sous la charpente des Halles.

 

 

 

Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites HallesDécision est prise d'aménager une salle sous les halles, pour héberger le point de vente de pain et de produits d’épicerie de première nécessité, ainsi qu'un espace convivial où il sera possible de se retrouver autour d’un café et de pâtisseries.
Les aménagements sont effectués par des bénévoles et les salariés municipaux, le maire ainsi que Jean Louis Bernier, 4ème adjoint.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites HallesPlus spacieux, mieux achalandé le nouveau magasin de produits de première nécessité est tenu par Patricia du mardi au vendredi de 7 h 30 à 11 h 30, le samedi de 8 heures à 11 h 30, et le dimanche de 8 h 30 à midi.
Le commerce est ouvert également tous les jeudis de 17 à 20 heures, en même temps que le marché.

Vous trouverez :
- Dépôt de pain, viennoiseries, pâtisseries, gâteaux, entremets et produits évènementiels (chocolats de Pâques)
- Epicerie (tous produits)
- Coin convivialité avec son bar (licence 2) et ses tables : café, chocolat, thé… Boissons sans alcool (coca, jus de fruit, eau…). Vin, bières (bientôt pression), kir, rosé pamplemousse, vin cuit…

A l'extérieur sous les halles, ou dans le commerce prenez le temps de boire une boisson chaude ou fraîche et de vous restaurer avec les viennoiseries de la maison Roger.

 

 

 

Discours d'inauguration de Marc Chautemps, maire de Gemeaux

 

Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites Halles"Aujourd’hui nous inaugurons ce petit commerce dans le droit fil de la vocation de ce lieu."

Merci à tous pour votre présence et en particulier à nos conseillers départementaux, au président de la COVATI aux maires des communes voisines et à notre partenaire Michel Zanetta des Maisons Roger notre fournisseur de pain et pâtisseries.

Nous sommes ici pour l’inauguration officielle de notre petit commerce « Aux petites Halles ». Je dis petit commerce, mais, sait-on jamais la grande distribution essayera peut être un jour de racheter l’enseigne … Plus sérieusement je vais vous conter  l’histoire de ce lieu et je laisserai la parole à la présidente de notre association GGS qui vous rappellera l’origine de ce magasin, la naissance de GGS et les buts poursuivis.

C’est sur la requête du conseiller et chambellan Claude de Neufchâteau seigneur de Gemeaux à son cousin le roi Charles VIII que fut autorisé la construction de ces Halles en 1491 et ce pour permettre à Gemeaux de se relever après la guerre de 100 ans et le pillage des Ecorcheurs et des Coquillards.

Cette construction a été autorisée pour dynamiser le commerce local et entre autres, un marché hebdomadaire. On peut y voir quelques similitudes avec notre problématique actuelle à ceci près que je n’ai pas demandé l’autorisation à notre président pour l’ouverture de notre commerce, j’ai juste demandé au Conseil Général une petite aide financière pour la porte. Merci Charles.

Mais ces Halles ont aussi été un lieu de réunion, la justice locale y était prononcée, les dates d’ouverture des bans de vendanges y étaient décidées et âprement défendues.

C’est en 1821 que les Halles furent données par le seigneur de Gemeaux Emilien Loppin de Gemeaux à la commune puis le bâtiment ci-contre fut construit ayant toujours pour but le commerce.

En 1971, du fait d’un manque d’entretien, il fut envisagé de construire sur cet emplacement 1 foyer des jeunes ou même de détruire purement et simplement le bâtiment. Effervescence dans le village, le bien public et les dépêches se firent largement l’écho de cette agitation.

Plus récemment un autre conseil municipal a même envisagé de raser cet édifice pour y créer le parking des Halles. Comme quoi il faut se méfier des élucubrations des élus sauf si elles ont lieu début avril… !

En 1972 ce bâtiment a failli être classé monument historique. Le conseil général s’y est alors opposé mais c’est en 1983 qu’un nouveau conseil municipal, transfèrera  la mairie du Fief Imbert ancienne école à l’emplacement actuel sous les Halles. Merci à Jean PREVOST, maire à cette époque de cette heureuse initiative.

Enfin en 1991, pour l’anniversaire des 500 ans de ce monument une gigantesque fête médiévale fut organisée avec toute la population Gemelloise en tenue d’époque avec entre autres, la reconstitution d’un festin sous ces même Halles.

Le caveau sous la mairie est en cours de réhabilitation par l’association ARPEGE, association initiée aussi par Jean PREVOST. Le caveau sera inauguré prochainement.

Un dernier mot pour remercier les bénévoles qui ont tenu tous les matins pendant 4 mois le dépôt de pain avant que l’association ne soit créée. Merci aussi à ceux qui nous ont aidés à transformer cette pièce en magasin et notamment à percer cette ouverture.

C’est aussi pour moi l’occasion de remercier chaleureusement l’auteur de plusieurs livrets particulièrement intéressants sur Gemeaux, dont celui nommé « la petite histoire des Halles de Gemeaux » où j’ai puisé de nombreuses informations.

C’est à Simone PREVOST épouse de Jean que l’on doit ces recherches et publications qui sont en vente au profit d’ARPEGE en Mairie.

Je passe maintenant la parole à Suzanne Carillon présidente de GGS.

 

Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites HallesGemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites HallesGemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites Halles 

 

Discours d'inauguration de Suzanne Carillon.  Présidente GGS depuis AG du 28/03/2015.

 

 Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité. Aux petites Halles« Assurer et maintenir les services de première nécessité et de proximité à Gemeaux » 

 

Au nom de « l’Association Gemeaux Générations Solidaires»: G G S, je vous souhaite la bienvenue et vous remercie d’avoir répondu si nombreux à cette invitation.

L’inauguration de ce magasin est  également l’occasion de fêter le premier anniversaire de notre association, à quelques jours près, puisque l’assemblée constitutive s’est tenue le 19 avril 2014.

Après la fermeture du dernier commerce de Gemeaux fin de l’année 2013 et la mise en place pendant quelques mois d’un dépôt de pain, il était nécessaire de créer une structure pérenne pour.  « Assurer et maintenir les services de première nécessité et de proximité à Gemeaux » ; ce fut un des buts de l’association GGS en donnant un  cadre à l’emploi d’une salariée. 

 Pour assurer ce service, il fallait un local bien placé au centre du village et accueillant. Ce local, le voici : La municipalité a œuvré  en transformant et en adaptant  l’espace qui était dédié au club des ainés, afin de le louer à GGS pour l’activité commerciale.

Les membres du bureau  de GGS ont fait preuve d’ingéniosité  pour l’aménagement intérieur  avec de petits moyens financiers  mais un résultat que vous pourrez apprécier dans les détails. Avec même une touche finale de la main d’une artiste peintre gemelloise (Anne-Marie Versavel)

Le second but de notre association est «d'apporter une aide aux habitants de Gemeaux dans les démarches et les besoins de la vie quotidienne » ; dans ce cadre, un premier atelier, « l’atelier Mémoire » fonctionne actuellement sous la houlette de Mme Catherine Desbrosses et d’autres sont en préparation.

Et pour que la convivialité au sein du village soit préservée, quelques tables et quelques chaises sont installées dans le local ou sous les Halles pour accueillir les gemellois et nos voisins des alentours, et, pourquoi pas des touristes de passage, autour d’une boisson ou d’un café, et peut-être, de jeux de cartes ou la lecture du BP vendu sur place !

 N’oublions les « Apéros à thème » qui rassemblent tous les deux mois sous les Halles une soixantaine de personnes en même temps que le petit marché du jeudi soir. De quoi créer une véritable animation au cœur du village.

Après le Beaujolais nouveau, les Huîtres+vin blanc, l’assiette comtoise, nous aurons ce soir la soupe à l’oignon ou les croque-monsieur.

Le bilan de la première année de fonctionnement montre une activité commerciale en équilibre compte tenu des aides à l’emploi de notre salariée, et du dévouement de quelques bénévoles,  mais cet équilibre reste précaire.

 Nous avons besoin que notre clientèle demeure fidèle, et ce serait encore mieux si elle augmentait !

Alors, n’hésitez pas à faire de la publicité autour de vous pour notre petit commerce, qui s’appellera désormais « Aux petites Halles ».

Nous invitons également toutes les personnes intéressées par notre démarche à nous rejoindre en adhérant à GGS.( Bulletins d’adhésion disponibles dans le magasin)

Nous adressons nos  remerciements

  • A la municipalité pour le soutien dans l’aménagement du local condition sine qua none pour la réalisation de ce projet.
  • Aux bénévoles qui  ont assuré la vente pendant la période transitoire et qui continuent à assurer pendant les absences de Patricia
  • A la Boulangerie  Roger : Mr Michel Zanetta, notre fournisseur de pain et de viennoiseries et pâtisseries …) pour la mise à disposition gracieuse de matériel.

Enfin, une mise à l’honneur particulière pour ce petit groupe de personnes qui ont uni leurs compétences et leur énergie en initiant ce projet audacieux de créer ce commerce.

C’est cela qui m’a motivé pour les rejoindre.

Je vous remercie pour votre attention.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

A Soirans, un jardin, même tout petit, c'est la porte du paradis.
Samedi matin, dans la commune de Soirans avait lieu l'inauguration...
Fontaine Française fait le plein d'énergie.
Fontaine Française, le groupe Dijon Céréales, et la...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
Entre mise aux normes et réhabilitation, Bouilland investit pour le bien-être de ses habitants.
Jean-Noël MORY, maire de Bouilland et les conseillers municipaux...
Mobile : ça passe ou ça passe pas ?
Les Maires ruraux veulent une carte de France à jour de la situation.
L'ARS élargit les zones éligibles aux aides à l'installation de médecins
Le nouveau zonage des territoires en tension dans l’accès aux...
Arceau fête l'arrivée du Très Haut Débit
Investir dans le numérique, c’est tout simplement investir dans...
Très Haut Débit en Côte-d'Or, pas de trêve pendant la période estivale
Chaque habitant doit disposer d'une connexion internet de qualité quel...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.