Le Medef prend la confiance !

Pour sa 6e édition, l’Université d’été du Medef en Bourgogne Franche-Comté avait misé sur un thème : la confiance. Tables rondes, entretien, conférence avec des invités qui, chacun à leur manière, incarnent une pensée entrepreneuriale « hors cadre ». Entre les amphis de l’uB, et malgré une ambiance détendue, ça a carburé…

 

Grand soleil, cravates pas forcément de rigueur et robes estivales pour les dames… la 6e Université d’été du Medef à l’université de Bourgogne affichait une atmosphère riante, limite garden party mais sans les jardins : la déco était résolument béton, puisque située sur l’esplanade entre les amphis Galilée et Gutenberg, privatisés pour l’occasion. Un emplacement qui a d’ailleurs agacé un groupe d’étudiants, venus protester contre cette « occupation de l’espace de l’enseignement public par des patrons ». Or, multiplier les ponts entre Université et entreprises est justement un des credo d’Alain Bonnin, président de l’uB qui n’a pas manqué de le rappeler lors de la remise des Trophées de l’entreprise (voir plus bas). Après quelques slogans braillés au mégaphone qui n’ont empêché personne de se servir un café, les indignés se sont dispersés pour laisser place aux discussions.

 

Université d’été du Medef en Bourgogne Franche-Comté

 

« Faiseux » vs « diseux »

 

Deux tables rondes étaient organisées, l’une sur le thème des « Questions de confiance », l’autre intitulée « Confiance en quoi, en qui ? ». On l’avoue, c’est cette dernière qui a retenu notre attention car la présence d’Alexandre Jardin venu présenter son mouvement citoyen Bleu Banc Zèbre était annoncée. Déception. Le monsieur était bien là, mais en duplex depuis Paris dans un Skype flou et tremblant digne des débuts de l’ORTF. Appelé à d’autres obligations, il a néanmoins eu le temps d’expliquer ce que sont les « zèbres », à savoir un réseau d’entrepreneurs, de citoyens engagés, de fonctionnaires atypiques, qui chacun à leur façon mettent en place des solutions innovantes pour lutter contre l’illettrisme, l’échec scolaire, l’exclusion sociale, le chômage… « des faiseux, pas des diseux », résume Jardin qui insiste : « il faut avoir confiance dans le pays qui est génial, modéliser à très grande échelle ces solutions qui marchent. On ne peut pas maintenir en France un tel niveau de colère face à l’impuissance des politiques publiques. Il est minuit moins une. Si on ne fait rien, le pays va exploser. » Ambiance.

 

Université d’été du Medef en Bourgogne Franche-Comté

 

« On achète l’ordre au prix de la créativité »

 

Dans le genre faiseux, grosse impression laissée par Nicolas Sadirac dont l’allure geek et la tronche de boxeur cachent un parcours scolaire de grande classe (HEC, Stanford). Sauf que. Passionné de pédagogie, il constate que le système scolaire laisse sur la touche nombre d’élèves - « On achète l’ordre au prix de la créativité, c’était bien au temps où il fallait produire des curés, des soldats et des ouvriers mais maintenant…. ». Sadirac suggère lui que « ce ne sont pas les étudiants qui déconnent mais l’environnement de l’école qui déconne » et brise tout élan. Grossière erreur dans un monde global, sur-connecté et mondial, où la bonne idée qui saurait révolutionner l’économie peut venir de n’importe quel petit génie du clavier. Sa solution ? L’école 42, montée avec Xavier Niel (Free), ouverte sans condition de diplôme, gratuite et sur-qualifiante, mais où la sélection, justement destinée à dégoter les moutons à cinq pattes est drastique : d’abord une série de tests en ligne, puis une immersion pour les meilleurs dans la « Piscine » (le labo parisien de l’école) où la coopération entre candidats et la recherche sur internet pour débrouiller les exercices sont fortement encouragés. L’idée est de briser le mur des diplômes : avis aux DRH qui épluchent les CV.

 

Trop fort, les Trophées !

 

L’après-midi a été aussi rythmée par la remise des Trophée de l’entreprise, remis par APRR, la Caisse d’épargne de Bourgogne Franche-Comté, le cabinet d’études KPMG et l’Université de Bourgogne. L’occasion pour Alain Bonnin, président de l’uB, de rappeler que l’Université a vocation à multiplier les passerelles avec le monde de l’entreprise : certains process ont été co-developpés entre PME et labos par exemple, et les étudiants ont tout intérêt à se former dans l’optique d’être immédiatement opérationnel sur le marché du travail. Spécial dédicace donc aux étudiants venus protester contre la venue du Medef dans l’enceinte de l’université (cf ci-dessus).

 

Les lauréats des Trophées de l’entreprise sont :

 

- Valérie Geoffroy et Patrick Ducoroy (Biomaneo, kits d’analyse médicale fine), parrainés par KPMG

- Bonnefoy TP, parrainé par la Caisse d’épargne

- ADAPT (centre de formation professionnelle pour personnes handicapées), parrainé par APRR

- Adventys (appareils à induction pro), parrainé par l’uB.

 

Université d’été du Medef en Bourgogne Franche-Comté

 

 

C’est quoi, la confiance ?

Alors certes il y eut d’autres rendez-vous dans les amphis surchauffés de l’uB, mais au hasard des couloirs, ce thème de la confiance nous a plutôt inspiré trois questions posées à différents participants de cette 6e université d’été...

Nathalie Renvoise-Benhamdoune, directrice de la communication de la Caisse d’Epargne de Bourgogne Franche-Comté

 

Université d’été du Medef en Bourgogne Franche-ComtéQuelle est la plus belle marque de confiance que l’on vous a témoignée dans votre métier?

Me proposer le poste que j’occupe actuellement, alors que ce n’était pas mon métier d’origine

Quelle est la plus belle marque de confiance que vous avez accordée ?

Je me la suis accordée à moi-même en acceptant ce poste !

Quelle est votre devise ou votre marque de confiance ?

Ma confiance est intuitive, relationnelle. C’est un état d’esprit.

 

Xavier Boidevezi, directeur de l’atelier Digital de Seb, membre du label Food Tech

 

Université d’été du Medef en Bourgogne Franche-ComtéQuelle est la plus belle marque de confiance que l’on vous a témoignée dans votre métier?

Une grande liberté pour mener à bien les projets dès lors qu’ils sont validés

Quelle est la plus belle marque de confiance que vous avez accordée ?

Donner cette même autonomie à mes équipes

Quelle est votre devise ou votre marque de confiance ?

Là où il y a une volonté, il y a un chemin.

 

Marcel Elias, président de Villéo, location et accession à la propriété de logements sociaux

 

Université d’été du Medef en Bourgogne Franche-ComtéQuelle est la plus belle marque de confiance que l’on vous a témoignée dans votre métier?

D’avoir pu bénéficier de la recommandation de clients

Quelle est la plus belle marque de confiance que vous avez accordée ?

Confier un secteur particulier à un collaborateur

Quelle est votre devise ou votre marque de confiance ?

Je compte sur ma capacité de travail et sur mon expérience : ce sont elles qui sont le socle de ma confiance !

 

Jacques Perrier, délégué régional du groupe La Poste

 

Université d’été du Medef en Bourgogne Franche-ComtéQuelle est la plus belle marque de confiance que l’on vous a témoignée dans votre métier?

Je prends à mon compte celle que les usagers accordent aux facteurs, qui bénéficient d’un énorme capital de sympathie ! Cette admiration rejaillit sur vous.

Quelle est la plus belle marque de confiance que vous avez accordée ?

Inciter mes collaborateurs à ne pas partir en retraite même s’ils ont atteint la limite d’âge si eux n’y sont pas prêts

Quelle est votre devise ou votre marque de confiance ?

La fierté dans mon entreprise !

 

Pierre-Antoine Kern, patron du Medef 21, dirigeant d’Options Telecom

Université d’été du Medef en Bourgogne Franche-ComtéQuelle est la plus belle marque de confiance que l’on vous a témoignée dans votre métier?

Me proposer d’intégrer la société où, étudiant en 2e année d’ESC, j’effectuais un stage

Quelle est la plus belle marque de confiance que vous avez accordée ?

Encore une histoire de stagiaire ! Un jeune homme en stage chez nous m’informe d’un problème concernant l’information dans l’entreprise. Les prestataires sollicités disent qu’ils n’y a pas de solution. Mais ce jeune homme nous assure qu’elle existe et parvient à la mettre en place… et nous lui proposons immédiatement de l’embaucher !

Quelle est votre devise ou votre marque de confiance ?

La confiance est en nous !

@Grégory Girard, Sensation Web

 

Rédaction/Photos : Agence ProScriptum
Emmanuelle de Jesus & Antoine Gavory

03 80 75 87 37 | proscriptum.presse@gmail.com |

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

75eme RDV Business chez AIRBORNE CONCEPT à l'Aéroport Dijon-Longvic
A cette occasion, une quarantaine d'entreprises se sont déplacées...
Les mesures pour l'emploi dans les TPE-PME
Tenant compte du constat que les TPE/PME s’inscrivent au cœur de...
"Réconcilier" : 5ème Université d'été du MEDEF en Bourgogne
Le coup d'envoi est lancé : la 5e Université...
"Job ?volution", L'UIMM Côte-d'Or programme 5 ateliers de découverte des métiers de la métallurgie
Cinq ateliers sont proposés sur Dijon et Montbard. Les participants...
Alexandre SAUBOT, Président de l'UIMM, à Dijon le 10 septembre 2015
Pour la première fois depuis son élection en mars dernier, le...
Université d'été du MEDEF en Bourgogne : Le bilan
La 5e Université d'été du MEDEF en Bourgogne s’est...
Avec la CCI Bourgogne, la CGPME Côte-d'Or ouvre la porte de l'export à ses adhérents.
Benoît WILLOT, Président de la CGPME et Benoît de CHARETTE,...
Voeux 2016, le Medef réaliste mais optimiste.
A l’initiative du MEDEF Côte-d’Or, 26 organisations...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *