Le stage Tremplin, l'alternative au SPI

Destiné à approfondir la préparation à l’installation des entreprises artisanales, le Stage Tremplin proposé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et soutenu par le Conseil Régional, est une alternative au SPI, obligatoire et payant et se déroule sur 150h.

Par Antoine Gavory, Agence Proscriptum

En France, tout créateur ou repreneur d’entreprise artisanale (et d’auto-entreprise depuis la loi Pinel de 2014) a l’obligation de suivre un stage de préparation à l’installation (SPI), d’une durée de 5 jours et dont le coût avoisine les 300€. Une période destinée à préparer le futur artisan aux conditions de son installation : financement, techniques de prévisions et de contrôle de sa future entreprise. Une durée jugée insuffisante pour Cyril Demoingeot, 39 ans porteur de projet d’une menuiserie et qui a fait le choix du stage Tremplin, d’une durée de 150 heures qui s’est déroulé au cours du mois de Mars à Montbard : « J’étais salarié dans la menuiserie depuis 20 ans puis, suite au départ en retraite de mon employeur, j’ai voulu monter ma propre société. C’est le basculement vers un autre monde, et je ne vois pas comment on peut apprendre tout cela en cinq jours ».

Tout au long de ce mois de stage, les futurs entrepreneurs rencontrent les professionnels de la gestion : comptables, banquiers en entretiens individuels ou en réunions collectives pour leur permettre de finaliser leurs projets en tenant compte de l’environnement de leur projet d’entreprise. « L’objectif, selon Philippe Simon, Chargé de développement Economique à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Interdépartementale - Délégation Côte-d’Or, est de permettre aux créateurs de s’armer pour s’installer, mais surtout pour perdurer dans le temps ». Mais le stage est aussi l’occasion parfois de confronter les candidats au réel : « Certaines personnes vont se rendre compte des difficultés liées à la création d’entreprises, et qu’ils ne sont pas prêts. Soit moralement, soit matériellement. Certains vont abandonner leur projet, mais souvent ils le repoussent. Ce n’est de toute façon jamais perdu. Certains s’installent plusieurs années après avoir suivi le stage ! ». Pour Cyril Demoingeot, son nouveau challenge n’attendra pas : « Au début j’avais une petite idée de ce que je voulais faire. Aujourd’hui j’ai acquis le vocabulaire du monde de l’entreprise et c’est un autre monde. J’ai pu me rendre compte de la façon dont se passaient les choses.».

Un autre stage plus approfondi existe, le stage Expert, d’une durée de 300 heures. Pour ces deux stages à la préparation gratuits et qui dispensent du SPI obligatoire, la sélection des candidats se fait sur dossier : « Nous prenons en compte, le projet, sa fiabilité et son état d’avancement. Le but est de sélectionner une quinzaine de stagiaires de façon à leur apporter un accompagnement le plus individuel possible » explique Philippe Simon. Cyril Demoingeot de conclure : « Maintenant je sais où je vais ! Si j’avais su j’aurais même choisi le stage expert. »

 

le Stage Tremplin proposé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et soutenu par le Conseil Régional

 

Pour tous renseignements sur les stages, cessions et dates :

03 80 63 13 53 - accueil-s21@artisanat-bourgogne.fr

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Lancement de l'ARDIE
Le conseil régional de Bourgogne, conformément aux engagements de...
Invest PME : 20 ans d'accompagnement des entreprises en région BFC.
Invest PME, la société de gestion de fonds dédiée...
Semaine de l'artisanat, 26 artisans de Côte-d'Or à l'honneur
Organisée conjointement par l’Assemblée Permanente des...
« L'Excellence artisanale » : la crème de la crème des artisans !
Excellence artisanale : cette nouvelle marque initiée par la Chambre de...
Assemblée générale de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale
Lundi 19 juin, les élus de la Chambre de Métiers et de...
Les clés pour réussir une stratégie sur Facebook
Le 18 juillet à Is-sur-Tille, la CCI Côte-d’Or propose aux...
Invest PME soutient le rachat du Groupe M-PLUS par ses dirigeants
Invest PME, la société de gestion de fonds dédiée...
La méthanisation : la transformation utile des déchets agricoles
Le 16 octobre dernier Jean-Paul Moratin, gérant de la SAS...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *