Emploi : reprise annoncée pour 2017 ?

Emploi : reprise annoncée pour 2017 ?

Contact :

Retrouvez le détail des résultats, par département, et par bassin d’emploi :
sur le site l’Observatoire de l’emploi en Bourgogne-Franche-Comté
www.observatoire-poleemploi-bfc.fr


Pôle emploi vient de publier les résultats de l’enquête ‘‘besoins en main d’oeuvre 2017’’ (1) en Bourgogne Franche-Comté. Sur les 22 200 établissements ayant répondu au questionnaire (sur 73 800 soit 30,1%), on dénombre 68 700 projets de recrutements, soit 7 100 de plus qu’en 2016. De quoi annoncer une reprise ?

2017 sera-t-elle une année plus faste pour l’emploi ? Les établissements ayant répondu au questionnaire établi par Pôle emploi (on entend par « établissement » l’ensemble des employeurs hors administrations de l’État ou entreprises publiques soit 97 500 établissements pour la région Bourgogne-Franche-Comté dont 73 800 établissements ont été interrogés) semblent montrer une reprise avec 7 100 projets de recrutement supplémentaires par rapport à 2016.

Dans le détail, 23% des établissements qui n’avaient pas de salariés lors de l’enquête projettent un recrutement en 2017 (+4% par rapport à 2016). 81% des établissements de 200 salariés et + envisagent un recrutement en 2017 (+11%). Les résultats sont fiables, selon Pôle emploi qui « suit » année après année, l’application concrète de ce baromètre sur le marché du travail. Ainsi, 77% des projets de recrutement annoncés par les entreprises lors de l’enquête BMO 2016 se sont concrétisés avec un taux de réalisation plus élevé pour les établissements de 20 salariés ou plus mais aussi pour les secteurs de l’industrie et de l’agriculture. Ce qui tend à montrer que les difficultés des TPE et PME, souvent mises en avant par les « petits » patrons sont bien réelles, notamment en matière fiscales, mais aussi lorsqu’il s’agit de trouver le « bon » profil, voire même des candidats. D’ailleurs, l’enquête 2017 relève encore ce critère : les secteurs d’activité s’estimant concernés par une hausse des projets de recrutement jugés « difficiles » évoluent de 32% à 41%. Cela concerne principalement les métiers de l’aide à domicile, de la construction, de l’hôtellerie-restauration et les commerciaux.

 Pôle emploi, l’enquête ‘‘besoins en main d’oeuvre 2017’’Pôle emploi, l’enquête ‘‘besoins en main d’oeuvre 2017’’Pôle emploi, l’enquête ‘‘besoins en main d’oeuvre 2017’’

Qui recrute ?

- Ce sont le secteur tertiaire (services) et l’agriculture qui sont les principaux contributeurs de ces projets de recrutements avec respectivement 37 925 intentions d’embauche envisagées (55 % de l’ensemble) et 9 000 intentions d’embauche. Vient ensuite l’industrie agro-alimentaire (2 940 intentions d’embauches). 20,2% des établissements de Bourgogne-Franche-Comté envisagent de recruter, soit une hausse de plus de 2 points sur un an. La part des projets de recrutement à caractère saisonnier est en légère régression : elle s’établit à 38% (- 3 points) notamment sous l’impulsion du commerce (- 10 points), de la construction et des services (-5 points). La part des projets de recrutement les plus concernés par la saisonnalité se retrouve dans les secteurs de l’agriculture et de l’industrie agro alimentaire avec 80%.

 

Quels sont les profils recherchés ?

- Les 6 métiers les plus recherchés sont viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs (6 700 projets), Agents d’entretien de locaux (2 790 projets), Aides-soignants (2 332 projets), Aides à domicile, aides ménagers et travailleurs familiaux (2 107 projets), Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (2 089 projets), Professionnels de l’animation socio-culturelle (2 049 projets).

 

Où recrute-t-on ?

- Dijon, avec 10 100 projets, est le 1er bassin en terme de volume (15% de la région), devant Besançon (6 300), Beaune (4 500) et Lons le Saunier (4 000).

 Pôle emploi

(1) L’enquête Besoins en Main d’OEuvre (BMO) est une enquête réalisée chaque année par Pôle emploi et le Credoc dans toutes les régions françaises. Elle est utilisée comme outil d’aide à la décision par Pôle emploi pour mieux connaître les intentions des établissements en matière de recrutement et contribuer à identifier les besoins de formations sur les territoires en lien avec les acteurs socio-économiques de chaque bassin d’emploi.

 

Retrouvez le détail des résultats, par département, et par bassin d’emploi :
sur le site l’Observatoire de l’emploi en Bourgogne-Franche-Comté
www.observatoire-poleemploi-bfc.fr

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Les résultats de l'enquête Pôle emploi sur les besoins en main d'oeuvre.
Joël Picard, Directeur Territorial Côte-d’Or a...
La bataille pour l'emploi : lancement du service public régional de la formation professionnelle et renforcement de la coopération entre la région et Pôle emploi
Pour relever le défi de l’emploi, la région active...
Marchés publics : la CGPME 21 et la FRTP Bourgogne veulent dialoguer avec les élus locaux.
Suite à certaines critiques parues dans la presse sur la qualité...
La CCI Côte-d'Or travaille pour le bien-être des dirigeants et le soutien des territoires
Xavier Mirepoix, Président de la CCI Côte-d’Or, et...
Pourquoi une CGPME Bourgogne Franche-Comté ?
Benoît Wilot, président de la CGPME Côte-d'Or, nouveau...
bourseauxstages21.fr
La Bourse aux stages de Côte-d'Or, portée par la Chambre de...
Osez d'autres métiers !
Jeudi 10 mars 2016, une journée dédiée à la...
Pôle emploi évolue et se mobilise en Bourgogne Franche-Comté
Ce lundi 25 avril, Frédéric Danel, Directeur régional...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *