Politique et entreprise : cinq binômes pour un dialogue

Variation locale d’un dispositif développé à l’origine au niveau national par le Medef, le Medef Côte-d’Or innove en s’associant avec la CPME et la CCI 21 pour lancer une démarche de concertation entre le monde de l’entreprise et les députés de Côte-d’Or. L’idée ? Créer des binômes chef d’entreprise élu de la CCI/député qui s'engagent pour la durée de la législature à se rencontrer régulièrement au service de la croissance économique du territoire.

« Hors crise et hors revendication », ainsi que l’a souligné Pierre-Antoine Kern, président du Medef 21, la démarche permet de nouer des liens entre mondes économique et politique. Pour chacune des cinq circonscriptions, un référant chef d’entreprise est associé à un des députés du département (1), autour de plusieurs thématiques :

- sensibiliser les élus aux évolutions économiques territoriales, nationales et internationales ;

- échanger sur les projets qui impactent les entreprises ;

- agir avec les forces politiques et économiques locales au service du territoire ;

- anticiper et désamorcer si possible les crises économiques. Les sujets prioritaires étant « l’emploi, le rayonnement et l’attractivité, les infractructures et la fiscalité locale et nationale » dans un « partenariat d’unité, de solidarité et de confiance. » Vaste programme ! Benoît Willot, président de la CPME 21, s’est lui réjouit que le dialogue « qui existait déjà », s’organise pour être ainsi « plus efficace et pertinent », créant ainsi « un vrai laboratoire de lois et de projets ». Quant à Xavier Mirepoix, président de la CCI 21, il a rappelé que la CI était un organisme « apolitique dont l’unique objet est l’intérêt général », « priant » néanmoins les députés présents pour « avoir des lois qui durent pour que les entreprises puissent avoir une continuité dans leurs affaires ». « Surtout quand il s’agit de baisser les charges », a commenté Benoît Willot.

 

Le temps des réformes

C’est Emmanuel Ampaud qui a ensuite pris la parole au nom des cinq chefs d’entreprises composant les binômes : « Le temps économique et le temps politique sont sur des temps différents », demandant aux élus d’avoir bien conscience de « l’impact des décisions politiques sur la vie de nos entreprises » et demandant aux députés, malgré leur agenda chargé à Paris, « de garder du temps disponible pour leurs territoires ». Et puisque l’on parle de temps, Fadila Khattabi, au nom de ses collègues députés s’est voulue rassurante : « Le Président de la République veut aller très vite », montrant ainsi que le temps des réformes, tellement réclamées par le monde patronal, est bel et bien là.

 

« Où va l’argent !? »

Georges Grenier, président de la Fédération nationale des transports routiersLe micro était ensuite ouvert pour permettre aux chefs d’entreprise présents d’interpeller les députés. Taxes, charges sociales, impact du prélèvement de l’impôt à la source pour les entreprises, abandon du CICE, pénurie de personnel formés… les revendications et les questions ont été nombreuses, mais c’est Georges Grenier, président de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR) de la région Bourgogne qui s’est attiré les applaudissements grâce à une interrogation toute simple : « Les transports routiers payent chaque année à l’État 37 milliards de taxes diverses. Où va l’argent ? » Pas de doute, le dialogue est engagé !

 

 

 

 

(1) Stéphane Montout (Sté Revell, Dijon) / Fadila Khattabi - Francis Pennequin (Sté Pennequin, Dijon )/ D. Martin - Ahlame Buisard (Sté Loiseau des Ducs, Dijon)/ Y. de Courson - Charles-Emmanuel Bonnasse (Sté Levernois Restauration, Mac Donald’s, Levernois)/ D. Paris - Emmanuel Ampaud (Sté Piretti, Dijon) / R. Delatte

 

Rédaction
Emmanuelle de Jesus
 & Antoine Gavory 
Agence ProScriptum
| EDJ: 06 99 26 17 75 | AG: 06 67 67 80 53  
proscriptum.presse@gmail.com

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

BIFI : L'exemple d'une entreprise locale
L'entreprise BIFI est née de l'idée de son actuel...
17ème édition du concours TALENTS BGE de la création d'entreprise : c'est parti !
Les porteurs de projet et nouveaux entrepreneurs ont jusqu’au 30 avril...
Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure !
Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler...
La CCI de Côte d'Or délocalise ses réunions de bureau
La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’or se...
VENTE-PRIVEE MIAM MIAM.
VENTE-PRIVEE crée près de 100 emplois en Bourgogne, dans le cadre...
Sensibilisation aux escroqueries bancaires
La CCI Côte-d’Or s’associe au Groupement de gendarmerie...
Atelier "L'importance de la communication"
Dans le cadre des rendez-vous pèriodiques organisés par la CCI de...
Forum Accessibilité - CCI Côte-d'Or
Pour tout savoir sur les évolutions de la réglementation et les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *