Bourgogne Recyclage : Le recyclage 4.0

Depuis quatre générations, la famille Sécula est à l’avant-garde de la collecte, du tri, du recyclage et de la valorisation des déchets. De l’époque où le grand-père triait les ferrailles à demain où Guillaume et Geoffroy Sécula investiront dans un centre de tri nouvelle génération, Bourgogne Recyclage, PME familiale, rivalise avec les grands noms du secteur. Ses atouts : Flexibilité, réactivité, proximité mais aussi des résultats à faire pâlir de jalousie les concurrents.

Chez les Sécula, le recyclage, c’est une histoire de famille. Depuis l’arrière-grand-père  qui trillait la ferraille après-guerre, ce sont quatre générations qui ont fait évoluer l’entreprise pour en faire une PME locale qui emploie 250 salariés dans la région. Après le fer, le recyclage du carton et du plastique ont suivi dans les années 70. Bourgogne Recyclage a continué à grandir et répondu à son premier marché public en 1982 avec succès. « Pour la première fois, mon grand-père s’est retrouvé à la tête d’une usine d’incinération. Ça a été un tournant dans l’activité de l’entreprise, nous avons commencé à répondre aux attentes des collectivités » sourit Geoffroy Sécula, directeur du groupe. En 1991, Bourgogne Recyclage franchissait une nouvelle étape en créant la première déchetterie de Côte-d’Or, insufflant un nouvel élan dans la prise en charge des déchets. « Notre dynamisme nous a permis de  développer un service pour les collectivités locales. » Le petit récupérateur a grandi, fait ses premiers pas et marche désormais sur les plates-bandes des plus grands noms du secteur sans avoir à rougir de ses résultats, bien au contraire.  

Bourgogne Recyclage : Le recyclage 4.0


A peine 8% de déchets ultimes

« Sur les 450 000 tonnes de déchets que nous collectons chaque année, 92% d’entre eux sont valorisés ou recyclés ne laissant que 8% de déchets ultimes. » Guillaume Sécula, directeur général, sait que Bourgogne Recyclage fait figure d’exception avec de tels résultats. Tous les déchets générés par une collectivité trouvent ainsi une seconde vie. Les déchets végétaux, le bois, la ferraille, les déchets ménagers, jusqu’à un véhicule hors d’usage, Bourgogne Recyclage s’est fait une expertise du traitement, de la valorisation et du recyclage. Même les encombrants déchets jusqu’alors dits non recyclables, bénéficient d’une réponse adaptée. « Nous avons une unité qui permet de créer un combustible solide de récupération. Cette énergie de substitution permet de valoriser ce type de déchet et de limiter l’enfouissement. »

Bourgogne Recyclage : Le recyclage 4.0


Une gestion de A à Z

Bourgogne Recyclage maitrise non seulement la fin de vie des déchets mais aussi l’ensemble de la chaine du recyclage. L’entreprise intervient dès la collecte, que ce soit pour les particuliers avec des bennes à ordures,  sur des points d’apport volontaire ou avec des camions en déchetterie. Bourgogne Recyclage va plus loin et gère 120 déchetteries en Bourgogne-Franche-Comté comme le précise Geoffroy Sécula. « Du gardiennage à la gestion globale des déchets, nous proposons une réponse sur mesure aux collectivités. » Dans ce souci constant d’offrir le service le plus adapté aux communautés de communes notamment, Bourgogne Recyclage se fait un devoir d’être à la pointe dans son secteur quand ce n’est pas en anticipant les besoins à venir. Ainsi, Geoffroy Sécula rappelle que l’entreprise a investi 2.5 millions d’euros en 2007 dans son centre de tri de Beaune. « La machine de tri optique  nous a alors permis de faire une avancée technologique et d’être plus compétitif. » Demain, d’ici 2022 mais sans doute avant, l’entreprise va se doter d’une nouvelle génération de centre de tri pour répondre aux prochains défis de la simplification du tri annoncé par l’éco-organisme Citéo. Déjà capable de trier, traiter et recycler 15 000 tonnes de déchets par an, soit l’équivalent de ce que produisent 300 000 habitants, Bourgogne Recyclage va pouvoir aller encore plus loin avec la même vision du service aux collectivités. Plus qu’un acteur de la collecte, du tri et de la valorisation des déchets, Bourgogne Recyclage se positionne comme un partenaire à part entière des collectivités, leur apportant les informations sur les évolutions réglementaires dans une profession qui légifère régulièrement. Qualité de service, flexibilité, réactivité, Bourgogne Recyclage se fait un devoir d’être performante. « En tant que PME locale, nous pouvons agir plus vite, enclencher un service rapide quand nos clients rencontrent une difficulté. » Bourgogne Recyclage affiche des moyens dignes des plus grands tout en conservant son âme familiale et une dimension locale en investissant pour l’économie et l’emploi de son territoire.

 Bourgogne Recyclage : Le recyclage 4.0

 

La belle histoire de Pépito

José, surnommé affectueusement Pépito par ses collègues et la famille Sécula, a fêté ses 50 ans dans l’entreprise Bourgogne Recyclage. Engagé par l’arrière-grand-père des actuels dirigeants, il a commencé comme opérateur de tri et se dirige doucement vers la fin de sa carrière comme grutier. Passionné par son travail, épanoui chez Bourgogne Recyclage, sa seconde famille, Pépito donne le bel exemple d’une carrière heureuse dans une entreprise familiale qui le lui rend bien.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

BVS, le courant faible sous haute tension
Autant dire que quand on parle de courants faibles, BVS domine le sujet....
Veolia : La gestion de l'eau coule de source
L’eau et Veolia, c’est une histoire qui ne date pas d’hier....
Groupe ELABOR : La gestion de l'espace public à portée de clic
La gestion de l’espace public, par tout ce qu’il recouvre, peut...
BIFI : L'exemple d'une entreprise locale
L'entreprise BIFI est née de l'idée de son actuel...
17ème édition du concours TALENTS BGE de la création d'entreprise : c'est parti !
Les porteurs de projet et nouveaux entrepreneurs ont jusqu’au 30 avril...
Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure !
Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler...
La CCI de Côte d'Or délocalise ses réunions de bureau
La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’or se...
VENTE-PRIVEE MIAM MIAM.
VENTE-PRIVEE crée près de 100 emplois en Bourgogne, dans le cadre...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *