Bessey-en-Chaume


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Gérard PIERROT
Secrétaire de Mairie ANDREY Virginie
Adresse 2 Place de la mairie - 21360 Bessey-en-Chaume
Tél. 03 80 20 11 54 Fax 03 80 20 11 54
Email mairie_de_besseyenchaume@yahoo.fr
Horaires d'ouverture Lundi 10h00 - 12h00
Population 109 habitants.
Altitude 604 mètres Superficie 1046 ha
Situation géographique Latitude: 47° 4' 51'' Nord - Longitude: 4° 44' 34'' Est.
Communauté de Communes CC Pouilly-en-Auxois et Bligny-sur-Ouche
Canton ARNAY-LE-DUC

Je suis fan de ma commune

Présentation

Proche du Parc naturel régional du Morvan, Bessey-en-Chaume est situé à 10 km au Nord-Ouest de Beaune et à 46 km de Dijon.

Plus d'infos

Office de tourisme du canton de Bligny-sur-Ouche :
21, Place de l'Hôtel de ville.
Tél. / Fax : 03 80 20 16 51.
ot.blignysurouche@wanadoo.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Philothée, XIXè siècle.
La Commune de Bessey en Chaume est traversée par le GR 7 étape 12 de Clavoillon à Meloisey.

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… BESSEY-EN-CHAUME. Canton d'Arnay-le-Duc. (Autrefois canton de Bligny-sur-Ouche). 112 h. ?
Au début du XXe, des vestiges gallo-romains ont été découverts sur le territoire de Bessey-en-Chaume, à la fontaine de Trie. Par la suite, une agglomération appelée villa de Tries aurait existé au début du XIVe à cet emplacement.
Situé à 604 m d'altitude, réputé comme le village le plus haut de Côte-d'Or, Bessey-en-Chaume dépendait de l'abbaye Sainte-Marguerite. Un point culminant idéal au XVIII-XIXe pour implanter une tour carrée du télégraphe Chappe de la ligne Paris-Lyon-Marseille, utilisée de 1799 à 1852.
L'église paroissiale du XIXe trône au centre de la bourgade. Le clocher carré accroché sur le flanc nord porte une courte flèche. La mairie école XIXe lui fait face tandis que l'on repère à 150 m au sud, une série d'abreuvoirs et les vestiges d'un lavoir servant de bac à fleur.
Plus loin, dans le vallon, on découvre dans un cadre agréable, le lavoir couvert de laves, en mauvais état. Le ruisseau de la fontaine de Trie se tortille ensuite en glissant dans le val avant de se perdre au Trou de l'Entonnoir, dans la prairie de Trie. Pendant les périodes pluvieuses, un bel étang se forme en butant contre le chemin de Clavoillon, faisant miroir aux ruines d'une maisonnette.
Une jolie croix se dresse au bord de la route joignant Bessey-en-Chaume et Clavoillon.
Outre la redoutée "Chaire du Diable", la région serait hantée par la Tarboille, animal fabuleux né de l'accouplement d'un grand-duc et d'une couleuvre que l'on retrouve à Clavoillon.
Courtépée disait au XVIIIe : « les gens de 80 ans ont l'air d'en avoir 50 parce qu'ils sont pauvres, sobres et en bon air. Ils n'ont guère qu'une maladie dans leur vie ». Le bon air ! Une légende nous raconte que lassée des crues incessantes de la Saône, la famille Bessey décida un jour de quitter les rives du fleuve pour s'exiler sur les hauteurs, jusque sur les plateaux battus par les vents. Sur la chaume aride, dure, sévère d'où les jours de beau temps la vue s'étend jusqu'à la cime éclatante du Mont Blanc, la famille Bessey s'installe au mieux. Après bien des années, alors que le vent souffle comme à l'ordinaire sur les labours parsemés de pierres, l'ancêtre épuisé s'éteint, heureux, dans la chaumière familiale. Ses enfants lui creusent une tombe sur sa chaume tant aimée, soufflée en permanence, au bord d'une haie de ronciers et de gratte-culs. Puis la vie de labeur reprend son rythme. Quand un passant demande des nouvelles du père, on lui montre le long plateau venté et on lui répond : "Bessey ? Il est en chaume". À force de parler de la chaume de Bessey, on a donné un nom à ce hameau, Bessey-en-Chaume. Quant à ses habitants, toujours pris dans les infatigables rafales de vent, toujours à repousser les mèches de cheveux rebelles, oui croyez-moi bien, on les a surnommés... les "mal peignés".

Un joli hameau dépend de Bessey-en-Chaume : Clavoillon.

Clavoillon. (Bessey-en-Chaume). Très beau et agréable site avec ses grandes falaises calcaires qui font face à un hameau pittoresque où les vieilles maisons en pierre s'accrochent à la pente, même si quelques constructions récentes brisent la belle harmonie des lieux. Le lavoir se niche au bord de la petite route qui rejoint la ferme de Berfeu, accrochée au bord de la falaise et, de plus loin, celle de Borey.
Les roches s'agrémentent de quatre petites grottes. La grotte du Plancher aux Oiseaux est la plus petite. Elle ne mesure que deux mètres sur quatre. Tout à côté, on découvre le Trou du Puits qui ne fait guère plus d'efforts avec sa petite salle de six mètres sur cinq. Néanmoins, on remarque un conduit qui plonge dans la roche et ressort dans la falaise. Encore quelques pas et voici le Trou du Renard. Cette fois, il faut les lampes pour suivre la galerie qui s'étire sur 35 m. Ne les rangez pas, la grotte de la Tarboille vous attend pour vos dernières découvertes souterraines. Deux entrées et une quarantaine de mètres à progresser dans le noir et vous avez fait le tour du domaine. Sachez toutefois que l'on découvrit ici des vestiges du néolithique. Ce ne fut pas la seule occupation des lieux ! Les anciens affirment que les Marandons, tristement célèbres bandits de la région beaunoise, venaient y cacher leur butin. (Voir Beaune).
Hélas dans le secteur, rôde la Tarboille, animal légendaire issu de l'accouplement d'un grand-duc et d'une couleuvre. Pourtant, Tarboille signifie généralement "fée". À une autre époque, un dragon hanta la contrée et s'installa dans la grotte de la Tarboille. Sainte Marguerite appelée à l'aide, se rendit devant le repaire du monstre, se signa et le monstre la laissa passer sa ceinture autour du cou. Après quoi, elle le conduisit sans résistance aux Buttes où les habitants purent facilement l'abattre. Enfin, notons que les habitants pauvres mais pieux désirant acquérir une statue de la Vierge mais ne pouvant l'acheter, le Seigneur eut pitié d'eux et modela une aiguille rocheuse appelée la Vierge de Borey.
Un moulin à vent aurait été implanté au-dessus du village. On trouve également au sud, les ruines de la ferme de Bierre.

André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Économie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Randonnées pédestres.


Fan de ma Commune

Gilles de Courel
27/04/2018
Comment en décrivant Bessey-en-Chaumes ne pas avoir évoqué les éoliennes qui défigurent le paysage jusqu'alors remarquable de ce joli village de Côte d'Or et qui pourrissent la vie des habitants? De multiples projets similaires sont en cours d'étude et de développement dans notre région. Tout ce secteur ne sera bientôt qu'un ste industriel, bien loin des paysages idylliques que vous décrivez dans vos rubriques. Nous aurions besoin de personnes telles que vous pour essayer de stopper cette entreprise de pollution de notre environnement. J'aimerais pouvoir faire prendre conscience aux autorités d'avoir à être plus circonspect dans l'attribution des permis de construire et d'exploiter ces éoliennes. J'espère que le département saura prendre fait et cause pour nous aider à lutter contre la destruction de notre environnement, de notre qualité de vie et saura protéger également ainsi l'activité touristique qui est indispensable à notre région. Je suis à votre disposition pour m'entretenir plus en détail sur ce sujet. Gilles de Courcel Ecutigny

Soumettre un commentaire