Perrigny-lès-Dijon

Maire BAUDEMENT Patrick
Secrétaire de Mairie BAUP Martine
Adresse 1 rue du château - 21160 Perrigny-lès-Dijon
Tél. 03 80 52 15 12 Fax 03 80 52 48 08
Email perrigny.les.dijonmairie@wanadoo.fr
Site www.perrigny-les-dijon.fr
Horaires d'ouverture Lundi : 9h à 12h et de 14h à 18h - Mardi : 9h à 12h et de 14h à 18h - Mercredi : 14h à 18h - Jeudi : 9h à 12h et de 14h à 18h - Vendredi : 9h à 12h et de 14h à 18h
Population 1474 habitants. Les Patriniens et Patriniennes
Altitude 255 mètres Superficie 671 ha
Situation géographique Situé à 6 km au Sud de Dijon
Communauté de Communes Dijon Métropole
Canton LONGVIC

Je suis fan de ma commune

Présentation

Perrigny-lès-Dijon est une commune qui s’étend sur 671 hectares. Situé à 6 km au Sud de Dijon proche de la côte viticole, Perrigny est un village très courtisé, recherché pour sa ruralité, sa tranquillité, son cadre de vie ainsi que sa situation géographique (accès autoroute, rocade Est, proximité du centre ville dijonnais).

Plus d'infos

Aire de covoiturage aménagée par le Conseil Général :
www.covoiturage.mobigo-bourgogne.com

Tourisme & Patrimoine

Village Fleuri

Eglise datant du XVIIè siècle (1682) avec sa statue classée de Saint-André du XVè siècle.
Vestiges du château de PERRIGNY-lès-DIJON, notamment une tour, actuellement enfouie (pour la protéger).
Parc municipal, inauguré en 1975, est classé avec de très anciens arbres et des châtaigniers datant de 1840.





Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?


Un curieux de passage à…PERRIGNY-LÈS-DIJON.

À l'est, on reconnait facilement le passage rectiligne de la voie romaine Agrippa. Lors de la construction de l’autoroute proche, les fouilles effectuées au lieu-dit "Au Chemin" ont démontré la présence d'un petit bâtiment gallo-romain. Des vestiges de constructions et stèles funéraires gallo-romains ont également été découverts au lieu-dit, "Le Bois de l’Homme Mort".
Des vestiges d'un ancien château fort furent découverts lors des travaux d'un lotissement, en particulier la base d'une tour ronde dont la construction semble avoir été arrêtée avant qu'elle ne sorte du sol. La maison forte de Perrigny a laissé la place au XVe à un château construit par Nicolas Rolin, dévasté à la fin du XVIe. À cette époque, le village se nomme Perrigny-en-Montagne. Au XVIIIe, Philibert-Bernard Gagne fait édifier un château moderne qui passera à la maison de Clermont en 1783. Si l'on a peu d'information à son propos, il faut signaler un des couplets d'une célèbre chanson "J'ai du bon tabac", que tout le monde connaît en partie, écrite par l’Abbé de l’Attaignant (1697-1779) : "Par ce bon Monsieur de Clermont-Tonnerre, Qui fut mécontent d'être chansonné ; Menacé d'être bâtonné, On lui dit, le coup détourné : J'ai du bon tabac dans ma tabatière, J'ai du bon tabac, tu n'en auras pas".
Ce château fut à son tour rasé au début du XIXe. Construite au XVIIIe, une demeure bourgeoise surnommée "le château", en a pris sensiblement la place et domine l’ancien parc aux arbres centenaires. Couvert d'ardoises, le bâtiment principal et son escalier central est accolé aux anciens communs.
Célèbre pour son immense triage SNCF créé en 1886 et actuellement deuxième gare de triage française, Perrigny-lès-Dijon est doté d'une église XVIIe remaniée au XIXe, éclairée par de beaux vitraux, dédiée à Saint-Jean-Baptiste et, surmontée par un fin clocher en cuivre. La construction primitive remonterait aux XII-XIIIe. Autrefois, les peuples païens célébraient le solstice d'été en allumant un grand feu de joie, symbole de l'apogée de la lumière. Par la suite, au temps de Clovis, on perpétua cette tradition du feu de joie en célébrant la naissance de Saint-Jean le Baptiste. C'est pourquoi la fête de Saint-Jean Baptiste est toujours célébrée ici le 24 juin. Outre une statue XVe de saint André, l'église renferme une Vierge Noire.
Au sud-est, le ruisseau qui jaillit de la source de la Sansfond, est canalisé sur 10 km depuis le XIIIe pour rejoindre l'abbaye de Cîteaux. Perrigny-lès-Dijon possède également un musée du cerf-volant et un vieux pressoir dans le parc communal.




 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Scolarité : écoles maternelle et élémentaire.
Accueil de loisirs et périscolaire IFAC :
Rue du château.
Tél : 03 80 51 06 89 - Fax : 03 80 52 48 08.

Économie & Développement

Agriculture : production céréalière.
Commerces : hypermarché, boulangerie-pâtisserie.
Artisanat : un large éventail d’artisans dans les domaines de la construction, de l’équipement industriel et de l’habitat.
Services de proximité : cabinet médical (médecins généralistes, infirmières, kinésithérapeute).
Hébergement : hôtel, gîte et chambres d’hôtes.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Balades dans la parc municipal ou autour de l’étang du Plain-du-Pasquier.
Découvrir Perrigny-lès-Dijon par le circuit des Louères, une balade autour du village, sur fond de côte viticole.
Visite du musée du cerf-volant.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire