Prâlon


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire VERDREAU Gérard
Secrétaire de Mairie BRAGHINI Arlette
Adresse Prâlon - 21410 Prâlon
Tél. 03 80 23 62 26 Fax 03 80 23 62 26
Email mairie.pralon@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Mardi 15h30-18h
Population 83 habitants. Les Prâlonnais
Altitude 295 - 445 mètres Superficie 309 ha
Situation géographique Latitude: 47° 18' 36'' Nord - Longitude: 4° 46' 31'' Est
Communauté de Communes Ouche et Montagne
Canton TALANT

Je suis fan de ma commune

Présentation

Prâlon est une commune située dans le département de la Côte-d'Or. Elle appartient au canton de Sombernon.
Le village est situé à environ 20 km à l'Ouest de Dijon et accessible via l'A38. Il est situé géographiquement entre la montagne Saint-Laurent et le Mont Chauvin.
Prâlon est cousin avec le village de "Pralong" (Loire).

Tourisme & Patrimoine

- Eglise Notre-Dame.
- La Fontaine Saint-Bernard.

©André Beuchot

©André Beuchot

Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?


Un curieux de passage à… PRÂLON.

Au pied du Mont Chauvin, saint Bernard assoiffé fit jaillir une source en enfonçant son bâton dans le sol. Une fontaine fut édifiée, reconstruite au XVe puis au XIXe. Les pèlerins venaient chaque année boire son eau le 20 août dans la propre tasse de bois de saint Bernard. Source miraculeuse, elle guérit de la fièvre et protège de la sécheresse. Les mauvaises langues susurrent qu'elle existait déjà aux temps gallo-romains. Sur le chemin de Prâlon à Malain, la Chaire (ou Chaise) de Saint-Bernard, bloc de roche de 40 cm, est creusée d'une cupule qui n'est autre que l'empreinte de la main de l'abbé de Clairvaux !
Saint Bernard fonda ensuite au village l'abbaye des Bénédictines Notre-Dame de L'Assomption. Mais de cet ancien établissement fondé au XIIe ne subsiste que la chapelle rénovée au XVII-XVIIIe, actuelle église du village à l'architecture particulière, encastrée entre les maisons. Les vestiges des bâtiments conventuels méconnaissables sont occupés par des fermes. L'église renferme plusieurs statues et tableaux des XVI-XVIIe, des boiseries, une rare petite crèche en pierre du XVe et de belles dalles funéraires. Au XVIIIe, l'abbesse Charlotte de Bussy Rabutin entreprit des rénovations et agrandissements. Mais les biens de l'abbaye sont dispersés en 1755 et l'église abbatiale devient l'église paroissiale de l'Assomption. Le clocher est reconstruit puis complété par un beffroi au XIXe, tandis que de beaux vitraux filtrent la lumière. En juin 1743, un terrible orage inonda le couvent, entraînant la mort d'une sœur et de deux pensionnaires. Une grille séparait autrefois l'église du chœur des religieuses. Vendue aux Ursulines de Dijon, elle servit à fabriquer des balcons de la rue Crébillon.
Parmi les curiosités locales, on observe une grange aux dîmes du XIIIe qui faisait peut-être partie de l'abbaye, la borne armoriée XVIIe du Bordeau, l'abreuvoir entouré d'un dallage en pierres et de belles maisons XIXe, tout comme le lavoir. Ce dernier, adossé au coteau, couvert en tuiles violon, est prolongé par un court aqueduc voûté menant à la source qui l'alimente. Dans le haut du village, on remarque une jolie borne fontaine en fonte. On note encore un tumulus de la Tène.
Sur le Mont Chauvin, lieu de rendez-vous des sorciers (voir Mâlain), la source des Nazoirs fait référence aux anciens naizoirs ou rouissoirs à chanvre. Au nord, près de la butte de Montoillot, le ruisseau de Meley Presles se faufile dans de petites gorges. On crut jadis y reconnaitre du porphyre et de l'or mêlé à de l'étain. En 1815, un orfèvre de Beaune essaya l'exploitation de l'or… sans succès.

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

2 associations :
- Les Nazoirs (Divers), Mme MACKWITZ Claude, tel : 03 80 23 69 76.
- Le Club Halieutique de Prâlon-Pêche, M.DURAND Philippe, tel : 03 80 49 08 08.

Économie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Activités de loisirs : Canal de Bourgogne.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire