Aisy-sous-Thil


© André Beuchot

Maire ILLIG Véronique
Secrétaire de Mairie AUBRY Odile
Adresse 1 rue de l'église - 21390 Aisy-sous-Thil
Tél. 03 80 64 44 19
Email mairieaisy@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Mercredi 15h-17h Vendredi 10h-12h
Population 220 habitants. Les Asiens et Asiennes
Altitude 357 mètres Superficie 830 ha
Situation géographique Latitude: 47° 23' 36'' Nord - Longitude: 4° 17' 15'' Est
Communauté de Communes CC des Terres d'Auxois
Canton SEMUR-EN-AUXOIS

Je suis fan de ma commune

Présentation

A la limite de l'Auxois et du Morvan, la commune bénéficie d'une situation favorable en termes d'accès à des voies de circulation d'importance moyenne. Quatre logements communaux sont en location, deux sont neufs, les deux autres ont été réhabilités récemment. Distances : Dijon à 70 km, Avallon à 35 km, Semur-en-Auxois à 15 km, Saulieu à 15 km. Le chef lieu est Précy-sous-Thil distant de 2 km.

Plus d'infos

www.ccbuttedethil.free.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise gothique.
Quelques belles fontaines.
Un plan d'eau aménagé de 3500 m², tables de pique nique. Deux lavoirs rénovés. Présence d'un château du XVIè siècle rénové au XIXè siècle. Toiture en tuiles vernies, deux tours et un parc très fleuri. Les habitants font un effort d'entretien et participent activement au fleurissement de la commune.
Balade en gorge de Galafre mais attention : la fée veille et pour éviter son courroux, penser à emporter une poignée de sel pour franchir le petit pont et contourner la marmite de la "Beuffenie"!
Le site des Forges a été un lieu industriel très actif au début et au milieu du XIXè siècle. Il exploitait le minerai venu des mines de Thostes et de Beauregard. La commune comptait à l'époque près de 570 habitants.




Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?


Un curieux de passage à… AISY-SOUS-THIL.

Le village possède une église XIIIe, placée sous le vocable de Saint-Germain d'Auxerre, modifiée au XVIe puis au XIXe. Le clocher refait à cette occasion, fut à nouveau reconstruit au XXe. La mairie XIXe, reste sa plus proche voisine. L’élégant château fut édifié au XVIe, avant d’être modifié aux XVIII et XIXe. Sa double volée d'escaliers, ses tours rondes et son toit multicolore lui donnent fière allure. Il a toujours son pigeonnier. À côté du lavoir et de la mare, un joli petit pont, récemment restauré, accueille curieusement une fontaine cachée dans une de ses piles. Il servait au chemin de fer emportant le minerai de Thoste jusqu'au village. Le quartier des Forges et le lieu-dit Champ Fourneaux nous rappellent qu'au XIXe siècle, le site compta jusqu'à quatre hauts fourneaux. Le minerai de la région de Thoste et Beauregard était acheminé par attelages jusqu'en 1860, ce qui mit à mal la route surchargée. Une voie ferrée fut alors installée. Les halles à minerai et à charbon étaient construites au-dessus des hauts fourneaux qui fonctionnaient au coke. Au départ cependant, la chauffe s'effectuait au bois, au grand dam des dijonnais inquiets pour leur approvisionnement en bois de chauffage. La production de 3000 tonnes de fonte en 1840 atteignit son maximum en 1864 avec 15 000 tonnes, avant de décliner régulièrement. Les forges de Précy-sous-Thil se chargeaient de la transformation de la fonte. On trouvait également autrefois les logements des ouvriers et un four à chaux. Entre le château et Pont-d'Aisy, on remarque deux anciennes bornes royales marquant l'entrée d'une propriété. Au sud-ouest, adossés au coteau, les deux fours à chaux circulaires du Vernois sont hélas en ruines. En janvier 1863, le sieur Tribouillard demanda au conseil d'hygiène de Semur l'autorisation de construire des fours à chaux, mais il n'est pas certain que ce soit ceux-ci.

André Beuchot






 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Un comité des fêtes organise diverses manifestations et repas conviviaux : 8 mai - 14 juillet et 11 novembre. Concours de pêche et vide-grenier fin juin. Fête des années 50 avec le concours de l'association "AREP" fin juillet. Séances de Théâtre amateur tous les ans organisées par l'ALCCP.

Économie & Développement

Le château est le siège d'un établissement médico-social, il reçoit des enfants et des jeunes de 6 à 18 ans. Il est propriété de l'assurance maladie. C'est un important employeur local. Il existe une entreprise de maçonnerie.
ZA TRONCHOT (11 027 m² divisibles) AISY SOUS THIL - ZA LAUREGEOLE (15 413 m² divisibles). ZAE ROUTE D AUTUN (5 ha divisibles / 9 ha projet).
Contact Aménageur : Mr le Maire (Lionel JULIENNE) 03 80 64 44 19.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Randonnées autour du village : chemins balisés.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire