Bessey-la-cour

Maire LIEBAULT Jean-Pierre
Secrétaire de Mairie ANDREY Virginie
Adresse 3 rue des pruniers - 21360 Bessey-la-cour
Tél. 03 80 20 14 13 Fax 03 80 20 14 13
Email mairie_de_besseylacour@yahoo.fr
Horaires d'ouverture Lundi 14h 00 - 16h 00.
Population 76 habitants.
Altitude 420 mètres Superficie 500 ha
Situation géographique Situé à 5 km de Bligny sur Ouche - Latitude: 47° 5' 53'' Nord - Longitude: 4° 36' 49'' Est.
Communauté de Communes CC Pouilly-en-Auxois et Bligny-sur-Ouche
Canton ARNAY-LE-DUC

Je suis fan de ma commune

Présentation

Le vieux clocher roman de Bessey-la-Cour apparaît soudain au détour du chemin bordé de haies, au milieu d'un paysage tout en pâtures. C'est le pays d'élevage par excellence de la race charolaise.
Ne quittez pas le village sans avoir pris le temps d'apprécier la beauté de l'ensemble harmonieux formé par l'église et la fontaine en pierres percées.

Bessey-la-Cour est composée du bourg ainsi que du hameau de Chancelay.

Plus d'infos

Office de tourisme du canton de Bligny-sur-Ouche :
21, Place de l'Hôtel de ville.
Tél. / Fax : 03 80 20 16 51.
ot.blignysurouche@wanadoo.fr

Tourisme & Patrimoine

Village Fleuri

L'église actuelle de Bessey-la-Cour correspond, par sa structure, à ce XIIIè siècle, durant le cours duquel, dans la Bourgogne et dans le Lyonnais, l'architecture sacrée passa du style roman-byzantin au style ogival.
Bâtie au centre du village à la fin du XIIè siècle, l'église est discrètement élevée sur un tertre.
Le tympan est orné d'une croix grecque sculptée.
Une voie romaine, qui allait de Dijon à Autun traverse la commune. Au bord de cette voie, une pierre a été retrouvée. Elle symboliserait le lieu d'un accident de char mortel ...




Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… BESSEY-LA-COUR.

À Bessey, autrefois Baissey, la jolie église campagnarde XIIIe Saint-Nazaire et Saint-Celse retient les visiteurs avec ses baies en plein cintre et son tympan de la porte orné d'une croix tréflée. Elle remplaça une chapelle citée à la fin du Xe. On raconte que des chasseurs tuèrent en fraude un sanglier dans les bois de la famille Coste. On leur accorda la possibilité de donner le montant de la forte amende qui leur fut infligée à la restauration de l’église. Dans le cimetière, outre une jolie croix, on remarque la tombe d'un pilote anglais de Spitfire de la Royale Air Force, John William Wagstaffe. Âgé de 25 ans, il fut abattu par la Flak allemande le 8 septembre 1944. Son corps récupéré par les habitants fut transporté dans un tombereau et caché dans le clocher de l'église. Bessey-la-Cour libéré le 9 septembre, le défunt fut déposé à la mairie et veillé par quelques femmes du village jusqu'à son inhumation avec les honneurs le lendemain.
On découvre dans ce village une fontaine qui contribua, à la Révolution, au nom de la commune : Bessey-la-Fontaine. Installée dans l'ancienne école, la mairie occupa auparavant le lavoir transformé maintenant en salle polyvalente en conservant le vaste abreuvoir semi-circulaire où l'eau s'échappait. En face, une ferme arbore un pigeonnier carré complété par trois ouvertures dans le pignon de la maison accolée.
À l'entrée sud, on repère une curieuse tour ronde et un four à pain.
Le château proche de l'église a été démoli en 1746, son parc disparaissant par la suite.

Au nord de Bessey-la-Cour, on trouve le hameau de Chancelay.

Chancelay. (Bessey-la-Cour). On s'attardera ici dans le petit coin de verdure aménagé autour du lavoir en plein air, de sa fontaine et d'un petit pont à deux arches irrégulières. Ce hameau appelée jadis Granges de Chancelay, appartenait à l'abbaye de Sainte-Marguerite. Au sud-est, à proximité du "chemin des Auvergnats", ancienne une voie romaine qui grimpe en direction de Pasquier, on déniche une borne romaine dans un champ entre Chancelay et Bessey-la-Cour. Selon la tradition, elle marquerait le lieu d'un accident de char mortel. Au temps où les charrues étaient tirées par les chevaux, elle fut ensevelit dans une fosse car les socs butaient en passant. Mais quand les tracteurs arrivèrent en labourant plus profond, les socs la heurtèrent de nouveau. On la redressa alors là où vous la découvrez.

André Beuchot




 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Comme dans plusieurs villages du canton, le lavoir a été transformé en mairie puis, celle-ci ayant été installée dans l'ancienne école, le lavoir est devenu une salle polyvalente.

Économie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire