Liernais


© André Beuchot

Maire HERY Dominique
Secrétaire de Mairie VINCENT Alexandra
Adresse Rue de la guette - 21430 Liernais
Tél. 03 80 84 42 34 Fax 03 80 84 41 59
Email mairieliernais@wanadoo.fr
Site www.liernais.fr
Horaires d'ouverture Lundi au vendredi 8h30-12h00 / 13h30-16h30
Population 612 habitants. Les Liernaisiens
Altitude 500 mètres Superficie 2768 ha
Situation géographique Bordure Sud-Ouest du département de la Côte d'Or
Communauté de Communes CC du Pays Arnay Liernais
Canton ARNAY-LE-DUC

Je suis fan de ma commune

Présentation

Liernais fait partie du Parc naturel régional du Morvan. A l'extrémité Ouest du département de la Côte-d'Or, la commune est située à 28 km au Nord-Ouest d'Autun et à 80 km de Dijon. Plusieurs hameaux la composent ; Baroiller-Laborde, Baroiller-l'Étang, Cenfosse, La Guette, La Queue-Caillot, l'Huis-Renaud, Maison-des-Champs, Paquier-Rousseau, Vesvres, Veullerot, Villars.
La rivière la Suze traverse la commune.
Liernais est le chef-lieu du canton de Liernais, regroupant 14 communes.

Plus d'infos

Aérodrome de Saulieu-Liernais.
21210 Saint-Martin-de-la-Mer
Tél : 03 80 64 30 32 -
Fax : 03 80 64 07 09 -
E-mail : aeroclubsaulieu@free.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Laurent.
Lavoir.
Château de Cenfosse.
Château de Veullerot.




Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… LIERNAIS.

Liernais s'appela d'abord Villers-Lyénas, puis Liernacum au moment de la création de la voie Agrippa. Une villa gallo-romaine fut retrouvée à proximité, d'autres à l'emplacement du stade. Au XIIIe, les Comtes de Nevers établirent une forteresse dont il ne subsiste que peu de chose. À la sortie nord-est de la ville, la Chaume du Roy rappelle le passage du bon roi Henri IV.
Construite au XIXe sur l'emplacement d'une chapelle castrale, l'élégante église néo-gothique Saint-Laurent surveille le bourg. Elle conserva jusqu'à la fin du XIXe une petite partie de la chapelle primitive. Éclairé par de beaux vitraux, l’intérieur retient l’attention avec son chemin de croix et quelques boiseries. Dans le cimetière mitoyen, on repère la tombe d'André Danerty, 1886-1937, sur laquelle est gravée : "Au fondateur des vieux succès français, les auditeurs de la radiodiffusion nationale". Animateur d'émissions populaires, on lui doit les paroles de nombreuses chansons et entre autres, du "cri patriotique" poussé par les défenseurs de Verdun créé par HAMEL avec les paroles de André Danerty : "Ils n'passeront pas…!" Juste derrière ce monument, se dresse l'ancienne école de jeunes filles fondée à ses frais par Sœur Marie Carnot en 1852, puis tenu par les Sœurs du Tiers-ordre Saint Dominique. Elle devint plus tard une école laïque, transférée après la seconde guerre à la mairie.
Le vieux lavoir à impluvium accueille un petit coin de verdure aménagé à l'emplacement de l'ancienne halle. Il profite d'un système hydraulique alliant un réservoir et une fontaine que l'on remarque, encastrée dans le mur d'enceinte de la maison paroissiale dont les chiens assis ornementés attirent l'attention. Nous remarquerons encore à Liernais une ancienne bascule et la mairie-école XIXe. Sur la place supérieure, la grande maison au toit d'ardoises accueillit autrefois la gendarmerie.
Au sud-est, le domaine de Le Cret (surnommé parfois cottage Changarnier), maison de maître complétée par une ferme, conserve un colombier rond. En le rejoignant, on croise un beau four à chaux carré construit en 1889 par Harold de Fontenay. Récemment restauré, il est toujours doté de sa rampe de chargement. Grâce à la chaux, les cultivateurs du Morvan acheteurs de 90 % de la chaux produite, amendèrent les terres acides inadaptées à l’agriculture. De l’autre côté de la route, on remarque dans les prés une vaste excavation signalant l’emplacement de la carrière. Selon la tradition, les moines de l'abbaye de La Pierre qui Vire l'auraient utilisée à leur tour après la guerre.
À l'Huis-Blondeau, le lieu-dit "Vieux Château" rappelle l'implantation de la forteresse des comtes de Nevers. Son colombier rond se mire dans une petite mare. De l'autre côté de la route, on remarque un modeste château du XVIIIe, tandis qu'au carrefour proche se dresse une maison de maître XIXe style Belle Époque appelé "Villa Belle-Vue" ou "Aux Trois Épis". Des épis sont d'ailleurs gravés sur les piliers d'entrée.
Au nord-ouest, encadré par ses fines tours rondes, le château de l'Huis-Billard ou château Ballivet-de-Réglois, construit au XIXe, étonne par sa curieuse tour d'escalier arrière hexagonale surmontée autrefois d'une verrière. Une petite folie décore le parterre alors que le parc recèle deux bassins et un étang. Autrefois s'ajoutait une glacière.
Au nord, la gare de la ligne de chemin de fer Autun-Liernais-Saulieu à l’abandon, a préservé sa marquise. Encore plus au nord du bourg, on trouve l'aérodrome de Saulieu-Liernais, créé en 1960 et doté d'une piste goudronnée dans les années 1990.
Liernais possède-t-il une des entrées de l'enfer ? Le Creux du Diable est bien là, servant de pertes au petit ruisseau de la fontaine de Prolo.
En forêt de Thoisy, La Pierre Sarrazine, nommée ainsi en souvenir des invasions Sarrazines du VIIIe (à l'ouest de la ligne du T.G.V.), serait un énorme menhir effondré et cassé (!). Elle abrite la cache d'une belle jeune fille endormie. Certains affirment que tous les ans à Noël, pendant la messe de minuit, le couvercle se soulève pour permettre de l'admirer. D'autres le contredisent, conseillant seulement d'attendre minuit un certain jour de l'année, un seul, mais dont la date est perdue dans la nuit des temps. On prétend aussi que les fées l'auraient posée ici pour protéger l'entrée d'un trésor souterrain caché dans une butte de 2 ou 3 m qui… sonne creux ! Le blason de Liernais porteur d'un bœuf d'argent, rappelle que la région est réputée pour l'élevage du Charolais.

Plusieurs hameaux sont rattachés à Liernais :

Baroiller la Borde. (Liernais).

Cenfosse. (Liernais). On déniche à Cenfosse un château XVII-XVIIIe avec tour semi-circulaire formant rotonde arrière, orangerie, communs et colombier rond du XVe. Autrefois s'ajoutait un four à chaux. La visite du hameau nous fait découvrir plusieurs mares et un lavoir à l'est.

La Guette. (Liernais). À 700 m au nord du hameau, on déniche au bord de l'ancienne nationale 6, la gare de la ligne du tacot reliant Arnay-le-Duc à Saulieu ouverte en 1891. Exploitée initialement par la Société des Chemins de fer du Sud France, elle passa dans le giron de la régie Tramways de la Côte d'Or (TDCO) en 1910. Transformée en restaurant, la gare accueillit quelques années une mini collection de matériel ferroviaire, locomotive vapeur, wagon salon, wagon bar…, matériel qui ne fut cependant pas utilisé sur cette ligne.

L'Huis-Renaud. (Liernais). À l'est, une levée de terre signale l'emplacement d'un haut fourneau disparu. Le hameau compta également deux fours à chaux.

Veullerot. (Liernais). Le joli château avec échauguettes d'angle, caché dans un parc avec pièces d'eau, a perdu ses jardins à la française. Au nord-est, entre Veullerot et la Guette, on trouve encore un phare aéronautique.
Au sud-est, près de l'étang de la Gravotière se trouve le lieu-dit "la Chaire du Druide". On raconte que les druides gaulois, venaient cueillir le rare gui de chêne dans les bois alentours et y organisaient leurs cérémonies. Certains affirment que le lieu est hanté par des fantômes, la Dame Blanche ou encore la Vouivre. Elle s'abritait dans la grotte de "la Cave aux Fées", où les sorcières se réunissaient pour le sabbat. L'étang de la Gravotière se distingue par la petite cascade qui laisse échapper le trop-plein. Il servit jusqu'au XIXe, au moulin de la Gravotière.
Veullerot compta aussi jadis une huilerie dont le moulin était actionné en 1925-1930, par un manège à cheval.

Villars. (Liernais). L'ancienne maison-forte encore dotée de trois archères-canonnières, a été transformée en ferme. Son pigeonnier carré se mire dans son étang, dernier vestige, peut-être, des fossés élargis. Elle serait édifiée sur l'emplacement d'une villa gallo-romaine. Dans ce hameau où quelques constructions anachroniques se mêlent aux maisons traditionnelles en granit et aux toits d'ardoise, on croise une petite mare et une croix en pierre piquée sur un piédestal à plusieurs marches.

André Beuchot



© André Beuchot


 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Vie scolaire : de la maternelle à la dernière classe du collège.
Collège François De la Grange ; 03 80 84 42 06.
Une résidence locative pour personnes âgées ; La résidence Les Marronniers.
Place Martin Dosse, 03.80.84.44.67.
Centre Communal d’Action Sociale : Mairie de Liernais.
Permanences assurées dans les locaux du CCAS, place de la fontaine.
Maison Familiale Rurale :
Le Dueg Petite rue du Crot
Tel. 03 80 84 41 60 / Fax. 03 80 84 46 49
mfr.liernais@mfr.asso.fr
www.mfrliernais.fr

Economie & Développement

Agriculture.
Commerces. Services.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus