Senailly


© Gérard Maës


© André Beuchot


© André Beuchot


Côte-d'Or Tourisme©A. Guillaume


© André Beuchot

Maire LUCOTTE Philippe
Secrétaire de Mairie ARIF Djamila et COULON Françoise
Adresse 2 Rue des Ecoles - 21500 Senailly
Tél. 03 80 96 74 00 Fax 03 80 96 74 00
Email mairie.senailly@orange.fr
Horaires d'ouverture Lundi 8h-10h -12h30-14h. Mercredi 11h-12h. Jeudi 8h30-10h30 et 16h30-18h30
Population 145 habitants. Les Senaillais ou les Senaillous
Altitude 240 mètres Superficie 970 ha
Situation géographique Vallée de l'Armançon
Communauté de Communes du Montbardois
Canton MONTBARD

Je suis fan de ma commune

Présentation

Au coeur de la commune, les dames de Saint-Andoche d'Autun construisent en 1401, une ferme fortifiée dont on trouve aujourd'hui la plupart des bâtiments dont un pigeonnier et sa superbe échelle sur pivot qui donne accès à plus de 1600 cases. on découvre à l'entrée du village, une vaste propriété où, au début du siècle, on élevait des chevaux de course et qui est, de nos jours, un centre de vacances. Tout proche de celui-ci, une chapelle de 1726 dont le campanile rappelle l'époque cistercienne.

Plus d'infos

Office de tourisme de Montbard et du Montbardois
Place Henri Vincenot
03 80 92 53 81
www.ot-montbard.fr

Tourisme & Patrimoine

Village Fleuri

Eglise Saint-Jacques.
Chapelle avec campanile.
Ancienne ferme, pigeonnier.

© André Beuchot

© André Beuchot

Côte-d'Or Tourisme©A. Guillaume

Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… SENAILLY.

Senailly conserve une jolie chapelle XVIIIe avec clocher en arcade et peintures murales, abritant aujourd'hui une vieille pompe à incendie, un corbillard et un alambic. Construite sur l'emplacement d'un prieuré du XIIe, elle fut jusqu'en 1900, le seul lieu de culte du village.
Le "château" XIX-XXe fut transformé en colonie de vacances de la ville de Pantin en 1958. Le domaine abritait auparavant le centre d'élevage de chevaux de courses de madame Teisseire. Jusqu'en 1984, on pouvait suivre le 18 juin sur l'hippodrome de Chantilly, le prix de Senailly. À la fin du XIXe, Madame Teisseire fit également construire une vaste chapelle néo-gothique qui devint l'église Saint-Jacques, accessible directement par un escalier depuis le parc du château. Elle léga l'édifice à la commune en 1900, la chapelle étant devenue trop petite. Mais l'affaire ne fut pas simple ! L'acte notarié fut remis en cause deux ans plus tard ! L'administration contestait l'accord du legs accepté par le conseil municipal, prétextant que les formalités préliminaires à l'ouverture au culte n'avaient pas été régulièrement remplies et que l'église restait à la charge de l'évêché. En 1927, le préfet sollicité rappela la loi de 1926, disant que les édifices cultuels privés ne pouvaient être attribués qu'aux diocèses, ce qui fut finalement le cas en juillet 1927.
Au cœur du village, la fontaine de la place centrale a été installée en 1900. En face, la maison forte des Dames de Saint-Andoche d'Autun fut édifiée en 1401. Cette ferme fortifiée a perdu son caractère défensif mais conservé son plan polygonal, les bâtiments, greniers, étables, pressoirs et logement des fermiers se groupant autour d'une cour au centre de laquelle se dresse le pigeonnier. Une bande de prés régulière d'une vingtaine de mètres de large, visible sur le cadastre, marque peut-être l'emplacement des anciens fossés. Sur les piliers d'entrée de la cour, on remarque l'inscription gravée : République Française, 4. 7bre 1886. La maison seigneuriale fut restaurée en 1888, le pigeonnier fort de 1 600 boulins et couvert en laves, plus récemment. En flânant dans les rues, on remarque de nombreuses pierres et linteaux de réemploi, parfois ornementés. On déniche le lavoir XIXe qui bénéficie d'un magnifique bac à laver arrondi.
Construit à l'écart, remplaçant un hôpital pour les pèlerins du XIIe, le moulin Saint-Jacques sur l'Armançon, a gardé un imposant barrage. On y accède en franchissant le pont Saint-Jacques à sept arches en ogive. Entre le village et le moulin, un gué dallé avec passerelle permet également de traverser l'Armançon quand il n'est pas en crue.
Dans les roches dominant le village à 800m au nord-ouest, on déniche la grotte de la Roche Creuse ouverte par un porche en falaise et à une quinzaine de mètres, la grotte du Commandant Bernard, minuscule cavité d'une dizaine de mètres dans laquelle fut caché Bernard Guillemin, dit le Commandant Bernard, chef de réseau FTP. Gravement blessé le 19 avril 1941, au cours de l'attaque du Châtelot, il resta un mois dans cette cavité humide, soigné et ravitaillé par ses amis. Pour faire abandonner les recherches, une messe fut célébrée à Senailly avec la famille afin de faire croire aux Allemands qu'il avait succombé à ses blessures.

© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Économie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Randonnées pédestres : Circuit de l'Armançon.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire