Concert baroque exceptionnel, Lully s'invite chez Vauban

20 octobre 2018 à Auxonne

Lully est l’inventeur de la tragédie lyrique, en particulier Atys. Œuvre chérie de Louis XIV et pour cette raison souvent appelée « L’Opéra du Roy », Atys représente un modèle d’équilibre entre la maîtrise musicale de Lully et la force du texte de Quinault, entre chant et théâtre, entre convention et modernité.  Le 20 octobre à 17h00 en l'Eglise Notre Dame d'Auxonne. 

Lully s’invite chez Vauban 

Nés en 1632 et 1633, Lully et Vauban ont en commun des origines modestes ; l’’un fils de meunier, l’autre de marchands. Musicien prodige pour Lully,  architecte militaire pour Vauban, tout les sépare. Ils parviendront, à force de travail et de talent, aux plus hautes fonctions du  royaume.  Jean-Baptiste  Lully  devient  surintendant  de la  musique  du Roy tandis que Sébastien Le Pestre, Marquis de Vauban, devient Maréchal de France. Humaniste, soucieux de justice sociale, ce dernier a su s’attirer l’affection de Louis XIV.
Un monde les sépare et c’est la raison pour laquelle le Festival les Jeux du Baroque a été séduit par une rencontre imaginaire entre ces deux personnages qui ont illuminé la France et la future Europe des Lumières.

 

A 17h00 le samedi 20 octobre 2018, en l’Eglise Notre-Dame d’Auxonne a lieu L’OPERA DU ROY

Lully s’invite chez Vauban

D’après Atys, tragédie mise en musique par Jean-Baptiste Lully.
Livret de Philippe Quinault par : 
Le Cortège d’Orphée direction Anthony Lo Papa
François Costagliola, comédien et scénographe
La Confrérie Facétieuse
Bernard  Coudurier et Soon-Ju Park, orgue
Christophe Bouriez, percussions

Pièces d’orgue de Jean-Baptiste Lully, François Couperin, Nicolas de Grigny, Georg Muffat (à quatre mains et percussions).
Ce spectacle  sera  donné en deux parties, entrecoupées d’un entracte au cours duquel vous pourrez, si vous le désirez, vous restaurer  lors  d’un apéritif dînatoire servi sous les Halles d’Auxonne.

 

Lully s’invite chez Vauban   François Costagliola, comédien et scénographe

 

Lully s’invite chez Vauban
Nés, l’un en 1632, l’autre en 1633, Lully et Vauban ont en commun des origines modestes, l’un fils de meunier, l’autre fils de marchands. Musicien prodige, ingénieur militaire et humaniste, tout les sépare. Ils parviendront à force de travail et de talent aux plus hautes fonctions du royaume, le premier surintendant de la musique du Roy, le second, Sébastien le Prestre de Vauban, Maréchal de France, ingénieur militaire mais soucieux de justice sociale, qui a su s’attirer l’affection de Louis XIV.
Un monde les sépare et c’est la raison pour laquelle le Festival Les Jeux du Bar que a été séduit par une rencontre imaginaire de ces deux personnages qui ont illuminé la France et la future Europe des Lumières.
Musiques et Patrimoines sont les deux piliers du festival Les Jeux du Baroque. Concept particulièrement bien représenté cette année avec nos deux hommes, reflet d’un patrimoine français dont le rayonnement
s’étend à toute l’Europe et au-delà. Jusqu’à St Pétersbourg en Russie, à la forteresse hexagonale de Bac Ninh au Vietnam ou à la forteresse pentagonale de Goryokaky dans l’île de d’Okaïdo au Japon. Quant à Lully, son oeuvre s’impose à toute l’Europe. On retrouve certaines de ses oeuvres à la Nouvelle-Orléans et les pères Jésuites emmenaient ses partitions dans leurs expéditions au Siam en Chine.
Vauban ne connaît ni la flatterie, ni le mensonge, ni la soumission aveugle au Roi. L’opposé d’un Lully ? Son discours annonce le siècle des Lumières.
Seuls les réunit un immense talent, une puissance de travail colossale et, par des chemins opposés … la fidèle amitié du Roi.

 

A 17h00 le samedi 20 octobre 2018, en l’Eglise Notre-Dame d’Auxonne

Tarif
Plein tarif : 15 €
Moins de 15 ans : gratuit

Réservation :
Office de tourisme d'Auxonne
03 80 37 34 46

 

Auxonne - Les jeux du baroque - Lully s'invite chez Vauban
De son passé d’ancienne ville frontière entre le Royaume de France (duché de Bourgogne) et l’Empire germanique (Comté de Bourgogne), Auxonne conserve, outre le passage de Bonaparte à l’école d’artillerie (1788-1791), un magnifique ensemble de fortifications médiévales, remaniées et modernisées par Vauban entre 1669 et 1689 (Porte de France, Arsenal, et de nombreux bastions).

           L’Arsenal avait été conçu principalement pour fabriquer des affûts de canons. Les Grandes forges et les bâtiments des charrons abritent de nos jours le lycée Vauban.

          Centre carrefour à la croisée de la Saône et de la grande voie Paris-Rome, Auxonne sera aux XVe et XVIe s. un centre commercial actif. Son patrimoine urbain datant de ces années confère à son centre historique un cachet tout particulier.

          L’élégante église gothique Notre-Dame des XIIIe et XVe s, où aura lieu le concert, comporte deux œuvres majeures : le buffet d’orgue de Callinet (1790) et l’exceptionnelle « Vierge aux raisins  » (école bourguignone du XVe s.)... http://www.auxonne.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *