Châtillon-sur-Seine, le trésor bourguignon aux marches de la Champagne

La Seine a de la chance qui passe ici en petite rivière paisible et ombragée. La Seine a de la chance qui rencontre ici sa voisine la Douix... celle de Châtillon-sur-Seine. La Seine a de la chance qui coule ici discrètement au coeur d’une ville qui a gardé son caractère mystérieux, sa nature intacte, ses jardins. Châtillon-sur-Seine, Ville d’Art et d’Histoire, labellisée Plus Beaux Détours de France, un label précieux qui met en avant les petites villes situées en dehors des grands axes routiers ayant un même objectif de développement durable et d’une activité touristique de qualité. Un label qui nous dit « Quelle que soit la saison, on est toujours sûr d’y trouver un hébergement et un accueil de qualité, un patrimoine valorisé et attrayant, une identité, une tradition gastronomique, un artisanat diversifié, sans oublier l’ambiance d’un marché ou d’une fête locale ».

 

 

 

 

S'évader en Côte-d'Or - Châtillon-sur-Seine

Et ce patrimoine exceptionnel c’est toute l’histoire de Châtillon-sur-Seine ; de la protohistoire qui éveilla les environs à la vie humaine à nos jours où la ville grignote avec énergie les petits pains du succès économique. Ce patrimoine c’est un Trésor, celui d’une tombe princière inviolée à l’opulence extraordinaire car la tombe de Vix reste, parmi les sépultures princières de la fin du premier âge du fer, celle qui a livré le plus grand nombre d’importations méditerranéennes (grecques et étrusques) grâce à son mobilier datant la tombe du début du Vème siècle, soit vers 480 av. J.C.. Elle marque l’apogée de la résidence princière appelée à disparaître quelques temps plus tard. Le Trésor de Vix, du nom de la colline où il fut découvert, c’est ce cratère monumental, ce vase antique à deux anses en forme de coupe, dans lequel on mêlait l’eau et le vin… le plus grand vase connu à ce jour ! La Dame de Vix semble ainsi veiller sur Châtillon-sur-Seine, son passé archéologique, son épopée historique.


Vix… le site archéologique le plus emblématique et le plus connu du Pays Châtillonnais sur lequel des fouilles sont menées chaque été par des équipes universitaires françaises, autrichiennes et allemandes, au pied du Mont Lassois, dans une boucle de la Seine. Plus loin, sur le plateau, il faut pousser le pas jusqu’à La Cité antique de Vertillum classée monument historique, un site gallo-romain où sont visibles de nombreuses structures enterrées, les vestiges des remparts, des thermes et du temple.

 

 

 

S'évader en Côte-d'Or - Châtillon-sur-SeineAu croisement stratégique de nombreuses routes avant même l’invasion romaine et l’installation des Lingons qui peuplaient la cité, Châtillon-sur-Seine garde de belles traces antiques. Mais c’est le Haut Moyen Âge, qui laisse ici un des joyaux de l’architecture romane, l’église Saint-Vorles l’une des plus anciennes églises de Bourgogne don la construction remonte au Xe siècle, sur l’emplacement d’une autre église qui abritait les reliques de Saint-Vorles depuis l’an 868. Une église qui se mérite tout en haut d’un escalier de pierres abrupt, construite par l’évêque de Langres au Xème siècle et qui se trouvait dans l’enceinte du château fort des ducs de Bourgogne. L’architecture romane s’y lit par ses rares bandes lombardes, ses éléments composés de pilastres de faible saillie, les lésènes, répétés à intervalles réguliers sur les murs des façades, des campaniles ou des absides, et reliés à leur sommet par une frise d’arcatures en plein-cintre. La haute nef à quatre travées flanquées de bascôtés est remarquable par ses piliers quadrilobés. C’est dans cette Eglise qu’eût lieu le miracle de la Lactation de Saint-Bernard.

 


S'évader en Côte-d'Or - Châtillon-sur-SeineLe cimetière remarquable au vocable de Saint-Vorles, jouxte l’église et les ruines du château des ducs de Bourgogne offrant une vue panoramique sur Châtillon-sur-Seine la gourmande de patrimoine qui s’enorgueillit de deux autres églises romanes. L’église Saint-Nicolas dans le centre ville, avec son clocher roman et son haut choeur gothique est l’ancienne chapelle de l’hôpital Saint-Germain. Plus loin se trouve l’église Saint-Pierre de l’ancienne abbaye Notre-Dame, privée de son choeur mais conservant sa large nef romane. Il ne faut pas oublier sur ce chemin aux édifices religieux uniques, l’ancienne chapelle Saint-Thibault, du XIIème siècle.

 

 

 

S'évader en Côte-d'Or - Châtillon-sur-SeineLe Bas Moyen Âge sera pour Châtillon-sur-Seine et le Châtillonnais l’avènement de nombreux ordres monastiques ou templiers dont l’héritage se lit de Châtillon-sur-Seine à Bure-les-Templiers en passant par Molesmes et Lugny. Une balade inoubliable qui croise en jolis chemins sur la Route du Crémant ou quand l’esprit et l’oeil pétillent de mille bulles au pays des moines ! Les moines sans lesquels et sans nul doute le vignoble bourguignon n’aurait pas ainsi prospéré.


Le Châtillonnais ne fait pas exception… au lendemain de l’an mil, les disciples de Saint-Robert de Molesmes étaient déjà de bons viticulteurs !

Et après tant d’effort beaucoup de réconfort dans les haltes gourmandes très nombreuses, qui proposent une cuisine familiale pour tous les goûts, soignée dans une ambiance chaleureuse et conviviale. L’Office de tourisme est à votre disposition pour vous fournir la liste des restaurants.


On ne peut quitter Châtillon-sur-Seine sans faire un détour par un des nombreux marchés gourmands… gourmandise quand tu nous tiens… qui jalonnent toute l’année la vie haute en couleur de cette ruralité vivante.


Office de Tourisme du Pays Châtillonnais

Maison Philandrier
1 rue du Bourg - 21400 Châtillon-sur-Seine
Tél. 03 80 91 13 19
Musée du Châtillonnais
14 rue de la Libération - 21400 Châtillon-sur-Seine
Tel : 03 80 91 24 67
Mairie de Châtillon-sur-Seine
Place de la Résistance - 21400 Châtillon-sur-Seine Tél. : 03 80 91 50 50
Visite du site Vertillum par l’Association Revivre en Haute Bourgogne sur demande au 03 80 81 47 46.