Six départements s'engagent pour l'aménagement numérique

22 septembre 2015

 

Bourgogne Franche Comté Numérique, c’est ainsi que s’appellera la Société publique locale (SPL) qui va regrouper, dans l’immédiat, six départements de Bourgogne-Franche-Comté. Une manière d’être plus forts face aux opérateurs pour que tout le monde dispose du très haut débit dans sept ans.

 

 

 

© Conseil départemental de Saône-et-Loire

 



Impulsée par André Accary président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, et François Sauvadet, président du Conseil départemental de la Côte-d’Or, cette SPL créée pour 99 ans va permettre à l’ensemble de ses territoires ruraux en Saône-et-Loire, en Côte-d’Or, dans l’Yonne, dans la Nièvre, le Jura et le Doubs, de bénéficier d’une couverture globale en très haut débit d’ici à 2022. « La SPL, c’est trois enjeux, insistait André Accary lors de sa conférence de presse ce lundi matin à Mâcon avec ses homologues et représentants des départements engagés. Un enjeu d’offre pour les opérateurs qui pourront nous louer ce réseau.
Un enjeu de coût pour les collectivités car l’Etat encourage cette mutualisation par une surprime, de 7 millions d’euros uniquement pour la Saône-et-Loire. C’est enfin un enjeu temporel pour les citoyens.

 

L’aménagement numérique, une priorité des Départements

 

Mais c’est surtout un enjeu déterminant pour l’attractivité de ces territoires, leur développement et leurs progrès économiques. « C’est une initiative des Départements, assurait François Sauvadet. Nous avons tous les six fait le choix prioritaire majeur de poursuivre l’investissement massif pour l’aménagement numérique. C’est une révolution avec un seul objectif : que tous nos citoyens disposent de la fibre à la maison d’ici à 2022. Cette SPL, c’est un coup d’accélérateur dans le déploiement et je me réjouis que la majorité des départements de la Grande région s’y soient associés, y compris la Nièvre. »
Du côté de l’Yonne, le président du Département André Villiers soulignait le rôle indispensable de proximité de la collectivité territoriale. « Fort heureusement que les Départements restent, sinon le dispositif n’aurait pu se déployer ainsi. Avec Bourgogne Franche Comté Numérique, nos départements seront au rendez-vous du 21e siècle ! Merci à André Accary pour son implication dans ce dossier. » Denis Leroux, vice-président du Conseil départemental du Doubs chargé du développement économique, agricole et touristique et de l’aménagement numérique, insistait sur « ce plan d’ampleur, très attendu par les entreprises pour qui c’est un besoin indispensable pour qu’elles ne délocalisent pas ».
Bertrand Specq, directeur général des services du Conseil départemental du Jura, notait « la collaboration exemplaire entre les départements et notamment entre la Saône-et-Loire et la Côte-d’Or, têtes de pont du dossier ».

 

Un dossier comparable à celui des autoroutes à leur création

 

Quant à la Nièvre, « elle adhère complètement même si elle n’est pas présente ce matin », assurait André Accary qui ponctuait la conférence de manière plus légère que le dossier en lui-même. « On entend et on comprend l’impatience des gens mais le réseau numérique, c’est plus complexe que des tuyaux d’arrosage. On peut comparer ça à l’installation des autoroutes ou des réseaux téléphoniques à une autre époque. Mais c’est le même schéma d’envergure et il est essentiel de remercier nos services respectifs qui travaillent ensemble dessus depuis des mois. »
La SPL sera gérée par un conseil d’administration composé de douze membres, deux administrateurs par département. Son siège sera situé en Côte-d’Or et la présidence sera assurée par la Saône-et-Loire.
La Saône-et-Loire votera la création de la SPL lors de son assemblée départementale du 24 septembre. L’Yonne la votera le 9 octobre; la Côte d’Or le 12 ; le Jura le 19; le Doubs le 20 et la Nièvre le 28. »

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.
Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme...
En Côte-d'Or, "petit collège" ne rime pas avec "petits moyens"
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
Une Maison de l'Enfance toute neuve !
Mardi dernier a vu la cérémonie de pose de la première...
L'état et la région investissent dans le MuséoParc Alésia.
En signant un avenant au Contrat de Plan Etat-Région (CPER)...
Commission permanente du 13 mars ; 30 rapports adoptés pour un montant global de 6,9 millions d'euros
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Très haut débit en Côte-d'Or, 10 nouvelles communes concernées.
Hubert Poullot, Président de la commission Infrastructures, Transports...
Très haut débit en Côte-d'Or, 11 nouvelles communes concernées.
Lancement du chantier de la fibre optique au cœur du bourg à...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.