Vous avez dit Pantographe ? La belle aventure laumoise ...

28 octobre 2015

Pantographe ? Les dessinateurs y reconnaitront un outil de travail. Les cheminots entendront le dispositif articulé qui permet à une locomotive électrique ou à un tramway ou à d'autres systèmes automoteurs électriques de capter le courant par frottement sur une caténaire. Les deux ont en commun le losange. Un losange régulier ou pas qui marque la structure du Pantographe inauguré à Venarey Les Laumes. Un hommage de la géométrie au monde cheminot qui fit se développer la ville par le rail et la liaison Paris Lyon Méditerranée, le passage de longs et lourds convois de voyageurs ou de marchandises jusqu’à voir y passer le train le plus rapide du monde.

Une silhouette que d’aucun affublèrent du petit nom de « block haus », c’est sans noter l’élégance d’un bâtiment qui marque Venarey de sa modernité au cœur d’un quartier entièrement rénové à côté du bel espace ferroviaire et face à de nouvelles enseignes qui savent faire revivre le quartier. Ce matin d’automne lumineux les bleus des façades sont intenses, à d’autres moments ils se fondent dans le brouillard en ilot paisible.

 

Et ce côté paisible prend tout son sens à l’intérieur, lorsque vous avez refermé les portes sur la rue ou la voie de chemin de fer… L’espace de lumière devient silence derrière ses doubles parois de verre et l’on y entendra le chant choral ou la production théâtrale plus intimiste sans que la mélodie ou la voix ne soient perturbées par le bruit extérieur. Un défi architectural, une conception avant-gardiste, une restitution son Dolby pour un espace de spectacle qui vous accueille en gradins bleus, des bureaux, un espace crèche et petite enfance, l’office de tourisme et deux salles modulables permettant de recevoir des activités associatives ou intergénérationnelles.

 

                              PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015 

Le Pantographe est un vecteur d’énergie sur les rails, on peut souhaiter que par analogie ce Pantographe aux couleurs de ciel et de mer le soit pour Venarey au travers d’un lieu dédié tant à la culture populaire qu’à l’enfance ou au tourisme.  Les élus, les concepteurs, les financeurs et de nombreux habitants et représentants d’associations ne s’y sont pas trompés et ce sont près de 300 personnes qui assistaient au coupé de ruban. La ville de Venarey Les Laumes et la Communauté de communes du Pays d'Alésia et de la Seine, se sont associées pour doter leur territoire d'un vaste bâtiment permettant le développement économique des communes de cette partie haute de la Côte d'Or autant que leur rayonnement culturel.

 

PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015Patrick Molinoz, maire de Venarey Les Laumes ne sera pas sans évoquer les nombreux partenaires qui ont mouillé leur chemise pour l’aboutissement d’un projet porté pendant 3 ans. Le Département, la Région, le Pays Auxois Morvan, la CAF et l’Europe… car ce projet est structurant pour le territoire dans une volonté résolue de le moderniser et d’en renforcer l’attractivité.

 

Monsieur le maire citera un lieu dont on peut être fier et qui montre, si besoin en était, que la culture de qualité et le mouvement ne sont pas réservés au seuls urbains. Fervent partisan d’une ruralité active, Patrick Molinoz a souhaité montrer par cette réalisation audacieuse le savoir faire de la ville, la compétence de son conseil et des agents de la mairie et de la COPAS à porter une telle aventure.

 

La mutualisation des financements, la maitrise de la dépense publique répondent à une dynamique vertueuse et donnent, là aussi, raison d’être fier d’avoir relevé le défi. Un défi qui, aux côtés des autres grands chantiers de Venarey Les Laumes, a fourni du travail à de nombreuses entreprises locales et créé des  emplois au sein même de la structure.

C’est une rencontre, un jour pas fait comme un autre, avec Guillaume Pépi ancien directeur régional de la SNCF qui a permis de faire l’acquisition des anciens terrains ferroviaires sur lesquels est implanté le Pantographe.

 

Comme l’a souligné Marc Frot, Conseiller Départemental, le projet a pu voir le jour grâce à Ambition Côte d’Or et a posé la question de l’après de ce dispositif qui prend fin. Il a salué, au nom de François Sauvadet, président du Conseil Départemental la réussite d’un projet, qui certes a fait débat, mais qui s’inscrit en projet structurant et dynamisant au cœur d’un Pôle d’Excellence Rurale.

 

Un propos rejoint par François Patriat, président de la Région Bourgogne, qui a mis l’accent sur le caractère d’identification fort que pourrait apporter le Pantographe pour le territoire en raison de la situation géographique de la Bourgogne…au sein des futures Grandes régions… La bourgogne terre spirituelle, dira-t-il mais aussi 1ère région industrielle de France au nombre d’habitants recensés. François Patriat, fidèle à lui-même s’est insurgé contre les « c’était mieux avant… et tout fout le camp » ! La nostalgie du passé ne fait pas progresser les territoires ruraux auxquels lui aussi est attaché.

 

Pour Jean-Philippe Dazy, président de la  CAF de Côte d’Or, le 70ème anniversaire de l’institution voit ici s’épanouir un service rendu aux familles et aux seniors grâce à la crèche et aux multiples possibilités d’activités intergénérationnelles. le Pantographe est un lieu  « collectif famille » voué à l’animation et c’est dans ce sens qu’on lui a assigné une mission de coordinateur de la sociabilisation et de l’accompagnement des enfants.

 

    PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015 PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015 PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015

 

Dominique Coulon, architecte, a expliqué la manière dont il a appréhendé le projet. Généreux dans sa dimension culturelle et intergénérationnelle, « Il fallait que le bâtiment ait une force, à côté du train le plus rapide du monde..!» Peu énergivore, acoustique performante , le Pantographe se décline au rez de chaussée en gris/bleu, noir et blanc alors que le premier étage explose en framboise, vanille et caramel pour s’ouvrir sur une terrasse tournesol… Mais totalement close de béton d’où les enfants apprécieraient sans doute mieux, paraît-il,  les plaisirs du ciel dévoilé…mais très encadré de ses murs ! D’un coup d’un seul, l’image d’une belle ruralité rassurante prend un peu de béton dans l’aile… Cependant le prouesse technique est à saluer et on ne peut que souhaiter au Pantographe longue et belle vie de culture, d’arts et de convivialité.

 

PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015Joël Bourgeot, sous-préfet de Montbard concluera en ces termes  « Dans un contexte de baisse assumée des dotations de l’État, mais aussi de solidarité entre collectivités publiques pour contribuer à l’effort national de redressement des comptes publics, l’État ne ménage pas ses efforts pour soutenir l’investissement des collectivités locales ».

La « chose culturelle » se rapproche des habitants, crée du lien et garantit un bon niveau de service en milieu rural. Le Pantographe doit être un booster pour l’économie locale car « il est des œuvres qui font passer le temps et d’autres qui expliquent le temps ».

 

 

Un peu de technologie avec le cabinet d’architecte

 

« L’automation est réalisée en Crestron. Le pilotage des espaces se fait grâce à des petites dalles tactiles. Il permet de gérer la diffusion vidéo dans tout le bâtiment de la salle de spectacle, aux salles d’activité, à l’écran d’accueil du bâtiment. L’éclairage général et l’éclairage scénique se pilotent également via les dalles Crestron.

La diffusion vidéo est assurée par un projecteur Christie TriDLP de 11000 lumens, sur un écran polichinelle de 12 mètres.  La sonorisation de la salle de spectacle est en BÖSE. Le challenge de ce projet était de réaliser un bâtiment polyvalent offrant une salle de spectacle, une salle de cinéma, une salle de congrès, tout en restant accessible aux associations locales. Challenge réussi ! »

 

   PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015 PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015 

PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015 PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015 PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015

      PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015 PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015

 

 

PANTOGRAPHE VLL MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES 2015

 

Crédit photos Marie Quiquemelle

 

Crédit photos du Pantographe Dominique Coulon

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Visite du chantier de l'espace numérique
Les élus de la Communauté de Communes Norge et Tille (CCNeT) se...
Requalification du secteur Kennedy à Chenôve : Un partenariat avec LIDL pour une nouvelle ambition
Situé au nord de la ville, le centre commercial Kennedy va...
Is-sur-Tille inaugure la passerelle Trucheboeuf
L'inauguration d'une passerelle qui relie des quartiers et des habitants porte...
Participez à la révision du SCOT !
La Communauté d’Agglomération de Beaune Côte et Sud...
Le CAUE renouvelle son conseil d'administration ainsi que sa présidence
Le Conseil d'Administration du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de...
Entrevoir l'avenir de Chenôve
Avec la démolition du centre commercial Saint-Exupéry en 2019, la...
Mirebeau-sur-Bèze : Le Département investit 23 millions d'euros pour le "mieux vivre" des habitants et le développement économique du territoire.
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
Saulieu fait le choix d'une chaleur renouvelable
Deuxième réseau de chaleur après celui de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.