Carnage à paris j+1. Vente des vins des Hospices de Beaune. Brèves de rencontres à Beaune.

14 novembre 2015

Décision est prise de maintenir la Vente de Charité des Hospices de Beaune mais d’annuler toutes les festivités et le défilé traditionnellement très musical.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils ont dit...

 

 

Le Clos Carnot. N. Abadie : « Ce qui s’est passé à Paris est horrible, affreux. La Vente est incontestablement entachée. Il y a un côté glauque. Pour le commerce ce n’est pas une bonne chose mais nous ne pouvons que l’accepter. C’est un atroce concours de circonstances. Je comprends que les défilés soient annulés mais trouve très bien que la vente caritative soit maintenue. Depuis hier nous vivons au rythme de cette horreur. Restons, malgré tout, debout ! ».

 

Chalet d’Alpage. GSP fromages : « La date, c’est la faute à pas de chance ! Mais même si cela fait râler c’est comme ça ! La sécurité avant tout. Très bien de ne pas tout annuler car autrement ils vont gagner. On peut toujours imaginer un taré y compris à Beaune. Mais je n’aurais pas voulu être à la place de ceux qui décident l’annulation ou le maintien. Hier (ndlr : vendredi) c’était génial et dans une superbe ambiance. Aujourd’hui on sent un vrai changement ».

 

François Lopez : « on est déjà contents d’être vivants et que cela se passe ! Il y a nettement moins de monde que d’habitude. La course à pied a été maintenue.  C’est une bonne chose et cela montre que malgré tout nous continuons à vivre. Peur ? Hier j’ai pensé à mes potes à Paris. Mais si l’on avait peur on ne serait pas là ».

 

Alain Suguenot : « Effroi. Mais nous maintenons la Vente. Etre prudent mais rester debout. Sans en rajouter avec des festivités en période de deuil national. Mes premières pensées vont bien évidemment  aux nombreuses victimes et à leurs proches. Mais aussi aux forces de l’ordre et à tous les services de secours ».

 

Stéphanie de Palma : « les gens, les Beaunois manifestent leur soutien avec respect, dignité et décence. Oui c’est une bonne chose d’avoir enlevé, en ces moments, tous les flonflons ».

 

Bélénium : « On sent de la tristesse dans l’air. On essaye d’offrir un sourire aux gens, de tenter de leur faire oublier, quelques minutes, hier ! Le climat n’est cependant pas propice à la fête. Les décisions prises sont les bonnes ».

 

Anonyme : « J’habite Dijon et Dijon n’est pas Paris. Mais tout cela est très terrible, très triste ».

 

Anonymes : « C’est dommage pas de fanfares. Ces évènements touchent l’Ile de France pas la Bourgogne. Oui je comprends le principe de précaution. Cela me touche car nous sommes tous français… Mais il ne faut pas rester enfermés ».

 

Ravioles du Royans : « Aucune réaction, c’est comme ça ! Qu’est-ce qu’on peut faire ? On arrête tout par peur ? par solidarité ? C’est en effet triste, dramatique ».

 

Anonymes : « Les gens ont peur par rapport à ce qui s’est passé hier. Triste, horrible. Mais nous avions prévu de venir. Nous avons hésité puis nous sommes là. C’est dur, pas facile mais il faut continuer à vivre ».

 

Brasserie Carnot. Mr Laleure : « Ce que je craignais c’est que l’on annule tout. Il ne faut pas leur montrer que l’on a la trouille. Nous avons fait plus de 200 couverts à midi… c’est un vrai signe de résistance. Il ne faut pas baisser les bras. Les gens sont sortis, il fait beau. Par contre je trouve parfaitement normal que l’on ne fasse pas la fête comme d’habitude ».

 

Anonyme : « Je suis Australienne. Je vis à Beaune depuis longtemps. Non je ne suis pas effrayée. Tu te poses des questions, tu hésites mais tu ne vas pas t’arrêter de vivre. On ne peut pas vivre avec des peurs en permanence. Mais tout cela est un grand malheur ».

 

Pâtisserie Bouché : « je trouve cela dommage de ne pas respecter l’esprit de cette vente. Car, pour moi, c’est leur donner raison. Nous sommes en vie, nous avons de la chance, il faut montrer que nous sommes là, que nous n’avons pas peur. Je respecte totalement les victimes et leurs proches, je respecte le deuil, je suis très touchée par ces évènements mais je n’ai aucune considération pour les assassins ».

 

 

Xavier MULLER

Correspondant de l’Echo des Communes

Pour le Pays Beaunois

06 09 72 56 94

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La sécurité des collèges
Les récents évènements de novembre 2015 et le contexte de...
Interdiction de manifestations en Côte d'Or du 28 novembre 00h00 au 30 novembre minuit
La menace terroriste à laquelle le pays est actuellement...
François SAUVADET repart en campagne et présente ses 21 engagements pour une Région en Grand.
Mardi 24 novembre, François Sauvadet a répondu aux terroristes...
L'état d'urgence en Côte-d'Or, mesures et conséquences
Alors que l'état d'urgence est prolongé jusqu’au 26...
Notre hommage sera une page silencieuse ...
La maladie la plus constante et la plus mortelle, mais aussi la plus...
Vente des Hospices de Beaune... Record battu à plus de 11 millions d'euros !
Plus grande vente viticole de charité au monde, la 155ème...
L'Association des Maires de France exprime son émotion et annonce le report du Congrès et du Salon des Maires -
Suite aux attentats sanglants commis à Paris et à Saint-Denis...
L'Association des Maires Ruraux de France
Des maires au service des maires manifestent leur solidarité aux...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.