SUEZ a, pour la première fois, présenté une cérémonie de voeux

28 janvier 2016

Marc Bonnieux, directeur régional Eau France, délégué territorial SUEZ a remercié les membres de l’assistance pour leur présence et notamment, François Rebsamen, maire de Dijon, représenté par Christine Martin, adjointe au maire, déléguée à la culture, la direction des musées et du patrimoine qui ont permis à SUEZ d’organiser cette cérémonie avec le concours du pôle d'enseignement supérieur de la musique en Bourgogne qui accueillait et animait musicalement cette cérémonie dans ce superbe lieu chargé d’histoire.

 

 

 

Ce soir est pour nous une première, introduira Mar Bonnieux car, pour la première fois, SUEZ organise ses vœux, sur le territoire de la région Bourgogne Franche-Comté nouvellement née et pour la première fois aussi au musée des beaux-arts de Dijon.

 

Allocution de Marc Bonnieux

 

 

Pour la première fois, SUEZ organise des vœux, pourquoi ?

 

D’abord pour vous remercier de votre confiance et de notre partenariat au quotidien. Pour vous présenter notre groupe et ses métiers à votre service. En 2015, le groupe a changé de nom. Permettez-moi de revenir quelques instants sur ce fait marquant et stratégique pour l’entreprise. Depuis le 12 mars 2015, Lyonnaise des Eaux, SITA, SAFEGE, Degrémont en France et toutes les marques qui composent notre Groupe dans le monde convergent vers une seule et même marque : SUEZ.  Cette marque unique est fruit d’une histoire commune de plus de 150 an. Elle a pour objectif de créer des synergies au sein de notre Groupe pour mieux satisfaire les nouvelles attentes de nos partenaires et de nos clients, tant publics que privés.

 

Vos demandes évoluent vers des solutions plus globales répondant à de nouveaux enjeux , économiser les ressources et réduire les coûts de production, intégrer des matières premières secondaires dans les chaînes de production, créer des ressources alternatives notamment dans des régions marquées par le stress hydrique, développer des sources d’énergie locales et renouvelables par la valorisation des déchets ou encore concevoir et opérer des villes intelligentes et durables,

 

La raison d’être de notre Groupe ?

 

Accompagner efficacement les territoires et les industries pour répondre aux nouveaux défis de la gestion durable des ressources. Nos métiers se transforment. D’opérateurs, nous devenons gestionnaires de ressources essentielles à la vie et au développement.  SUEZ est désormais une marque unique et met au service de ses clients ses quatre expertises  le recyclage et la valorisation des déchets, la gestion du grand cycle de l’eau, les solutions de traitement de l’eau, le consulting pour un aménagement durable des villes et des territoires.

 

Pour la première fois nous parlons de SUEZ en BFC !

 

VOEUX SUEZ DIJON 2016 ECHO DES COMMUNESSUEZ, ce sont d’abord des équipes locales, à votre service pour sécuriser les ressources. Chaque jour, les 1200 salariés du groupe, répartis sur l’ensemble du territoire de notre nouvelle région collectent les déchets de 540 000 habitants et 2 200 entreprises , trient les déchets issus de collectes sélectives d’un habitant sur 3 soit un million d’habitants, distribuent de l’eau auprès de 800 000 habitants , assurent la collecte, le traitement des eaux usées et la valorisation des boues produites en agriculture, accompagnent les collectivités territoriales dans leur évolution notamment par le déploiement du très haut débit.

 

SUEZ est donc un acteur et un employeur local. Nous participons au dynamisme de ce territoire également par notre engagement fort en matière de responsabilité sociale et notre implication en faveur de son attractivité, par le travail avec les entreprises d’insertions comme Idée 21 ou les associations comme le Point d’Information Médiation Multi Services - le PIMM’S à Dijon, par les partenariats avec les instituts de formations sur tout le territoire, l’université de BFC, Dijon Développement ou le pôle de Compétitivité VITAGORA.

 

Pour la première fois, nous organisons nos vœux, c’est l’occasion de vous parler de l’année écoulée. C’est l’occasion de revenir sur 4 réalisations régionales majeures qui illustrent notre priorité donnée à l’innovation :

 

  1. Innovation technologique avec le lancement du marché de collecte des ordures ménagères dans le Grand Dijon et l’intégration de nouvelles technologies pour associer les usagers à l’amélioration de la qualité de service ;

 

  1. Innovation technologique avec l’installation pour tous les abonnés de la Ville de Chalon sur Saône de 10 000 compteurs intelligents pour permettre à chacun de mieux maîtriser sa consommation et suivre en temps réel le rendement et le fonctionnement du réseau d’eau potable.

 

  1. Innovation technologique avec le déploiement, aux côtés des collectivités du Doubs de la fibre optique pour permettre l’accès au très haut débit à 36 000 foyers.

 

  1. Innovation du mode contractuel avec la Ville de Dole et la création des 2 premières SEMOP de France pour la gestion de l’eau et de l’assainissement.

 

PVOEUX SUEZ DIJON 2016 ECHO DES COMMUNESour 2016, dans la continuité de la COP 21, SUEZ en BFC se tourne résolument vers la révolution de la ressource pour le compte de ses clients, en développant les matières premières secondaires ; c’est dans la région le traitement des bio-déchets et leur valorisation par méthanisation pour produire de l’énergie comme cela a été réalisé par exemple à Strasbourg,  en réduisant les consommations énergétiques grâce au procédé Degrés bleus, système récupérant la chaleur des eaux usées pour le chauffage des bâtiments comme cela a été mis en place à la piscine des Grésilles à Dijon récemment ou sur le dépôt du Tramway  en réduisant la consommation d’énergie avec une eau moins calcaire comme cela sera bientôt le cas avec la 1ère usine de décarbonatation sur le syndicat de Basse Dheune en Saône et Loire et  en préparant les conséquences dues au dérèglement climatique avec la finalisation des travaux de protection contre les crues de la Ville de Belfort.

 

2016, est également l’année de la mise en œuvre de la loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République, loi NOTRe.

 

Cette loi impacte directement nos métiers. Elle va diviser par plus de 2 le nombre de collectivités compétentes pour l’eau, l’assainissement ou les déchets. Cette évolution, SUEZ l’accompagne en simplifiant son organisation et en créant un réseau de délégués territoriaux, porte d’entrée unique pour nos métiers. J’aurai le plaisir de remplir cette mission pour le département de la Côte d’Or, mes collègues sont présents dans la salle pour les 7 autres départements de la région.

 

Première fois au musée des beaux-arts dont nous sommes fiers d’être mécène depuis 3 mois. SUEZ participe à la vie de la cité et conforte son ancrage territorial à travers ses actions de mécénat et ses partenariats. Dans ce cadre, nous favorisons l’accès à la culture et apportons notre concours financier pour la réalisation des travaux du Musée des Beaux-Arts de Dijon. Je laisserai le soin, dans quelques instants, à David Liot, Directeur des musées et du patrimoine de vous en dire plus sur ce très beau projet.

 

Marc Bonnieux a enfin  réaffirmé la fierté des équipes locales de SUEZ à accompagner chacun dans le défi d’une meilleure gestion des ressources.  Au nom de ses collègues et en son nom personnel, il a souhaité une très belle année 2016 et  invité l'assemblée à regarder en images l’année 2015 de SUEZ à travers les différents territoires, "comme vous le verrez que l’on soit à Pékin, au Moyen Orient ou en BFC les problématiques et les enjeux sont certes de taille différente mais ont beaucoup de similitudes".

  

Allocution de David Liot

 

Je suis très heureux de vous accueillir ce soir dans ce magnifique palais des Ducs pour  vos vœux 2016. Cette soirée symbolise les liens forts qui se sont noués entre Suez, la ville de Dijon, son musée et la Vapeur. Vous accompagnez avec conviction le musée et depuis peu son avenir. Tout particulièrement sa rénovation. Votre soutien est capital et témoigne de votre attachement à la belle et grande histoire de Dijon. La capitale de la nouvelle région Bourgogne Franche Comté.

 

VOEUX SUEZ DIJON 2016 ECHO DES COMMUNESRappelons qu’à l’automne, vous étiez à nos côtés quand les premières œuvres monumentales ont été déménagées du premier étage, place de la Libération. Des sculptures de près d’une tonne qui se sont échappées des fenêtres. Sans tomber grâce à des équipes professionnelles aguerries... Des œuvres essentielles rappelant la grande école de dessins du XVIIIe siècle : l’une des plus célèbres en France avec Rouen et Reims au siècle des Lumières.

 

Vous avez la chance de vivre en direct la métamorphose du musée dijonnais : maintenant, près des deux tiers du musée sont fermés et toutes les œuvres initialement présentées sont déménagées à quelques kilomètres dans une réserve. Bientôt, dès mars, une zone chantier colossale va être installée sur la place de la Sainte Chapelle et autour des ailes à restaurer. Des palissades et des échafaudages vont entourer les façades et d’immenses bâches vont les orner. Vous êtes les derniers à pénétrer dans ces espaces et cela est très émouvant. Pour vous et pour nous. Mémorisez bien ces lieux qui dans quelques années seront embellis et valorisants pour les œuvres, accessibles à tous les publics. J’espère que nous nous retrouverons en 2019, ici même, et que nous pourrons mesurer ensemble  le chemin parcouru.

 

Assurément, nous éprouverons la même joie que celle que ressentent depuis quelques jours les Colmariens. Un très beau projet vient d’éclore sur notre sol national qui marie avec intelligence des architectures historiques et un geste contemporain. A Dijon, ce qui est exceptionnel aussi, c’est ce dialogue entre l’architecture historique de notre palais des Ducs, bâtie en plusieurs étapes depuis le XIVe siècle jusqu’au XIXe siècle, et des gestes contemporains respectueux de l’histoire, d’une très grande élégance. Je pense au « toit doré » dans la cour de Bar que vous connaissez déjà.

 

Cette démarche est celle de deux architectes de renom - Yves Lion et Eric Pallot- qui ont été particulièrement sensibles aux liens entre la cour, le musée et la ville. Depuis  les salles actuelles, vous avez pu constater que vous pouviez contempler la richesse de l’architecture dijonnaise : toits enchevêtrés, clochers, tours, ruelles étroites qui nous émerveillent et qui naturellement entrent en correspondance avec les œuvres exposées à l’intérieur.

 

VOEUX SUEZ DIJON 2016 ECHO DES COMMUNESSur 64 salles, 50 vont être rénovées pour une réouverture en 2019. Des dispositifs d’aide à la visite vont être proposés, notamment des outils numériques. Un accueil de qualité et une librairie boutique sont envisagés. Lieu de vie, ce nouveau musée le sera assurément.  Concernant les périodes historiques, les salles des XVIe au XXIe siècle sont concernées. Chefs d’œuvre du XVIIIe, impressionnistes, cubistes et œuvres récentes entreront en scène. Autour de la donation Granville, c’est un musée d’art moderne qui vous sera aussi offert, au sein des murs historiques. Viera da Silva ou Nicolas de Stael vous ouvriront les portes de notre époque contemporaine. Ainsi, l’artiste Dijonnais et international Yann Pei Ming aura toute sa place.

 

Ce musée des Beaux-Arts est assurément le navire amiral d’un ensemble de musées qui font de Dijon une cité historique incontournable aux plans national et international. Une cité reconnue en juillet dernier dans le cadre de l inscription par l’Unesco des climats du vignoble de Bourgogne.   Il est important de vous rappeler que les musées dijonnais attirent près de 325000 visiteurs chaque année. Cette fréquentation révèle le dynamisme de la ville et son attractivité, en particulier touristique: une ville qui a à cœur de défendre la culture et tous les croisements possibles et inattendus entre ses établissements. Je remercie Yann Rivoal, directeur de la Vapeur, d’être parmi nous.

 

Assurément art et patrimoine historiques et musiques actuelles peuvent dialoguer naturellement. Ainsi, dans le cadre de son prochain festival Génériq, la vapeur organise au musée d’Art sacré un concert. Avec vous, je suis persuadé que nous allons vivre de nouvelles et grandes aventures. Le mécénat est essentiel pour la culture et s’est développé depuis la loi Aillagon. Beaucoup de musées se dotent maintenant de Cercles des mécènes qui génèrent des partenariats fidèles.

 

 VOEUX SUEZ DIJON 2016 ECHO DES COMMUNES


Votre démarche de mécénat est profondément humaine et liée aux valeurs que nous voulons défendre, partager et transmettre aux générations futures.  Nous vivons un contexte international complexe et parfois dramatique qui conduit à la destruction radicale de monuments et d’œuvres dans tous les domaines et qui, sur un plan national, conduit à des atteintes à la création contemporaine.

 

Heureusement, votre soutien contribue à la défense de notre mémoire collective, notre socle commun. Cela fait chaud au cœur ! Avec Madame la première adjointe, et Madame l’adjointe à la culture, qui représentent Monsieur le Maire, je vous remercie vivement d’être venus si nombreux. Je tiens enfin à remercier l’équipe du musée qui s’est beaucoup investie dans l’organisation de cette soirée.

 

 VOEUX SUEZ DIJON 2016 ECHO DES COMMUNES

 

Crédit photos, Marie Quiquemelle (plorants)

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La Ville d'Auxonne et Suez renouvellent leur engagement.
La Ville d’Auxonne renouvelle sa confiance à SUEZ pour...
Le grand froid s'installe, attention au gel des compteurs d'eau !
En prévision des fortes gelées et de températures...
François Rebsamen annonce sa décision de baisser le prix de l'eau à Dijon jusqu'en 2020
« Le prix de l’eau baissera à Dijon en 2017 et la...
Journée de la femme : SUEZ, un acteur local engagé pour la mixité
SUEZ met en place des actions pour prévenir les discriminations,...
Lutte contre les fuites : SUEZ met en place une campagne nocturne le 8 mars
Le Grand Dijon et SUEZ s’attachent à lutter contre le gaspillage...
Grand Dijon Lutte contre les fuites d'eau : SUEZ met en place une campagne nocturne à Ouges
Le Grand Dijon et SUEZ s’attachent à lutter contre le gaspillage...
SUEZ grand mécène de l'art et de la culture dijonnais
...
Beaune Côté Plage, 2ème saison, un bilan très positif.
Avec 43 800 visiteurs la deuxième saison a été un...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *