19ème Rencontres du Conservatoire d'espaces naturels de Bourgogne

10 février 2016

Pour clore la série d’événements et d'animations qui ont ponctué l'année 2015 sur le territoire de la Communauté d'agglomération Beaune Côte et Sud, le Conservatoire des Espaces Naturels a organisé un après-midi à destination des élus, de ses partenaires et du grand public, afin de mettre un dernier coup de projecteur sur ce territoire. Au programme : des présentations de la faune et de la flore du territoire, un bilan des Rencontres, l'inauguration de l'exposition photos issue du concours organisé l'an passé et la remise des prix aux lauréats.

 

En 2015, c’est la Côte de Beaune qui était à l’honneur !

 

Une vingtaine d’animations nature, des conférences et un concours photoont ainsi été proposés aux habitants du territoire et d’ailleurs pour leur faire découvrir le patrimoine naturel de la Communauté d’agglomération Beaune Côte et Sud en 2015. Une journée d’échanges techniquesa également permis aux partenaires du territoire de réfléchir à « comment agir ensemble pour la biodiversité ». Près de 540 personnesont ainsi profité de ces Rencontres en participant à ces différentes manifestations.  

Denis Thomas, Vice-président de la Communauté d'Agglomération Beaune Côte et Sud et Conseiller départemental de Côte-d'Or, Stéphan Woynarowski, Conseiller régional délégué à l'Agenda 21 et à la biodiversité et Daniel Sirugue, Président du Conservatoire d'espaces naturels de Bourgogne se sont succédés à la tribune de cet après midi de clôture d’une année bien remplie.

 

30 ans  d’histoire …1986 -2016  avec Daniel Sirugue !

 

Le conservatoire d’espaces naturels de Bourgogne vient d’entrer dans sa 30e année ! Le Conservatoire est une association au service de la nature bourguignonne. Il agit pour préserver les milieux naturels, la faune et la flore de notre région. Les  cœurs de métier sont, la connaissance des milieux et des espèces pour mieux adapter la gestion des sites et des espaces, la protection des milieux et de leur biodiversité associée, le Conservatoire achète des parcelles ou conventionne des accords avec des propriétaires privés, collectivités pour respecter cette nature, la gestion des milieux par des techniques respectueuses de la biodiversité la plupart du temps en partenariat avec des paysans, des éleveurs, des forestiers et la sensibilisation à la préservation, au maintien des espaces naturels remarquables et de leurs habitats et habitants.

 

CEN 2016 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNESConnaître, se connaître, sensibiliser, transmettre, partager, ensemble … autant de mots-clés qui sont les rencontres du Conservatoire. Au travers des publications Le Sabot de Vénus ou encore la Revue Scientifique Bourgogne-Nature, à laquelle le CEN participe, les échanges, les dialogues, les retours d’expériences, les contacts sont essentiels, sources d’apprentissage et d’appropriation réciproques.

 

Les premières rencontres du Conservatoire ont porté sur le socle de la connaissance de la Bourgogne, ses milieux (forêts, rivières, étangs, pelouses, bocages, grottes, …) et ses espèces (les mammifères, les oiseaux, les reptiles, les amphibiens, les poissons, les insectes …). Puis ces Rencontres du Patrimoine Naturel sont devenues les Rencontres de territoire. En effet, après avoir posé le décor bourguignon, nous avons souhaité aller plus proches des territoires, des pays naturels et aller à la rencontre des acteurs locaux, des acteurs de terrain et nos partenaires au quotidien. Ces journées s’organisaient autour de 2 temps forts à l’automne, une journée en salle et une journée sur site. Chacun de ces événements a donné lieu à des actes « la collection des Territoires naturels de Bourgogne ».

 

CEN 2016 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES« Nous avons mûri de nos expériences et, en 2015, nous avons souhaité faire évoluer ces Rencontres en associant encore plus les acteurs du territoire et nos partenaires. Nous avons alors proposé à la communauté d’agglomération de Beaune déjà partenaire du CEN gestionnaire d’espaces naturels, de nous accompagner dans cette nouvelle aventure … »

Les principes étaient simples, rester dans l’esprit de la rencontre, DES rencontres, et aussi rester ancré sur un territoire, au cœur du territoire, mais aussi rassembler, élargir les cercles, et toucher le plus de personnes possibles ou plutôt s’assurer que de nombreuses personnes soient touchées par la nature qu’elles côtoient.

Ainsi en 2015, tout au long de l’année, le CEN peut se féliciter d’avoir mobilisé 15 structures partenaires, des experts de BN, 16 communes concernées sur les 54 de la CAB (1/3 des communes), soit au total : 539 participants… Un bilan très positif.  « Nous nous sommes attaché aussi à mettre l’observation, le regard de la Côte de Beaune à l’honneur avec le concours photo et l’exposition qui en est issue. Nous avons tenté de faire de ce temps de rencontres, un moment citoyen, principe inscrit dans les gènes des Conservatoires. »

 

Daniel Sirugue a remercié la Communauté d’agglomération de Beaune, ses élus, ses équipes pour leur accueil et leur implication, les partenaires tant techniques que financeurs et Stéphan Woynaroski en charge de la Biodiversité à la Grande région BFC. Grâce à leurs politiques, ils permettent de transformer les projets du CEN en réalité de terrain car il faut être conscient quotidiennement de l’impact de l’Homme  sur notre environnement et avoir un regard croisé « homme et nature » … pas pour nous, mais pour nos enfants 

 

Stéphan Woynarowski, quant à lui représentait Marie Guite Dufay, présidente de la région BFC. Il a indiqué la volonté de la Région de  poursuivre les actions  engagées sur l’ex-BGNE, de découvrir de nouveaux territoires, un autre patrimoine naturel, d’autres écosystèmes, une autre biodiversité : celle de l’ex-FC (où les thématiques du karst, de la Tourbe et des forêts sont très présentes)  et continuer à agir aux côtés de partenaires (collectivités, associations..) avec qui j’ai eu le plaisir de travailler, pendant 5 ans durant le précédent mandat.

 

CEN 2016 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNESLe CENB, tout comme son homologue de FC, occupe une place particulière tant les liens tissés avec la collectivité régionale sont importants. Financièrement, le Conseil Régional soutient le CENB à hauteur de 250 000€/ an soit en fonctionnement : 200 000€/an + 50 000 en investissement. La Région et le CEN œuvrent ensemble à la préservation, à la protection, à la valorisation du patrimoine naturel bourguignon avec, entre autre, deux nouvelles Réserves Naturelles Régionales   créées le 13 novembre 2015 et sur lesquelles le CEN est particulièrement impliqué  en tant que gestionnaire de la  RNR de la Loire Bourguignonne et en tant que co-gestionnaire avec le Conseil Départemental de la Nièvre et le Parc Naturel Régional de la RNR des Tourbières du Morvan.

 

« Eh oui, même si ce n’est pas la thématique ici sur la Côte et les Hautes Côtes, il y a aussi des tourbières dans l’ex-BGNE … une autre bonne raison pour justifier la fusion… J’ai essayé d’être régulièrement présent aux  côtés du CEN lors du précédent mandat … Je me souviens, entre autre, de la signature de l’agrément au CR, des CA et AG auxquels j’ai participé (la dernière date du 30 mai 2015, c’était en Saône et Loire… Je vais m’efforcer de l’être dans ce nouveau mandat en siégeant au Conseil d’Administration  du CENB où j’ai le plaisir de représenter le Conseil Régional en succédant à Dominique Lapotre, vice président  en charge de l’environnement durant le mandat 2010 – 2015. »

 

Pour l’enseignant en biologie-écologie qu’est Stéphan Woynarowski, il y a là un enjeu fondamental au travers de la préservation du patrimoine naturel, de l’amélioration et du partage de la connaissance et des enjeux sur la biodiversité, de la sensibilisation et formation de tous les citoyens. Autant d’enjeux de la Stratégie Régionale de la Biodiversité, adoptée par le CRB le 30/06/2014 – à la quasi unanimité, autant de priorités pour le CENB, comme pour tous les CEN,  autant de priorités pour le Conseil Régional !

 

Stéphan Woynarowski rappelle l’impérieuse nécessité de protéger la biodiversité,  non seulement les espèces et les milieux dits remarquables (et dont certains sont particulièrement menacés voire en danger), mais aussi toute la « biodiversité ordinaire », celle que nous côtoyons tous les jours (où que nous vivions), grâce à laquelle nous mangeons, nous buvons, nous respirons, nous nous soignons et aussi grâce à laquelle nous profitons de moment de détente et qui nous permet de rêver, de créer…

 

  CEN 2016 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES

 

C’est pourquoi les 19ème rencontres du Conservatoire sont particulièrement importantes. Du printemps à l’automne, au fil des saisons, grâce à des nombreuses sorties, animations (une vingtaine il me semble), le CEN permet à un large public de découvrir le patrimoine naturel d’un territoire (cette année la Côte Beaune) d’en mesurer toute la richesse, la beauté et l’importance.  Le Conseil Régional, ancienne comme nouvelle formule, continuera d’être aux côtés du CEN… Intimement persuadé que les actions menées en terme d’aménagement, de gestion des espaces naturels mais aussi en faveur de l’acquisition et de la diffusion des connaissances sont indispensables  à la nécessaire transition écologique, à la mise en place d’un nouveau modèle de développement que la Présidente, Marie-Guite Dufay, appelle de ses vœux et dont elle a fait une des priorités de son mandat.

 

Bon à savoir !

 

La Communauté d’Agglomération BEAUNE Côte et Sud, Communauté d’Agglomération Beaune- Chagny-Nolay,  a vu le jour le 1er janvier 2007 et  regroupe 54 communes, 50 en Côte-d’Or, 4 en Saône-et-Loire, et compte près de 54 000 habitants. Elle a choisi de s’investir dans les milieux naturelsavec notamment l’aménagement et la gestion des Etangs d’Or à Mercueil -Taillyet la baignade naturelle de Montagny-lès- Beaune, Beaune Coté Plage.

 

CEN 2016 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNESEn matière environnementale elle s’investit également dans les zones Natura 2000, avec près de 35 %  de la surface de son  territoire étant classée Natura 2000. A cet égard elle gère la grande zone de protection spéciale « Arrière Côte de DIJON et de  BEAUNE »ainsi que le site de la Vallée d’AntheuilL et du Rhoin. Elle mène également une politique volontariste en matière d’aménagement et de développement de véloroutes, une quarantaine de km à ce jour et de sentiers de randonnée : plus de 450 km, permettant de profiter pleinement de ses espaces naturels.

 

Pour Denis Thomas, vice président du conseil départemental, vice président de la Communauté d'Agglomération Beaune Côte et Sud en charge du tourisme et des espaces naturels et président de l'Office de Tourisme Intercommunal Beaune et Pays Beaunois, le territoire de l’Arrière Côte de Beaune et de Dijon est l’un des sites naturels les plus remarquables de Bourgogne. Pour préserver ce patrimoine commun et le faire connaître, la Communauté d’Agglomération de BEAUNE a souhaité s’investir dans la démarche Natura 2000 en portant l’animation de deux sites du réseau Natura 2000 : le site de la Vallée du Rhoin et du Ravin d’Antheuil et le site de l’Arrière Côte de Dijon et de Beaune. Si les premières actions menées sur ces sites sont encourageantes, il reste néanmoins beaucoup à faire pour assurer la préservation durable de ce territoire. Chacun de nous peut y contribuer, en partant à la découverte des richesses qui nous entourent, ou pourquoi pas en s’investissant dans des actions volontaires de protection des milieux et des espèces.

 

Les gagnants du concours photos sont

 

CEN 2016 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNESCEN 2016 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES

1er prix : Antonin Charbouillot avec "Tête à tête"     3e prix : Maxime Voisenet avec "Lumières et racines"

 

                                            CEN 2016 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNES

                          2e prix : Agnès Bucher avec "Friche entre vigne et pâturage"

 

A lire  ci dessous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 CEN 2016 MARIE QUIQUEMELLE ECHO DES COMMUNESConservatoire d’espaces naturels de Bourgogne

 Chemin du Moulin des Etangs

 21600 FENAY

 Tél. : 03 80 79 25 99

 Courriel : contact@cen-bourgogne

 

 

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Dijon : vivre deux mois sans sa voiture
S’imaginer sans voiture personnelle est pour certains une idée qui...
Appel à projets national « Territoires hydrogène » : le projet « ENRgHy » de la Bourgogne-Franche-Comté est retenu
Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de...
Vers une région à énergie positive en 2050
11 associations et coopératives, actives dans les énergies...
La biodiversité, c'est l'affaire de tous ! Donnez-nous votre avis
La biodiversité est menacée partout, y compris en...
Transition énergétique : de lentes mais optimistes avancées
Mercredi 29 novembre,  la Région Bourgogne Franche-Comté...
Installation du comité régional de la biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté
La Bourgogne-Franche-Comté est riche d’une nature belle et...
En Seine-et-Tilles, un contrat de territoire qui a valeur d'exemple pour la Bourgogne-Franche-Comté
Marie-Guite Dufay et Catherine Louis ont signé un contrat de territoire...
La Région et EDF s'engagent en faveur de la transition énergétique, de l'emploi et de l'innovation, pour une région bas carbone
Marie-Guite Dufay, présidente de la région...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.