La sécurité des collèges

10 février 2016

Les récents évènements de novembre 2015 et le contexte de menace terroriste ont amené le Conseil départemental à saisir le recteur d’Académie afin de lui proposer un dispositif permettant de garantir la sécurité des 20 150 collégiens répartis dans 47 collèges de Côte-d'Or.

 

 

 

 

 

 

Suite à la réunion des principaux de collège au Conseil Départemental, consacrée à la sécurité des établissements, François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or a organisé une réunion en présence de Tiphaine PINAULT, Directrice de Cabinet du Préfet, Denis ROLLAND, Recteur de l’Académie de Dijon, Colonel Olivier KIM, Commandant du groupement de Gendarmerie de la Bourgogne, Thierry ALENDE, Directeur Départemental de la Sécurité Publique.

 

 La sécurité des collèges Conseil Départemental de la Côte-d'Or

 

 

François Sauvadet explique.

 

« Face aux menaces qui pèsent sur notre pays, il faut sanctuariser les collèges »



« C'est une réunion particulière que j'ai souhaité organiser le lundi 8 février 2016, avec les principaux des collèges de Côte-d'Or ainsi qu'avec les représentants de l’État dans notre département, consacrée à la question de la sécurité dans nos collèges.

Nous avons en effet tous à l'esprit les attentats qui ont marqué et ensanglanté la France au début et à la fin de l'année 2015. La menace qui pèse désormais sur notre pays est globale, elle n'a pas de limite ni de tabou. A nouveau, les terroristes n'hésiteront pas à frapper là où ils savent que l'opinion publique est la plus sensible : notre jeunesse, dans nos écoles, nos collèges, nos lycées. 

En Côte-d'Or, nos 47 collèges doivent être sanctuarisés et doivent être autant de forteresses pour les terroristes. L'accès aux collèges doit donc être strictement réservé aux élèves, enseignants et agents, le cas échéant aux parents d'élèves. Et à personne d'autre. 

Dès la publication des circulaires du 25 novembre 2015, cosignées par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et le ministère de l’Intérieur, le Département a saisi le recteur d’Académie afin de lui proposer un dispositif permettant de garantir la sécurité de nos 20 150 collégiens. 

En ce début de semaine, j'ai décidé de réunir au Conseil Départemental de la Côte-d'Or les principaux des collèges, le rectorat d’Académie, la police, la gendarmerie et la Préfecture de Côte-d’Or, afin que nous soyons tous mobilisés dans cette démarche et que nous collaborions, main dans la main, pour assurer la sûreté des établissements scolaires. Responsable, collaborative et intelligente, cette démarche se concrétise à tous les niveaux : sécurité, lutte contre la radicalisation, formation des personnels.

Dès 2009, le Conseil Départemental a pris des mesures afin de sécuriser les collèges. Aujourd’hui, le Rectorat et son Équipe Mobile Académique de Sécurité (EMAS) ont commencé à recenser les attentes des principaux des collèges, particulièrement en ce qui concerne la surveillance et le contrôle des abords immédiats des collèges. Ces diagnostics devront être terminés fin février 2016. Une fois ses diagnostics partagés entre les principaux des collèges et les forces de sécurité, le Conseil Départemental de la Côte-d'Or engagera immédiatement les crédits correspondants aux travaux à réaliser. 

En janvier 2016, 378 exercices ont été menés et chaque établissement scolaire en a été l’objet au moins une fois. Ces exercices ont permis d’évaluer le risque et de poser un premier diagnostic partagé avec les services de sécurité. Il en résulte que les plans particuliers de mise en sûreté (PPMS) seront adaptés à la fois aux lieux, à l’âge des enfants et aux réalités de chaque établissement. D'ores et déjà, des référents sûreté sont à disposition des collèges pour avoir un diagnostic de sécurité partagé et adapté à la configuration des lieux.

Une chose est certaine : dans ce domaine comme d'autres, nul besoin de céder à la psychose. Ces actions sont des mesures de bon sens, prises en concertation avec les forces de l'ordre, en soutien aux actions de la police et de la gendarmerie, en qui je renouvelle toute ma confiance.

En tant que président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or, j'ai la responsabilité d'assurer les meilleures conditions d'étude et d'enseignement dans les collèges de Côte-d'Or. Pour cette raison, soyez certains que la sécurité de nos collèges restera la priorité des priorités du Conseil Départemental. »

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Orages violents en Côte-d'Or : de nombreuses interventions du Sdis et du Département
Après les intempéries de cette nuit qui ont causé de...
Soutien renforcé au SDIS 21 : la contribution financière du Département est portée à 20 Millions d'euros en 2022 et un Schéma départemental du volontariat est mis en place
A l’occasion de la session du Conseil Départemental du 27 juin...
Installation de familles ukrainiennes à Chatillon/Seine
L’accueil de familles ukrainiennes qui ont fui la guerre a soulevé...
Le Conseil Départemental, 1er financeur des infrastructures de l'eau en Côte-d'Or
Afin de mettre la station de traitement d’eau potable de...
Dijon installe 5 nouveaux sites de brumisation dans ses parcs et jardins
Nathalie KOENDERS, et Antoine HOAREAU, ont inauguré 5 nouveaux...
Le Cirque de la Coquille à Etalante devient le 12e Espace naturel sensible de Côte-d'Or !
François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de...
JO Paris 2024, la CC Norge et Tille labellisée Terre de Jeux
La Communauté de Communes Norge et Tille vient d’obtenir le label...
Saint-Seine-l'Abbaye remporte le 1er Sylvotrophée de Côte-d'Or
Avec une surface boisée de 329 000 ha, la Côte-d’Or est le...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.