Mise à jour de l'Observatoire du bois énergie sur la Bourgogne

17 février 2016

Mis en place depuis 2007 par Aprovalbois et l’ADEME Bourgogne, l’étude a été mise à jour pour l’année 2014 et propose un état des lieux de la filière et un suivi de l’évolution du bois énergie en termes de production, commercialisation et consommation.

APROVALBOIS, en partenariat avec l’ADEME Bourgogne, a mis en place un Observatoire du bois énergie sur la Bourgogne depuis 2007. Actualisée tous les deux ans, cette étude propose un état des lieux de la filière et un suivi de l’évolution du bois énergie en termes de production, commercialisation et consommation.


Les données sont issues d’une enquête menée auprès des entreprises bourguignonnes qui produisent et commercialisent du combustible bois (bois bûche, plaquettes forestières, granulés, broyats de bois fin de vie), des entreprises de première transformation qui peuvent valoriser leur connexes en bois énergie, des industries lourdes pour évaluer leurs consommations de bois. Les données sont issues de l’ADEME Bourgogne pour la consommation des chaufferies automatiques. 

Le développement rapide du bois énergie observé en Bourgogne depuis ces dernières années se confirme et s’est accentué pour certains combustibles. Premier consommateur de bois énergie sur la région, le marché du bois de chauffage est relativement constant et la Bourgogne reste exportatrice.


En effet, les deux tiers des volumes de bois bûches produits par les professionnels bourguignons sont commercialisés dans d’autres régions françaises, notamment le Sud Est et la région parisienne. Les volumes de granulés bois et de plaquettes forestières produits et commercialisés se sont fortement développés, en lien avec une demande croissante. La part de connexes valorisés en énergie s’est stabilisée et les entreprises conservent différents débouchés. Le marché du broyat de bois en fin de vie se structure et se spécialise, contraint par des évolutions règlementaires. Avec 360 chaufferies collectives et industrielles en fonctionnement fin 2014, le développement des consommations de bois
énergie dans les chaufferies automatiques se poursuit. Toutefois, celles-ci ne représentent qu’un tiers des consommations de bois bûche. Il est possible de considérer que la filière bois énergie en Bourgogne est structurée, les acteurs et les filières d’approvisionnement existent et sont relativement bien connus. Les marchés du bois énergie peuvent continuer à se développer à condition d’utiliser au mieux la ressource bois. En effet, celle-ci est renouvelable mais pas inépuisable. Il est donc important que la chaleur produite lors de la combustion soit valorisée au maximum. Enfin, le développement du bois énergie ne pourra se poursuivre que s’il s’accompagne d’un développement de la filière bois d’oeuvre.

 

 

Aprovalbois Observatoire du bois énergie sur la BourgogneAprovalbois Observatoire du bois énergie sur la Bourgogne

 

PLUS DE DETAILS EN CHIFFRES :


Le bois en bûches reste le combustible bois le plus consommé


Environ 1,68 million de stères de bois en bûches, (environ 1 million de tonnes), est consommé par les particuliers en Bourgogne (données CEREN 2006). Ces consommations représentent la plus grosse part des consommations en bois énergie et devraient rester stables selon l’étude de l’ADEME sur le chauffage domestique au bois de 2013. L’enquête menée par Aprovalbois auprès des professionnels du bois de chauffage montre que si les approvisionnements en bois sont locaux (92% en Bourgogne), seuls 30% des volumes sont commercialisés sur la région. 66% de la production des
professionnels est commercialisée auprès de négociants-revendeurs (du Sud-Est de la France notamment) et à 34% auprès de particuliers (en Bourgogne et en région parisienne principalement).


Une production de granulés bois pour l’énergie multipliée par 7 en deux ans


En 2014, 53 700 tonnes de granulés bois à destination de l’énergie ont été commercialisés par les six producteurs régionaux. Le paysage des producteurs régionaux a beaucoup changé depuis 2012, avec notamment l’implantation de deux nouvelles unités de production. Les négociants revendeurs constituent maintenant le premier débouché des volumes produits en Bourgogne. Les approvisionnements en bois restent régionaux ou proviennent des régions limitrophes et le bois rond constitue désormais une part non négligeable des approvisionnements, en plus des sciures et copeaux provenant des scieries et des entreprises de 2nde transformation du bois. L’augmentation de la production devrait se poursuivre car la capacité de production présente sur la région n’a pas été exploitée au maximum et une nouvelle unité de production doit être mise en route en 2016.

 


Des volumes de plaquettes forestières commercialisées multipliés par 2 en deux ans 


Avec 124 000 tonnes de plaquettes forestières commercialisées en 2014 par les professionnels bourguignons, le fort développement du marché des plaquettes forestières observé depuis 2010 se poursuit, en lien avec les orientations régionales en termes de politique de développement du bois énergie et des chaufferies automatiques sur la région. Avec des débouchés principalement régionaux, 86% des volumes ont été commercialisés auprès de chaufferies collectives, le reste dans les chaufferies d’entreprises, auprès de particuliers ou de négociants. Les approvisionnements en bois restent locaux (95% de Bourgogne) et 80% des volumes de plaquettes commercialisées sont composés d’essences feuillues.

 


Un quart des connexes de 1ère transformation du bois valorisés en énergie


Les 480 000 tonnes de connexes (sous-produits) issues des entreprises de 1ère transformation du bois en 2014 (écorces, plaquettes de scierie, sciures et copeaux, dosses, chutes courtes…) sont valorisés pour la quasi-totalité (99,97%). La part valorisée en énergie reste relativement stable depuis 2012 et représente un quart des débouchés en 2014. 67% des connexes sont valorisés pour la production industrielle de pâte à papier et de panneaux. Le reste est utilisé pour la fabrication industrielle de charbon de bois, le compost ou l’élevage. Les filières de valorisation diffèrent énormément selon le type de connexe et l’essence.

 

Aprovalbois Observatoire du bois énergie sur la BourgogneAprovalbois Observatoire du bois énergie sur la Bourgogne

 


Evolution de la valorisation des broyats de bois en fin de vie (emballages, palettes, bois de déchèteries…)


L’énergie constitue le premier débouché des broyats de bois propre produits (sans colle, peinture…) tandis que la fabrication industrielle de panneaux reste le premier débouché des broyats souillés. L’évolution règlementaire relative à la combustion de broyats de bois en fin de vie oblige les producteurs de broyats à se spécialiser pour continuer à commercialiser des broyats de bois propres à destination des chaufferies. En 2014, 63% des 27 000 tonnes de broyats propres produits ont été valorisés dans des chaufferies industrielles, collectives, auprès d’exploitants de chauffage, de particuliers ou autoconsommés. La part de broyats (propres et souillés) valorisés en panneaux est en augmentation depuis deux ans. En effet, afin de limiter la concurrence pouvant exister sur l’achat de la matière première entre le bois énergie et les industriels, ces derniers modifient la composition de leurs approvisionnements et se tournent de plus en plus vers l’achat de broyats de bois en fin de vie.




Un développement des chaufferies automatiques qui se poursuit


360 chaufferies automatiques étaient en fonctionnement fin 2014, pour une puissance installée totale de plus de 336 MW. Comme en 2012, le nombre de chaufferies installées sur la région ne cesse d’augmenter et est toujours impulsé par l’installation de chaufferies collectives. Toutefois, le rythme de développement a un peu ralenti en 2014 par rapport aux deux années précédentes. Avec plus de 335 000 tonnes de bois consommés en 2014, la consommation de bois des chaufferies automatiques représente un tiers des consommations de bois de chauffage par les particuliers.

 

Pour plus d’informations sur l’étude et le bois énergie en Bourgogne, rendez-vous sur : aprovalbois.com/filiere-bois-energie

 

 

Aprovalbois Observatoire du bois énergie sur la Bourgogne

Créée en 1981 à l’initiative des professionnels de la forêt et du bois des quatre départements bourguignons et de leurs partenaires institutionnels, APROVALBOIS est l’interprofession régionale de la forêt et du bois en Bourgogne.

 

Aprovalbois...

... rassemble l’ensemble des acteurs de la filière bourguignonne, depuis les pépiniéristes forestiers, jusqu’aux constructeurs de maisons bois, aux fabricants de meubles ou d’instruments de musique en bois. Tous ceux et toutes celles qui font pousser du bois, le récoltent, le transportent, le transforment et le mettent en œuvre ont leur place à APROVALBOIS dont les membres actifs sont les composantes régionales ou départementales des différentes organisations professionnelles de la forêt et du bois.

APROVALBOIS fédère les représentants des différents maillons de la filière forêt-bois en Bourgogne et mobilise les potentialités des professionnels pour construire avec eux une économie de la forêt et du bois solide et performante. Avec APROVALBOIS, les intérêts particuliers de chacun sont transcendés et les partenaires de la filière forêt-bois travaillent ensemble avec un objectif commun : promouvoir en Bourgogne le matériau bois et une filière d’avenir.

Ses missions

- Mieux connaître le patrimoine et les ressources forestières bourguignons,
- Affirmer le potentiel actuel d'un matériau de toujours et faire connaître les spécialités d'entreprises modernes et performantes,
- Unir les compétences, additionner les savoir-faire et créer les conditions les meilleures pour que tous les talents puissent s'exprimer,
- Écouter, comprendre, agir et faciliter la concertation pour que les actions entreprises en Bourgogne pour développer la filière dépassent les intérêts de chaque profession,
- Représenter la filière, informer le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté et l'Administration des souhaits des professionnels bourguignons de la forêt et du bois et participer activement à l'orientation de la politique régionale de développement de la filière forêt-bois.

 

 

NOUS CONTACTER

Aprovalbois
Maison Régionale de l'innovation
64A rue de Sully - CS 77124
21071 Dijon Cedex
Tél. 03 80 40 34 33
Courriel : info@aprovalbois.com

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La CC Net va équiper son territoire d'ombrières
La Communauté de communes Norge et Tille a signé une convention...
SICECO : Les énergies de demain imaginées par les enfants d'aujourd'hui
Sur l’année scolaire 2022-2023, le SICECO, territoire...
Le Siceco, territoire d'énergie Côte-d'Or s'inquiète du risque de l'interdiction des chaudières gaz
Suite à l’annonce de la probable interdiction d’installer de...
Dijon fait face à la hausse du prix de l'énergie
Comme les particuliers, les collectivités doivent faire face à la...
Crise énergétique : le SICECO, territoire d'énergie Côte-d'Or aux côtés de ses adhérents
Pour les collectivités, la crise énergétique...
La Mairie de Chevigny-Saint-Sauveur dévoile son plan de sobriété énergétique
Face aux impératifs d’économie d’énergie...
Accompagner la rénovation énergétique des communes
Il n’est pas toujours aisé pour les collectivités de...
Les énergies de demain imaginées par les enfants d'aujourd'hui
Sur l’année scolaire 2021-2022, le SICECO, territoire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *