Belle restitution du parcours starter collège Henry Berger de Fontaine Française !

18 février 2016

Dans le cadre des parcours starter 2015-2016, financés par le Conseil Départemental, les élèves de 6eA du collège Henry Berger à Fontaine-Française ont présenté leur parcours artistique avec la Compagnie Ektos le 9 février. Un spectacle intitulé « Tu es qui, nous ? » qui allie avec brio danse, rythme et musique.

 

 

 

 

Un projet artistique et pédagogique

 

Ce projet d’éducation artistique a initié les collégiens au processus de création artistique des danseurs et des musiciens de la compagnie Ektos. Les professeurs de documentation, de français, de mathématiques, d’EPS, et d’éducation musicale ont également accompagnés les élèves tout au long du projet. Élèves, professeurs, artistes, tous ont participé à ce parcours starter. Leurs riches échanges ont réunit sur scène le travail des collégiens et celui des artistes.

 

Art danse, partenaire du parcours starter

 

Le Centre de Développement Chorégraphique Dijon Bourgogne Art Danse a permis la venue des artistes de la compagnie Ektos. Avec la conférence vidéo, La danse en 10 dates, Art Danse a présenté aux collégiens les clés de l’histoire de la danse contemporaine.

 

Le Conseil Départemental est  partenaire du festival Art Danse !

 

L’association Art Danse organise du 15 janvier au 1er février le Festival Art Danse. Pour sa 27e édition, une quinzaine de chorégraphes sont à l’oeuvre avec pour objectif la sensibilisation des publics, du plus néophyte au plus averti, à la danse contemporaine. Créée en 1988, elle est l’un des 10 Centres de Développement Chorégraphique (CDC) nationaux ayant pour rôle le soutien à la création et la diffusion des actions artistiques. Soutenue par le Conseil Départemental dans le cadre de sa politique culturelle, et par différents partenaires (Opéra de Dijon, Théâtre Mansart, Atheneum, le Cèdre à Chenôve, la Scène nationale de Mâcon, l’Arc Scène nationale au Creusot, le Théâtre Dijon Bourgogne…) l’association organise chaque année le Festival Art Danse. Pour sa 27e édition, une quinzaine de chorégraphes sont à l’œuvre avec pour objectif la sensibilisation des publics, du plus néophyte au plus averti, à la danse contemporaine.


Une danse “plurielle”

 

La danse contemporaine s’entend et se comprend sous deux sens : elle peut se comprendre comme la “danse actuelle”, de notre époque. Elle évoque aussi une esthétique et illustre dans ce cas une manière de danser, un style parmi d’autres (jazz, classique, traditionnel…). La danse contemporaine, c’est l'art de raconter une histoire avec sa gestuelle. C’est une danse qui communique un message, une émotion à travers le corps et les mouvements.

 

Elle se danse sur tous les genres musicaux et n’hésite pas à se mélanger avec d’autres arts, notamment le théâtre. Elle n’a cessé de bousculer les codes notamment sur la vision académique du “beau”. Elle se veut comme une alternative à la représentation classique du monde, c’est un questionnement à la recherche de sens. A l’écoute des propos tenus par les chorégraphes, danseurs interprètes, ou pratiquants amateurs, on peut souligner que la danse contemporaine est “plurielle” puisqu’il y a différentes manières de la voir, de la concevoir, de la sentir et, plus simplement, de la vivre.

 

    STARTER 2016 FONTAINE FRANCAISE ECHO DES COMMUNESTARTER 2016 FONTAINE FRANCAISE ECHO DES COMMUNE

 

 Le parcours starter « Tu es qui, nous ? »

 

Jean-Christophe Boclé, chorégraphe, est intervenu auprès des élèves régulièrement au mois de janvier, accompagné parfois par une comédienne et un musicien. Début février, ses musiciens l’ont rejoint à la grande joie des collégiens. Anne-Laure Philippe, professeure coordinatrice du projet, a noté l’enthousiasme des élèves à l’idée de travailler avec les « contrebatteurs », le contrebassiste et le batteur. Les collégiens ont ainsi occupés le devant de la scène, autant que les artistes !

 

Danse, rythme et musique

 

Le 9 février après-midi, les collégiens ont présenté leur travail devant un public très attentif, composé d’élèves et de parents. Le chorégraphe entre en scène, accompagné de ses musiciens. Seul, il évolue avant d’être rejoint par les collégiens. Place aux percussions corporelles et à une chanson, étudiée en éducation musicale.  Les performances de Jean-Christophe et de la danseuse Joana occupent le devant de la scène. Danses, gestes, regards, rythmes et musique s’entremêlent, ponctués par les présentations des collégiens de partitions chorégraphiques, d’explications et d’illustrations.

Espace, géométrie, couleurs, danse, gestes, musique et écoute occupent le devant de la scène. Les questionnements, rencontrés par les élèves lors du parcours starter, sont également présentés. Pour clôturer le spectacle, les collégiens dansent avec rythme sur une chanson de Joana, accompagnés par les musiciens.

 

                    STARTER 2016 FONTAINE FRANCAISE ECHO DES COMMUNE

 

 Qui est la compagnie Ektos ?

 

Fondée en 1995, la compagnie Ektos mène des recherches sur la danse, dans le cadre de l’aide à la Recherche en Danse, accordée par le ministère de la Culture. Les spectacles Chroniques et Les Errances se fondent sur un outil de création, la cinétographie Laban, un système de notation du mouvement. S’ensuivent de nombreuses pièces, parfois aux accents baroques (Hommages secrets) ou plus abstraites. Depuis 2011, la compagnie Ektos développe un partenariat avec le CDC Art Danse Bourgogne à travers la création de Céleste, terrestre (2014) ou les représentations de Parler, créer, danser et des actions de terrain. La compagnie ce sont Jean Christophe Boclé, chorégraphe danseur ; Tamara Schmidt, comédienne assistante ; Joana Schweizer, danseuse ; Gildas Boclé, contrebassiste ; Simon Bernier, batterie.

 

Le parcours STARTER en détails

 

L’éducation artistique et culturelle est au cœur des nouveaux programmes de l’Éducation nationale. A travers les parcours starter, le Conseil départemental de la Côte-d’Or participe à la connaissance et au développement des pratiques artistiques au sein des établissements scolaires. Chaque année, les élèves de vingt collèges du département peuvent ainsi aller à la rencontre des artistes en création dans le cadre de projets interdisciplinaires.

Créés en 2010, les parcours starter sont des courtes résidences d’artistes dans les établissements scolaires. Durant une quinzaine d’heures, les élèves rencontrent, expérimentent et partagent l’engagement d’un artiste ou d’une équipe artistique. Tous les grands domaines des arts et de la culture y sont représentés : arts plastiques, musique, danse, théâtre, cinéma, BD, photographie...

Ces projets s’appuient sur les trois piliers de l’action artistique et culturelle que sont la pratique artistique, la constitution d’une culture personnelle et la rencontre avec des artistes, des œuvres et des lieux de culture. Mené sur le temps scolaire au sein d’une classe, le travail est encadré par une équipe d’enseignants de différentes disciplines. En cela, les projets starter sont très proches des Enseignements Pédagogiques Interdisciplinaires auxquels ils ajoutent la rencontre avec l’artiste et son travail de création.

 

    STARTER 2016 FONTAINE FRANCAISE ECHO DES COMMUNESTARTER 2016 FONTAINE FRANCAISE ECHO DES COMMUNE

 

Qui peut bénéficier d’un parcours starter ?

 

Le Conseil départemental envoie un appel à projets aux artistes qui peuvent co-construire leur proposition avec un établissement scolaire. Une commission partenariale réunissant le Conseil départemental, la DRAC Bourgogne et l’Éducation nationale retient annuellement vingt dossiers qui sont soumis à l’approbation des conseillers départementaux. Les projets retenus sont ensuite proposés à tous les collèges du département et répartis de manière équitable entre les zones urbaines, péri-urbaines et rurales.

 

Mise en œuvre du parcours

 

La mise en place du parcours nécessite une écoute réciproque des deux parties : équipes artistiques d’un côté et équipes pédagogiques de l’autre. Un temps de concertation est incontournable pour comprendre et déterminer les objectifs de chacun. Un calendrier est établi. La présence des artistes peut s’étaler sur plusieurs semaines ou sur un temps plus resserré, selon la volonté commune des partenaires. Tout au long du parcours, un carnet de bord réalisé par les élèves permet de suivre l’évolution du projet. Les collégiens sont également amenés à découvrir différents lieux culturels, leur donnant l’envie et l’habitude de les fréquenter. Enfin, une restitution du travail accompli est proposée par les élèves devant une ou plusieurs autres classes et devant les parents d’élèves. Une fois passée l’inquiétude du face à face avec le public, naît la fierté d’avoir participé à une création aboutie, le plaisir d’avoir surmonté des peurs et l’enthousiasme d’avoir partagé un projet commun qui favorise indéniablement la cohésion de la classe.

 

 

 

STARTER 2016 FONTAINE FRANCAISE ECHO DES COMMUNETout sur le parcours STARTER sur le site du CONSEIL DEPARTEMENTAL ici

 

 

Crédit Conseil Departemental de Côte d'Or

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

100% Côte-d'Or, une marque pour bien manger et soutenir les producteurs Côte-d'Oriens.
François Sauvadet, Président du Conseil départemental...
Le Conseil départemental des Jeunes délocalisé à Recey : une séance placée sous le signe des vœux et de l’engagement !
Mercredi 24 janvier, les Conseillers départementaux Jeunes de la...
Flammes olympique et paralympique en Côte-d’Or : présentation des relayeurs du Département et du tracé du relais
François Sauvadet, Président du Conseil départemental, est...
François Sauvadet présente des vœux 2024 engagés et solidaires aux côtés de tous !
Pour paraphraser le Président CHIRAC « notre maison...
Vote du budget 2024 de l'Assemblée départementale - 679 M€ pour la Côte-d'or et les Côte-d'Oriens
L’Assemblée départementale s’est réunie lundi...
Elles sont 14 en Côte d’Or pour doper les territoires ruraux… ce sont les Petites Villes de Demain !
Petites villes de demain, c’est un programme pour un objectif...
Tour de France 2024 en Côte-d'Or : les itinéraires des 3 étapes sont désormais connus : 44 communes côte-d'oriennes traversées !
Après avoir annoncé en juin dernier le retour du Tour de France...
Violences faites aux femmes : le Département va encore plus loin pour lutter contre ce fléau
A la veille de la Journée internationale de lutte contre les violences...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *