Fusion des Communautés de communes, Alain Cartron souhaite une véritable réflexion.

25 février 2016

Suite à l'article paru la semaine dernière dans les dossiers d'actualités de l'Echo des communes concernant la fusion des Communautés de communes de Gevrey Chambertin, Nuits-Saint-Georges et du Sud Dijonnais, Alain Cartron, Maire de Nuits-Saint-Georges, Président de la Communauté de communes du Pays de Nuits-Saint-Georges a souhaité bénéficier de son droit de réponse.

 

 

 

 

 

 

DROIT DE REPONSE

 


Dans la dernière édition de l’Echo des communes, vous présentez un des projets de redécoupage territorial proposé par l’ancien Préfet comme largement voulu et même anticipé par certains élus. Pour ce qui concerne la fusion entre les communautés de communes de Gevrey-Chambertin, Nuits-Saint-Georges et du Sud Dijonnais, je voudrais dire qu’il n'a rien de concerté et qu’il ne s’agit que d’une vue de l'esprit de certaines personnes qui n'a absolument pas été discutée ni même étudiée et qui, pour le moment, divise.

Comme aucune étude d’impact n’a été menée et que l’éventuelle fusion doit être prononcée à marche forcée, c’est une décision à l’aveugle qui risque d’être prise par des élus contraints d’emmener leurs administrés un peu à l’aventure. Quelques indices, ne plaident pas pour une fusion brutale alors que des études et réflexions en amont auraient été indispensables : la seule harmonisation des taux d’imposition va être coûteuse pour une partie des habitants ; la gouvernance des communautés XL (regroupant plus de 50 communes) est notoirement difficile ; compte tenu du nombre de fonctionnaires et de l’existence d’installations parfaitement dimensionnées aux besoins de chacun, les économies de fonctionnement ne peuvent survenir qu’à moyen terme…

 
Encore eut-il fallu s’inscrire dans un schéma de plus grande ampleur et partager un projet commun, ce qui à l’évidence a été oublié.

La création d’un ensemble plus important, 30 000 habitants, entre Dijon et Beaune peut paraître séduisante, mais elle n’est pas cohérente avec tout ce qui a été construit jusqu’à présent. Elle va générer un ensemble trop petit pour s’affirmer entre ses grandes voisines et constamment tiraillé entre Dijon et Beaune, voire Dôle. Elle menace les SCOT de Dijon et Beaune, remet en cause les « pays » qui viennent d’être réactualisés, nie l’existence des tous nouveaux contrats locaux de santé. Faudrait-il, d’un coup de crayon, balayer toutes ces études longues, coûteuses et très utiles qui ont abouti à la construction d’ensembles cohérents alors que les diagnostics n’ont pas changé ?

Et pour mener à bien des projets communs, il n’est pas nécessaire de fusionner. Nous avons fait l'opération des Climats à 5 communautés et ça a marché; nous avons des accords sur l'eau, l'assainissement, le tourisme, les déchets par exemple sans pour autant avoir fusionné.

 

Ce serait donc un projet mal préparé, sans aucune étude d'impact ni de vision d’avenir qu'il faudrait adopter à marche forcée ? Prenons le temps d’une véritable réflexion et évitons de créer une nouvelle couche dans le « mille feuilles » territorial.

Alain CARTRON

Maire de Nuits-Saint-Georges
Président de la Communauté de communes du Pays de Nuits-Saint-Georges

Président du SCOT des agglomérations de Beaune et Nuits-Saint-Georges

 

 

 

Les autres articles de la fusion

 

Fusion des communautés de communes, pour Christophe LUCAND il faut prendre son destin en main... Lire+

 

Fusion des communautés de communes, Alain Cartron souhaite une véritable réflexion... Lire+

 

Fusion des communautés de communes, Hubert POULLOT se demande pourquoi vouloir fusionner de force des Communautés de communes... Lire+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Transition écologique et énergétique, lancement du réseau ‘’Élus pour Agir’’ en Bourgogne-Franche-Comté
De nombreux élus de communes ou de collectivités...
Dans le Châtillonnais, Jérémie Brigand présente des vœux en mode ACTION pour un territoire où il fait bon vivre !
Près de 500 personnes se sont réunies pour écouter les...
A la COVATI, Luc Baudry présente des vœux en mode transition énergétique et solidarité entre les communes !
Sur fond de marasme international, le président de la COVATI se veut...
Inauguration d'un bâtiment frigorifique collectif en Val de Saône : optimiser le stockage de produits maraîchers et leur commercialisation
Olivier BOURGEOT, Président du Groupement d’Intérêt...
A Salmaise, Florence Delarue offre des voeux solidaires et humanistes pour un village en mutation !
Avant de se concentrer sur l’actualité de cette petite...
A Semur-en-Auxois… Catherine Sadon présente les vœux d’une commune en transitions !
2023, année de remise en cause de l'acquis, est une année durant...
Cérémonie de vœux tonique et engageante à Montbard… Laurence Porte réaffirme le couple Commune - Intercommunalité !
Rénovation totale de l’hôtel de ville, faite, passerelle sur...
Le salon des maires est le rendez-vous convivial et de travail "cousu-main" préféré des élus locaux
Aménagement du territoire, sécurisation, travaux de voiries, mais...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *