Hubert POULLOT se demande pourquoi vouloir fusionner de force des Communautés de communes

28 février 2016

Suite de notre dossier concernant la fusion des Communautés de communes de Gevrey Chambertin, Nuits-Saint-Georges et du Sud Dijonnais, Hubert POULLOT, Maire de Saint Philibert, Président de la Communauté de Communes du Sud Dijonnais, Conseiller Départemental du canton de Nuits-Saint-Georges a souhaité bénéficier de son droit de réponse.

 

Droit de réponse

 

En tant que Président de la Communauté de Communes du Sud Dijonnais, je me dois de réagir car je rappelle que nous sommes finalement les seuls à devoir modifier notre périmètre pour atteindre les 15 000 habitants.

 

A la lecture de l’application de la loi NOTRe, tout devait être simple pour répondre à la loi puisque nous avions trois possibilités pour répondre à cette réforme. Des fusions avec des communautés de communes nous jouxtant et qui ont plus de 15 000 habitants. Ce qui ne peut pas être le cas avec le CC de Gevrey puisqu’il manque presque 700 habitants.

 

Depuis la prise de connaissance du projet de M. le Préfet, beaucoup de questions se sont posées et qui aujourd’hui restent toujours sans réponse.

 

Pourquoi un tel projet, alors que la CC de Gevrey n’a pas à modifier son périmètre ?

 

Pourquoi, vouloir fusionner des communautés de communes avec des différences de fiscalités, de compétences, de gestion et de SCOT ?

 

Pourquoi, vouloir fusionner de force 3 communautés de Communes avec une ville centre qui représente plus de 5 600 habitants avec 14 sièges et qui a voté à 88% contre un tel projet ?

 

Comment faire face en quelques mois à des rapprochements sans avoir un réel projet commun ou une étude d’impact sur les entreprises et la population qui attendent les services et payent l’impôt.

 

Alors que nous sommes tous dans une période très difficile avec les baisses des dotations de l’Etat, nous voulons tout effacer, oublier les organisations qui donnent satisfaction à des coûts maîtrisés ?

 

Personne ne veut répondre à ces interrogations. Par contre certaines personnes bien attentionnées et qui prêchent pour un magnifique territoire entre Dijon et Beaune ont d’autres intérêts…

 

Aujourd’hui, nous devons répondre à la loi au 1er janvier 2017 sans négliger l’impact et le changement que cela va induire sur la famille de nos habitants qui commençaient seulement à s’habituer à nos Communauté de Communes. 

 

Par contre, nous devons prévoir une évolution de ce territoire sur les années à venir. Dès le 1er janvier 2017, nous devrons mettre tout en œuvre pour mutualiser ou rationnaliser ce qui peut l’être soit par constitution de services uniques, soit l’établissement de conventions. Nous devons partir un projet commun et préparer nos services à se rapprochement qui pourrait être mis en place au prochain renouvellement de mandature.

 

Ne cherchons pas par l’intermédiaire de cette fusion, vouloir rattraper les erreurs du passé sur l’aménagement ou les découpages de nos territoires. Ne cherchons pas non plus vouloir se rapprocher sous un prétexte économique car cela sera l’effet inverse.

 

Travaillons ensemble pour préparer l’avenir, mais surtout pas en quelques mois…

 

Hubert POULLOT

Maire de Saint Philibert

Président de la Communauté de Communes du Sud Dijonnais

Conseiller Départemental du canton de Nuits-Saint-Georges   

 

 

Les autres articles de la fusion

 

Fusion des communautés de communes, pour Christophe LUCAND il faut prendre son destin en main... Lire+

 

Fusion des communautés de communes, Alain Cartron souhaite une véritable réflexion... Lire+

 

Fusion des communautés de communes, Hubert POULLOT se demande pourquoi vouloir fusionner de force des Communautés de communes... Lire+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Terres d'Auxois lance un magnet avec QR Code pour faciliter l'accès à l'agenda des fêtes
L’Office de Tourisme des Terres d’Auxois est ravi d'annoncer le...
Nounous, ASMAT… des petits noms pour un métier en mal de reconnaissance auquel Ouche et Montagne a dédié deux journées !
Nounous, ASMAT, parents, futurs parents, professionnels de la Petite Enfance...
Plus 360m2 pour le bien-être des enfants et des enseignants, c’est le pari tenu à Sombernon avec l’extension du pôle péri et extrascolaire
Une réalisation qui répond à l’objectif...
La CC NeT signe 9 dossiers d’aides au BAFA
La Communauté de communes Norge et Tille s’engage à...
Cap sur mon Projet Professionnel : répondre aux défis de l'emploi et de l'inclusion sociale sur le territoire de la Plaine Dijonnaise
En 2023, les chiffres de l'emploi ont évolué sur le territoire de...
La CC Net investit pour la jeunesse
Vendredi 22 mars, Ludovic Rochette, Président de la Communauté de...
La Réserve naturelle de la Combe Lavaux-Jean Roland fête ses 20 ans !
Cette année, la Réserve Naturelle Nationale de la Combe...
NeTathlon, épreuve de marche à Asnières-lès-Dijon
Dans le cadre de sa labellisation Terre de Jeux 2024, la Communauté de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *