Venarey Les Laumes lauréate du lauréate du Trophée Lumière de l'Association Française de l'?clairage

12 avril 2016

La ville de Venarey les Laumes a été distinguée pour la mise en lumière du Pôle d’Echanges Multimodal lors du Concours Lumière organisé par le Centre Régional de l’Association Française de l’Éclairage (AFE) Bourgogne Catégorie « Ville de plus de 2 000 habitants ». Une cérémonie en toute simplicité s’est déroulée en la salle des mariages de la mairie à l’occasion de laquelle Patrick Molinoz, maire de Venarey, a  reçu une marte d’argent œuvre du sculpteur Michel Couqueberg... Mauricette Latteux, 1ère adjointe, Guy Monin délégué aux affaires sociales et Gilbert Thorey, 2ème adjoint, élus toujours présents, ont partagé ce smpathique moment.

 

 

Patrick Molinoz était particulièrement attaché à cette distinction qui marque l’engagement de Venarey, ville d’avenir, pour une attractivité accrue de la commune et de son territoire. La lumière comme symbole de lien et de tranquillité sociale, des aménagements vivants qui accueillent les voyageurs sortant de la gare, mais aussi des manifestations comme le marché nocturne et les concerts qui offrent des spectacles gratuits tout au long de l’été.

 

PRIX SICECO VENAREY MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESLa mise en lumière du tout nouveau pôle d’échanges multimodal est venue compléter un projet urbain de grande ampleur. En effet, dès 2001, la commune de Venarey-les Laumes travaille à la valorisation et au réaménagement de son centre ville afin de soutenir la dynamique commerciale et d’apporter un meilleur confort de vie à tous. Elle a confié la maîtrise d’oeuvre de l’éclairage au SICECO qui a fait appel à un concepteur lumière Vittorio Sparta. Le projet lumineux s’est mis au service de celui de collectivité puisqu’il participe à la dynamisation du quartier de la gare. Il assure une cohérence entre les conceptions paysagères et architecturales. L’ensemble s’articule autour de tons blancs chauds rehaussés avec une pointe de bleu, dans la lignée des autres mises en valeur de la ville.            

83 points lumineux ont été installés pour une puissance totalisant environ 5 kW. Les technologies LED et à iodures métalliques ont été privilégiées notamment pour leur efficacité énergétique et leur rendu qui permet d’éclairer au plus juste. Ainsi, l’ensemble ne concède aucune déperdition de flux lumineux dans l’environnement nocturne. Le rendu diurne de l’installation a également été pensé puisque la totalité des matériaux utilisés s’intègrent harmonieusement dans la paysage urbain. Les travaux qui s’élèvent à 237 450 € HT, ont été réalisés par l’entreprise Inéo. Ils ont été financés intégralement par la commune (184 180 €) et le SICECO (53 270 €).

 

     PRIX SICECO VENAREY MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESPRIX SICECO VENAREY MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNES

 

 Histoire d’un projet urbain de grande ampleur

 

Depuis 2001, la commune de Venarey-les Laumes travaille à la valorisation et au réaménagement de son centre ville afin de soutenir la dynamique commerciale et d’apporter un meilleur confort de vie à tous. Ce vaste projet comprenait trois phases essentielles. La première a consisté en l’aménagement de la place Gustave Eiffel et des abords de la médiathèque permettant l’implantation de nouveaux commerces, l’augmentation des places de stationnement... La seconde a permis la requalification du site Lesprit, établissement emblématique de la ville durant le XXème siècle. Comme aucun investisseur ne souhaitait reprendre le bâtiment pour y réaliser un hôtel, la municipalité a choisi de ne pas abandonner le site et d’en faire l’élément majeur du projet « Coeur de Village » soutenu par le conseil régional de Bourgogne, et pour lequel les études de maîtrise d’oeuvre ont été confiées au cabinet d’architecture Atelier du Triangle : réalisation de 10 logements ainsi que reconfiguration et mise aux normes de l’ancien restaurant LESPRIT. Le tout a été conduit dans une démarche de développement durable (chaudière bois, panneaux solaires thermiques, isolation du bâtiment très performante...).

 

PRIX SICECO VENAREY MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESLa dernière phase a consisté en la réalisation du Pôle d’échanges multimodal. Les abords de la gare ont complètement été réhabilités sous la forme d’un PEM qui doit répondre à trois objectifs , améliorer le confort des usagers de la gare (augmentation du nombre de places de parking, réalisation d’une esplanade…), mieux articuler et sécuriser les circulations (piétons, cycles, voitures, utilisateurs des bus scolaires et professionnels) et valoriser les commerces. Dans un second temps, un nouveau bâtiment prendra la place de la halle fret SNCF.

Il abrite un centre d’art et de congrès, l’office de tourisme et le pôle intergénérationnel avec une crèche, le relais petite enfance et l’espace « seniors »(à relire ici)

Pour le nouvel aménagement du PEM, la ville a désigné la SNCF « Gares et Connexions » comme maître d’ouvrage et maître d’oeuvre. Un mini rond-point à l’intersection de l’avenue de la gare et de la rue Jean- Jacques Rousseau permet de fluidifier la circulation aux abords de la gare. Une aire de stationnement temporaire (arrêt-minute) et des emplacements spécifiques (bus, taxis ...) sécurisent la montée et la descente des usagers. Le parvis devant la gare est désormais un espace convivial agrémenté d’arbres, d’une fontaine et de bancs mettant en valeur la gare. Composé de pierres de Bourgogne, de bois, d’une animation scénique avec jets d’eau ce parvis donne une image moderne et agréable de la ville, sublimé à la nuit tombée par son éclairage.

Un parking fonctionnel, valorisé par un verger à fleurs, riche d’une multitude d’espèces botaniques, permet aux usagers du TER de se garer à proximité de la gare. L’avenue de la gare bénéficie côté sud d’un aménagement paysager et d’une zone de circulation pour les piétons qui crée un ensemble unificateur et harmonieux. Les commerces de la zone profitent d’un environnement plus valorisant. 

Le projet d’éclairage, dont la maîtrise d’œuvre a été confiée au SICECO, s’est mis au service de ces nouveaux aménagements et permet d’unifier les deux conceptions. Il donne à l’ensemble une nouvelle envergure qui rehausse et sublime la qualité des aménagements. La réalisation a été mise en service le 18 juillet 2013.

 

Une conception lumineuse au service du projet de la collectivité

 

La mise en lumière du site participe à la dynamisation du quartier de la gare. Elle assure unité et cohérence entre deux sites de conceptions paysagère et architecturale différentes (le site Lesprit et la gare). L’ensemble s’articule autour de tons blancs chauds rehaussés avec une pointe de bleu. Le bleu est une couleur déjà utilisée dans d’autres endroits de la ville et la municipalité souhaitait garder ce fil conducteur afin de préserver l’unicité de tous les projets lumineux. Dans cette réalisation, l’intervention artistique s’est totalement mise au service du projet de la collectivité. Elle est la traduction d’une volonté d’animation d’un espace de vie pour tous.

 

PRIX SICECO VENAREY MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESL’éclairage permet une bonne lecture des espaces en les hiérarchisant correctement et rend le site convivial et chaleureux. Au delà de tous ces aspects, le projet se devait d’éclairer « juste » sans submerger l’endroit de flux de lumière inutiles. Une attention toute particulière a donc été apportée aux choix des optiques et des matériels : technologie à base de LEDS ou lanterne défilée dirigeant le flux vers le sol sont quelques-uns des équipements utilisés et servant à mieux gérer l’éclairage.

Autre exemple de cette philosophie : l’éclairage subtil du parking qui, de loin, est quasi inexistant afin de ne pas dénaturer la mise en valeur de la place et de la gare. Plus on s’en rapproche, plus la lumière se fait présente afin d’éclairer les usagers en toute sécurité. Le rendu diurne a été pensé et travaillé notamment avec le choix d’installer des bornes de type BORA le long de la piste cyclable. S’intégrant parfaitement à la végétation environnante, leur design moderne hiérarchise les espaces tout en urbanisant le secteur et diffuse une lumière douce. Elles participent ainsi, de jour comme de nuit, à la création de cet esprit de convivialité qui prédomine sur l’ensemble du projet. De même, l’éclairage se devait de ne pas prendre le dessus sur l’espace. Le meilleur exemple se trouve sur le parvis de la gare où seulement deux mâts ont été installés pour éclairer l’ensemble laissant le reste de l’endroit libre aux usagers.

 

Un projet aux performances énergétiques démontrées… Au total, 83 points lumineux ont été installés pour une puissance totale d’environ 5 kW.

 

Trois types de sources lumineuses ont été utilisés. Des LEDS, qui combinent l’éclairage de zones précises avec des performances énergétiques certaines et une grande palette de couleurs Des projecteurs à iodures métalliques qui proposent une lumière blanche de qualité avec une consommation modérée Le Sodium haute pression utilisé pour l’éclairage routier, qui propose une bonne photométrie pour ce type d’application. Les performances énergétiques de l’installation n’ont pas été oubliées. Les technologies LED et à iodures métalliques ont été privilégiées dans l’ensemble notamment pour leur efficacité énergétique et leur rendu qui permet d’éclairer au plus juste. Par ailleurs, des parties de l’installation sont coupées à partir d’1h du matin : les bornes de la piste cyclables et les projecteurs qui servent à mettre en valeur la gare et les végétaux. Les luminaires des parkings sont réglés pour avoir une intensité variable à partir de 23h. La consommation annuelle de l’installation s’élève à 22 043 kWh. Le coût annuel de l’installation revient à 3 894 € dont, 2 511 € de consommation énergétique et 1 384 € d’entretien.

 

Patrice Béché, Président de l’AFE Bourgogne, a présenté cette  association de loi 1901 comptant 820 adhérents qui, par son statut et ses missions, l'AFE est neutre et indépendante. Ses missions  consistent à représenter les usagers, à être un lieu de contact pour chacun. L'association promeut la culture de l'éclairage au service de l'homme, économe en énergie et  respectueuse de son environnement : la juste quantité de lumière, là et où il faut, quand il le faut. Pour l’AFE, il s’agit de participer aux développements techniques et technologiques de la lumière et de l'éclairage,, de rassembler et partager les connaissances, de développer un langage commun de l'éclairage et enfin d’éduquer , sensibiliser et former.

Les actions de l'AFE s'articulent autour de quatre pôles.

Informer : L'Association édite plusieurs guides et recommandations à destination des professionnels. Ces guides concentrent les bonnes pratiques de l'éclairage ainsi que leurs techniques, pratiques au quotidien et enjeux. Ils sont rédigés par des groupes de travail réunissant l'ensemble des acteurs de la filière.

Pour le grand public, ces guides pratiques expliquent les fondamentaux de l'éclairage, afin que chacun puisse maîtriser son environnement. Ces informations sont concentrées, entre autres, dans une vidéo pédagogique gratuite, le e-learning.

Organiser : Chaque année, l'AFE organise et participe à une cinquantaine d'événements partout en France : des conférences, mais aussi des colloques avec les collectivités, les professionnels… afin d'être au plus près de la réalité de l'éclairage. Pour chaque sujet, l'AFE dépêche des experts reconnus de l'éclairage.

Tous les deux ans, l'association organise les Journées nationales de la lumière. Rassemblement de toute la profession, ces journées livrent un état des lieux de la science, des enjeux et du quotidien de l'éclairage. Un recueil des conférences est d'ailleurs édité après chaque manifestation, afin de la rendre accessible à tous.

Former : L'AFE, devant le constat du manque de formation des acteurs, a créé un centre de formation agréé. Ce dernier, ouvert à tous, intègre tous les niveaux de formation, de l'initiation au perfectionnement et est animé par des professionnels du domaine. Il permet ainsi une mise à jour régulière des connaissances de l'éclairage, en perpétuel mouvements technologiques et réglementaires.

Guider la jeune génération : Parce que la pénurie en matière de formation et d'aide à l'orientation pour les jeunes dans le domaine de l'éclairage est importante, l'AFE lance son Comité Junior. Celui-ci a pour mission, entre autres, de favoriser l'emploi et l'insertion professionnelle des jeunes : recensement du marché du travail, etc.

 

Venarey Les Laumes s'illumine ainsi de bleu à la nuit tombée, un charme retrouvé au quartier de la gare mythique du PLM dont elle a gardé l'enseigne. Un pari de développement et de dynamisation réussi pour Patrick Molinoz et une équipe municipale de terrain.

 

    PRIX SICECO VENAREY MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNESPRIX SICECO VENAREY MARIE QUIQUEMELLE 2016 ECHO DES COMMUNES

 

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Nuits-Saint-Georges se chauffe au bois
Alain Cartron, Maire de Nuits Saint Georges a inauguré la chaufferie...
En 2017, le SICECO en "fera plus" pour ses adhérents.
À l’occasion de la traditionnelle présentation des voeux,...
Le SICECO adopte la marque « territoire d'énergie Côte-d'Or »
Jacques Jacquenet, président du SICECO a présenté la...
Le SICECO réunit ses élus
Du 9 mai au 7 juin 2017, le SICECO, territoire d’énergie...
L'efficacité énergétique rapporte 52 000 euros à 24 communes de Côte-d'Or
Le SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or, valorise...
Le SICECO accompagne les collectivités dans leurs Plans Climat Air Energie Territoriaux
Dans le cadre de l’élaboration de leurs PCAET (Plans Climat Air...
Réduire l'impact de la lumière sur la biodiversité
Chaque année, environ 5 M€ sont investis par le SICECO dans son...
« Mission accomplie » pour le SICECO
Pour  le Syndicat Intercommunal d'Energie de Côte-d'Or, 2018 a...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.