Orvitis inaugure sa nouvelle Agence commerciale

Orvitis inaugure sa nouvelle Agence commerciale

Contact :

Orvitis
Office Public de l'Habitat de la Côte-d'Or
17 Boulevard Voltaire
21000 Dijon
0 810 02 10 00
http://www.orvitis.fr/
Nouvelle agence commerciale :
10, place de la République
21000 Dijon




05 juillet 2017

Après l’ouverture des bureaux au début du mois de juin 2017, la nouvelle Agence Commerciale d’Orvitis a été officiellement inaugurée le lundi 3 juillet 2017, par François-Xavier DUGOURD, Président d’Orvitis, en présence de François SAUVADET, Président du Conseil départemental de la Côte-d’Or, collectivité de rattachement de l’Office Public de l’Habitat.  L’occasion également de lancer Odifis, by Orvitis, la marque dédiée à l’activité des ventes.

A l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux d'Orvitis, François Sauvadet a confirmé que le Conseil départemental est le garant des solidarités solidarité en direction des Côte-d’Oriens, où qu’ils vivent dans les territoires de la Côte-d'Or, et ce malgré la loi NOTRe et le passage de la communauté urbaine de Dijon en Métropole. Rappelant son attachement au projet FUTURS 21 qui vise à faire de la Côte-d'Or le laboratoire français des modes de vie de demain le Président a demandé à ce que l’on aménage un appartement laboratoire, pour l’expérimentation in situ des innovations pour l’habitat des personnes âgées."  

Discours de François Sauvadet

"Je suis très heureux de participer à cette inauguration de la nouvelle agence commerciale.

Par rapport aux anciens locaux rue Charrue, on peut dire sans se tromper que cette agence est très bien située, plus accessible et plus visible. Je salue et félicite les agents d’ORVITIS, dont je connais le professionnalisme, qui vont trouver ici - je n’en doute pas - un excellent espace de travail. Vous le savez, les liens entre ORVITIS et le Conseil départemental de la Côte-d’Or sont anciens et ont toujours été très étroits. Le Département est en effet sa collectivité de rattachement.

François Sauvadet. ORVITISJ’ai toujours beaucoup de plaisir à venir saluer l’engagement d’ORVITIS, le « bras armé » du Conseil Départemental pour le logement social, et de ses quelque 230 salariés qui œuvrent :
- à offrir aux familles aux revenus modestes un habitat de qualité à des loyers modérés,
- et qui accompagne également les collectivités locales dans des projets d’aménagement du territoire.

Comme vous le savez, le Département mène le combat du logement aux côtés des communes et des bailleurs sociaux du département, à commencer par le plus important d’entre eux, ORVITIS qui gère 50 % du parc du logement social de Côte-d’Or.

ORVITIS et le Conseil Départemental partagent les mêmes ambitions de solidarité en direction des Côte-d’Oriens, où qu’ils vivent dans nos territoires. C’est essentiel, car la demande de logement n’attend pas et l’investissement doit suivre, ce qui a aussi un impact positif sur l’économie locale.
Nous avons bien conscience de cela au Département, cher François-Xavier, en tant que délégataire des aides à la pierre.
Et soyez rassuré : le Conseil Départemental continuera à décliner son action en faveur de l’habitat.
Les changements institutionnels consécutifs à la loi NOTRé et au passage de la communauté urbaine de Dijon en Métropole ne changent strictement rien pour le département.
Parmi les 9 compétences transférables, seul le Fonds de solidarité logement (FSL) concerne la politique de l’Habitat. 
Nous poursuivrons ainsi notre soutien à la production et à la diversification de l’offre locative à loyer conventionné ou maîtrisé, en adéquation avec les caractéristiques et les besoins des différents territoires côte-d’oriens. 
C’est notre rôle de garant de l’aménagement et du développement équilibré du territoire départemental.

Je sais également qu’ORVITIS est un bailleur tourné vers l’avenir et qui investit beaucoup [49 M € d’investissement en 2016].
Ce volontarisme vise non seulement à étoffer son offre, mais aussi à rénover son patrimoine existant, tant pour améliorer le confort de l’habitat, sécuriser ses résidences que pour réaliser des économies d’énergies pour ses locataires, le souci environnemental étant évidemment partagé aussi par le CD21.
Les investissements futurs d’ORVITIS, que nous soutenons, permettront, j’en ai la conviction, de diversifier et de rééquilibrer l’offre de logements en Côte-d’Or...

... Un mot, enfin, sur un des projets qui me tient tout particulièrement à cœur: FUTURS 21.

Le projet FUTURS 21 vise à faire de la Côte-d'Or le laboratoire français des modes de vie de demain. 
Mais pour réussir à mettre en place ce concept et ce « territoire du futur », il faut une forte implication des responsables politiques et économiques du territoire.
C’est dans ce cadre que le CD 21 et ORVITIS coopèrent et réfléchissent ensemble sur des projets d’avenir. La question du « bien vieillir » est une problématique qui va se poser à nous de manière croissante et il est indispensable de se projeter vers le futur, pour innover et apporter des solutions nouvelles qui répondent à nos besoins à venir.

Les nouvelles résidences SERENITIS d’ORVITIS, comme celle d’Asnières-lès-Dijon, Fontaine-lès-Dijon ou Arnay-le-Duc, répondent déjà à ces nouvelles attentes.
Mais la construction de nouvelles résidences ne répondra pas complètement à la problématique de l’accueil des personnes âgées.
Car selon un sondage publié en 2016, 8 personnes sur 10 veulent passer la fin de leurs jours à domicile.
C’est la raison pour laquelle, dans le cadre du projet FUTURS 21, nos équipes envisagent des projets qui concernent l'amélioration des habitats pour les personnes âgées en situation de dépendance alliée à l'utilisation d’outils numériques ou d’applications domotiques.
Aussi, j’ai demandé à ce que l’on aménage un appartement laboratoire, pour l’expérimentation in situ des innovations pour l’habitat des personnes âgées."

 Orvitis Odifis

 

Des locaux mieux accessibles : une vitrine de l’action d’Orvitis
Installée depuis 2009, au 15 de la rue Charrue, à l’angle de la place des Cordeliers,  l’Agence était difficilement accessible aux personnes à mobilité réduite. Le rez-de-chaussée surélevé comprenait trois marches, et la porte se situait dans un renfoncement. Par ailleurs, les locaux étaient devenus un peu exigus compte tenu de l’activité de l’Agence, qui s’est développée de manière significative depuis quelques années, tant sur la location que pour les ventes.
 
Le transfert de l’Agence de la rue Charrue, au 10 place de la République, marque ainsi la volonté d’Orvitis d’être plus accessible :
par son  positionnement : un lieu central avec les deux lignes du tram, un quartier très vivant ;
par la configuration des lieux. Des locaux plus modernes, de plain-pied, qui facilitent l’accueil des personnes à mobilité réduite.
L’affluence des visiteurs depuis l’ouverture confirme que l’emplacement est adapté. L’accessibilité des logements sociaux à plus de 70 % des Côte-d’Oriens prend ici tous son sens.
Les locaux, un peu plus spacieux, ont été reconfigurés pour une utilisation maximum des surfaces disponibles, avec la création d’open-space pour les postes de travail, des espaces isolés pour accueillir et échanger avec les clients en toute confidentialité.

Orvitis OdifisUne marque pour les ventes
En janvier, Orvitis affichait sa nouvelle stratégie de communication, notamment avec la distinction de l’activité ventes, ou accession à la propriété, de sa mission principale : la location de logements familiaux.

Désormais l’accession à la propriété, que ce soit pour la vente de logements existants, de pavillons neufs en location-accession, jusqu’aux terrains à bâtir, s’affichera avec la marque

L’Agence : quelques chiffres de son activité
15 agents dont 10 conseillères commerciales pour la location et 2 pour les ventes
Un portefeuille de 6 000 logements locatifs répartis sur 53 communes du Centre et Est de la Côte-d’Or
1500 demandes de logements déposées à l’Agence et saisies dans le Fichier Partagé
1000 entrées de logements réalisées en moyenne par an (plus de 600 pour le 1er semestre 2017), soit plus de 2500 dossiers de demandes de logements analysés pour être proposés à la Commission d’attribution des logements.
Ventes : 25 pavillons existants ou neufs et près de 40 terrains à bâtir en 2016.



Orvitis Odifis
Patrimoine : 13 067 logements et équivalents logement
Patrimoine en Côte-d’Or (hors Grand Dijon) : 7650 logements familiaux
Présent dans 130 communes
11 900 appartements et pavillons familiaux
50 M € d’investissement en 2016
1 692 baux signés en 2016
24 EHPAD ou résidences pour handicapés ou foyers de jeunes gérés
8 gendarmeries (dont une en cours de construction)

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Rénovation de 308 logements à la Fontaine-d'Ouche, une opération exemplaire.
Dans le respect des enjeux du Grenelle de l’environnement, Orvitis a...
Avec la carte Orviplus, les locataires d'Orvitis deviennent des clients privilégiés.
François Xavier Dugourd, président d'Orvitis, Christophe...
Arc-sur-Tille inaugure 7 nouveaux logements ORVITIS
Patrick Morelière, maire d'Arc-sur-Tille, François Sauvadet,...
Connecté OUI... mais pas déconnecté du monde dans un appartement pensé par ORVITIS !
Les équipements domotiques et les services numériques peuvent...
Orvitis : des travaux d'éco-rénovation sur 450 logements
Joël ABBEY, Président, et les membres du Conseil d'administration...
ASNIERES-LES-DIJON AMENAGE SON TERRITOIRE.
Aprés deux années de réflexion, la commune...
Mal-logement, quelle responsabilité pour le maire ?
La lutte contre le mal-logement demeure une priorité depuis 2006 sur le...
François-Xavier Dugourd, nouveau président d'ORVITIS.
Elu à l'unanimité des voix, François Xavier Dugourd...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.