La Revitalisation des centres-bourgs en Bourgogne Franche-Comté

La Revitalisation des centres-bourgs en Bourgogne Franche-Comté

Info+ :

Pour un développement équilibré des territoires... Lire+ 

 

 


06 juin 2018

Eric Houlley, vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge de la cohésion territoriale et des parcs est allé à la rencontre d'Alain Becquet, maire de Seurre, pour parler de l’action de la Région en faveur de la revitalisation des bourgs-centres.

Eric Houlley, vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté
"La Bourgogne-Franche-Comté est riche de la diversité de ses territoires, mais elle est aussi traversée par de fortes inégalités territoriales. C’est pourquoi, la Région Bourgogne-Franche-Comté entend favoriser un développement en réseau qui n’oublie aucun de ses territoires. Pour cela, elle a mis en place une méthode qui consiste en la coopération et la contractualisation, et tient à une exigence : la réduction des fractures et l’équité de traitement qui justifient d’aider plus et mieux les territoires les plus fragiles. Cela concerne autant les quartiers prioritaires de la politique de la ville, avec des travaux de rénovation urbaine soutenus par la Région, que les territoires ruraux, pour lesquels la Région entend favoriser l’innovation dans tous les domaines... 
Quarante communes jouant un rôle de centralité sur leur territoire ont souhaité s’engager dans un projet de revitalisation de leur centre-ville ou centre-bourg. Le logement, le commerce, les équipements ou espaces publics sont au centre de ces projets exceptionnels et peuvent trouver une solution dans les contrats de revitalisation que la Région met à leur disposition" a expliqué 

  

Alain Becquet, maire de Seurre

Alain Becquet, maire de Seurre a présenté les 3 projets de requalification retenus
Seurre appartient aux lauréats de l’appel à projet régional « Revitalisation Bourg-Centre » lancé par l’Etat et la Région en 2015. La convention de revitalisation avec la Région a été signée avec la ville et l’établissement public de coopération intercommunale en septembre 2017. Elle concerne la rénovation, notamment énergétique de l’habitat, la dynamisation commerciale, la requalification des espaces publics et le développement du tourisme fluvial.

Elle bénéficie à ce titre d’une aide de 750 00 euros, dans le cadre d’un contrat de trois ans, pour : la requalification de la Rue de la République, celle du Quai du Nord et la restructuration de la friche du SDIS pour la création d’environ dix logements.

 

La Région a financé au titre de la politique Habitat attractif en 2017 la rénovation de quatre logements dans l’ancienne école à hauteur de 42 670 euros.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.