Revenu Minimum Etudiant : une refonte de son dispositif par la Ville de Chenôve

Revenu Minimum Etudiant : une refonte de son dispositif par la Ville de Chenôve

Info+ :

www.ville-chenove.fr
 
Ville de Chenôve, Hôtel de Ville - place Pierre Meunier - BP 130 - 21303 Chenôve Cedex - Tél. : 03 80 51 55 00 - Fax: 03 80 51 55 02
Ouverture au public du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13h 30 à 17h 30

10 septembre 2018

Créé en 1989 à l’initiative de Roland CARRAZ, ancien Député-Maire de Chenôve, le Revenu Minimum Etudiant, dispositif de soutien aux étudiants a fait l’objet cette année d’une refonte voulue par les élus pour pouvoir toucher davantage de jeunes de façon équitable.

L’année prochaine le Revenu Minimum Etudiant (RME) fête ses 30 ans. Véritable succès, ce dispositif innovant d’aide financière municipale, repris depuis lors par d’autres communes françaises, était initialement destiné à venir en aide aux étudiants issus de familles modestes. Mais aujourd’hui il est apparu nécessaire de procéder à sa refonte pour qu’il réponde mieux encore aux évolutions actuelles des parcours universitaires et de formation des jeunes cheneveliers et à l’apparition de nouveaux besoins.

« Parce que le travail et l’effort doivent être encouragés, nous considérons que tout jeune désirant poursuivre une formation reconnue par l’Etat dans l’enseignement supérieur doit bénéficier des ressources nécessaires pour pouvoir la mener dans les meilleures conditions possible. », précise Thierry FALCONNET, Maire de Chenôve, « le nouveau RME doit pouvoir toucher de façon équitable davantage de jeunes étudiants que leur famille ne peut aider ».

Parmi les nouveautés il est à noter, entre autres, que le délai de résidence sur Chenôve pour être éligible au RME est abaissé de 3 à 2 ans, ou encore que le dispositif s’adresse aussi aux étudiants en alternance. Par ailleurs, le mode de calcul de l’aide accordée a été revu et des étudiants non boursiers issus de la classe moyenne sont désormais éligibles à ce « coup de pouce ». Enfin les demandes d’aides au stage seront désormais étudiées de manière individuelle afin d’envisager avec l’étudiant tous les financements possibles surtout en cas de départ à l’étranger.

Les dossiers sont disponibles au Centre Communal d’Action Sociale et sur le site internet de la Ville. Ils sont à déposer au CCAS sur rendez-vous depuis le 1er septembre dernier et jusqu’au 31 décembre prochain.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Longvic, une grande consultation participative pour l'organisation des rythmes scolaires
C’est une démarche globale de démocratie participative qui...
Rythmes scolaires, Chenôve dit oui à la semaine de 4 jours
Après consultation, les parents et les équipes enseignantes de...
Rentrée scolaire, la ville de Dijon améliore le cadre d'apprentissage et de loisirs des petits Dijonnais.
La ville de Dijon assure l’entretien et la rénovation de 77...
Rentrée scolaire : les élus ont visité des écoles dijonnaises
Dans le cadre de la rentrée scolaire, François REBSAMEN, maire de...
Chenôve, une rentrée scolaire plutôt sereine
Lundi 2 septembre Thierry Falconnet, Maire de Chenôve et Joëlle...
Inauguration du pôle périscolaire Corgoloin-Comblanchien-Premeaux-Prissey
La Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
Un nouveau Centre Social et Relais des Services Publics, à Arnay-le-Duc
Le CSRSP  rassemble dans un bâtiment unique une...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.