TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

Info+ :

Pour commander des billets, cliquez ici.

Pour toute information TER (horaires, tarifs, services…)

  • Guichets SNCF
  • Par téléphone : Mobigo au 03 80 11 29 29 du lundi au samedi
  • Internet : sur le site TER Bourgogne-Franche-Comté ou sur le site

www.viamobigo.fr


18 octobre 2018

La fréquentation des TER Mobigo est repartie à la hausse en 2017 après 3 ans de baisse. Au premier trimestre 2018, la Région Bourgogne-Franche-Comté connaît une très forte progression, presque 12 fois supérieure à la moyenne nationale. Michel Neugnot, 1er vice-président de la Région en charge des transports, des déplacements et de l’intermodalité, et Eric Cinotti, Directeur régional SNCF Mobilités expliquent les raisons de la success story. 

CRBFC : TER Bourgogne-Franche-ComtéEric Cinotti, directeur régional SNCF Mobilités (à gauche) Michel Neugnot, Premier vice-président (à droite)

Adoptée en 2015, la loi Notré (Nouvelle organisation territoriale de la République) confie aux Régions un rôle stratégique dans le développement des offres de mobilité et dans leur organisation.     

Pour la Région, historiquement gestionnaire des trains régionaux, le transport ferrovière est un élément structurant dans la politique d’aménagement du territoire et d’intermodalité, il doit être présent au plus près et au service des habitants. Mais pour que les citoyens s'approprient ce mode de transport, encore faut-il que le train soit abordable financièrement avec une qualité de service à la hauteur.
Afin de répondre à cette double exigence, la région a lancé les nouvelles gammes tarifaires le 29 août 2017 pour les voyageurs occasionnels, en simplifiant et en rendant plus lisibles les tarifs pour l’ensemble des publics.

Histoire d'une success story

Les causes
Les nouvelles gammes tarifaires lancées le 29 août 2017 pour les voyageurs occasionnels, sont placées sous le signe de la simplification et d’une plus grande lisibilité des tarifs pour l’ensemble des publics :

Des tarifications par paliers pour offrir plus de lisibilité aux prix du TER ;
Des niveaux de prix et des réductions attractifs pour rendre le train plus accessible sur le territoire ;
Un geste fort de la Région en faveur des jeunes qui bénéficient d’un demi-tarif sur simple justificatif d’âge ;
Des prix très attractifs avec la carte de réduction 26 ans et + proposant -30 % à -60 %, et des avantages favorisant les voyages à deux et en famille pour des déplacements privés et de loisirs ;
Des tarifs adaptés à des besoins de déplacement plus spécifiques : groupes, professionnels… ;
Des noms de produits simplifiés et compréhensibles immédiatement par les usagers.

Les conséquences
La fréquentation a connu une hausse significative. 
Ce succès s’est particulièrement fait sentir chez les jeunes de moins de 26 ans qui ont apprécié la simplification et la lisibilité du
nouveau tarif avec une réduction de 50 %, entraînant une hausse du trafic des jeunes jamais démentie depuis septembre 2017.
La mise en place de la nouvelle carte 26 ans et plus à 20 euros, permettant des réductions jusqu’à 60 %, a connu un véritable
succès avec près de 42 000 cartes vendues.
Certaines origines destinations ont connu de véritables envolées en termes de fréquentation.
La Région espère fidéliser et reconquérir les voyageurs qui ont été dans l’impossibilité de prendre le train en raison des mouvements sociaux :
               - La livraison de nouveaux matériels et les investissements sur le réseau seront poursuivis.
               - L’exigence d’une qualité de service, particulièrement en matière de régularité, reste une priorité.

 TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

Les tarifs solidaires destinés aux demandeurs d’emploi et aux jeunes suivis par les missions locales sont venus compléter cette gamme.

EN DETAIL

L’ÉVOLUTION DE LA FRÉQUENTATION PAR PROFIL D’USAGE

1- UNE CROISSANCE DE TRAFIC 12 FOIS SUPÉRIEURE À LA MOYENNE FRANÇAISE !

Après 3 années de baisse, la fréquentation repart à la hausse en 2017. Au premier trimestre 2018, la Région Bourgogne-Franche-Comté connaît une très forte progression, presque 12 fois supérieure à la moyenne nationale.

 TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

2- SUR LE MARCHÉ DES OCCASIONNELS*, LA HAUSSE CONSTATÉE LORS DU LANCEMENT SE CONFIRME

Avec la mise en place de la nouvelle gamme tarifaire on constate dès septembre une hausse sensible du trafic. On remarque dès décembre 2017 une hausse (+20,5 %) qui se confirme au 1er trimestre 2018 (+16,3 %). Les recettes, après 7 mois de nouvelle gamme tarifaire restent stables, avec une hausse de 4,3 % au dernier quadrimestre 2017 et une baisse de -2,2 % au 1er trimestre 2018.

TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

*Occasionnel : voyageur ne possédant pas d’abonnement (mensuel ou annuel)

3- LA FRÉQUENTATION DES JEUNES EN PLEIN BOOM

La nouvelle gamme tarifaire, qui permet à tout jeune âgé de moins de 26 ans, de voyager à demi-tarif sur le territoire bourguignon franc-comtois, a pleinement profité à cette cible, conduisant à une hausse de plus de 45 % du trafic et de plus de 15 % des recettes.

TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

Le tarif régional enfants, très attractif (2 €), entraîne une forte hausse dès les premiers mois de son lancement, et continue de séduire sur le premier trimestre 2018, avec une moyenne de 6 400 ventes mensuelles pour 2 400 sur la même période de 2017.

 TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

4- LA CROISSANCE DE LA CARTE 26+

Les ventes de cartes 26 ans et plus, semblent atteindre sur les trois premiers mois de l’année leur « vitesse de croisière ». À fin mars 2018, les ventes de cartes en cumul depuis le lancement de la gamme ont plus que doublé et se portent à 33 928 (en hausse de 112 % par rapport à la même période avec l’ancienne gamme). Au 15 septembre 2018 près de 42 000 cartes vendues.

TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

5- SUCCÈS SUR LES MARCHÉS « GROUPE »

Avec la mise en œuvre de la nouvelle gamme tarifaire, sur la fin de l’année 2017, nous avions pu observer un léger regain des recettes « groupes ». Le premier trimestre voit cette progression se confirmer avec, de septembre 2017 à mars 2018, une augmentation de +86 % par rapport à la période équivalente précédente.

TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

6- APRÈS UNE HAUSSE LORS DU LANCEMENT, LÉGÈRE BAISSE DU MARCHÉ « PLEIN TARIF »

La hausse du trafic constatée au dernier quadrimestre 2017 après la mise en place de la nouvelle gamme tarifaire ne se confirme pas au 1er trimestre 2018 où le trafic baisse de 1,7 %. Quant aux recettes, dont la croissance s’est ralentie en fin d’année 2017, elles sont en baisse de -12,2 % au 1er trimestre 2018.

 TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

PALIER PAR PALIER, LES ÉVOLUTIONS

La gamme tarifaire comporte sept paliers selon les distances parcourues

Paliers de distance
(en km)

0 à 35

36 à 70

71 à 100

101 à 135

136 à 165

166 à 200

+200

 

Palier 1

Palier 2

Palier 3

Palier 4

Palier 5

Palier 6

Palier 7

 

HAUSSES ET BAISSES SONT DIFFÉRENTES SELON LES PALIERS

Tous les paliers, à l’exception du palier 6, ont progressé en trafic, seuls deux paliers ont progressé en recettes (3 et 7). Les paliers 1 (0 à 35 km) et 2 (36 à 70 km) sont stables en recettes et en croissance de respectivement 21,9 % et 17 % en trafic.

Le palier 3 (71 à 100 km) est en croissance, mais plus modestement que le palier 7 (+ de 200 km).

Les paliers 4 (101 à 135 km) et 5 (136 à 165 km) baissent en recettes de -5,4 % et -3,6 % et sont en hausse de 6,7 % et 8,6 % en trafic.

Le palier 6 (166 à 200 km) est le seul en baisse aussi bien en recettes (-14,3 %) qu’en trafic (-2,9 %).

Le palier 7 (+ de 200 km) a largement bénéficié de la nouvelle gamme avec des hausses spectaculaires de +26,9 % en recettes et 64,8 % en trafic en cumul sur 7 mois.

À noter que ce palier pèse au 1er trimestre 2018, 27 % des recettes et 34 % du trafic contre 23 % au 1er semestre 2017 en recettes et 26 % en trafic. L’origine destination (OD) Paris-Bercy / Dijon a largement profité de la nouvelle gamme tarifaire.

TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse
TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

LA QUALITÉ DE SERVICE ET LA DISTRIBUTION

Pour une meilleure qualité de service

1- De nouveaux trains mis en service sur des parcours

L’augmentation du nombre de trains sur certaines destinations permet de mieux répondre aux attentes et ainsi d’augmenter sensiblement le trafic.

2- Livraison progressive de nouveau matériel

3- Des exigences pour une régularité en progression

4- Des investissements sur le réseau

5- La lutte contre la fraude

Des modalités d’achat qui évoluent

Entre les mois d’août 2017 et de mars 2018, le taux de digitalisation (internet et applications) des ventes des produits de la nouvelle gamme a augmenté de 7,7 points.

Ces écarts sont à mesurer avec prudence du fait d’une structure de la clientèle différente entre les mois d’été et de printemps. Néanmoins, on constate un recul significatif du canal « guichet » (-12 points) au profit des smartphones (+7), agences (+2), Internet (+1).

 TER Bourgogne-Franche-Comté : une fréquentation en forte hausse

LES CHIFFRES CLES

Le nombre de circulations quotidiennes de trains régionaux : 530

Le nombre de lignes ferroviaires : 17

Le nombre de gares : 200

Le nombre de voyageurs quotidiens : 60 000

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.