« Patrimoines pour tous », le MuséoParc Alésia décroche la plus haute distinction nationale !

« Patrimoines pour tous », le MuséoParc Alésia décroche la plus haute distinction nationale !

Info+ :

L'accessibilté eu Muséoparc c'est tout ça !

Personnes à mobilité réduite

CENTRE D’INTERPRÉTATION  

Tous les espaces et activités du Centre d’interprétation sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Il est conseillé de se faire accompagner par un tiers sur la terrasse.

Accès, entrée principale de plain-pied depuis le parking par une allée goudronnée (environ 300 m). Dépose-minute de quatre voitures ou un bus à 50m de l’entrée.

Services, espace de comptoir « accueil et boutique » aménagé, toilettes équipées à chaque étage, ascenseurs pour accéder à tous les espaces y compris aux reconstitutions extérieures, Points d’assise dans le hall d’accueil, fauteuils roulants et sièges pliants disponibles à l’accueil., chiens d’assistance acceptés.

Visite, bornes interactives tout au long du parcours scénographié sont à hauteur adaptée. Places réservées aux personnes circulant en fauteuil dans l’espace de projection du film et l’auditorium. Maquettes, objets exposés et fac-similés facilement visibles. Points d’assise réguliers pour faire une pause ou écouter l’audioguide.

Activités, Accès à toutes les activités (visites guidées, démonstrations de combat, ludothèque…)

VESTIGES GALLO-ROMAINS

Le site et les activités des vestiges de la ville gallo-romaine sont partiellement accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Il est conseillé de prévoir un accompagnateur. Les médiateurs adaptent les parcours de visite pour prendre en compte les personnes à mobilité réduite.

Accès, Parking de plain-pied.

Services, Pavillon d’accueil mais sans toilettes adaptées à ce jour.

Visite, pentes moyennes à fortes, sol meuble (herbe, gravillons), distance de visite (de 200 m à 1100 m), accès au belvédère et à la cour du monument d’Ucuetis par un escalier, quelques points d’assise sur le parcours, panneaux explicatifs à une hauteur adaptée, panneau complémentaire permettant d’avoir une vue globale des vestiges de la ville est en projet.

Activités, Accès partiel aux activités (visites guidées, ateliers pour enfants…).

Personnes en situation de handicap mental

CENTRE D’INTERPRÉTATION

Tous les espaces et activités du Centre d’interprétation sont accessibles aux personnes en situation de handicap mental. Il est conseillé de se faire accompagner par un tiers sur la terrasse.

Accès, accès facilité depuis le parking qui permet d’appréhender l’espace global.
Document d’accueil (plans du bâtiment, horaires, tarifs et services) consultable à l’accueil.

Visite, Espace scénographié attractif (formes, couleurs) pour apprendre en s’amusant : maquettes, reproductions d’armes, de boucliers et de machines de guerre, plans éclairés, film sur écran géant (déconseillé aux moins de 8 ans et aux personnes sensibles). Reconstitution spectaculaire des fortifications grandeur nature qui permet de visualiser l’ampleur des travaux romains. Audioguide en version ludique.

Activités, accès à toutes les activités (visites guidées, démonstrations de combat, ludothèque…)

VESTIGES DE LA VILLE GALLO-ROMAINE, accès facile depuis le parking

Visite, peut nécessiter un accompagnement.

Activités, accès à toutes les activités (visites guidées, ateliers pour enfants…)

PS : livret-jeu, concernant les deux lieux de visite, disponible à l’accueil.

Personnes en situation de handicap visuel

Accompagnement conseillé pour la visite des sites qui ne prévoit pas de système de guidage en totale autonomie. Les chiens guides sont les bienvenus.

CENTRE D’INTERPRÉTATION, il est conseillé de se faire accompagner par un tiers sur la terrasse.

Accès, la forme ronde du bâtiment, de l’atrium, des rampes d’accès et du parcours scénographié, crée des résonances perceptibles renforcées par les matériaux utilisés (aspect velouté au toucher du béton). Document d’accueil présentant les plans tactiles du bâtiment, les horaires, les tarifs et services en braille et gros caractères, consultable à l’accueil.

Visite , guide de visite adaptée, en braille et gros caractères, plan illustré pour l’accompagnateur, audioguide, très narratif, pour découvrir l’histoire du site.

Activités, activités partiellement accessibles

VESTIGES DE LA VILLE GALLO-ROMAINE

Accès, facile depuis le parking

Visite, plan en relief des principaux bâtiments de la ville gallo-romaine disponible en prêt à l’accueil.

Personnes en situation de handicap auditif

CENTRE D’INTERPRÉTATION  

Accès, boucles magnétiques pour dialoguer avec le personnel d’accueil.

Visiter, nombreux éléments visuels qui permettent d’appréhender les thèmes : informations sur des cartes et sur les bornes interactives. Audioguides à volume sonore réglable. Boucle magnétique à brancher sur l’audioguide disponible à l’accueil.

Activités, visites guidées accessibles grâce à un système d’audiophones permettant de mieux entendre le médiateur.

VESTIGES DE LA VILLE GALLO-ROMAINE

Accès, boucles magnétiques pour dialoguer avec le personnel d’accueil.

Visite, guide de visite (remis à l’accueil) et panneaux répartis sur le site permettent de comprendre les vestiges.


28 janvier 2019

Franck Riester, ministre de la Culture a dévoilé les lauréats de la huitième édition du prix annuel « Patrimoines pour tous ». Trois prix et une mention spéciale viennent d’être décernés au niveau national à 5 sites, qui se sont illustrés dans le cadre de la politique de démocratisation culturelle menée par le ministère de la Culture. Le prix « Patrimoines pour tous » distingue une démarche remarquable en matière d’accessibilité généralisée pour les personnes en situation de handicap moteur, visuel, auditif ou mental. Ce 22 janvier 2019, la nouvelle est tombée, le MuséoParc Alésia décroche la première place !

Créé en 2011 dans le cadre de la politique de démocratisation culturelle menée par le ministère de la Culture, le prix Patrimoines pour tous distingue une démarche remarquable en matière d'accessibilité généralisée pour les personnes en situation de handicap moteur, visuel, auditif ou mental. Ce prix annuel permet de récompenser des établissements patrimoniaux nationaux ou relevant des collectivités territoriales qui ont mis en place une politique d’accessibilité généralisée de qualité et ayant valeur d’exemple en faveur des personnes en situation de handicap. Il valorise les réalisations les plus novatrices dans le domaine des offres culturelles tournées vers une plus grande autonomie des personnes handicapées, et met en perspective l’ambition de l’accessibilité universelle.

 

Premier prix : MuséoParc d’Alésia à Alise-Sainte-Reine

 

La candidature du MuséoParc d’Alesia a fait l’unanimité par sa très grande qualité. Ce centre d’interprétation inauguré en 2012 a intégré dès sa conception et à toutes les étapes de son projet l’ambition de l’accessibilité universelle. La chaîne de déplacement offre une continuité sans faille dès les abords du site tandis que l’offre culturelle et le large panel des outils de médiation témoignent du souci constant de l’inclusion des visiteurs en situation de handicap et de la volonté des équipes de favoriser leur autonomie. Le MuséoParc a obtenu la marque d’État « Tourisme et Handicap » en juin 2018 pour les quatre types de handicap : auditif, mental, moteur et visuel. Il a su en outre se doter d’un site internet parfaitement flexible et accessible qui participe lui aussi d’une démarche exemplaire. Rappelons que le MuséoParc Alésia qui avait engagé cette démarche depuis sa création, a obtenu l’été dernier la marque « Tourisme et handicap », avec l’expertise de Côte-d’Or tourisme.Ainsi, le travail de toute l’équipe du MuséoParc est récompensé. Et c’est une belle victoire pour notre site bourguignon.

 

Deuxième prix ex aequo : musée Crozatier au Puy-en-Velay et musée Granet à Aix-en-Provence

Le musée Crozatier a rouvert ses portes au public en juillet 2018, après sept ans de fermeture et des travaux de réhabilitation de grande ampleur. Le jury a salué tout particulièrement le fait que l'autonomie de la visite soit de manière effective le point central d’un nouveau parcours muséal simplifié. Il a aussi été sensible au nouveau projet scientifique et culturel du musée qui relève en tous points d’une démarche inclusive appuyée par des outils de médiation destinés à tous. Le musée Granet a mis à profit une phase de travaux et de restructuration de grande ampleur pour améliorer de manière remarquable son dispositif d’accessibilité. Le jury n’a pas manqué de faire le parallèle entre ce dossier et celui du MuséoParc d’Alésia. Tous deux ont en effet parfaitement intégré la notion de service tout au long d’un parcours de visite garantissant la chaîne de déplacement. Le musée Granet déploie lui aussi une politique inclusive pour tous.

Troisième prix : Archives départementales des Deux-Sèvres

Le jury s’est félicité de la candidature d’un centre d’Archives départementales bien que la comparaison avec les propositions muséales soit complexe. Les Archives constituent des lieux de citoyenneté où tous les publics peuvent se retrouver. Leur réseau territorial est en soi un levier important de développement des publics et un atout évident quant aux politiques d’accessibilité généralisée. Les Archives départementales des Deux-Sèvres font elles aussi du concept de « chaîne d’accessibilité » le fil conducteur de leur projet et intègrent concrètement l’idée que l’accessibilité généralisée est consubstantielle à l’autonomie du visiteur-lecteur.

Mention spéciale : Mucem

Le Mucem se voit décerner une mention spéciale. Forte d’un dossier riche et rigoureux, à l’image de la politique très aboutie du musée en matière d’accessibilité généralisée, la candidature du Mucem a fait l’unanimité du jury. Les enjeux de l’accessibilité sont inscrits dans les objectifs de ce musée national ouvert au public depuis 2013. Ces questions ont été prises en compte dès la conception de l’établissement et demeurent au centre des préoccupations de toute l’équipe. Le Mucem a obtenu la marque d’Etat « Tourisme et Handicap » pour les quatre familles de handicap en juillet 2014, soit un an après son ouverture, et il fait partie en 2018 des trois lauréats des 4e trophées du Tourisme accessible dans la catégorie « Lieux de visite ».

Le prix Patrimoines pour tous s’inscrit pleinement dans la lutte conduite par le ministère de la Culture contre toutes les formes de discrimination. Patrimoines pour tous est en outre un outil important au service des orientations définies par le Comité Interministériel du Handicap présidé par le Premier ministre.

Depuis sa création en 2011, le prix Patrimoines pour tous a distingué 35 établissements patrimoniaux.

Composition du jury

Jean-Michel Loyer-Hascoët : Directeur général des patrimoines par intérim
Emmanuelle Lallement : Cheffe du Département de la politique des publics, Franck Guillaumet : Chargé de mission développement des publics "Musées du XXIe siècle" au Département de la politique des publics, Brigitte Thorin : Déléguée ministérielle à l’accessibilité, Luc Thulliez : Chargé de mission accessibilité, sécurité. DGE - Sous-direction du Tourisme, Annette Masson : Présidente Association « Tourisme et Handicap », Danielle Depaux : Présidente Ile-de-France UNAPEI (Union Nationale des Associations de Parents et Amis des Personnes Handicapées Mentales), - Olivier Paradis : Président Association « Braille & Culture », Roger Chatelard : Président départemental et Trésorier Général Fédération APAJH, Claire Dupuy : Déléguée générale UNISDA, - Bénédicte Rolland-Villemot : Service des Musées de France, bureau des réseaux territoriaux, Brigitte Guigueno : Service interministériel des archives de France, Philippe Cieren : Chef du service de l’Inspection des patrimoines,  Marie-José Doubroff : Bureau de l’ingénierie et de l’expertise technique, sous-direction de monuments historiques et des espaces protégés (en représentation de Jean-François Delhay), Sandrine Sophys-Veret, Chargée de mission Culture Handicap, SCPCI / DEDAC / Secrétariat Général

Crédit photos Marie Quiquemelle

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Commission Permanente du Conseil Départemental de la Côte d'Or.
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
Commission Permanente du Conseil Départemental, 6 millions d'euros pour la Côte-d'Or !
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
MuséoParc Alésia, entre histoire et humour, une destination culturelle, festive, familiale
La saison culturelle du MuséoParc Alésia a été...
Rencontres cantonales de Côte-d'Or... Quelles actions le Conseil Départemental mène-t-il à Brazey-en-Plaine?
Dans le cadre des rencontres cantonales de Côte-d'Or, François...
Le Conseil Départemental de la Côte-d'Or vote son Budget 2017
Malgré un contexte financier incertain… La mise en oeuvre de la...
Dijon sur le podium de L'Express des villes où il fait bon vivre et travailler
Soucieux de guider les Parisiens désireux de quitter la capitale vers...
Le MuséoParc Alésia a fêté ses 5 ans et lance un jeu concours !
Ce week-end, le Muséoparc Alésia a fêté ses 5 ans...
Le Brunch des Halles de Dijon #2
La ville de Dijon organise pour la seconde édition le Brunch des Halles...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.