Les Maires ruraux souhaitent la bienvenue aux urbains pour leurs vacances

17 février 2014

À tous les "costumes-gris-dossiers-sous-le-bras" qui, avec une minutie qui force le respect mais une constance qui frise l’entêtement, passent leur temps à échafauder lois, normes et règlements sans connaître la réalité du terrain, à tous ces esprits forcément supérieurs qui de Paris et d’ailleurs, dessinent les contours de ce qui serait selon eux le summum de la bonne gouvernance, économe-efficace-compétitive, bref, à tous ceux qui "à l’insu de leur plein gré" distillent un argumentaire éculé et jamais vérifié je propose, pour les maintenir en forme, quelques devoirs de vacances à méditer :

 
 
 
 
 
 
 
Invitation estivale
  1. La vraie question est : Y a-t-il trop de communes en France ou bien la commune est-elle utile ?
  2. Comment justifier que la DGF pour un citoyen vivant en milieu rural soit la moitié de celle d’un urbain ?
  3. Le caractère obligatoire du transfert de compétences de la commune vers l’intercommunalité comme le PLUI, est-il la garantie d’une meilleure gestion de l’espace ?

 

Magnanime que je suis, je laisse la possibilité aux "costumes-gris-dossiers-sous-le-bras-mocassins-à-pompons-qui-glissent-sur-la-moquette" la possibilité de choisir un autre sujet que voici : Les problématiques énoncées ci-dessus sont-elles encore compatibles avec la devise de la République: Liberté, Égalité, Fraternité ?

 

Difficile de prévoir ce que sera la météo cet été, mais la grogne qui monte depuis plusieurs mois chez les élus ruraux laisse envisager une rentrée chaude.

 

PS : Allez, soyons fous, et comme il n’est rien de tel pour assoir la théorie que de vivre la pratique, nous invitons les costumes gris à tomber la cravate et venir nous rendre visite sur le terrain. N’hésitez pas à pousser la porte des mairies. Vous serez bien accueillis. Je m’y engage.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Un urbain vaut deux ruraux ?
Pour une commune entre 1 et 3500 habitants, la Dotation globale de...
Trois questions à... Bruno Bethenod, Président de l'association des maires ruraux de Côte-d'Or (AMRF 21)
"C’est la démagogie qui l’emporte". Bruno Bethenod ne...
Les maires ruraux mobilisés pour défendre le territoire.
L'association s'engage au niveau local comme national pour défendre et...
La loi NOTRe est surtout la leur.
Ni clarification, ni simplification, mais le sacrifice des communes...
L'AMRF adopte une motion pour la sauvegarde des libertés locales
La motion a été adoptée à l’issue de...
L'association des Maires Ruraux "à fond contre la loi NOTRe"
Entendez-vous résonner dans nos campagnes l'indignation des élus...
11ème Journée des finances locales : "la RURALITE à Venir"
Le jeudi 18 juin 2015 se tiendra à l’Université de...
Contre la loi Notre, rejoignez le mouvement pour la sauvegarde des libertés locales
L'association des Maires Ruraux de France a lancé une campagne...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.