Venko : L'homme aux marionnettes

Venko : L'homme aux marionnettes

Info+ :

Renseignements / Réservations :
03 80 72 41 27 / 
info@intermarionnette.fr
Lien avec la page "Le Petit Chaperon Rouge":  
http://www.intermarionnette.fr/index.php


28 mars 2019

Son accent à lui seul suffit à reconnaitre Venko. Originaire de Bulgarie, le talentueux marionnettiste emmène petits et grands dans les univers qu’il imagine. Avec un savoir–faire d’hier, il permet aux enfants d’aujourd’hui de s’amuser tout en prenant conscience des enjeux de demain.

Venko a connu l’ère Gorbatchev, la surveillance du KGB et les silences imposés. Dans sa Bulgarie natale, il a choisi une profession où le rire et la parole se devaient de respecter des codes sous peine d’en payer le prix. En voulant exprimer certaines idées contraires aux politiques en place, Venko, de son vrai nom Venelin Mirtchev Kiossev, a finalement été renvoyé. Les marionnettes peuvent avoir un pouvoir plus grand qu’on ne l’imagine. « Il y a 200 ans, Guignol a été créé pour dire des choses, parce que lui, il pouvait taper sur le gendarme. » Engagé dans sa profession, l’artiste ne se destinait pourtant pas à cette carrière. Lui qui avait commencé par faire du tir à haut niveau pour les beaux yeux d’une fille, a finalement délaissé le sport et  intégré l’institut supérieur national du théâtre et du cinéma de Sofia pour ceux d’une autre. « J’ai toujours aimé la création et les dessins animés mais je n’envisageais pas de faire des marionnettes. » Sur les 2200 candidats à l’école, il fait partie des 8 sélectionnés, intégrés à un cursus de marionnette par hasard. Après quatre ans d’école, il exerce sa profession comme fonctionnaire dans un théâtre de Varna, au bord de la mer noire. Primé à plusieurs reprises, il est renvoyé pour avoir mis en scène un passage rayant le gouvernement en place. Il rejoint alors la version bulgare de Bonne Nuit les Petits avant de faire vivre les personnages du grand théâtre de Sofia. « Peu à peu les théâtres ont fermé, il n’y avait plus de moyens ni de public » regrette Venko. Une situation qui l’amène à quitter sa Bulgarie pour tout recommencer à zéro en France, pour sa femme. Devenu intermittent en 1996, il créé la compagnie Intermarionnette et fonde le théâtre et l’école de marionnette de Dijon, dans le parc de la Toison d’Or. Pendant 13 ans, Venko fait vivre le lieu, régalant tous les âges avec ses spectacles. En 2010, le théâtre est démoli pour céder sa place au tramway. Le marionnettiste et ses personnages sont réinstallés dans un nouvel atelier avant de logiquement prendre leur quartier à la Minoterie, le pôle de création et d’éducation artistique consacré au jeune public.

Venko : L’homme aux marionnettes Venko : L’homme aux marionnettes

Faire rire, faire réfléchir

A chaque vacance scolaire, Venko sort de son atelier pour permettre au public d’entrer dans son univers. Dans la salle Devosge mise à disposition, le marionnettiste se met en retrait pour donner vie à ses personnages et raconter ses histoires. « Le théâtre permet de véhiculer un message, il pose des questions tandis que l’école enseigne et que la famille, elle, éduque. » Conscient que son savoir-faire disparait peu à peu, Venko rappelle qu'en France il n’existe que deux centres de formation et d’insertion autour des arts de la marionnette pour les professionnels du spectacle, financé par le Fonds Social Européen : l’une à Paris, l’autre à Dijon, par l’intermédiaire de sa compagnie, Intermarionnette. Bien que son savoir-faire se perde au fil du temps, le marionnettiste continue de remplir les salles. L’époque est différente, les loisirs ont changé mais les marionnettes séduisent encore avec des textes et des histoires en lien avec leur époque. Le petit chaperon rouge à la sauce Venko garde les traits de son passé mais se veut ancré dans les réalités actuelles. « Le spectacle amène à s’interroger sur notre société du 21ème siècle en faisant écho à notre quotidien sans pour autant oublier de distraire et d’amuser. Les enfants sont un public fidèle mais très difficile.» A plus d’un titre, dans les mains de Venko, la marionnette devient un outil. Capable de transmettre des valeurs, de donner à voir le vivre ensemble, les personnages imaginés et conçus par l’artiste encouragent les enfants à s’exprimer. « La marionnette entre les mains, la parole des petits se libèrent. Avec leur mot et les personnages, ils racontent des choses. » En atelier comme en thérapie, les marionnettes de Venko donnent à voir le monde sous un angle différent. « Il y a quelque chose de sacré à donner vie à une matière inerte tout en faisant passer un message à nos chères têtes blondes. » Passionné et passionnant, l’artiste bulgare met son talent au service de tous les âges, dans une salle de spectacle, dans la salle des fêtes d’une petite commune ou sur les bancs d’une école.  

Prochain spectacle :

Du 14 au 17 avril, salle Devosge, le Petit Chaperon rouge

Venko : L’homme aux marionnettes le Petit Chaperon rougeVenko : L’homme aux marionnettes le Petit Chaperon rouge

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

SUEZ grand mécène de l'art et de la culture dijonnais
...
Dijon a inauguré la plaque commémorant l'inscription au Patrimoine mondial des Climats du vignoble de Bourgogne
Ce 22 mars 2016, pendant les Grands Jours de Bourgogne, a...
Musée des Beaux-Arts : métamorphose (2)
C’est le concept qui accompagnera toute la phase 2 de la...
Opéra de Dijon, Laurent Joyeux est reconduit à la direction artistique
François REBSAMEN, Maire de Dijon, président du Grand Dijon...
Dijon, une nuit européenne des musées 2016 placée sous le signe de la Métamorphose.
Rendez-vous culturel incontournable du mois de mai, la Nuit Européenne...
Lancement officiel des travaux de La Vapeur et pose de la première pierre.
En septembre 2015 a été lancé un projet de...
La Halle 38, ateliers d'artistes
Le soutien à la création et à l’art contemporain est...
Appel à témoignage ! Quels souvenirs avez-vous du gros peuplier noir de l'Arquebuse ?
Le Jardin des sciences compte sur votre mémoire familiale, les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.