Sécheresse : les restrictions d'usage de l'eau pour les particuliers, associations et collectivités.

Sécheresse : les restrictions d'usage de l'eau pour les particuliers, associations et collectivités.

Contact :

Un tableau explicitant les mesures s’appliquant pour les professionnels et les collectivités locales est accessible sur le site internet des services de l’État à l’adresse suivante : http://www.cote-dor.gouv.fr/la-secheresse-encote-d-or-a3113.html


07 juillet 2019

La sécheresse s’accentue sur une grande partie du département de Côte-d’Or. Un renforcement des mesures de restriction est applicable à compter du lundi 08 juillet 2019


Après la mise en place des premières mesures de restriction d’usage de l’eau le 1er juillet dernier, la période de canicule et l’absence de précipitations ont renforcé la baisse rapide des niveaux constatée dans les cours d’eau du département.
Cette tendance est confirmée par les prévisions météorologiques qui excluent à ce jour le retour d’un épisode pluvieux significatif et durable impliquant une nouvelle dégradation de la situation à venir.

Dans ce contexte, les services de l’État ont réuni, le 4 juillet 2019, la cellule départementale de veille pour la sécheresse composée notamment de représentants des collectivités, de la profession agricole, de la fédération de pêche et des commissions locales de l’eau.
Le suivi hydrologique, réalisé en continu par les services de l’État, a mis en évidence une aggravation de la situation qui se traduit par le franchissement des seuils d’alerte sur 10 des 18 bassins versants du département.

La situation est la suivante :
• seuil d’alerte : Ource-Aube, Armançon-Brenne, Serein-Romanée, Arroux-Lacanche, Tille amont, Tille aval-Norges, Cent Fonts
• seuil d’alerte renforcée : Seine, Bèze-Albane
• seuil de crise : Biètre
Dans ce contexte, le Préfet a signé un arrêté préfectoral de constat de franchissement de seuils applicable le 8 juillet 2019.
Sur ces bassins (en jaune, orange ou rouge sur la carte), des mesures de restriction d’usage pour les activités agricoles, industrielles ou les golfs sont donc mises en place et renforcées dans les bassins en alerte renforcée et en crise. L’irrigation agricole est interdite aux heures les plus chaudes de la journée mais reste possible de 17h à 12h en semaine sauf pour les secteurs en crise (en rouge sur la carte).
Les mesures de restrictions générales déjà en vigueur qui intéressent principalement les particuliers et les collectivités sont maintenues en place sur l'ensemble du département. Elles ont pour objectif essentiel de garantir l’alimentation en eau potable des populations et de préserver le débit des cours d’eau.

Les principales mesures à appliquer par les particuliers, associations et collectivités sont : 
• L’interdiction d’arroser les pelouses, espaces verts publics ou privés ; de laver les allées, terrasses, toitures, voiries, trottoirs, et les véhicules en dehors des stations de lavage.
• L’arrosage des potagers, des massifs fleuris et terrains de sport reste autorisé de 19h00 à 10h00 sauf pour les secteurs en alerte renforcée et crise (en orange ou rouge sur la carte) où sont interdits l’arrosage des massifs fleuris et terrains de sport.
Ces mesures de restriction doivent également appeler l’attention de chaque usager, y compris les plus faibles consommateurs, sur la rareté de l’eau et inciter les plus importants à s’engager dans des démarches d’économie.

Sécheresse : les restrictions d'usage de l'eau pour les particuliers, associations et collectivités.


RAPPEL DES PRINCIPALES MESURES GÉNÉRALES S’APPLIQUANT AUX PARTICULIERS SUR TOUT LE DÉPARTEMENT

Arrosage des pelouses : Interdit
Arrosage des potagers, des massifs fleuris, et des plantations des commerces de végétaux : Interdit de 10 heures à 19 heures
Interdiction totale pour les massifs fleuris pour les bassins en situation d’alerte renforcée et de crise
Lavage des véhicules à son domicile, lavage des toitures, des façades et des abords des immeubles : Interdit sous réserve des strictes nécessités de l’hygiène publique
Remplissage des piscines privées : Interdit sauf 1ère mise en eau de piscines dont la livraison des travaux ne peut être réalisée qu'après remplissage, sous réserve de l'accord du maire en liaison avec le gestionnaire du réseau d'eau potable

Ces mesures sont susceptibles d’évoluer en cas d’aggravation de la sécheresse.

Un tableau explicitant les mesures s’appliquant pour les professionnels et les collectivités locales est accessible sur le site internet des services de l’État à l’adresse suivante : http://www.cote-dor.gouv.fr/la-secheresse-encote-d-or-a3113.html

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

ORVITIS présente ses opérations réalisées en sud Côte-d'Or.
Bailleur social ce n’est pas, loin s’en faut, qu’encaisser...
Première pierre pour 24 logements familiaux et 2 maisons partagées à Saint-Apollinaire
Pour répondre à la forte demande de logements locatifs dans...
Stop à l'hémorragie des services médicaux dans les territoires ruraux
Suite à la fermeture des urgences de nuit de l’hôpital...
François Rebsamen présente ses voeux aux institutionnels et Dijonnais
A l'occasion de la cérémonie des vœux, François...
A Beaune, Orvitis pose la 1ère pierre d'une résidence intergénérationnelle
Le 25 avril 2016, Alain SUGUENOT, Député-Maire de BEAUNE et...
Is sur Tille reçoit le Prix du Numérique de Côte-d'Or Partenaires au salon CITE 21
Le Prix du Numérique de Côte-d’Or Partenaires a...
Cité 21, le salon au service des élus et décideurs territoriaux, a reçu 4500 visiteurs
L’inauguration du 16ème salon CITE 21 donnait lieu à...
L'Echo des Communes était au rendez-vous du salon CITE21 !
Une année s’est écoulée en Côte-d’Or,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.