Transition énergétique : la SEML Côte-d'Or Energies lève 1 670 000 euros

Transition énergétique : la SEML Côte-d'Or Energies lève 1 670 000 euros

Info+ :

www.cotedor-energies.fr

Une levée de fonds en faveur de la transition énergétique
Depuis sa création, la SEML Côte-d’Or Énergies oeuvre activement en faveur de la transition énergétique. Trois projets éoliens et deux centrales hydroélectriques sont en projet. Grâce à sa filiale BF Énergie, elle investit massivement dans des centrales photovoltaïques toiture.
Cette levée de fonds permettra d’accroitre la capacité financière de la SEML pour développer les projets sur le territoire de la Côte-d’Or, mais aussi en Haute-Saône, territoire de deux actionnaires.

S’ancrer au territoire
Les projets de la SEML, dont les capitaux sont en majorité détenus par les collectivités, s’effectuent dans le cadre de la politique énergétique locale, conduite en particulier par les partenaires publics locaux. Les implantations de production décentralisée d’énergie sont décidées en concertation avec les différents acteurs du territoire et répondent aux besoins d’un indispensable mix énergétique.
Les investissements participent ainsi au développement économique du territoire.

Associer les citoyens au développement de leur territoire
La SEML Côte-d’Or Énergies investit seule dans des projets ou en partenariat avec des tiers (autres sociétés, particuliers). Les citoyens pourront donc participer activement au développement de leur territoire en devenant propriétaires de sources de production d’énergies renouvelables.


07 juillet 2019

La Société d'Economie Mixte Locale (SEML) Côte-d’Or Énergies, spécialisée dans le développement des énergies renouvelables, vient de lever 1 670 000 € de fonds nouveaux afin de soutenir ses activités. Elle accueille également deux nouveaux actionnaires, la Banque des Territoires et le SIED 70 (Syndicat d’énergies de la Haute-Saône. 
A l'occasion d'une conférence de presse du 3 juillet dans les locaux du SICECO, Jacques Jacquenet a présenté les nouveaux actionnaires et les projets de développement d’énergies renouvelables, portés par la SEML. L'occasion aussi de mettre l'accent sur la démarche locale de la SEML qui permet d'associer les habitants aux projets locaux et assure des retombées économiques dans les territoires du périmètre de la SEML.

 

Jacques Jacquenet, Président du SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or Jacques Jacquenet a rappelé les missions et projets de la SEML Côte-d’Or Énergies 

Développer les énergies renouvelables
Dans le cadre de la politique énergétique locale, la SEML Côte-d’Or Énergies est chargée du développement, du financement, de la construction et de l’exploitation de moyens de production décentralisée. Elle s’occupe également de toutes activités accessoires liées à la production d’énergie d’origine renouvelable.
Un outil d’investissement qui participe à l’activité économique du territoire ....
Côte-d’Or Énergies investit dans des projets énergétiques
d’ampleur sur le territoire selon deux modalités : soit les projets sont financés à 100 % par la SEML, soit ils sont portés par des Sociétés de Projets (SAS) réunissant la SEML et d’autres opérateurs privés ou publics.
... et qui réinvestit les recettes localement
Elle permet de faire émerger des projets et de les orienter dans les directions les plus profitables aux territoires.
Associer les citoyens au développement de leur territoire
Grâce à la structure même de la SEM qui autorise la participation de tiers dans les projets, les citoyens ont la possibilité d’intervenir et ainsi devenir eux-mêmes acteurs des projets énergétiques de leur territoire.
La participation financière des citoyens permet une meilleure acceptabilité du projet qui est réalisé en concertation avec eux.
La capacité d’investissement en est renforcée.
Les domaines d’action
La SEML produit de l’électricité à partir de sources renouvelables (éolien, hydraulique, méthanisation, solaire), du biogaz, du  biocarburant et de la chaleur.

 

La SEML Côte-d’Or Énergies : les projets

 

La SEML Côte-d’Or Énergies : les projets3 projets éoliens
La SEML Côte-d’Or Énergies poursuit actuellement le développement de trois projets éoliens à
des stades d’avancement différents :
Le parc éolien des Lavières à Minot (21)
Le parc éolien des Rives de Saône qui s’entend sur 6 communes :
Bousselange, Chamblanc, Franxault, Grosbois-les-Tichey, Montagny-les-Seurre et Pagny-le-Château (21)
Le parc éolien de Cérilly / Saint-Colombe-sur-Seine (21)
La puissance cumulée de ces trois parcs générerait entre 130 000 et 180 000 MWh et permettrait d’alimenter en électricité entre 48 000 et 64 500 foyers (hors chauffage).

2 centrales hydroélectriques en ligne de mire
La SEML Côte-d’Or Énergies envisage de remettre en fonctionnement des centrales micro-hydrauliques à Bèze (21) et à Semur-en-Auxois (21). Environ 200 foyers pourraient être alimentés par ces deux centrales.

1 projet de méthanisation
La SEML Côte-d’Or Énergies étudie actuellement les possibilités de soutenir un groupe d’une dizaine d’agriculteurs répartis entre Labergement-les-Seurre (21) et Ruffey-les-Beaune (21).

La SEML Côte-d’Or Énergies : les projets1 MW de panneaux photovoltaïques toiture en exploitation 
Dans le domaine du photovoltaïque, la SEML Côte-d’Or Énergies s’est s’associée à un spécialiste local de la construction et de l’exploitation de centrales solaires : BF Énergie. Cette entrée au capital à hauteur de 48 % environ lui permet de bénéficier de l’expertise de BF Énergie* pour faire émerger rapidement des centrales en toiture.
Ce partenariat donne accès à la SEML à quatre centrales déjà opérationnelles d’une puissance totale de 250 kWc correspondant à la consommation électrique d’une centaine de foyers (hors chauffage).
8 centrales sont construites ou en passe d’être raccordées : Autun (71), Saint-Gervaisen-Vallière (71), Saint-Loup-Géanges (71), Aiserey (21), Collonges-les-Premières (21), Bligny-sur-Ouche (21), Nuits-Saint-Georges (21), Andilly (74). Cela représente 1 050 kWc de puissance installée correspondant à la consommation électrique d’environ 515 foyers (hors chauffage). 1 550 KWc représentant la consommation d’environ 760 foyers sont en cours de construction.
La SEML souhaite développer plusieurs centrales photovoltaïques au sol en partenariat avec GEG, un fournisseur « d’énergies vertes ».

 *BF Énergie est une société côte-d’orienne qui investit, construit et exploite des dispositifs de production à partir d’énergies renouvelables d’origine photovoltaïque. Trois actionnaires privés constituent le capital : la SEML Côted’Or Énergies (47,92 %), CRYO (26,04 %) et BF Holding (26,04 %).

Témoignages

La SEML Côte-d'Or Energies lève 1 670 000 euros en faveur de la transition énergétique
De gauche à droite : Gilbert Puyravaud, Crédit Agricole Champagne Bourgogne, Antoine Bréhard, Banque
des Territoires, Jacques Jacquenet, SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or , Christophe Jouglet, SICAE EST, Jean-Marc Javaux, SIED 70.

Il vient d’entrer au capital de la SEML Côte-d’Or Énergies, Antoine Bréhard, Directeur régional Bourgogne-Franche-Comté de la Banque des Territoires

« La Banque des Territoires entretient des relations étroites avec Côte-d’Or Énergies depuis sa création en 2015. Pour conforter le développement de l’activité, notamment la création d’une filiale photovoltaïque et le développement de projets éoliens, une capitalisation renforcée de la société était nécessaire*.
1 670 000 € sont apportés au capital de la SEML Côte-d’Or Énergies, ce qui le porte désormais à 2 240 000 €. La Banque des Territoires entre au capital à hauteur de 650 000 €, soit 29 % du capital aux côtés du SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or (51,3 %), de la SICAE - Sociétés d’Intérêt Collectif Agricole d’Electricité (6,7 %), de la Région Bourgogne-Franche-Comté (4,5 %), du SIED 70 (4,5 %), du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne (1,3 %), de la Caisse d’Épargne de Bourgogne-Franche-Comté (1,3 %), de Dijon Céréales (0,9 %) et de la SEML Nièvre Énergie (0,5 %).

Projets éoliens, photovoltaïques, hydroélectricité, méthanisation : près de 40 000 000 € d’investissements
sont prévus sur les cinq prochaines années qui permettront d’alimenter environ 12 000 foyers en électricité d’ici 2024 grâce à une puissance totale de 30 MW en énergie renouvelable. Le développement de projets photovoltaïques sur les toitures de bâtiments publics fait écho à l’accompagnement de la Banque des Territoires sur l’efficacité énergétique des bâtiments publics.
Ainsi, la participation de la Banque des Territoires s’inscrit dans sa stratégie d’accompagnement de la transition énergétique et écologique des territoires. En Bourgogne-Franche-Comté, la Banque des Territoires a injecté plus de 14 000 000 d’euros en trois ans dans des projets d’énergies renouvelables, qui représentent un volume d’investissements de 130 000 000 d’euros. Cette prise de participation renforce son appui aux politiques publiques locales et territoriales en faveur du développement des énergies renouvelables et d’une économie circulaire locale. Elle illustre le positionnement de la Banque des Territoires : accompagner les acteurs du territoire dans des projets innovants et ambitieux pour construire des territoires plus durables. »
*La Banque des Territoires a cofinancé à hauteur de 30 % une étude réalisée par la Région portant sur le développement des énergies
renouvelables en Bourgogne-Franche-Comté qui a conclu au besoin de renforcer les sociétés d’économie mixte EnR existantes.


Il vient d’entrer au capital de la SEML Côte-d’Or Énergies, Jean-Marc Javaux, 4ème Vice-président du SIED 70
« Le Syndicat Intercommunal d’Énergie de Haute-Saône (SIED 70) est un acteur public majeur de l’énergie au regard de son rôle dans le développement des réseaux de distribution électrique, la maîtrise de l’énergie et le développement des énergies renouvelables.
Bon nombre de communes adhérentes et d’EPCI se sont déjà engagés dans une réflexion visant à développer la production d’énergie d’origine renouvelable, considérant qu’elle présente un intérêt tant écologique que financier et économique pour leur territoire.
Au regard de ces éléments le SIED70 a souhaité se rapprocher par une participation dans la Société d’Economie Mixte Locale (SEML) « Côte d’Or Énergies »
Cette SEML développe déjà actuellement différents projets de production d’énergie électrique d’origine renouvelable sur la Côte-d’Or dont la rentabilité financière est avérée et sera à même d’intervenir sur le département de la Haute-Saône afin d’aider au développement de projets similaires, d’une envergure ou complexité telle qu’elle ne pourrait être gérée seule par le SIED70.
Il est de l’intérêt du territoire de conserver les revenus issus de ses ressources naturelles. Ces derniers pourront être réinvestis sur le département par la SEML et le SIED70 au bénéfice des communes et de leurs habitants. Sur ce type de projets, les élus et les citoyens ont intérêt à avoir comme interlocuteur une SEM locale et des élus locaux qui s’inscrivent dans la durée.


Il renforce sa participation au capital de la SEML Côte-d’Or Énergies, Jacques Jacquenet, Président du SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or 
« Le SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or, est à l’origine de ce formidable outil de développement qu’est la SEML Côte-d’Or Énergies. Lorsque la question de lever des fonds est venue, en plus de rechercher d’autres partenaires, les élus du SICECO et moi-même avons décidé de participer à cette augmentation de capital. Pour nous c’était une évidence. En injectant 400 000 €, nous marquons clairement l’engagement du SICECO à participer activement à la transition énergétique. Nous permettons que les recettes issues des projets bénéficient à nos territoires. De plus, en tant qu’actionnaire majoritaire, nous gardons une maîtrise complète des investissements et donc du développement des projets.

Plus que jamais, la transition énergétique est d’actualité. Elle ne se fera pas sans financement et, en tant que service public de l’énergie en Côte-d’Or, le SICECO se devait de participer à l’effort. Nous continuerons en parallèle à développer auprès de nos adhérents les autres axes de la transition énergétique que sont l’intégration de l’énergie en amont des projets d’une part et la réduction de nos consommations.

En tant que Président de la SEML, je suis plus que satisfait de cette augmentation de capital. Elle récompense des mois de prospection et de négociations mais surtout, elle va permettre de lancer de nouveaux projets. L’entrée au capital de la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts) est une évolution importante, renforçant ainsi notre capacité de financement, la bonne maîtrise des risques et notre crédibilité vis-à-vis des financeurs. Du photovoltaïque à l’éolien, en passant par la méthanisation, le mix énergétique se met en place en Côte-d’Or et bientôt en Haute-Saône grâce à l’apport de la SICAE EST et à l’entrée au capital du Syndicat d’Énergie de la Haute-Saône (SIED 70), présidé par mon collègue Jacques Abry, et qui a immédiatement perçu l’intérêt pour le SIED 70 et l’ensemble des communes du département de la Haute-Saône. Nous répondons aussi aux objectifs de la Région de faire de la Bourgogne-Franche-Comté un territoire à énergie positive en 2050. »


Il renforce sa participation au capital de la SEML Côte-d’Or Énergies, Christophe Jouglet, Directeur de la SICAE EST
« Actionnaire fondateur, c’est tout naturellement que SICAE EST a répondu présente lorsque la SEML Côte-d’Or Énergies a décidé d’une levée de fonds.
Nous poursuivons ainsi une dynamique entamée il y a quatre ans et nous renforcons notre actionnariat, passant de 30 000 € à 150 000 €.
Cet investissement s’inscrit pleinement dans notre stratégie d’entreprise puisqu’il participe à une logique de diversification de nos activités. En effet, en parallèle de nos missions de distributeur d’électricité, nous avons à coeur de participer au développement de projets régionaux de production d’énergies renouvelables. Pourquoi avoir choisi la SEML Côte-d’Or Énergies pour répondre à cet objectif ? Tout simplement car ce développeur, de part sa nature, nous apporte l’assurance que les fonds seront utilisés au bénéfice de notre territoire.
Ce partenariat, mené par des équipes humaines de confiance, nous permettra de conduire des projets d’ampleur tout en apportant une valeur ajoutée à notre région Bourgogne-Franche-Comté. »

La SEML Côte-d’Or Énergies : carte d’identité

Les actionnaires

La Société d’Économie Mixte Locale (SEML) Côte-d’Or Énergies est une Société anonyme mixte locale.
Avec les arrivées du SIED 70 (Syndicat d’énergie de la Haute-Saône) et de la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts), elle se compose aujourd’hui de 9 actionnaires, dont le SICECO qui est majoritaire :

La SEML Côte-d’Or Énergies

Elle est régie par une Assemblée générale regroupant l’ensemble des actionnaires ainsi que par un
Conseil d’administration composé de 14 membres.
Le capital social est désormais de 2 240 000 €.

Composition du Conseil d’administration

La SEML Côte-d’Or Énergies

  #f61713

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

En 2017, le SICECO en "fera plus" pour ses adhérents.
À l’occasion de la traditionnelle présentation des voeux,...
Le SICECO adopte la marque « territoire d'énergie Côte-d'Or »
Jacques Jacquenet, président du SICECO a présenté la...
Une centrale photovoltaïque sur la Maison de santé à Bligny-sur-Ouche
BF Énergie, entreprise spécialisée dans le...
Inauguration d'une centrale photovoltaïque à Collonges-et-Premières
D’une puissance de 205 kWc, la centrale de 1 100 m² est...
De quel bois se chauffe Bligny-sur-Ouche ?
Jacques Jacquenet, Président du SICECO, territoire...
Parc Eolien des Portes de la Côte d'Or, Daniel BARBIER dit oui.
Plus grand parc éolien de Bourgogne Franche-Comté, le Parc des...
Rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités locales.
La Caisse des Dépôts lance un Appel à Manifestation...
Nuits-Saint-Georges se chauffe au bois
Alain Cartron, Maire de Nuits Saint Georges a inauguré la chaufferie...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.