L'Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté sur les rails

09 juillet 2019

Le premier conseil d’administration de l’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté (ARB) a été installé hier à Besançon par Bernard Schmeltz, préfet de région, en présence de Frédérique Colas, vice-présidente de la Région en charge de la transition écologique et de l'environnement et d’Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB). Stéphane Woynaroski, conseiller régional délégué à la biodiversité et Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’AFB, ont respectivement été élus, à l’unanimité, président et vice-présidente de cette Agence, l’une des toutes premières de France. 

Après plus de deux ans de travail partenarial soutenu, le premier conseil d’administration de l’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté a été installé ce lundi 8 juillet à Besançon par Bernard Schmeltz, préfet de région, en présence de Frédérique Colas, vice-présidente de la Région en charge de la transition écologique et de l'environnement et d’Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB). Stéphane Woynaroski, conseiller régional délégué à la biodiversité et Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’AFB, ont respectivement été élus, à l’unanimité, président et vice-présidente du conseil d’administration de cette Agence, l’une des toutes premières de France.

Le conseil d’administration, composé de 30 membres répartis en 5 collèges (Etat et ses établissements publics, collectivités locales, organismes socio-professionnels, associations environnementales, organismes de recherche et personnes qualifiées), représente tous les acteurs impliqués dans la reconquête de la biodiversité.

« La transition écologique est un des trois piliers du plan de mandat régional. Cette agence, dont le siège est établi à Besançon, aura la lourde et formidable responsabilité de mettre la biodiversité au cœur des politiques publiques, des secteurs économiques, des territoires et du quotidien des habitants», a précisé Frédérique Colas. Le tout nouveau président de l’agence, Stéphane Woynaroski, a quant à lui déclaré : « Notre région n’est pas épargnée par l’érosion de la biodiversité. Il n’est pas trop tard pour agir ensemble pour la sauvegarder ». Anne-Laure Borderelle a conclu : « Nous devons nous mobiliser avec l’ensemble des forces vives du territoire et mobiliser les citoyens afin que chacun prenne conscience des enjeux liés à la biodiversité et agisse en conséquence. C’est un enjeu vital pour la survie de l’humanité. »

Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Dijon : vivre deux mois sans sa voiture
S’imaginer sans voiture personnelle est pour certains une idée qui...
Les lycées agricoles et Orange s'associent pour la collecte et le recyclage des mobiles
En France, 100 millions de mobiles usagés « dorment dans les...
Appel à projets national « Territoires hydrogène » : le projet « ENRgHy » de la Bourgogne-Franche-Comté est retenu
Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de...
Vers une région à énergie positive en 2050
11 associations et coopératives, actives dans les énergies...
La biodiversité, c'est l'affaire de tous ! Donnez-nous votre avis
La biodiversité est menacée partout, y compris en...
Transition énergétique : de lentes mais optimistes avancées
Mercredi 29 novembre,  la Région Bourgogne Franche-Comté...
A Dijon, les journées de l'économie autrement : 10% de l'économie nationale
Dans le cadre du mois de l’Économie Sociale et Solidaire, le...
Fontaine d'Ouche : un nouvel Ecoquartier pour Dijon
Badiaâ MASLOUHI, conseillère municipale...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.