La Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-Tille

10 septembre 2019

La Covati a de grandes ambitions pour son territoire et le bien-être des ses habitants, vendredi 6 septembre elle a inauguré son nouveau centre de loisir intercommunal, et son président, Luc Baudry annoncait déja lors du discours inaugural le lancement de deux autres projets : la construction d'un terrain de sport synthétique ainsi qu'une salle communautaire à vocation culturelle et administrative sur le stade du réveil... Une capacité d'agir et d'investir retrouvés grâce à une excellente gestion et une optimisation fiscale, ainsi qu'une confiance des élus qui ont su s'unir et faire converger les intérêts individuels au service du collectif. Et aujourd'hui cela se concrétise et se voit à travers une réalisation qui fait l'unanimité.

Le Centre de loisir intercommunal bénéficie d’une situation privilégiée à proximité des écoles et du restaurant scolaire ; un aménagement paysager qualitatif complète le bâtiment. Avec cette réalisation, ce sont 120 enfants et jeunes qui sont accueillis dans des locaux spacieux et modernes, adaptés à leur fonction et leur gabari. C'est aussi une réalisation cohérente au vu de son environnement et de son territoire, du reste il a su séduire les élus d'Is-sur-Tille, les conseillers communautaires, mais aussi les financeurs tels que l'état, le PETR, le Conseil Départemental ainsi que la région et la CAF.
La Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-TilleLa Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-TilleLa Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-Tille

Discours de Thierry Darphin, maire d'Is-sur-Tille,
"Un projet collectif, directement tourné vers les gens, vers la jeunesse et qui permet à l’ensemble du territoire d’avancer."

Thierry Darphin, maire d'Is-sur-Tille,

Etre Maire n’est pas tous les jours facile, mais lorsque, comme aujourd’hui, on a le bonheur de voir aboutir un beau projet, on ne peut qu’en sortir ragaillardi.
Ce nouveau centre de loisir était en effet attendu et nécessaire. Il remplace une structure qui non seulement était disons pudiquement, vieillissante, mais pas très adaptée. Et pour cause, puisque les issois se souviendront qu’il s’agissait initialement des logements du personnel du collège.
Ce nouveau centre de loisir est le résultat des efforts conjoints de la ville et de la Covati. Is-sur-Tille a cédé à l’euro symbolique le terrain, d’une valeur de 237 650€, ce n’est pas rien, à la Covati.
La Com Com a construit le centre et en assume le fonctionnement. Elle a aussi financé le déplacement du skate park installé aux Capucins, car cet équipement sportif apprécié des jeunes devait continuer à fonctionner.
Ce partenariat a permis de maintenir une cohérence autour de ce projet, car la construction devait rester pratique, et donc à proximité des écoles et de la restauration collective.
La modernisation de cette structure s’inscrit d’ailleurs également dans la continuité des travaux au gymnase Anatole France et de la restauration programmée de la cours de l’école.
Cette cohérence était importante pour notre territoire et pour démarcher les financeurs, au premier rang desquels se trouve le Conseil départemental.
Je tiens ainsi à remercier tout particulièrement son Président, François Sauvadet pour son soutien et celui qu’il apporte, contre vents et marées, surtout vents en Côte-d’Or, aux territoires ruraux tels que le nôtre.
Je remercie également la Covati, à travers son président et Nicolas Golmard, qui représente la technicité de la SPL Seuil de Bourgogne, pour son accompagnement du projet.
Je remercie, enfin, les entreprises qui ont œuvré pour que ce projet majeur sorte de terre.
Je ne serai pas plus long, malgré mon enthousiasme, et cède sans plus attendre la parole à monsieur le président de la Covati.
Merci de votre attention.

Discours de Luc Baudry, Président de la COVATI
"Une réalisation qui s’inscrit dans la dynamique de notre territoire"

Thierry Darphin, maire d'Is-sur-Tille,
Quel plaisir de vous accueillir en cette semaine de rentrée scolaire afin d’inaugurer le nouveau centre de loisirs de la Covati.
Nous l’attendions tous depuis tellement longtemps, élus, parents, enfants, animateurs et partenaires institutionnels que c’est une vrai fierté de couper le ruban en votre présence si nombreuse.
Nous aurions pu, afin d’insister sur la nécessité de cette réalisation, commencer la soirée par la visite des anciens locaux. Exiguïté et vétusté sont les termes qui caractérisaient ce bâtiment.
Aujourd’hui nous inaugurons un équipement conçu pour accueillir 120 enfants et jeunes. Il développe une surface utile de 850 m² répartis entre 3 espaces : les 3/6 ans, les 6/12 ans et les 12/18 ans.
C’est un bâtiment qui se veut respectueux des normes environnementales puisque nous avons souhaité nous inscrire dans une certification RT 2012 moins 20%.
Mais il se veut surtout pensé pour les enfants. Je remercie donc immédiatement l’équipe de maitrise d’œuvre, le cabinet Axis, pour la qualité du travail de conseil et de suivi des travaux. Vous aviez mis en avant votre savoir-faire en matière de construction d’équipements allant de la petite-enfance aux adolescents et je ne peux que me réjouir de la fonctionnalité du bâtiment.
Je le peux d’autant plus facilement que nous avons pu observer son fonctionnement durant les 2 mois d’été qui viennent de s’écouler et c’est un satisfecit général qui est apparu.
La qualité des matériaux, la distinction des différents espaces, la qualité du mobilier mis en place ont immédiatement séduit les utilisateurs et les parents qui ont trouvé là un lieu rassurant pour leurs enfants.
La fréquentation du lieu témoigne, s’il en est besoin, du succès rencontré. Le mois de juillet a été complet de la 1ère à la dernière semaine des vacances. Nous avons été malheureusement contraints de refuser des enfants et j’invite d’ores et déjà les parents à anticiper les périodes de vacances car si nous pouvons adapter les effectifs des animateurs, nous ne pouvons dépasser le nombre maximum d’enfants accueillis pour lequel le bâtiment a été agréé par nos partenaires institutionnels.
On retrouve également cette satisfaction auprès des animateurs, qui bénéficient désormais d’un équipement adapté à la mise en œuvre d’un projet pédagogique de qualité et permettant la diversité des activités proposées. Ils ont su, cet été, faire vivre ce projet et ces locaux.
Les différentes salles mises à disposition des enfants permettent également à ces derniers de bénéficier de lieux propices à des activités nécessitant une ambiance apaisée.

L’isolation phonique des lieux est également un élément essentiel et permet de maintenir un calme, même s’il est parfois relatif, qui contribue à la qualité de l’accueil mais également à l’amélioration des conditions de travail des animateurs.
Vous avez pu le constater lors de la visite, tout a été pensé pour que l’enfant se sente bien dans ce lieu.
Bien sûr tout cela a un coût. La construction et le mobilier représentent un investissement de 1.550.000 € HT, ce qui constitue une part importante du montant global des investissements portés par la Covati.
Heureusement, nous avons pu bénéficier de nombreuses subventions et je tiens en toute sincérité à remercier :
- Le Département de la Côte d’Or, chère Catherine et Cher Charles, qui, dans le cadre du contrat cap 100% côte d’or, a attribué à ce projet une subvention de 500.000 €.
- L’Etat, Monsieur le Secrétaire Général, qui, par l’intermédiaire de la DETR et de la DSIL nous aide à hauteur de 478.641 €,
- Le Conseil Régional, Monsieur le Vice-président, qui nous aide à hauteur de 150.000 €,
- La CAF, qui a attribué une aide de 20.000 € ainsi qu’un prêt à taux 0 à hauteur de 20.000 €. Nous sommes par ailleurs en attente de la confirmation de votre accompagnement sur l’acquisition du mobilier. Une aide de 30% serait la bienvenue.
- La société SEB, qui a doté la cuisine pédagogique en équipements électroménager.
- Et enfin, je n’oublie pas la ville d’Is-sur-Tille, Monsieur le Maire, qui a cédé à l’euro symbolique, le terrain sur lequel s’élève cette construction. La valorisation de ce terrain représente une somme de 237.650 €.
Soyez tous remerciés pour votre accompagnement qui laisse à la charge de la Covati une somme raisonnable de 401.359 €.
Je tiens également à citer les entreprises qui sont intervenues sur le chantier. Ca n’a pas été simple mais les délais ont été tenus afin que l’équipement soit opérationnel le 8 juillet 2019, date du 1er jour des vacances scolaires. Cette réussite est également la vôtre.

Un grand merci à :
L’entreprise Colas, L’entreprise Styl Renov, la SARL Charpente Mortier, l’entreprise Is couverture, la SAS Boudier, l’entreprise Pacotte et Mignotte, la SAS Bonglet, l’entreprise Malec, la société carrelage du Val d’Is, la SARL Pascual, l’entreprise Renard peinture, la SAS Pedron, la SAS Klein, la SAS Sanitel, l’entreprise Id Verde, la société AJ3M, l’entreprise Ergos pour le mobilier.
Je renouvelle mes remerciements à l’ensemble de l’équipe de maitrise d’œuvre pour leur investissement et leur professionnalisme.
Pour cette opération, nous avons eu recours aux services d’un assistant à maitrise d’ouvrage. Cette mission a été assurée par la SPL du seuil de Bourgogne dont je remercie le technicien, Nicolas Golmard.
Mes derniers remerciements s’adresseront aux élus et aux agents de la covati :
2 vice-Présidents ont suivi cette opération : Jean-Denis Staiger, vice-président aux travaux et Cécile Staiger, vice-présidente à l’enfance-jeunesse.
2 techniciens ont accompagné le chantier au quotidien : Etienne Gorius, directeur en charge du développement territorial, et Christian Charlot, Directeur de l’enfance-jeunesse.
Un grand merci à eux 4.

Je souhaite redire combien je suis fier de cette réalisation qui s’inscrit dans la dynamique de notre territoire.
Cet équipement vient compléter les derniers investissements portés par la Covati en direction du sport, de la petite-enfance et de l’économie. Ces investissements correspondent à un réel besoin de la population et répondent à une forte demande preuve que notre territoire est actif et qu’il se développe.
Dans le cadre du contrat « cap 100% côte d’Or », deux autres projets vont être lancés : la construction du terrain de sport synthétique et la construction d’une salle communautaire à vocation culturelle et administrative sur le stade du réveil.
Nos populations ont fait le choix de vivre ici et d’y voir grandir leurs enfants. Nous allons accueillir d’autres familles avec les projets immobiliers annoncés sur les communes d’Is-sur-Tille et de Marcilly ainsi qu’avec l’arrivée de nombreuses familles de gendarmes.

Les équipements existent : équipements sportifs, culturels, hôpital, crèches, micro-crèches, relais d’assistantes maternelles, écoles maternelles, écoles primaires, collège. Vous me voyez venir Monsieur le Vice-Président du conseil régional, la présence d’un lycée sur notre territoire n’est pas superflue. Chaque année, sur le secteur, plus de 500 collégiens scolarisés en classe de 3ème intègrent un lycée sur le territoire métropolitain. Ces nombreux lycéens sont emmenés en voiture, en bus ou en train. A l’heure où l’on cherche une réponse à l’impact environnemental des transports, diminuons les flux de circulation en permettant aux habitants de vivre et de travailler sur leur territoire. C’est une responsabilité collective et une œuvre commune que nous devons réussir. Le développement de la métropole profite aux territoires mais la réciproque est également valable et je peux vous affirmer que la ruralité est une richesse complémentaire à la dynamique métropolitaine.

Discours de Patrick Moreau, Président du Conseil d’administration de la Caisse d’Allocations familiales de la Côte-d’Or
"L’offre d’accueil pour la petite enfance et l’enfance sur votre territoire sera consolidée offrant aux familles de réelles possibilités de concilier vie familiale, vie professionnelle et vie sociale, mission prioritaire de la Branche famille de la Sécurité Sociale".

Monsieur Moreau, Président du Conseil d’administration de la Caisse d’Allocations familiales de la Côte-d’Or


C’est avec un grand plaisir que je suis à vos côtés aujourd’hui pour inaugurer le centre de loisirs d’Is-sur-Tille.
Sur votre territoire, le dynamisme est réel et le développement démographique sur le bassin de vie de la Communauté de communes des Vallées de la Tille et de l’Ignon a convaincu le Conseil d’administration de la Caf de la Côte d’Or qu’il fallait offrir aux familles du territoire une offre de service renforcée.
Les besoins, vous le savez, évoluent constamment ; de nombreux parents sont confrontés à des horaires de travail fluctuants, à des contrats précaires, à des réalités économiques de plus en plus contraintes.
Autant d’éléments qui nécessitent une souplesse et une adaptabilité des structures d’accueil.
L’objectif de la Caf de la Côte d’or avec ses partenaires est de mieux prendre en compte l’évolution des besoins des parents, de répondre aux situations d’urgence, d’améliorer les passerelles entre les différents modes d’accueil et de favoriser l’inclusion des enfants en situation de handicap.
Vous connaissez l’investissement de la Branche famille dans le développement de l’offre d’accueil pour la petite enfance, l’enfance et la jeunesse ; c’est donc tout naturellement que la Caf de la Côte-d'Or accompagne ses partenaires dans le déploiement de leur politique d’accueil.
Cet accompagnement s’exerce sur le plan financier, en termes d’investissement
(40 000 euros pour l’équipements concerné aujourd’hui) et de fonctionnement sur toute la durée d’activité du service avec les prestations de service et le Contrat Enfance Jeunesse (environ 340 000 euros par année pour l’ensemble de l’activité ALSH déployée sur le territoire de la COVATI) ; sur le plan qualitatif l’accompagnement des professionnels de la Caf sur le terrain, au plus près des besoins de nos partenaires garantit la bonne mise en oeuvre des projets soutenus ; on peut citer dans ce domaine le travail sur les projets éducatifs intégrés dans les Alsh (accueils de loisirs sans hébergement) et la place des parents dans les structures auprès des professionnels.
La convention d’objectifs et de gestion (COG), signée il y a un an pour la période 2018-2022, réaffirme la petite enfance en priorité n°1 avec pour objectif de corriger les inégalités territoriales et sociales et de promouvoir l’accueil collectif ou individuel.
L’enfance à travers l’accompagnement éducatif, est également un axe majeur d’intervention et le soutien à votre centre de loisirs en est l’illustration.
Avec une approche qui invite à investir de façon précoce et continue dans l’éducation des enfants dès leur plus jeune âge, la politique portée par la Caf poursuit deux objectifs principaux :
-un objectif d’articulation entre la vie familiale et la vie professionnelle pour tous les parents,
-un objectif d’investissement social en proposant des services accessibles et de qualité à tous les jeunes enfants, notamment ceux des familles les plus précarisées.
Le projet du centre de loisirs d’Is-sur-Tille à fait l’objet d’une étude de besoins associant l’ensemble des acteurs ; ce nouvel espace permet de répondre à une forte demande et permettra d’accueillir 120 enfants et jeunes.
L’offre de service sera ainsi considérablement améliorée.
Le Centre de loisirs bénéficie d’une situation privilégiée à proximité des écoles et du restaurant scolaire ; un aménagement paysager qualitatif complète le bâtiment.
Grace à cette réalisation, les professionnel(les) pourront exercer leur métier dans un cadre fonctionnel de grande qualité.
Ce projet illustre votre volonté de développer qualitativement l’offre enfance jeunesse du territoire.
Nous pouvons constater avec satisfaction le bon usage des fonds de la Branche famille, qui accompagnent dans la durée la mise en oeuvre de vos politiques petite enfance et enfance-jeunesse, afin d’offrir une réelle qualité d’accueil aux enfants, à leurs parents et garantir de bonnes conditions d’activité aux professionnel(le)s.
Je souhaite un excellent « baptême » à votre centre de loisirs et de nombreuses années à accueillir, éveiller, socialiser les jeunes enfants, à accompagner les parents et les professionnels dans leur fonction éducative, et permettre à tous un épanouissement au sein et autour de la cellule familiale.

Les aides à l’investissement
40 000 euros ont été accordés par la Caf de la Côte d’Or pour le nouveau Centre de loisirs d’Is-Sur-Tille.
Les aides au fonctionnement
Environ 340 000 euros par an sont accordés par la Caf de la Côte d’Or sur toute la durée d’activité du service, au titre des prestations de service et du Contrat Enfance Jeunesse, pour l’ensemble de l’activité ALSH (accueil de loisir sans hébergement) déployée sur le territoire de la COVATI.
Total des aides financières 2017-2018-2019 720 353 euros

 

Catherine Louis, Conseillère départementale est intervenue au titre de Présidente du PETR
"Tout d'abord, je tiens à féliciter Luc Baudry et Thierry Darphin pour cette réalisation. Le pays par le biais du DISL a accompagné cet investissement car le bâtiment correspond aux normes de "bâtiment durable"et apporte du service à la population, axes de travail privilégié du Pays.

Charles Barrière, Conseiller départemental
"Les contrats Cap 100% Côte-d'Or sont là pour que chacun se voit un avenir là où il l’a décidé. La Covati à effectué un travail fantastique".

Patrick molinoz, vice-président du Conseil régional
"Nous assistons aujourd'hui à l'inauguration d’un nouveau service public essentiel pour la vie dans nos territoires, un service indispensable pour les familles... Aujourd’hui est un beau jour pour la Covati"

Christophe MAROT, Secrétaire Général de la Préfecture de Côte-d'Or
"Nous inaugurons ce soir une belle réalisation de qualité. Merci à la Covati.
L’état soutient les territoires ruraux avec travers la DETR (13 662 885  pour la Côte-d'Or en 2019) et la DSIL (25 723 061 € pour la Bourgogne-Franche-Comté en 2019), soit une enveloppe de 17,2 millions d’€ en 2019 pour 17,1 millions d’euros en 2018". 


Hubert Poullot, Président du SDIS
A l’issue des discours, Luc Baudry a signé, avec Hubert Poullot, Président du SDIS, une convention de partenariat par laquelle la Covati s’engage aux côtés du SDIS afin de faciliter l’accueil des enfants des sapeurs-pompiers volontaires.
Hubert POULLOT, " A la fin de l’école le pompier sait que ses enfants sont pris en charge lorsqu’il et appelé en intervention La Covati va donner de la disponibilité (du temps de travail) à ses agents pompiers quivont avoir l’assurance pendant leur intervention que leurs enfants seront en garde au centre de loisir. Les frais de restauration seront pris en charge par le SDIS, ce qui permet d’assurer de l’opérationnel sur le territoire du centre de secours d'Is-sur-tille. Cela va concerner pour commencer trois pompiers pour trois enfants.

La Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-Tille

De gauche à droite : Edwige Guegan, représentant Anne-Catherine Loisier, Sénatrice de la Côte-d'Or, Charles Barrière, Conseiller départemental, Patrick Molinoz, Vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté, Patrick Moreau, Président du Conseil d’administration de la Caisse d’Allocations familiales de la Côte-d’Or, Catherine Louis, Vice-présidente du Conseil départemental, Présidente du PETR Seine et Tille, Luc Baudry, Président de la COVATIChristophe MAROT, Secrétaire Général de la Préfecture de Côte-d'Or, Hubert Poullot, Président du SDIS, Thierry Darphin, Maire d'Is-sur-Tille, Jean-Denis Staiger, vice-président de la COVATI aux travaux, Cécile Staiger, vice-présidente de la COVATI à l’enfance-jeunesse.

La Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-TilleLa Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-TilleLa Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-TilleLa Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-TilleLa Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-Tille
A droite, Jean-Bernard Aubry, directeur de la société AJ3M, aménageur des espaces de jeux pour enfantsLa Covati inaugure son nouveau centre de loisir intercommunal à Is-sur-TilleStéphanie MONNET, Responsable RH du site d’Is-sur-Tille
Stéphanie MONNET, Responsable RH du site d’Is-sur-Tille

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Inauguration du pôle périscolaire Corgoloin-Comblanchien-Premeaux-Prissey
La Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges...
Les informations marquantes du conseil métropolitain du 26 septembre 2019
Jeudi 26 septembre, François REBSAMEN, maire de Dijon et...
La Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges inaugure la nouvelle salle multi-activités intercommunale de Saulon-la-Chapelle
La Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges...
Saint-Julien lance les travaux de son pôle de proximité, la ZAE de la Petite Fin.
Projet initié en 2008, la zone d’activités...
Chenôve : Thierry Falconnet veut conjuguer l'urbain à l'humain
Une double inauguration hautement symbolique. En inaugurant conjointement...
Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
Pôle d'Equilibre Territorial et Rural du Val de Saône Vingeanne Un partenariat au service de la santé
Le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) du Val de...
Du courage et de l'implication, il en faut ! C'est le credo de Bernard Paut, maire de Vitteaux, à l'occasion de ses voeux 2017
Comme chaque année, Bernard Paut est revenu en détail sur les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.