La magnifique restauration de l'Eglise Saint-Barthélémy de Poncey-sur-l'Ignon

La magnifique restauration de l'Eglise Saint-Barthélémy de Poncey-sur-l'Ignon

Info+ :

MAIRIE DE PONCEY SUR L'IGNON
LEPINE Eliane
1 place de l'Église
21440 Poncey sur l'Ignon
ponceysurlignon21@yahoo.fr

FONDATION DU PATRIMOINE
Délégation Bourgogne Franche-Comté
88, rue Jean-Jacques Rousseau
BP 25105
21051 DIJON CÉDEX
03 80 65 79 93
bfcdijon@fondation-patrimone.org
www.fondation-patrimoine.org

Restauration de l’église Saint-Barthélemy Poncey-sur-l’Ignon, 2015-2019


25 septembre 2019

Aidez-nous à restaurer l’église Saint-Barthélémy de Poncey-sur-l’Ignon, tel était le leitmotiv d’Eliane Lépine et de ses administrés poncéens en juillet 2015. Aujourd'hui, c'est chose faite et c'est à l'occasion des journées du patrimoine que l'on a inauguré la fin de la restauration de ce bâtiment qui connut la révolution, l'empire et les cinq républiques. Madame le maire de la commune a pu savourer cet aboutissement heureux avec son équipe municipale, tous entourés d'amoureux de belles pierres. Le budget de rénovation semblait énorme et la tâche insurmontable pour cette petite commune rurale de 85 habitants. Avec un budget annuel de 50 000 €, il fallait se lancer dans une rénovation de 800 000 € ! Grâce au financement de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et du Département qui ont assuré 90% du budget HT, des dons de plus de 200 donateurs abondés par la Fondation du Patrimoine, 100 000 euros supplémentaires ont été récoltés. A cela s'ajoutent les bénévoles et une volonté inébranlable qui ont permis d'aboutir à la fin de la rénovation d'un patrimoine unique en Bourgogne.

 
Poncey-sur-l'Ignon abrite en son centre l'église Saint Barthélémy,
Restauration de l’église Saint-Barthélemy Poncey-sur-l’Ignon, 2015-2019, inaugurée le 21 septembre 2019
Au centre des sonneurs de trompe de la saint Hubetrt de Dijon, Charles Barrière et Catherine Louis, Conseillers départementaux, Eliane Lépine, Maire de la commune.

Réalisée à l’initiative de la municipalité de Poncey sur l’Ignon et de son Maire Eliane LÉPINE, avec le concours de l’État, du Conseil départemental de la Côte-d’Or et de la Fondation du Patrimoine.
Le budget très limité du village de 85 habitants, ne pouvait, malgré les aides de l’Etat et du Conseil départemental, assumer en totalité le coût des ces travaux. 
Pour permettre la rénovation de cet écrin  une souscription en partenariat avec la Fondation du patrimoine a été lancée afin de financer l'installation d'un système de chauffage à la fois efficace, économe en énergie et intégré en toute discrétion au sein de l'édifice.
Particuliers, entreprises, habitants, amis du village, chacun a apporté « sa pierre » à cet édifice exceptionnel, témoin de la vie quotidienne du village depuis près de 300 ans, dont nous avons hérité et que nous souhaitons transmettre aux générations futures. Chaque donateur pourra bénéficier de déductions fiscales incitatives grâce à la Fondation du patrimoine.
Restauration de l’église Saint-Barthélemy Poncey-sur-l’IgnonRestauration de l’église Saint-Barthélemy Poncey-sur-l’IgnonRestauration de l’église Saint-Barthélemy Poncey-sur-l’IgnonRestauration de l’église Saint-Barthélemy Poncey-sur-l’IgnonRestauration de l’église Saint-Barthélemy Poncey-sur-l’IgnonRestauration de l’église Saint-Barthélemy Poncey-sur-l’Ignon
Restauration de l’église Saint-Barthélemy Poncey-sur-l’Ignon
Un cocktail était organisé au manoir de Poncey-sur-l'Ignon à la fin des cérémonies
 
Promenade à Poncey sur l'Ignon
"Le promeneur désirant se rendre dans notre belle vallée, où coule une rivière limpide, laisse son véhicule sur la place de la mairie pour se rendre aux sources de l’Ignon, site classé Natura 2000.  De retour au village, attiré par les lavoirs du XIXème siècle délivrant une eau fraîche, le visiteur intéressé par l’architecture extérieure de l’église, sera fasciné par la visite de cet édifice ayant conservé tout son mobilier d’origine et ses splendides vitraux, 4 bâtons de procession du XIIème siècle, un relief en pierre du XVème représentant le Christ en croix."

Un peu d'histoire
En 1781, la chapelle Saint-Anne, élevée au milieu du cimetière, est devenue trop vétuste et peu commode d’accès car hors du village. Les habitants demandent la construction d’une nouvelle église, c’est de cette volonté que nait en 1787 l’église Saint-Barthélémy. Elle fut édifiée, selon les plans de l’architecte Guillemot, qui dessina aussi les autels et les fonds baptismaux.
C’est un édifice unique en Côte-d’Or, son originalité vient de la combinaison judicieuse des plans. La nef, possède par exemple un plan intérieur circulaire et un plan extérieur en « croix grecque ». Les différentes portées sont réunies par des murs circulaires cintrés. Cette organisation astucieuse permet de dissimuler de solides massifs de maçonnerie formant contreforts et capables de supporter le poids de la coupole. Les voûtes ont été réalisées dans une pierre calcaire appelée « tuf », présente aux sources de l’Ignon. C’est là qu’il faut chercher l’origine du nom de Poncey, nom très certainement associé à la pierre ponce (tuf).
Mais notre église souffre de nombreuses dégradations liées à une absence de programme de restauration global depuis sa construction.
Consciente de la valeur de son patrimoine, la Municipalité souhaite ardemment sauver ce monument d’une agonie lente mais certaine, en réalisant les travaux indispensables que sont la réfection de sa toiture, à l’identique, en la recouvrant de laves, et le drainage du soubassement de son mur supérieur.
 
Nature des travaux
La première tranche de travaux a donc concerné la réfection de sa toiture, à l’identique, en la recouvrant de laves, et le drainage du soubassement de son mur supérieur.

 
 
 
Esthétique et symbolique
La structure et le décor employés sont des figures géométriques juxtaposées et combinées : triangle, cercle, demi-cercle, ellipse, rectangle, disposées en relief dans un style qui anime la surface du mur.
A l’intérieur les pilastres et les arcades alternent symétriquement et imposent un rythme discontinu que scandent les fenêtres. Les chapiteaux sont reliés par une corniche décorée d’une frise sur le pourtour.
Cette succession de lignes et de volumes courbes crée une atmosphère protectrice et apaisante, propice au recueillement. La corniche annonce la coupole et accentue l'impression de volume clos où rien n'arrête l'oeil. Dans cet espace fermé, la seule échappée est le choeur qui attire le regard.
 
 

Plan
 
 
Un porche 1 imposant, précédé d’un perron 2 qui compense la déclivité du terrain, avec des pilastres doriques, un fronton triangulaire 3 avec un médaillon de St Barthélemy au milieu, est surmonté par une tribune interne pavée 4. La façade extérieure principale est rectangulaire avec 4 pilastres 5 masquant l’épaisseur des murs du porche intérieur en ellipse. La nef circulaire 6 a deux chapelles latérales 7 voûtées en berceau, est couverte d’une coupole fermée par quatre arcs 12 et bordée par une corniche. Décor et mobilier sont restés ceux conçus par l’architecte. La grille du porche est de 1820, celle du chœur est de style louis XV. Le  c hœur  8 est couvert de voûtes d’arêtes, la sacristie 9 qui le suit supporte le clocher 10.
 
 
 
 

Construction
Bâtie   de   1785   à   1788   par   E.   Gauthey   avec l’architecte  P.-J.  Guillemot,  deux  ingénieurs  des ponts et chaussées, elle est située au cœur du village et a remplacé l’ancienne église au-dessus près du cimetière. Orientée sud-ouest nord-est sur une forte pente en dévers au sud, elle est élevée partiellement en creux de colline et sur un soubassement renforcé.
 
Voûte de la nef
Comment soutient-elle son toit de laves de 300 tonnes ?
La nef a le même « plan dissimulé » que le porche, circulaire à l’intérieur, croix grecque à l’extérieur. Cette voûte tient sans consolidations au contraire de celles des autres églises circulaires de Bourgogne (Barizey et Givry). Les murs extérieurs 11 reliant chapelles, porche et  chœur  sont  concaves,  allégés  chacun  d’une fenêtre donnant l’éclairage, masquent de solides massifs de maçonnerie très épais en moellons avec mortier sans vide formant contreforts. Les reins de la voûte sont épaulés par ces massifs et murs qui montent plus haut que la naissance de la coupole. Les arcs sous la coupole 12 sont supportés par des pilastres 5 à chapiteaux, reposant sur un socle épais.
Quatre grands arcs de décharge 13, masqués au- dessus du chœur, des deux chapelles et visible au- dessus de la tribune du porche font contrefort où les poussées sont maximales, au tiers du bas de la coupole ainsi enserrée en un cintre continu. Ils supportent la coupole doublée d’une voûte conique 14 légère en tuf couverte directement par la toiture.
 
L’arc de la chapelle latérale est courbé sur deux dimensions pour suivre la nef circulaire et l’arc au- dessus de la terrasse du porche l’est sur trois dimensions pour suivre la coupole hémisphérique.



 
 
Restauration de l’église Saint-Barthélemy
Poncey sur l’Ignon, 2015-2019
Inaugurée le 21 septembre 2019
 
Réalisée à l’initiative de la municipalité de Poncey sur l’Ignon et de son Maire Eliane LÉPINE, avec le concours de l’État, du Conseil départemental de la Côte-d’Or et de la Fondation du Patrimoine.
Remerciements aux entreprises pour leur belle réalisation et aux donateurs pour leur générosité.
 
 
 
 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Gare de Leuglay, terminus tout le monde s'arrête !
Propriétaire depuis 1995 du site de l’ancienne gare, la commune de...
"Croix de nos villages" de Fontaine-Française et de ses environs.
Les croix de village font partie de l'héritage rural de notre...
A Saint seine l'Abbaye, les vieux métiers font rêver
L’Office de Tourisme du Pays de Saint Seine vous invite à...
Histoire des jardins de Fleurey-sur-Ouche aux XVIIe et XVIIIe siècles
À cette époque, Dijon s’urbanise rapidement à...
L'anis a maintenant son joli musée !
Il est petit, il est kiki, il est mimi…Il est tout mignon le petit...
En route vers les Climats du vignoble de Bourgogne... le nouveau dépliant touristique vient de sortir
Le nouveau dépliant touristique dédié au site des Climats...
L'appli Balades en Bourgogne a dépassé les 15000 téléchargements.
L'’application mobile Balades en Bourgogne a parcouru du chemin en un an...
La Société Historique et Touristique de Fontaine-Française en assemblée générale
Samedi, à la salle polyvalente de Fontaine Française a eu lieu la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.