Quel bilan pour la saison touristique 2019 de Dijon métropole ?

25 septembre 2019

Sladana Zivkovic, Présidente de l'Office de Tourisme de Dijon Métropole a présenté le bilan de la saison touristique 2019 en présence de François Rebsamen, Maire de Dijon, Président de Dijon métropole, Patrick Jacquier, Président de l'UMIH 21, Denis Favier, Président de Shop in Dijon. Un bilan touristique très positif dû pour partie à l'ouverture du Musée des Beaux-Arts qui a reçu 171 656 visiteurs en 4 mois, mais aussi au cercle vertueux de la qualité et de l'innovation.

Malgré un début de saison difficile rythmé par les manifestations sociales et des violences auxquelles les touristes étrangers sont particulièrement sensibles, les chiffres de la fréquentation sont bons :
- Visiteurs aux comptoirs de Forges, Marsannay et Puits de Moïse : augmentation de 17 % en 2019 par rapport à 2018 soit 84 615 visiteurs.
- Hébergements : du 1er janvier au 31 juillet 2019 - zone Dijon Métropole, Source UMIH - en août 2019, le taux d’occupation est de 76,8% soit +5 points par rapport à 2018.
- Nombres de chambres vendues +5%.
- Nombres de couverts des restaurants d’hôtels +9%.

Selon François Rebsamen et Sladana Zivkovic, ces taux de fréquentation en hausse sont dus en partie à l’ouverture du Musée des Beaux-Arts mais aussi à de nombreuses nouveautés dans l'offre touristique de la métropole, à une politique de qualité d'accueil et à des services renforcés "qui font venir et revenir les touristes". Ce à quoi Patrick Jacquier renchérit, "les hôtelliers ont fait de gros efforts dans la qualité des prestations hotellières et ont su innover, ce sont parfois des détails comme des écrans de TV plus grands, des salles de bains rénovées..." et de préciser "Si on ne change pas nous-mêmes, nous sommes condamnés, ce qui est arrivé à Thomas Cook".
La culture a tiré Dijon vers le haut et a ainsi attiré de nombreux touristes. "L’impact des équipements culturels, de la piétonnisation rendent Dijon attractive et font venir de toute la France, de toute l’Europe ". Parmi les 19 850 demandes au comptoir, 61% émanent de français - dont 45% viennent de la région BFC - pour 39% d'étrangers - dont 16.5% d'Allemands, 11% de Belges, 10.5% de Britanniques, 9.6% de Néerlandais, et 9% d'Américains-.

Office de Tourisme de Dijon Métropole

Beaucoup de nouveautés en 2019
Après son nouveau site Internet - www.destinationdijon.com -, l’Office de Tourisme de Dijon Métropole s’est doté d’un point d’accueil, en plein coeur de Dijon, réaménagé et redécoré aux couleurs de sa nouvelle charte graphique.
Les activités et visites démarrées en 2018 sont améliorées, afin de tendre de plus en plus vers des expériences* ; l’Office de Tourisme de Dijon Métropole frôle les 30% de renouvellement de ses produits touristiques en 2019...

 

 

Exemples ;
Des nouveaux produits* comme les Ateliers cuisine au Château, l'Atelier moutarde, l'Atelier cuisine à Dijon, l’art de la mosaïque, mais aussi les expériences jeudis’vin, les expériences culinaires font partie de l’attractivité de la métropole. 

Des innovations* comme les apéritifs de la Tour avec 2 fois plus d’apéros, la Visite Dijon décalée avec 3 fois plus de dates en 2019, les jeudis vin avec plus de dates en 2019, la nouvelle visite du Musée des Beaux-Arts...
Engagé de longue date dans la démarche nationale Qualité Tourisme™, l'Office de Tourisme de Dijon Métropole a obtenu son renouvellement début 2019. Grâce à cette marque, l’Office de Tourisme s’inscrit dans une démarche nationale, destinée à rendre lisible à l’international une offre française de qualité et à susciter la confiance des visiteurs.
La marque Qualité Tourisme™ est la seule marque d'Etat attribuée aux professionnels du tourisme pour la qualité de leur accueil et des prestations.

Office de Tourisme de Dijon Métropole Mais il faut continuer les efforts fournis et se renouveler
Il faut mettre en valeur le patrimoine, le terroir et ses produits phares comme la moutarde, le pain d’épices qui font partie de l'histoire de Dijon et de la Côte-d'Or.
Travailler sur les labellisations : La Cité Internationale de la gastronomie devrait attirer 500 000 visiteurs supplémentaires.
Le Musée des Beaux-Arts restera gratuit.
Il faut continuer à développer l’image de Dijon et le cercle vertueux qui consite à faire venir du monde qui consomme, ce qui attire de nouveaux commerces. Idée illustrée par Denis Favier, Président de shop in Dijon. "Juillet à été bon et août très bon, les commerçants sont contents de la saison... les touristes ont remplacé les dijonnais partis en vacances. Je suis satisfait de voir le commerce qui se développe le dimanche, contrairement aux idées reçues, c’est une nouvelle clientèle et non pas un report de clientèle. Il faut que les commerçants évoluent dans ce sens, les Galeries Lafayette et la Fnac sont eux aussi satisfaits."
Faire de Dijon une grande communauté urbaine qui va bientôt accueillir 40 000 étudiants, qui attire aussi les séniors revenant habiter Dijon, qui soigne ses aînés et développe la culture.
L’accueil et le sourire sont importants mais le web répond à une nouvelle tendance et nous allons développer de nouvelles applications.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Dijon sur le podium de L'Express des villes où il fait bon vivre et travailler
Soucieux de guider les Parisiens désireux de quitter la capitale vers...
Dijon, objet de désir touristique trois étoiles !
Avec ses 60 étoiles dans le Guide vert Michelin, Dijon devient...
Sauvages, la nouvelle exposition du Jardin des Sciences
Malins, vilains, gredins ! Ils ont des poils, des crocs, des griffes... Ils...
Cité de la Gastronomie et du Vin ; 1er comité d'orientation stratégique
François REBSAMEN, maire de Dijon, président de Dijon...
Dijon métropole, une saison touristique 2017 en hausse
Chiffres clés, évènements marquants, grands projets, une...
Voeux de François Rebsamen : Dijon, Just do it !
A l’occasion de ses vœux, le maire de Dijon François...
Lancement officiel du contrat canal de Bourgogne 2018-2022
La stratégie de développement des voies navigables de...
Le projet touristique métropolitain, « une alliance des territoires au bénéfice de l'attractivité touristique »
Le schéma de développement du tourisme métropolitain a...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.